Créée en 1993 à Berlin, EUROCIRCLE est depuis 2006 une ONG européenne, qui développe et réalise des projets transnationaux, notamment dans le domaine de la mobilité internationale des jeunes. Ces projets ont pour but de favoriser l’émergence d’une citoyenneté européenne interculturelle, basée sur les valeurs de la tolérance, de l’égalité, de la paix, de l’écologie, et de la solidarité.
Nos bureaux se situent en plein coeur de Marseille, metro Réformés, au 47 rue du Coq, 13001 Marseille. Tél: 04 91 42 94 75 / Fax: 04 91 48 05 85, du lundi au vendredi 8h30 - 12h00 / 14h00 - 17h30.

 

 

 

Actualité

----------------------------------------------------------------------------------------------------

03.11.2016

Cette année le Service Volontaire Européen  a 20 ans !



Le SVE est un dispositif du programme européen Erasmus+, il permet aux jeunes de 17 à 30 ans sans condition de diplôme ou d'expérience  de s'engager sur une mission d'intérêt général à à l'étranger.

La CAMI vous invite à célébrer l'évènement le 10 novembre au CRIJPA à partir de 16H30 . 
Centre Régional Information Jeunesse  Provence Alpes  96 la Canebière Marseille

Temps forts de l'évènement :
16H30 -18H : Bibliothèque humaine , venez partager un moment avec d'anciens  volontaires européens partis en mission à l'étranger et des volontaires européens accueillis actuellement à Marseille  qui  témoignent de leur expérience et répondent à vos questions
Les associations de la CAMI seront aussi présentes pour vous renseigner sur le SVE , vous aider à trouver un projet,  ou  à  accueillir au sein de votre organisation un volontaire européen.

18H : Quelques mots de bienvenue  et  présentation d'une vidéo sur le SVE réalisée cet été avec des volontaires européens accueillis à Marseille.
Présentation et vernissage de l’exposition photo : Portraits de volontaires européens

19H : pot de l'amitié

Au plaisir de vous retrouver nombreux  le 10 novembre !
Les membres de la CAMI

La  CAMI  (Coordination des Acteurs de la Mobilité Internationale )  regroupe les associations  Eurasia Net, Eurocircle, Parcours le Monde Sud-Est, Pistes Solidaires Méditerranée,  Une Terre Culturelle et les  Chantiers de Jeunes  Provence Côte d'Azur.  
https://camipaca.wordpress.com/

----------------------------------------------------------------------------------------------------

03.11.2016

CONFERASMUS de Strasbourg

Eurocircle était présent les 10 et 11 octobre dernier à Strasbourg lors de la grande conférence internationale intitulé « Par delà les espaces géographiques et personnels : des projets pour l’insertion sociale et la citoyenneté », organisée par l’agence ERASMUS+, l’OFAJ et la SAAIC (Agence Slovaque) .
La conférence introduite par la ministre de l’Education nationale et d’autres personnalités politiques européennes, a souhaité donner plus de visibilité aux programmes européens de jeunesse et à des projets ambitieux sur le plan social et citoyen. Divisée en 4 ateliers thématiques, les participants ont pu constituer des groupes de travail pour réfléchir à la situation, aux enjeux actuels en Europe et aux réponses que la société civile peut mettre en place. Eurocircle avait été plus spécifiquement invité à intervenir dans l’atelier « Intégration sociale et éducative des réfugiés en Europe ».



L’occasion pour Eurocircle de rappeler l’importance et la pertinence d’un projet tel que celui des « Jeunes Ambassadeurs de la Solidarité » aujourd’hui en Europe.  Il propose, à son échelle, une  réponse à apporter au défi de l’arrivée en Europe, et notamment en Allemagne de plus d’un million de réfugiés. Eurocircle a en effet formé douze volontaires français en Service Civique pendant 3 mois à Marseille avant un départ pour l’Allemagne afin d’apporter un soutien, durant neuf mois, aux structures d’accueil de réfugiés et aux bénévoles. Eurocircle souhaite renouveler l’expérience en 2017 afin de proposer une alternative porteuse de sens pour la jeunesse européenne.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

26.10.2016

Welcome to Armenia !

 

Voyager, sortir de ma zone de confort en France fut, dans les premiers temps, une rude épreuve. A l’heure du bilan du premier mois passé en Arménie, j’aimerais relater les deux phases par lesquelles je suis passée : le choc puis l’adaptation.
Le choc
Après un voyage interminable, partagée entre l’excitation et l’appréhension, je pose enfin pied à Erevan. Alors que je me réjouis d’avoir survécu aux problèmes techniques rencontrés lors de notre vol, je déchante rapidement. L’Arménie que j’avais imaginée était loin de la réalité.
Ici tout est différent : la façon d’être, de vivre, la nourriture, la langue… Je prends conscience qu’en France je n’avais pas mesurée à sa juste valeur l’ampleur du « choc des cultures » qui m’attendait.  Je me sens déboussolée. Je rencontre des difficultés à m’accommoder à cette nouvelle vie. Erevan et son rythme infernal, le dortoir dans lequel nous vivons qui me parait très rudimentaires, la vie en collectivité qui n’est pas tous les jours facile… Concernant la mission, je dois composer avec des personnalités aussi diverses les unes que les autres et m’adapter à des méthodes de travail qui me sont inconnues. Cela tout en ne cédant pas à la panique des premiers jours mal organisés. Je dois quand même avouer que l’idée de rentrer en France m’a traversé l’esprit.
L’adaptation
Après deux semaines, la mission se révèle finalement être intéressante. J’ai la chance de donner des leçons de français à des élèves extrêmement motivés et curieux de découvrir la France. Nous échangeons sur nos pays, nos cultures ce qui me permet de découvrir beaucoup de choses et de pratiquer l’anglais.
Notre organisation d’accueil organise des excursions dans toute l’Arménie auxquelles nous participons dans le but de faire découvrir la France. J’ai ainsi la chance de découvrir des paysages magnifiques, comme l’illustre cette photo prise dans la région de Syunik :

Si les arméniens semblent heureux de rencontrer de jeunes volontaires étrangers, la barrière de la langue reste néanmoins un obstacle important pour communiquer, ce qui parfois est frustrant.
Quant à la vie au dortoir, certes celle-ci demande des efforts mais elle m’a aussi permis de rencontrer des personnes géniales. Pour dire, avec un autre volontaire slovaque nous sommes en train d’organiser pour janvier un voyage en Iran ! 
Finalement, je me suis ressaisie et j’ai relativisé. J’ai la chance de découvrir un pays, de pratiquer les langues, de rencontrer de nouvelles personnes… J’apprends beaucoup tant sur les autres que sur moi-même. C’est une expérience enrichissante qui ne me laissera pas indifférente.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

18.10.2016

Service Civique au Portugal

Rayane est parti au Portugal du 16 mai au 30 septembre. Logé à Aveiro, il fait son service civique dans une ferme pédagogique bio. Il aide aux entretiens des divers espaces et prépares des ateliers pour les visites de différents groupes, scolaire par exemple.

Bonjour, je m’apelle Rayane et j’ai 22 ans, il y a 6 mois j’ai fais le grand saut et décidé de m’engager pour une mission de service civique . Au tout début, avant de m’inscrire  j’étais mitigé, pas trop sur de moi à l’idée de partir et aussi excité à la fois , mais une fois arrivé au Portugal j’étais vraiment content d’être la où je suis. J’ai fais plein de nouvelle rencontre, appris plein de chose et découvert une passion pour le volontariat, chose que je n’avais pas avant. Pour moi ces une grande chance qui m’a étais offerte et j’ai sue bien en profité, je ne regrette rien. Un conseil pour ceux qui hésite encore, arrêtez tout et vous aussi faite le grand saut, ces une belle aventure qui vous attends et vous ne serez pas déçu du détour.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

12.10.2016

We Have the Same Beat! - Conférence le 25 novembre

La conférence sur le projet « We Have the Same Beat! » se tiendra le 25 novembre 2016, et portera sur la diffusion du produit final, à savoir un guide répertoriant les activités testées et validées par les jeunes qui ont participé aux échanges européens du projet. Les acteurs Eurocircle du projet présenteront lors de cette conférence les objectifs, le public visé, les organismes partenaires, les jeunes participants et les aboutissements du projet sous la forme d’un guide d’activités adaptées à  un public mixte de jeunes aux besoins spécifiques et de jeunes sans besoin spécifique, à l’usage des travailleurs sociaux et personnel qualifié. Les invités se verront distribuer un exemplaire du guide à l’issue de la conférence et seront encouragés à le diffuser au plus grand nombre pour promouvoir l’inclusion sociale des jeunes aux besoins spécifiques.

A l’issue de la conférence, les invités célèbreront avec les membres de l’association les 20 ans d’Eurocircle, et découvriront les projets similaires à « We Have the Same Beat! » qui ont forgé l’association d’aujourd’hui.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

12.10.2016

We Have the Same Beat! - Avancement du projet

Le projet “We Have the Same Beat!” est co-financé par l’Union Européenne au travers du programme Erasmus+, Key Action 2. Le partenariat stratégique pour la Jeunesse est constitué des organisations européennes Centre for Education and Consultancy Structural Instruments – CECIS en Roumanie, Eurocircle en France, et MV International en Italie. Il a débuté le 01/06/2015 et se terminera le 11/01/2017 par la création d’un guide destiné aux travailleurs sociaux et au personnel qualifié qui développent dans le cadre de leur expertise des activités éducatives pour un public aux besoins spécifiques.

Les acteurs du projet ont dans un premier temps sélectionné des participants avec et sans besoins spécifiques afin de tester des activités adaptées lors d’échanges européens qui ont eu lieu en Sardaigne (Italie) du 24 au 31 janvier 2016, en France du 11 au 17 avril 2016, et en Roumanie du 17 au 23 août 2016. Les jeunes ont participé et évalué ces activités selon les critères de l’inclusion sociale des jeunes aux besoins spécifiques et de la lutte contre la discrimination.



Le guide créé à l'issue du projet "Leave a sign!" est un recueil d’activités éducatives adaptées à un public mixte de jeunes aux besoins spécifiques et de jeunes sans besoin spécifique, à l’usage des travailleurs sociaux et personnel qualifié. Il réunit des activités d’éducation non-formelle décrites selon les méthodes utilisées, leurs objectifs, le matériel approprié à l’animation, les instructions et les astuces à l’intention des formateurs et animateurs, et leur évaluation. Le but fondamental de ce guide d’activités est de sensibiliser à et d’encourager l’inclusion sociale des jeunes aux besoins spécifiques (handicap, NEETs…) au moyen de méthodes d’éducation participative et créative.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

12.10.2016

Concours du projet E3

YESSS 2016 International Contest
Do you want to become a Social Entrepreneur?
Do you want to A.C.T. (Action Changes Things)?
Do you want to make an impact on your society?
Do you want to develop your idea?
The Answer is #YESSS (Youth Entrepreneurship Solutions for Sustainable Society)
Put your idea into practice and win a great prize!
Apply for the International Contest!
Retrouvez plus d'infos sur ce lien :  https://vimeo.com/162071240 - le concours est prolongé jsuqu'au 1er novembre

----------------------------------------------------------------------------------------------------

11.10.2016

JAEAs

Les Jeunes Ambassadeurs de l’Engagement Associatif se sont retrouvés samedi 8 octobre 2016 pour préparer avec Eurocircle leur prochain départ pour Washington DC, aux Etats-Unis. Ils seront accueillis pendant 2 semaines du 19 octobre au 2 novembre 2016 dans une famille d’accueil ; avec d’autres jeunes européens, ils rencontreront des politiques, visiteront des établissements institutionnels, et seront en immersion dans un lycée local pour y découvrir la culture des jeunes nord-américains.
Les 5 jeunes français sont enthousiastes et prêts à partir : après avoir posé les questions techniques sur le décalage horaire, les appels téléphoniques internationaux, et les bagages, ils ont apprivoisé leurs craintes et leurs attentes, se sont familiarisé avec le terme d’ « ambassadeur »,  ont appréhendé leur préjugés et ceux dont ils feront l’objet là-bas.



Dès leur retour en France en novembre, Eurocircle s’attachera à les aider à valoriser leur expérience des Etats-Unis au sein de leurs établissements scolaire et universitaire, de leurs réseaux personnel et professionnel, et pour leurs projets futurs.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

11.10.2016

We Have the Same Beat! - Meeting à Sassari du 18 au 21 septembre 2016

Une rencontre a eu lieu dans le cadre du projet "We Have the Same Beat!" (Nous avons le même rythme) à Sassari, en Sardaigne (Italie) du 18 au 21 septembre 2016 entre les acteurs italiens (MV International), roumains (Centre for Education and Consultancy Structural Instruments – CECIS) et français (Eurocircle) du projet afin de convenir du produit final : un recueil d’activités éducatives adaptées à un public mixte de jeunes aux besoins spécifiques et de jeunes sans besoin spécifique, à l’usage des travailleurs sociaux et personnel qualifié.

Ce guide intitulé "Leave a sign!" réunit des activités d’éducation non-formelle décrites selon les méthodes utilisées, leurs objectifs, le matériel approprié à l’animation, les instructions et les astuces à l’intention des formateurs et animateurs, et leur évaluation. Le but fondamental de ce guide d’activités est de sensibiliser à et d’encourager l’inclusion sociale des jeunes aux besoins spécifiques (handicap, NEETs…) au moyen de méthodes d’éducation participative et créative.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

11.10.2016

MOOC4EU

Minorités, Orientations, Outils, Coopérations pour un dialogue Européen
Work in progress 

Vous faites partis d’une communauté ? Vous souhaitez participer à l’avenir de l’Union européenne ?
Par l’intermédiaire du projet MOOC4EU (Minorités, Orientations, Outils, Coopérations pour un dialogue Européen), Eurocircle vous propose de renforcer votre citoyenneté, de prendre la parole pour participer à des recommandations susceptibles d’influencer les politiques européennes en vigueur, de vous informer sur l’implication des communautés à la vie civique et politique dans les pays respectifs de nos partenaires européens.  
Concrètement l’enjeu de ce projet consistera à apporter du contenu sur le fonctionnement et les politiques de l’UE, sur les droits et responsabilités des citoyens, sur les moyens et outils pour devenir un citoyen actif.
Nous réaliserons entre autres grâce à votre collaboration :

  • Des micros-trottoirs dans l’optique de récolter des témoignages
  • Des temps d’échanges autour d’ateliers et de café-débat avec les représentants des politiques locales, nationales et européennes.
  • Des vidéos pédagogiques sur droits et liberté, institutions et EU, protections… qui animeront une plateforme web
  • Des recommandations en vue de construire un plaidoyer 

Votre participation au projet vous donnera aussi la possibilité de vous déplacer et de partager votre expérience avec d’autres représentants de communauté de structures partenaires dans les autres pays, lors de réunion de réunions transnationales de travail.



Thématique et dates
- Implication des migrants/minorities dans les processus civique et politique (Danemark- du 06 au 09 novembre 2016)
- Employabilité et éducation  (Roumanie- du 16 au 23 janvier 2017)
- Migration and mobilité (Albanie du 20 au 27 février 2017)
- Inclusion social (éducation, culture, ect.) (Espagne du 20 au 27 mars 2017)
- Soutenance du plaidoyer Bruxelles (juin 2017)

Travaillons ainsi ensemble à la cohésion d’une Europe encore trop divisée en donnant la parole aux concernés.

https://www.facebook.com/Mooc4eu-715226231953402/?fref=ts

----------------------------------------------------------------------------------------------------

11.10.2016

MOOC4EU

Minorités, Orientations, Outils, Coopérations pour un dialogue Européen
Work in progress 

Vous avez envie de faire entendre votre voix de citoyens ?
Vous vous intéressez à l’Union européenne ? Vous êtes issus d’une communauté?
Nous recherchons des associations, des représentants ou citoyens issus de communauté et minorité désireux de mieux comprendre l’Union européenne et ses politiques, mais surtout désirant s’engager dans la construction d’une Europe plus inclusive.

Participer à un projet européen pour :
- Créer un débat sur l’avenir de l’Europe et des minorités
- Influencer les politiques européennes
- Participer à la réalisation d’un plaidoyer
- Renforcer la participation civique des citoyens

Nous proposons de réaliser dans vos locaux :
- Des café-débats, des jeux de rôle
- Des modules de formation (citoyenneté européenne, rôle des institutions EU, droits et outils d’influence des politiques européennes)
- Des micros-trottoirs pour collecter la parole des communautés et minorités,
- Des rencontres transnationales

Si vous voulez participer, contactez-nous à :
citoyenneté.eurocircle@gmail.com

ou cliquez sur 
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdvSGC66Ud2jyTzAc8oAXTvbsafGB1_9JKVz1eJYra2eQBW-w/viewform?usp=send_form

----------------------------------------------------------------------------------------------------

10.10.2016

 

CLOSER

Eurocircle accueillait du 3 au 7 octobre les 4 associations partenaires du partenariat stratégique « CLOSER, repenser l’inclusion sociale » chacune accompagnée de 4 ou 5 apprenants (travailleurs sociaux / travailleurs jeunesse / professionnels de l’accompagnement, de l’orientation et de la jeunesse).



Le projet CLOSER a pour objectifs : 
- d’améliorer la qualité du travail jeunesse pour faciliter l’inclusion sociale
- de renforcer les capacités des professionnels de la jeunesse pour lutter contre l’exclusion 
- de promouvoir les valeurs et principes inclusifs européens
- de contribuer à construire une société toujours plus inclusive en permettant une prise de conscience générale et tout public.
Les 2 premières étapes du projet consistaient à identifier les besoins des professionnels de la jeunesse en termes d’inclusion sociale, et à réaliser un recueil de bonnes pratiques présentant quelques projets européens en faveur de l’inclusion. Lors de la 3ème étape à Marseille, les partenaires Slovaques, Géorgiens, Espagnols, Italiens et Français et leurs apprenants se sont retrouvés pour une formation sur le développement des compétences et des connaissances liées à l’inclusion sociale ainsi que les méthodes de communication et de marketing pour sensibiliser un maximum de personnes autour de cette thématique.



Les modules dispensés Inclusion sociale vs exclusion / inclusion sociale et politique européenne / Marketing social / outils de communication / création de campagne de sensibilisation avaient pour but de renforcer les capacités des professionnels pour leur permettre de créer une campagne de promotion de  l’inclusion sociale, chacun dans leur pays, en impliquant un maximum la communauté locale pendant une semaine, en décembre 2016, dédiée à l’inclusion sociale.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

10.10.2016

Le sport et l’anglais pour l’inclusion


Eurocircle accueille depuis le 6 octobre une jeune espagnole en Service Volontaire Européen, Cristina, qui va être impliquée sur le projet ACCESS pendant huit mois.
Ayant un bagage à la fois sportif et linguistique, Cristina va suivre des jeunes de la région marseillaise engagés dans un projet d’inclusion. Ce nouveau projet d’Eurocircle, soutenu par le Consulat des Etats-Unis et l’Agence nationale du Service Civique, vise à permettre à une vingtaine de jeunes de suivre des cours d’anglais tout en prenant un engagement associatif et sportif. L’objectif premier pour eux est d’accéder à une formation à la langue anglaise qui leur apporte une ouverture internationale et linguistique via l’éducation non-formelle trois demi-journées par semaine, et à un engagement associatif et sportif. Cette formation et cet engagement devraient leur permettre de se créer un réseau national, et de définir clairement des objectifs professionnels, avec notamment la possibilité de réaliser une mobilité internationale de trois mois à la fin du projet.
L’inclusion étant l’un des thèmes prioritaires d’Eurocircle, ce projet entre totalement dans le cadre de nos engagements pour la jeunesse. Le volontariat européen de Cristina et sa présence auprès des jeunes d’ACCESS pour les aider dans leur projet devrait permettre un échange interculturel et ainsi encourager la citoyenneté européenne chez les jeunes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

10.10.2016

Témoignage d’un volontaire avant départ

Je me présente, je m’appelle Safir Nouioua, j’ai 25 ans et j’ai signé mon service civique avec Eurocircle le 3 octobre 2016.

J’ai déposé ma candidature et découvert cette association il y a un peu plus de 2 ans.
Je démarre à l’international en Novembre prochain en direction de Kfardebian au Liban.
Avant cela, je serai en échange interculturel en Italie (Bologne) pour une semaine dans le cadre d’une thématique sur les décisions en groupe.

Quant à mon réel projet dans la montagne libanaise, il est axé sur le sport.
Pour la réalisation de celui-ci, je devrai programmer des activités sportives telles que la randonnée, l’escalade, marche de découverte…

Je suis très enthousiaste concernant ce prochain départ car le fait d’être en terre inconnue et de pouvoir bénéficier d’une responsabilité au sein d’une structure au service de l’inter-culturalité est quelque chose de grandiose pour moi.

Mes compétences seront d’autant plus valorisées dans un contexte pareil. Une nouvelle culture, d’autres mentalités, me permettront de me surpasser et de donner le meilleur de moi-même.

Je ne suis encore jamais allé au Liban alors avoir la chance d’être sélectionné pour participer à ce projet est une opportunité exceptionnelle à laquelle j’espère réaliser les objectifs fixés.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

20.09.2016

Spirit youth

Nous recherchons toujours des participants pour un projet de tourisme spirituel : Spirit Youth, un projet Européen qui a pour but la création d'un itinéraire de tourisme spirituel à destination des jeunes. Nous avons besoin de vous pour tester des activités en Italie sur le thème de la spiritualité !
Le voyage test se déroulera du 7 au 11 novembre 2016 à Prato en Italie.

Le projet est gratuit.

Si tu veux y participer, renvoie-nous le formulaire d'adhésion rempli à spirityouth.eurocircle@gmail.com !

Parle-en à tes contacts/amis, il nous manque encore 12 candidats !

Time to be spiritual

----------------------------------------------------------------------------------------------------

20.09.2016

Projet VALLEY – 4è rencontre de partenaires à Glasgow

Avant-dernier meeting pour le partenariat stratégique VALLEY. Avec les 5 partenaires du projet, venus d’Allemagne, d’Autriche, d’Italie, de Roumanie et du Royaume-Uni, nous nous sommes retrouvés les 1er et 2 septembre à Glasgow afin de passer en revue dernières actions et préparer les prochaines semaines.
Depuis juillet, nous travaillons sur la mise en place de la phase pilote du projet, à laquelle 30 jeunes européens engagés sur des missions de volontariat vont participer. En France, cinq jeunes, sélectionnés pour des projets courts (2 mois) de Service volontaire européen, bénéficient d’un accompagnement personnalisé pour le développement et la valorisation des compétences. Lors du meeting à Glasgow, chaque partenaire a pu présenter l’avancée de cette phase pilote au sein de sa structure.
Le prochain et dernier événement du projet VALLEY se tiendra à Marseille début 2017. A cette occasion sera organisée une cérémonie de reprise de prix à destination d’organisations européennes qui travaillent avec des volontaires, et qui ont développé ou souhaitent développer des projets innovants en matière de reconnaissance des compétences et acquis d’un volontariat. Les structures intéressées peuvent d’ores et déjà prendre connaissance des conditions et déposer jusqu’au 15 novembre leur projet sur le site de VALLEY : http://valley-eu.org/award

----------------------------------------------------------------------------------------------------

20.09.2016

Retour échange interculturel «Tools for Social Development »
à Vrnjacka Banja en Serbie du 21 au 28 Août 2016
dans le cadre d’Erasmus + project

Vrnjacka Banja, notre ville hôte, est une petite station balnéaire au sud de la Serbie, agréable et jolie. Elle ressemble à un parc d’attractions en miniature mais avec beaucoup plus de personnes âgées que de jeunes.

La French Team était composée de Mona, Atef, Maeva, Igor & Aurélie. Nous avons mis toute notre énergie et notre bonne humeur pour représenter au mieux la France pendant ce Youth Exchange en Serbie, notamment lors de la soirée interculturelle où nous avons présenté les spécialités françaises.

 

L'équipe organisatrice nous a réservé un très bon accueil. C'était une équipe compétente, attentive, à l'écoute, performante et passionnée. C'était un réel plaisir de participer à ce projet.
Nous avons été logés dans un très bon hôtel avec des chambres spacieuses avec tout le confort nécessaire. Nous avons pris le rythme pour la nourriture : de la viande quatre fois par jour à tous les repas. Alors même si c'était très bon, à force on s'en lasse très vite.

Deux ateliers étaient proposés lors de cet échange interculturel « Tools for Social Development » portant sur la thématique de l'inclusion : performance et montage vidéo. Nous étions tous les cinq français dans le groupe montage vidéo qui s’est très bien déroulé avec un formateur vraiment cool, passionné et très performant. Par binôme nous avons réalisé un court métrage. Nous nous sommes tous mélangés avec une personne d’une nationalité différente. La thématique de notre court métrage
devait porter sur le thème de l’inclusion, c’était notre seule instruction. Notre formateur nous a vraiment accompagnés et donné des conseils pour réaliser notre film.



Chaque participant était là pour aider un groupe si besoin, il y avait vraiment une belle cohésion de travail.
Le projet performance théâtre a également travaillé sur le thème de l’inclusion des jeunes. Les activités mises en place par les partenaires ont permis de se rapprocher des autres et de s’entraider.
Pour le final nous avons présenté nos projets, performance et courts métrages, au cinéma de la ville.
Nous avons invité les habitants de Vrnjacka Banja à assister à notre spectacle.
C’était un très beau moment, tout le monde était fier de ce qu’il avait accompli. A la fin du spectacle, l’organisatrice Vesna et les deux formateurs Ivan et Milena nous ont remis nos diplômes de participation à l’échange interculturel.

Les sorties en dehors du cadre ont été organisées facilement, et donc une majeure partie du groupe sortait le soir dans la ville. On a pu alors rencontrer des habitants âgés dans des bars dansants, ce qui était le point fort de la semaine car cela nous a permis de rencontrer les vrais locaux qui parlaient seulement serbe ou allemand. Malgré la barrière de la langue ils dansaient avec nous et nous ont appris leurs danses traditionnelles avec une extrême gentillesse et toujours avec le sourire.
Nous étions l'attraction de la ville, cinquante jeunes venus de dix pays différents, forcément ça ne passe pas inaperçu.
Il y avait une très bonne ambiance générale. Nous étions un groupe de 50 participants plus les organisateurs. Dès le premier jour une bonne dynamique s’est créée. C’était très intéressant de découvrir des jeunes du même âge, venant de pays différents, avec une langue différente, une culture différente et une manière de vivre et de penser différente. Très intéressant également de découvrir les spécialités de chaque pays lors des soirées interculturelles. Il n’y a eu aucun souci, tout le monde s’est bien entendu avec tout le monde. Les au revoir ont été difficiles.

C’était super de pouvoir passer une journée et une nuit à Belgrade en transition entre la fin de l'échange et le retour en France. Nous avons pu profiter une dernière fois de la Serbie et de son ambiance unique.

Aucun de nous cinq ne connaissait la Serbie avant cet échange interculturel. C'est une très belle découverte et nous espérons tous pouvoir retourner un jour dans les pays Balkans qui nous ont laissé une très belle image et de très bons souvenirs.

Hvala Eurocircle !

----------------------------------------------------------------------------------------------------

20.09.2016

Vidéo d'un projet de Training Course "Volunteers Welcome" qui a eu lieu à Brussels du 11 au 17 juillet 2016


----------------------------------------------------------------------------------------------------

15.09.2016

VALLEY European Award

Le projet VALLEY (« VAlidation system in Lifelong Learning Experiences of Youth volunteering ») organise une cérémonie à destination d’organisations européennes afin de leur permettre de présenter leurs initiatives dans le domaine de la validation des compétences.

Vous travaillez avec des volontaires ?
Vous les accompagnez dans la validation de leurs compétences, ou vous avez un projet innovant ?
Le « VALLEY European Award » est pour vous !

Si vous développez ou souhaitez développer des projets innovants pour la reconnaissance et la valorisation des compétences dans le cadre d’un volontariat, présentez-nous vos idées !
Un jury désignera les trois meilleures contributions. Les gagnants seront invités à une cérémonie de remise de prix à Marseille le jeudi 16 février 2017, en présence d’experts et d’organisations partenaires. Ils recevront également un certificat et leurs projets feront l’objet d’articles et de publications en ligne !

Nous attendons vos contributions et vous souhaitons bonne chance !

Pour en savoir plus sur le projet VALLEY, connaître les conditions de participation et proposer votre projet : http://valley-eu.org/award

Attention !
Toutes les contributions doivent être rédigées en anglais.
La date limite pour le dépôt des dossiers est le 15 novembre 2016.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter.

VALLEY, c’est…
un projet de 2 ans cofinancé par le programme Erasmus+ (Action clé 2 – Partenariats stratégiques). Il vise à promouvoir le volontariat comme un moyen d’autonomisation et à fournir de nouvelles ressources pour évaluer et valoriser les compétences développées lors d’un volontariat – notamment grâce à un système de validation innovant, le Level 5.

Pour plus d’informations : http://valley-eu.org/

----------------------------------------------------------------------------------------------------

15.09.2016

ACCESS sport

Cette année un nouveau projet a été accepté: ACCESS sport
Ce projet est financé par le Consulat Américain via le programme: English Access Microscholarship et l'Agence Française du service civique. Le projet débutera le 26 septembre 2016. Nous allons recruter 20 jeunes marseillais en situation précaire âgés entre 16 à 25 ans.
Pendant une durée de 9 mois, les jeunes auront l'opportunité de suivre des cours d'anglais et d'acquérir des connaissances sur la culture américaine. De plus ils s'engageront en tant que volontaire dans une structure sportive (basket, rugby, baseball...). A la fin du projet pendant les trois derniers mois, pour ceux qui le souhaitent, ils auront la possibilité de continuer leur mission de service civique à l'étranger pour continuer à améliorer leur anglais.
Marseille est la capitale Européenne du sport 2017. Afin de promouvoir cet évènement, les jeunes auront la possibilité de s'impliquer dans plusieurs évènements sportifs et ou culturels.
Ce projet va permettre aux jeunes de développer de nouvelles compétences aussi bien sur le plan personnel que professionnel, Let's go!

----------------------------------------------------------------------------------------------------

15.09.2016

Sylvain en service civique à Barcelone du 3 juin au 1er novembre dans un centre social avec des enfants et adolescents

Ici tout ce passe bien, la routine c'est vraiment installé, la vie à Barcelonne en étant mélangé
avec des gens de toutes nationnalitées est d'autant plus une ville très attractive.
Malheureusement ca passe super vite, j'aimerai rester au moins 6mois de plus !
Le "travail" à l'association est aussi devenu une routine, personnellement, les enfants avec qui je travail sont très gentils
je n'arrive pas à me dire que c'est mon travail c'est plus comme si je venais pour m'amuser avec les enfants !
On fait pleins de sorties comme parc d'attractions et visite de Barcelonne, on a aussi fait une semaine de camping en pleine campagne que j'ai vraiment vraiment adoré !
En tout cas Barcelonne est une super ville pour y vivre en tant qu'étrangé on se sent très à l'aise et à njotre place!
Le seul point négatif est que mon logement ne soit pas à Barcelonne mais à une petite ville à coté.
Bien celà ne change rien au fait que Barcelonne est pour moi une des meilleurs ville au monde !

----------------------------------------------------------------------------------------------------

15.09.2016

Témoignage

Holà Agathe, désolée d'avoir tardé à répondre mais ce n'est pas toujours facile d'avoir internet dans la selva.
Tu veux donc un petit résumé de mon expérience au Pérou. 



Comme tu sais on a organisé un festival d'art urbain amazonien avec l'association Estamos en la Calle. Pour ma part j'ai surtout contribué en organisant un atelier lors du dernier jour, qui est le jour central avec Cristhian, un Iquitenos. J'ai récupérer à droite et à gauche des petites plantes, notamment des plantes magnifiques que m'a données la IIAP (instituto de investigacion de la amazonia peruana) et j'ai proposé aux personnes qui étaient présentes de venir m'aider à les planter et de leur écrire un petit mot affectueux pour qu'elles poussent bien. L'idée était de donner envie aux gens de continuer chez eux ou dans leur rue car Iquitos manque de végétation à mon goût, pour une ville située en plein cœur du poumon de la planète. Ça a bien fonctionné, beaucoup de monde à participé avec intérêt.



Durant mes deux semaines de vacances je suis restée à Iquitos pour aider à l'organisation de la marche NI UNA MENOS, une marche contre les violences faites aux femmes. Ce fut pour moi un bonheur de participer à cette marche qui fut une grande réussite puisque Iquitos n'avait pas connu de marche aussi grande depuis plusieurs années.
Tu peux certainement trouver des articles sur ce thème sur internet car c'était une marche nationale et il y avait pas mal de journalistes internationaux.
Voilà à présent on est tous à Pucallpa, on bosse pour la nouvelle association en allant dans les communautés en attendant le 4 septembre et le début du tournage du film auquel on va participer. J'ai vu aujourd'hui avec la productrice, je serai assistante costume et maquillage. Ça a été dur de quitter Iquitos parce que je me suis vraiment fait des amis là-bas, ça a été une expérience humaine incroyable. Ils ont tous partagé avec moi leur culture, leur humour, leur amour de la selva et m'ont donné beaucoup d'affection mais bon une nouvelle expérience très excitante s'annonce alors j'ai hâte !!! 

À bientôt 

Laura, volontaire en service civique au Pérou, 3 mois à Iquitos dans l’association Estamos en La Calle et 2 mois à Pucallpa Joprodeh.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

15.09.2016

Témoignage

Julia, volontaire en service civique international durant 5 mois dans une école primaire de Malindi (KENYA)



Jambo !

L’heure du bilan est arrivée. La moitié d’une année passée de l’autre côté du globe, côté océan indien. Je reviens sereine, apaisée, pleine d’énergie et pleine de confiance dans mes futurs projets. Au-delà de vivre ma première expérience en tant que professeur de mathématiques et de français dans une école primaire (avec des petits et très grands enfants de 3 à 21 ans) et les magnifiques échanges qui en ont découlés avec le corps enseignant et les écoliers, j’ai donné beaucoup de moi pour mettre en place des projets de développement (santé, poulailler, rénovation des classes) dans cette école à laquelle je me suis très vite attachée. J’ai été entourée chaque jour de mes deux acolytes français, dans les bons et les mauvais moments, et nous avons pu créer une amitié sincère et rare. La richesse des rencontres et des paysages resteront longtemps dans un coin de mon esprit et m’accompagneront dans mes futures décisions.
J’ai été confrontée à des notions familiales et communautaires très fortes, notamment concernant la condition des femmes. En France, certaines valeurs s’estompent parfois un peu et vous pouvez imaginer l’importance de pouvoir se questionner et se retrouver soi-même.
« Mes petits bouts de femmes, la vie est parfois difficile, les gens sont de nature à juger les autres, et particulièrement lorsque vous êtes une femme. Mais je sais, au fond de moi, en vous ayant vues vivre et évoluer au fil des jours, que vous êtes désormais assez fortes, assez réfléchies et assez sensibles pour saisir toutes les opportunités qui se présenteront dans vos vies. Soyez fières de ce que vous êtes, de ce que vous faîtes. »
Sharon, volontaire canadienne avant son départ.
Les moments passés auprès de mes amis là-bas, me restent très précieux et je leur envoie une nouvelle fois mes plus belles pensées qui vont au-travers des frontières et des continents.
Asantesana à Eurocircle, Mafanikio & Seedlings Junior School

----------------------------------------------------------------------------------------------------

15.09.2016

Témoignage

 

Sélim est parti avec Doriane, il est donc aussi volontaire en service civique du 7 juillet au 15 décembre au Liban, à Beyruth, dans l’association INSAN. Comme elle, ils animent des ateliers culturels, artistiques et sportifs mélangeant enfants d’origine palestinienne, syrienne et libanaise.
« Au Liban, les gens vivent comme si c’était le dernier jour de leur vie et c’est assez magnifique. Les Libanais sont extrêmement vivants et respectent la vie. Même au travail, les projets se mettent en place plus facilement, c’est moins bureaucratique qu’en France. Si tu as une idée, tu la propose et tu te lances. On réfléchit moins aux conséquences. J’ai aussi remarqué l’extrême ambition des jeunes. Ils ont à peine 18 ans et rêvent tous de conquérir le monde. Ce qui est dommage c’est que la plupart du temps, ils nourrissent ce rêve pour l’étranger et non pas pour leur pays. Les gens se débrouillent très bien malgré le fait qu’il n’existe aucun service public. Je pense que c’est cela leur moteur, ils sont forcés de se créer eux-mêmes un avenir car ils ne peuvent compter sur personne d’autre. Mon conseil à ceux qui arrivent au Liban : quoiqu’on te propose dis oui et tu découvriras des choses incroyables ! »  __Sélim

----------------------------------------------------------------------------------------------------

14.09.2016

A la suite des Etats Généraux de Provence, Madame Martine VASSAL, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, a souhaité que le Conseil Départemental des Bouches du Rhône recrute 139  services civiques à partir de septembre 2016, pour une prise de mission en novembre et  une durée de 8 mois, dans les domaines suivants : culture, loisirs, solidarité, santé, éducation, citoyenneté, environnement, sport et développement international. 

Ces recrutements auront lieu sur  tout le territoire et en particulier dans les villes de  Marseille, Aubagne, Cassis, Aix-en-Provence, Fuveau, Peyrolles, Rousset, Vitrolles, Saint-Antonin-sur-Bayon, Marignane, Istres, Arles, Orgon, Ports de l’Etang de Berre et de la Côte Bleue, Salon-de-Provence, Miramas.

Les jeunes peuvent candidater jusqu’au 26 septembre 2016 sur le site de l’Agence du Service Civique http://www.service-civique.gouv.fr/

Afin de faciliter l’accès aux fiches mission, celles-ci sont disponibles directement sur le site du Conseil départemental http://bit.ly/29MOGTw par lieu et par thématique.

Les entretiens de recrutement se dérouleront tout le mois de septembre pour une prise de mission en novembre. 

Par ailleurs, nous organisons une matinée d’informations à destination des jeunes sur les missions de Service Civique proposées au Conseil départemental :

le LUNDI 19 SEPTEMBRE 2016  de 10 h 00 à 13 h 00 à l’Hôtel du Département (Atrium), 52, avenue de Saint Just, 13004 Marseille.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter serviceciviquedeprovence@cg13.fr

----------------------------------------------------------------------------------------------------

09.09.2016

« Si j'écris aujourd'hui c'est pour partager mon expérience de service civique à l'étranger.
Même si je pense qu'il y a n'y pas vraiment de mot pour décrire cela disons que c'est quelque chose d'unique à faire.
Une chose dont vous vous souviendrez quoi qu'il arrive rien que pour les rencontres que vous faites,les découvertes (culinaire ou culturelle) ainsi que les ''merdes'' que vous vivrez. Mais c'est ça qui fait que cette expérience est unique.
N'ayez pas peur ou d'appréhension regarder je suis seule en Allemagne ne parlant pas l'Allemand et un anglais passable et pourtant je m'éclate.
Je sais qu'à la fin je serais triste de partir et que je verserais peut être des larmes mais c'est ce qu'il fera que je m'en souviendrai.
Faites-le!


Irène,18 ans en service civique à Papenburg,Allemagne. »

----------------------------------------------------------------------------------------------------

09.09.2016

Projet MOOC 4 EU
(Minorités, orientations, outils, coopération)
pour un dialogue Européen.

Etape Bratislava : Formation de facilitateurs
Mooc4eu est un projet qui a pour objectifs de renforcer la citoyenneté européenne auprès d’un large public, de promouvoir l'engagement civique au niveau européen et de créer un débat sur l'avenir de l'Europe avec les minorités.
C’est dans un contexte de présidence du Conseil de l'Union européenne, que nous avons été accueilli du 06 au 09 juillet 2016, en Slovaquie et labélisé pour notre étape de formation des facilitateurs à Bratislava.
Au programme de ces 2,5 jours :
Une formation à la citoyenneté européenne, animée par la région PACA, avec présentation des résultats d’une enquête de la commission européenne « Flash Eurobarometer 430 on European Union Citizenship » très intéressant à découvrir*, présentation des instituions et de leurs rôles, présentations des pétitions du Parlement Européen, des initiatives européennes et consultation publique de la Commission Européenne, de qui défends nos droits de citoyens et droits fondament aux ainsi qu’une présentation de tous les outils d’informations sur les institutions, sur les médias européens, ainsi que toutes les instances de représentations des institutions au niveau local.
Nous avons également passé du temps à réfléchir aux droits et responsabilités de citoyens et à échanger des méthodes dynamiques et participatives pour rendre accessible ces sujets. Grâce à ces savoir-faire réunis, nous espérons mobiliser les minorités résidentes en Europe et faire grandir un sentiment ou un intérêt pour la participation active des citoyens de l’EU aux politiques européennes.
l’association belge ECPAA a fait une présentation très détaillée des concepts de plaidoyer et de lobby comment construire un plaidoyer construise ou réaliser une campagne de lobbying.
Une formation au dialogue interculturel, animée par Center Intercultural Dialog, permettant de faciliter les échanges et l’apprentissages entre les 16 minorités issues des 8 huit pays participants, d’autant que nous avons des temps dédiés à des thèmes comme l’inclusion sociale et professionnelle, l’éducation , l’implications à la vie politiques que nous partagerons avec les représentants des 16 minorités
Ces 2 journées se sont conclues par 2 concerts représentant les cultures des minorités choisies par la Slovaquie : Un groupe musique traditionnelles de 4 sœurs Roms et un groupe de jeunes croates, auxquels on était associé la présentation de 2 associations représentant la minorité musulmane et la minorité hongroise de Slovaquie.
Dès le mois de septembre, nous rechercherons des lieux d’accueil des minorités pour mettre en place des activités de sensibilisation, et d’animation, aussi si vous êtes intéressés contactez-nous : à cet email dm.eurocircle@gmail.com
Pour rappel : le projet européen MOOC 4 est financé par la Commission Européenne à travers le programme « Europe pour les citoyens ». Porté par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, il réunit pour 24 mois, neuf partenaires de huit pays différents : Albanie, Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Roumanie et Slovaquie.
Le projet MOOC 4 EU a pourobjectif général dedévelopper le dialogue interculturel, favoriser la citoyenneté européenne et améliorer les conditions de la participation civique et démocratique notamment des minorités dans l’Union Européenne. Il réunit neuf partenaires de huit pays différents : Albanie, Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Roumanie et Slovaquie.
Troisième étape à venir : Au Danemark en novembre prochain, avec l’association « InterCollege » sur la thématique «Implication de minorités dans la politiques et dans le processus décisionnel»  , à Aalborg.

Retrouvez plus de détails du projet MOOC 4 EU sur la page Facebook du même nom !
*« Flash Eurobarometer 430 on European Union Citizenship » très intéressant à découvrir*:

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

09.09.2016

Guide + Good Guidance Stories, l’évènement de clôture !


Le 31 août dernier, Eurocircle a présenté devant quelques professionnels de l’insertion et de l’orientation, la formation innovante développée pendant le projet européen GUIDE + .
Une formation en 5 modules pédagogiques soit 25 heures de formation couvrant 8 compétences transversales et inhérentes au métier:
› Réseau et Partenariat
› Communication
› Actualiser ses connaissances et compétences
› Reconnaitre et répondre aux besoins des participants
› Permettre l’accès à l’information
› Faciliter l’entrée en apprentissage et / ou l’insertion professionnelle
› L’Ethique au travail
› Développer ses capacités et comprendre ses limites

Les modules sont tous abordés via une étude de cas qui permet aux professionnels de situer le contexte et de se mettre en situation. La formation s’adresse à tous les professionnels de l’orientation et de l’insertion souhaitant actualiser leurs compétences, apprendre par les pairs, échanger, discuter et partager sur les méthodes de travail, les problématiques actuelles, les compétences, les limites et les ressources de chacun. La formation, via les études de cas européennes, permet aussi de se confronter aux situations que des pairs européens rencontrent dans leur travail.

Pour voir le programme de formation français développé par Eurocircle, cliquez ici !

----------------------------------------------------------------------------------------------------

09.09.2016


Guide + Good Guidance Stories, c’est fini !

En juillet dernier a eu lieu la réunion de clôture du projet GUIDE + avec un consortium de partenaires venant d’Irlande, Italie, France, Autriche, Angleterre, et Allemagne
Le projet Guide + a permis de créer des formationsspécifiques à chaque pays  à destination des professionnels de l'insertion et de l'orientation développées autour de 8 compétences-clé pour un accompagnement renforcé des jeunes.
Pour16

Pour voir le programme de formation français développé par Eurocircle, cliquez ici !

Un guide de recommandations à l’attention des institutions, des politiques et des professionnels de l’accès à l’emploi et à la formation ainsi qu’un guide méthodologique ont été édités pour présenter cette formation dont l’outil pédagogique de base est l’étude de cas.

Pour plus d’information :
http://www.guide.metropolisnet.eu/further-materials-from-good-guidance-stories

----------------------------------------------------------------------------------------------------

05.09.2016

Retour du training course Youth For All … All for humanity, Rio Maior (Portugal)

Quoi dire de se training course?
Pour moi, s’était génial, bien fait et organisé. Je suis super contente de cette semaine et je tiens à remercier Eurocircle, l’association H20 de Arroquelas et les deux traineurs, Mara et Andree, parce qu’ils m’ont donné la chance de participer à cette incroyable expérience.
Je pense que ce training course a eu tous les ingrédients pour être considéré comme un training course de succès : il y a eu des activités très variées pertinentes au thème développé, de la mise en pratique avec la création d’une campagne de sensibilisation en petits groupe à mettre en œuvre dans la ville, des moments d’immersion dans la culture locale et du temps libre.

Qu’est-ce que je vais retenir de cette semaine ?

Les activités proposées se sont révélées efficaces et elles ont complètement satisfait mes attentes. De cette semaine je vais retenir les nouveaux rencontres, quelques mots en portugais et l’envie de commencer à l’étudier, les moments de plongée dans la culture locale et des nouveaux outils de travail avec les jeunes et des nouveaux energisers.  Ainsi que une nouvelle forte amitié avec Katharina, ma compagnon de voyage pendant tous ces 10 jours.

Comment s’est-il déroulé le TC ?
Nous nous sommes retrouvés à l’aéroport dimanche 19 à 20 heures avec quelques membres de l’association H20 pour être transférés à la petite ville de Rio Maior où nous avons été hébergés et développé nos activités pour la plupart de la semaine. Le restaurant nous a offert un riche et varié diner, comme toutes les soirées à suivre. Entre voyage et diner nous avons déjà eu le temps de nous connaitre et nous nous présenter avec les autres participants.
Le premier jour a été dédié à faire connaissance avec les participants et les deux traineurs hongrois, deux jeunes avec beaucoup d’expérience et un lien étroit avec l’association H20. Ils nous ont proposé deux activités principales ayant pour objectif celui de mieux se connaitre et celui de connaitre la culture de la ville : respectivement, la création d’une carte d’identité européenne de chacun et une chasse au trésor avec huit défis à résoudre dans une heure, collectivement : activité qui a permis une intégration rapide et amusante entre les participants. Un temps de réflexion sur les objectifs du TC, nos motivations et nos buts à suivi pendant l’après-midi.

Soirée interculturelle au siège de l’association H20, à Arroquelas, un village de 800 habitants, au milieu de la nature. Chaque nationalité/association présente a apporté des produits typiques et les a présentés et offerts aux autres.



Le deuxième jour a commencé avec la présentation d’une exhibition photos-reportage par Joana Bom, une jeune femme portugaise qui a suivi pendant quelques mois les réfugiés de la Grèce à la Macedoine.

Une activité sur la Charte Universelle des Droits des Hommes par petits groupes ayant comme objectif celui de réfléchir sur comment ces articles sont liés ou respectés à la réalité des réfugiés et des migrants.
Le temps restant a été consacré à la réalisation, par groupes ou individuellement, selon la nationalité des participants, à la réalisation et présentation de la situation des réfugiés ou migrants dans son propre pays. Comme règles, seulement, la durée de 2 à 5 minutes par pays et de payer attention en particulier à quatre aspects : quelle est la situation actuelle, est-ce qu’il y a une issue des refugiés ou des migrants dans ton pays, quel est l’approche du gouvernement et celui de la société civile, porter des exemples positives et négatives. Personnellement, j’ai trouvé cette activité très intéressante parce qu’elle m’a permis d’apprendre la situation des réfugiés dans des pays autres que le mien.
Le sujet de réflexions du troisième jour a été la culture et les différences culturelles, un sujet abordé avec différents ateliers en petits groupes.
L’après-midi on a regardé tous ensemble des exemples de campagne de sensibilisation sur les thèmes de la diversité culturelle, des préjugés et des refugiés qui avaient été sélectionnés par nous, les participants avant du début du TC.
Jeudi nous sommes allés visiter Salinas, pas loin de Rio Maior, un village minuscule de rues pavées et de maisons en bois, aux abords duquel se trouvent de curieux réservoirs aux formes et de tailles irrégulières, qui à partir du printemps se remplissent d'eau salée, donnant origine à de blanches pyramides de sel. Dans cette merveille de la nature, nous avons travaillé sur le thème des préjudices et du model de Milton Bennet sur le développement de la sensibilité interculturelle. Un visite guidée dans le village et un petit moment de travail dans les salines nous ont permis de nous immerger dans la culture locale.


Le jour suivant a été entièrement dédié à la création et à la mise en place d’une action de sensibilisation dans les rues de Rio Maior par équipe. Cela a été un temps de créativité, de discussion dans les groupes sur la façon de réaliser la campagne et surtout, ce que j’ai aimé le plus, de contact et échange avec les habitants de la ville, un vrai défi pour qui ne parle pas portugais !


« If you were far away from home” campaign  / El Camino Des Los Refugiados Sirios

« Campaign for refugee acceptance in Rio Maior »


Samedi on s’est déplacés à Arroquelas, pour des activités d’évaluation du projet, un barbecue et pour participer à l’organisation d’un festival local, qui a mis ensemble un festival des soupes internationales, le match de foot Portugal contre Croatie et des bals traditionnels.
Clôture du training course : une journée libre à Lisbonne, au bord de l’océan !

Quel bilan ?

Positive 100%, enrichissement culturel, pertinence des activités au thème développé, partage des savoirs, équilibre entre activités sérieuse et loisirs, aventures, équipe très diversifié en termes d’âge, professions, nationalités, un vrai atout pour le succès du projet

----------------------------------------------------------------------------------------------------

24.08.2016

LETTRE D'UN AMBASSADEUR

J'ai été nommé ambassadeur. Ça tombe bien, j'ai l'esprit d'ambassade. J'aime non seulement appartenir à un groupe, mais j'aime encore mieux le représenter. Peut-être pas parler en son nom, mais, humblement, essayer de traduire ses pensées, de l'expliquer, de propager dans le monde l'enthousiasme qu'il suscite. J'aime dire nous plutôt que je, mais il n'y a là aucun fatalisme, aucun attachement communautaire contraignant et préexistant à mon libre arbitre et à ma sensibilité. La liberté avant tout! Si j'appartiens à un groupe, c'est que je l'ai choisi, et je le quitterai aussitôt qu'il me tirerait dans une direction opposée à mon sentiment. Lorsque je suis arrivé au Portugal, j'étais déjà animé par l'esprit d'ambassade. D'abord parce qu'en tant que volontaire européen, participant à un programme de la commission européenne dont je suis convaincu de l'utilité (Erasmus+), je me suis senti naturellement un représentant de cette institution. En effet, je suis de ceux qui continuent à penser que mille ans de guerre entre européens finalement clos par soixante-dix ans de paix, cinq siècle et plus d'humanisme et d'affirmation de la dignité de l'individu sur ce continent, pèsent plus dans la balance qu'une ou deux décennies d'euroscepticisme. Je suis aussi de ceux qui restent convaincus que les régimes autoritaires qui existent encore un peu partout dans le monde, à nos portes et parfois même chez nous, et qui à la faveur des difficultés que rencontrent aujourd'hui les démocraties essayent de se faire valoir comme des régimes forts qui, eux, ne cèdent pas, sont en réalité intrinsèquement faibles, et que s'il faut se placer du point de vue minable de la puissance des nations, ils finiront toujours par se fracasser contre les forces vives des sociétés libres et démocratiques. C'est peut-être de cette véritable force de la démocratie dont je voulais témoigner et exprimer l'assurance. Et puis, vivant à l'étranger, non seulement au milieu de portugais mais aussi d'européens de tous horizons, comme je me faisais une opinion sur les différents peuples d'Europe à partir des individus que je rencontrais, j'ai naturellement pensé (et peut-être à tort) qu'eux faisaient de même. Alors j'ai essayé à chaque instant de témoigner de nos bons côtés en essayant de ne pas tomber dans nos travers...Lire la suite

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

24.08.2016

Understanding Culture : A tool of understanding ourselves
ERASMUS + Training Course : 25/07/2016 → 01/08/2016

Du 25 Juillet 2016 au 01 Août 2016, Silvia et moi-même avons participé, par le
biais de Eurocircle

, à ce training qui s’est déroulé à Erbaa, en Turquie

Avant notre départ, nous avions quelques appréhensions concernant la situation
politique actuelle du pays en question. Nous avons tout de même pris la décision
de participer à cette rencontre et nous ne regrettons absolument pas notre
décision !
Les organisateurs locaux ont été très accueillants et l’ensemble des activités
organisées ont été très enrichissantes.
Nous étions 17 participants provenant de 5 pays différents : France – Bulgarie –
Estonie – Pologne et Turquie .


Nos journées étaient rythmées par des activités ludiques et d’autres un peu plus
axées sur le thème.

Ces débats ont pu nous permettre d’enrichir notre
connaissance concernant les différentes politiques culturelles des pays
concernés ainsi que les méthodes utilisées afin de combattre les stéréotypes
ainsi que l’exclusion des minorités sociales.



Plusieurs étapes ont marquées cette semaine :
★ Visite de la ville d’Amasya (Musées, forteresse, mosquée…)
★ Soirées interculturelles des pays présents
★ Débats et création de supports autour du thème
★ activités extérieures (parc, piscine…)
★ soirées libres axées sur le partage, la découverte et l’ouverture

----------------------------------------------------------------------------------------------------

20.07.2016

28 juin - 4 juillet 2016
IntegrArtMus
Molin De Rei, Barcelona

Du 28 juin au 4 juillet 2016, à Molin de Rei, une commune située à quelques minutes de Barcelone en Espagne, une rencontre européenne des plus intéressantes a eu lieu. Cette rencontre regroupait 30 travailleurs du secteur de la jeunesse provenant de 30 pays différents.

Ainsi, l’Albanie, l’Arménie, l’Autriche, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie, la république Cheque, l’Egypte, l’Estonie, la Finlande, la France, la Hongrie, l’Italie, la Jordanie, le Liban, la Moldavie, le Monténégro, le Maroc, la Pologne, le Portugal, la Russie, la Serbie, la Slovaquie, la Suisse, la Tunisie, la Turquie, l’Ukraine et l’Espagne était regroupé dans un même lieu, au sein d’un même projet. Le projet en question, « IntegrArtmus », a été initié et porté par l’association espagnole Radikal Records, de Valence. Le but de ce projet européen (PBA : Partners Building Activities) financé par l’Union Européenne dans le cadre d’Erasmus +, était de créer un réseau de partenaires capable de travailler ensemble et de produire des projets européens ayant pour thématiques les arts et la culture. Le Pôle culture d’Eurocircle a donc pris part à ce projet.

Ce sont des valeurs communes telles la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l'égalité, et le respect des droits de l’homme qui ont motivés les participants à se joindre à un projet si riche en diversité culturelle.

L’ambiance chaleureuse espagnole a permis aux participants de très vite faire connaissance. De plus, les conflits et problématiques que subissent actuellement l’Europe et le reste monde, ont servis d’éléments moteurs supplémentaires pour créer des espaces et projets favorisant la paix et le vivre ensemble.

Au fur et à mesure que les liens se tissaient, les projets fleurissaient. Les temps de travail par petit groupe ont permis de finaliser l’écriture de certains projets (projets disponibles ici : https://integrartmus.wordpress.com/). Certains partenariats ont d’ores et déjà pris effet et Eurocircle fera tout pour que ces liens prospèrent et que d’autres projets aboutissent.

Les échanges de connaissances et de compétences ont été nombreux, chacun apportant son savoir-faire au groupe et partageant ses acquis. Ainsi, à la fin de ce séminaire, chaque professionnel est reparti, plus compétent, mais aussi muni d’une liste de tâches à effectuer pour poursuivre la création et la mise en place de projets européens (notamment Key Action 1). Les participants sont aussi repartis avec un regard nouveau, enrichis, et un intérêt certain pour chacun des 30 pays participants. Le réseau né d’IntegrartMus continuera de vivre et, des petites notes d’optimisme et de valeurs européennes continueront d’être semées aux quatre coins du globe !

----------------------------------------------------------------------------------------------------

30.06.2016

MERCI A TOUS !
La IV et dernière étape d’ACE s'est déroulée du 18 au 21 mai 2016 à Digne-les-Bains pour fêter le joli mois de l'Europe en compagnie du festival Cité-Solidaire. Quatre journées de réflexions et d'actions orientées sur l'Europe et l'engagement citoyen. Des grands remerciements à tous, partenaires institutionnels et associatifs, bénévoles, pour votre implication et vos ingrédients rendant ce cocktail de citoyenneté plus vitaminé.

Forum de l'engagement samedi 21 mai sur la place du General de Gaulle. Plusieurs stands et des dizaines de curieux venus connaitre les associations présentes et assister à la performance de la Coco Fanfare Club.

Détail de notre cocktail ACE-ACTE IV
Le dernier acte d'ACE a débuté mercredi18 mai avec une intervention de l'équipe d'Eurocircle dans le collège Gassendi auprès de 60 collégiens français et italiens en échange scolaire. Jeu de la mappemonde pour mieux comprendre les cultures familiales de la mobilité, l’iceberg de la culture pour en intégrer toutes les composantes, débat mouvant sur l’engagement citoyen ont étés proposées aux classes. Dans l'après-midi les rues citoyennes se sont remplies de stands d'associations qui proposaient différents atelier, parmi lesquels le puzzle géant de l'Union Européenne pour questionner les passants sur leur connaissances de l’Europe, création des badges-slogan, contes du monde à la médiathèque par nos volontaires européens et d'autres activités encore. Le soir, place pied de ville pour partager, petits et grands, un peu de géographie de l'Europe et des musiques et danses traditionnelles qui ont rempli la place le temps d'un repas partagé avec les habitants du quartier.
Le jour suivant, rencontre en école primaire pour parler de citoyenneté européenne aux plus petits. Les volontaires d'Eurocircle ont fait entendre leur langue maternelle via des contes et chansonnettes, avant de localiser leur pays sur le puzzle géant de l’EU et d’en rapprocher les différents pays pour recomposer l’union européenne: un cocktail spécial tout petits!
Et l'après-midi, bibliothèque humaine et vivante avec des femmes du CCAS de la Mairie de Digne-les-Bains. Une journée placée sous le signe de l'échange interculturel et intergénérationnel, savoureux mélange !
Le vendredi les collégiens de Gassendi et des classes CEGPA sont venus à la rencontre des jeunes citoyens européens d'Eurocircle engagés dans la mobilité internationale, à la Médiathèque Intercommunale de Digne: Une rencontre qui semble avoir fait germer une petite graine de mobilité dans l'esprit de ces jeunes Dignois.
Samedi ACE a participé au forum de l'engagement de Cité Solidaire en mai avec une série d'animations autour de la citoyenneté européenne et les institutions européennes sur la place du marché. De 11h à 12h, L’association les têtes de l'Art ont présenté la pièce de théâtre L'Europe à la Barre, un procès théâtralisé pour parler d'Europe et faire bouger nos idées sur l'Europe.
A l’heure de la sortie du Royaume-Uni de l'union européenne, le cocktail d’Action Citoyenne en faveur de l’Europe a généré de nombreux échanges entre les citoyens comme le montre cette vidéo.

Un grand merci à tous!

Pour ultérieures photos, commentaires, vidéos visitez le site www.ace-citoyennete.fr ou notrepage Facebook Cocktail de citoyenneté

----------------------------------------------------------------------------------------------------

30.06.2016

« Nature, consommation, alimentation, matériaux recyclables... et nous » - Rencontre de volontaires écologiques français et allemands avec de jeunes réfugiés

Du 22 au 29 juillet se tiendra entre Mayence (Allemagne) et Marseille une rencontre entre des volontaires français et allemands engagés en Volontariat écologique franco-allemand (VEFA) et des réfugiés accueillis dans ces deux villes. L’objectif de ce projet est de permettre aux participants de mener des actions en faveur de l’environnement local, mais également d’échanger et de mieux connaître les traditions de chacun lors notamment d’un repas-partage.
Afin de préparer cette rencontre, qui se déroulera en deux phases (du 22 au 25 juillet à Mayence et du 27 au 29 juillet à Marseille), nous nous sommes rendus en Allemagne le 17 juin pour rencontrer l’équipe du projet. Lors de cette journée, nous avons notamment visité un centre d’accueil pour réfugiés ainsi que les lieux où seront organisées certaines activités (arrachage de plants toxiques, cuisine et déjeuner dans un jardin partagé, etc.)

Lors de la deuxième phase à Marseille, les participants prendront notamment part à une excursion dans les Calanques et seront sensibilisés à la problématique des déchets lors d’un nettoyage de plage aux Catalans.
Ce projet, porté par la structure allemande FÖJ-KUR Rheinland-Pfalz en partenariat avec Eurocircle, est financé par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

21.06.2016

EURO I VET – Step 2 -  à Marseille, les 26 et 27 mai 2016

Lancé en octobre 2015, Euro – IVET est un partenariat stratégique regroupant 6 associations venant d’Angleterre, Allemagne, Suède, Irlande et France.

L'objectif du projet Euro - IVET est d’une part, de de mesurer l’impact du “clash des cultures” opposant la culture des jeunes des milieux défavorisés et urbains, à celle de l’Education et l’Entreprise; d’autre part, d'équiper les professionnels de la jeunesse et de l’enseignement professionnel avec les compétences nécessaires pour combler le «choc culturel». A terme, EURO – IVET vise à augmenter les opportunités pour ces jeunes, améliorer la qualité de la formation professionnelle initiale, permettre aux professionnels VET de tous les secteurs d’apprentissage et aux employeurs d’offrir des parcours de formations qualifiantes et accessibles à tous dans le but de développer et instaurer un système européen de qualification IVET.

Eurocircle a accueilli les 26 et 27 mai la seconde réunion entre partenaires qui débuta tout d’abord par la présentation de la thèse du « choc des cultures » ( El Hadioui, Université Erasmus 2008 et révisée 2014) et du "cadre théorique " de ce même sociologue qui a permis aux partenaires de mieux comprendre comment les jeunes de milieux défavorisés jonglent en permanence entre la culture de rue (des pairs), la culture de la famille (les parents) et la culture scolaire. La présentation d’El Hadioui était utile pour comprendre comment outiller les professionnels de l’enseignement professionnel pour qu’ils puissent être capables à leur tour d’aider les jeunes à utiliser les codes culturels les plus adaptés à la situation.

Des questions spécifiques ont  été soulevées et les défis suivant sont à relever par les professionnels de l’enseignement professionnel :
Comment remplacer petit à petit la façon de penser court terme de ces jeunes par un investissement long terme nécessaire à une réussite scolaire et professionnelle.
Penser le développement d’école « transformatrice » ni permissive, ni restrictive permettant de donner une nouvelle chance à ces jeunes.
Quelles sont les nouvelles qualifications et compétences que les professionnels IVET  doivent acquérir pour combler ce choc culturel ? ou pour assurer une meilleure transition entre codes de la rue et code de l’école ?

Chacun des partenaires Euro – IVET, Rinova, 15 Billon à Londres, Ballymun job center Dublin, Folkuniversitetet à Stockholm et Metropolisnet à Berlin a mesuré  l’impact du “clash des cultures” au sein de leur ville en élaborant une recherche de terrain avec interviews de professionnels dont les résultats ont été présentés à Marseille.

Il était très intéressant de voir comment la situation est différente dans chaque pays en ce qui concerne le chômage des jeunes, la formation professionnelle et les dispositifs tels que la garantie jeune. En parallèle, des similitudes sont apparues, telles que les méthodes utilisées pour identifier les jeunes et créer un lien social qui permettra un travail suivi avec les jeunes identifiés. Ce qui est également devenu évident est la nécessité de travailler avec les employeurs autour des besoins des jeunes pour leur donner accès à la formation ou à l’emploi.

Lors de la deuxième journée,  les partenaires irlandais de Ballymum Job Center, ont présenté la prochaine étape en animant des ateliers qui ont permis d’identifier les compétences-clé pour le professionnel VET : empathie, autoréflexion, capacité à travailler de manière comparative, communication, autonomisation, motivation, flexibilité et résilience. Ces compétences permettront aux partenaires de travailler le profil professionnel d’un professionnel Euro – I VET  pour la prochaine étape, en décembre 2016 à Berlin.

Pour plus d'informations...

----------------------------------------------------------------------------------------------------

30.05.2016

Témoignages de jeunes partis en service civique international au Pérou

Nous venons de faire le saut à Iquitos, une ville en plein coeur du Pérou amazonien. C'est une région où il fait chaud (très chaud) et humide et les habitants vivent la plupart de la journée dehors. Ce qui rend la ville très agréable à vivre. On sort, on rencontre des personnes, on échange, bref on apprend. Surtout que les habitants d’ Iquitos sont très bavards.
Nous sommes arrivés il y a une semaine et commençons à prendre nos petites habitudes. Après quelques essais ratés, nous avons finalement trouvé quelques endroits pour manger par exemple. Ou encore, le bar où l'on trouve le meilleur jus de Carambole de la ville. 
Nous avons rencontré les personnes de notre association, ici, à Iquitos, qui font preuve d'une grande patience face à notre Espagnol encore précaire. Ils nous ont confiés nos premières missions, et nous en apprenons chaque jour sur l'association ce qui nous permet de nous sentir de plus en plus intégrés au projet.

Laura et Régis

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Témoignages de jeunes partis en service civique international au Portugal

Bonjour à vous tous,

Tout se passe à merveille, pour l'instant nous n'avons pas rencontré de problèmes. Pour ce qui est de la colocation, elle est cool, on ne voit pas très souvent nos colocs portugais mais ils sont sympathiques. A la ferme pour le moment,  nous nous sommes occupés de désherber des champs et il faut dire que ces très physique avec seulement une faucille (voir photos) et nettoyer deux petits lacs. Nos horaires sont vraiment cool, on est à la ferme de 9h30-10h à 14h30. Nous sommes que nous deux à la ferme et Rita travaille au bureau avec Joanna.

Niveau météo, sa varie souvent, nuageux le matin puis soleil ou pluie pour ces derniers jours. Le plus dur c’est dans les champs quand le soleil tape, il fait une de ces chaleur. Brice va courir tout les jours, moi je fais plus de sport à l'appart et on va aller s'inscrire dans une salle de crossfit à côté de chez nous.

Ce qu'on peut dire c'est qu'on est content d'être ici, malgré les problèmes de langue car la moitié des gens ne parle pas anglais. Mais bon on apprend le portugais, ce qui est bien, et il y a certain portugais qui parle français donc ça passe. La vie là-bas n'est pas très cher c’est un petit plus et je ne pensais pas que l'association de Rita étais si petite mais bon c’est pas grave on est là pour l'aider. En tout cas nous on se plait ici à Aveiro. 

Bise à vous!

Rayane et Brice

----------------------------------------------------------------------------------------------------

26.05.2016

MEET
Meeting for Education Employment and Training

Vous réalisez ou vous avez réalisé un stage, un service civique, un volontariat, ce projet est fait pour vous: 

Vous avez envie de valoriser vos experiences, mais également d'exprimer vos difficultés rencontrés, ainsi que vos craintes et attentes en matière d’avenir professionnel, remplissez le questionnaire en ligne et partez à la rencontre de décideurs politiques européens, du 11 et le 15 Juillet, à Bruxelles.

Lien questionnaire: http://www.ecepaa.eu/limesurvey/index.php/343935/lang-en

----------------------------------------------------------------------------------------------------

26.05.2016

Citoyenneté et service civique européens au collège Gassendi à Digne

Dans le cadre de la semaine européenne, les élèves du collège Gassendi ont réalisé des travaux sur le thème de la citoyenneté européenne, exposés à la médiathèque. Vendredi dernier la classe de 3ème 7 et leurs correspondants italiens de Cervesca rencontraient 13 volontaires du service civique européen (allemands, italiens, croates, jordaniens…) avec le comité dignois et Eurocircle. Moments de rencontres, discussions et jeux. Je vous propose d’écouter les explications d’une animatrice d’Eurocircle, sur ce qu’est une bibliothèque humaine et le fonctionnement de son association. La mobilité est aussi un facteur d’ouverture d’esprit. Vous entendrez le témoignage d’un jeune Jordanien, en service civique européen depuis 6 mois. Reportage Odile Frison.

Ecouter ou télécharger
Durée : 7'41
Jrl20160523 - Citoyenneté et service civique.mp3  (5.1 Mo)

Sources: http://www.frequencemistral.com/Citoyennete-et-service-civique-europeens-au-college-Gassendi-a-Digne_a3075.htm

----------------------------------------------------------------------------------------------------

17.05.2016

Echange de jeunes #2 – “We have the same beat!”

Entre le 12 et le 16 avril 2016, Eurocircle a eu le plaisir d’accueillir à Marseille la troisième étape du projet « We have the same beat ». 28 jeunes, italiens, français et roumains, ont participé à ce deuxième échange. Objectif de la rencontre : la préparation du spectacle final qui aura lieu en Roumanie du 17 au 24 août 2016.

Des activités participatives et collaboratives ont été proposées aux jeunes, tel que des ateliers de dessin, danse et de mime.

Tous ces outils de l’éducation non-formelle, nous ont permis d’introduire la thématique de l’échange: la discrimination. L’avant dernier jour, les participants ont présenté quatre scénettes « anti-discrimination » dans le cadre d’un flash-mob réalisé sur le Vieux Port.

En juillet prochain, Eurocircle organisera à Marseille la réunion des managers et psychopédagogues du projet, le but: l’échange de bonnes pratiques dans le travail avec les jeunes ayant un handicap mental et la réalisation d’un guide méthodologique.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

17.05.2016

Formation en Roumanie pour le projet VALLEY

VALLEY (acronyme de VAlidation system in Lifelong Learning Experiences of Youth Volunteering) est un projet de deux ans portant sur la reconnaissance et la validation des acquis d’un volontariat. Il est financé et soutenu par le programme européen Erasmus+ (action-clé 2 – Partenariat stratégique)



Après le kick-off à Göttingen en mai 2015 et une rencontre à Palerme en novembre dernier, une formation était organisée à Timisoara, en Roumanie, du 9 au 13 mai 2016. L’objectif de cette semaine était de préparer la mise en place de la phase pilote du projet. Au cours des six prochains mois, les structures partenaires vont être amenées à tester le logiciel Level5, un outil expérimental permettant d’évaluer le développement de compétences dans le cadre d’un projet de volontariat par le biais d’un système de référence basé sur des savoirs, des aptitudes et des attitudes.
Une trentaine de jeunes volontaires/bénévoles en Europe vont prendre part à cette expérience et, ainsi, pouvoir jauger l’impact de leur volontariat dans l’acquisition et/ou le développement de nouvelles compétences (autonomie, résolution de conflits, communication, gestion des tâches, etc.) En France, cinq jeunes partis avec Eurocircle bénéficieront de ce suivi spécifique jusqu’à la fin de l’année 2016.
Cette troisième étape était également l’occasion de partager des bonnes pratiques dans les domaines du tutorat et de l’évaluation des compétences, et de rencontrer des structures locales souhaitant renforcer leur travail au quotidien avec les volontaires. La prochaine rencontre dans le cadre du projet VALLEY se tiendra en Ecosse début septembre, avant l’organisation de l’événement final qui aura lieu à Marseille début 2017.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

17.05.2016

 

C’était un Vieux-Port coloré et festif, où les bonnes rencontres se sont succédées pendant une journée de soleil rayonnant l’Europe des espoirs ; du divertissement et des réflexions. C’était un 7 mai venteux à Marseille, mais pas assez fort pour faire capituler l’armée pacifique d’associations, de volontaires, d’institutions et de citoyens, euro-enthousiastes et euro-tièdes, euro-philes et euro-douteux. Ils ont tous contribué à allumer la Fête de l’Europe 2016 avec un plein d’énergies régénératrices. Ce qu’il faut pour une Union européenne qui parfois, a l’air de la belle au bois dormant.
La cité phocéenne a dévoilé une place Bargemon qui a envie d’une Europe vivante, de la comprendre, la vivre, l’écouter et la remettre en question. Sur la scène, dans un après-midi de printemps, le vent d’Est soufflant, les européens ont entendu qu’à côté de la France il y avait un continent entier, que ce continent est une communauté de valeurs, que ces valeurs peuvent se prononcer en 24 langues différentes dans 28 pays différents. En reprenant l’idée que Robert Schuman a proposé il y a 66 ans dans sa Déclaration – c'est-à-dire, pour construire l'Europe nous avons besoin de réalisations concrètes, une solidarité de fait, des efforts créateurs à la mesure des dangers existants – la Représentation de la Commission européenne, Eurocircle et ses partenaires ont partagé la difficile mission de transmettre aux citoyens l’image d’une Union européenne positive, trop souvent perçue comme la belle-mère méchante. Avec 33 partenaires, en commençant par la Représentation de la Commission Européenne à Marseille et le Bureau d’Information du Parlement Européen à Marseille, les structures associatives marseillaises pour la mobilité et la sensibilisation à l’Europe, les chercheurs de l’Université d’Aix Marseille et le Goethe Institut, Eurocircle a proposé cette année une programmation faite de moments musicaux, ludiques, culturels et sportifs, pour rapprocher l’Europe des marseillais. Cette édition a été marquée par les couleurs et le rythme de la fanfare Canebière Pression, les voix du chœur de Lolla, un débat passionné avec la Députée Européenne Sylvie Goulard, les ateliers d’écriture et de danse avec le Ballet National de Marseille, beaucoup de sport, une lecture poétique émouvante avec l’actrice autrichienne Georgia Doll, pour finir avec un concert empreint d’Hip-Hop grâce au live de DJ Djel et son crew. Plus de 20 animations ont mobilisées plus de 6000 personnes pendant la journée. C’était un succès fait d’une équipe unie dans la diversité, comme l’Europe, et surtout des citoyens prêts à suivre la bonne vague de la Méditerranée, contre le mistral et l’euroscepticisme grandissant.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

17.05.2016

CLOSER – Rethinking Social Inclusion

La solidarité, la tolérance et l’inclusion sociale sont les valeurs fondamentales de l’Union Européenne et les principes phares de tous programmes politiques sur des questions transversales. L’inclusion sociale est un prérequis au développement et à la durabilité, « un processus qui permet aux communautés vulnérables et en marge de la société de participer activement à la vie économique, sociale et culturelle, de jouir de leurs droits fondamentaux et d’un niveau de vie considéré correct dans la société dans laquelle ils ont élu domicile ». L’inclusion sociale de jeunes des zones sensibles est un sujet difficile en Europe et dans les régions voisines.
Soutenu par le programme ERASMUS+ et appliqué par un partenariat composé d’organisations non-gouvernementales en France, Géorgie, Italie, Slovaquie et Espagne, le projet CLOSER – Re-thinking Social Inclusion a pour but l’amélioration de la qualité de l’éducation de la jeunesse et le renforcement des capacités des travailleurs de jeunesse dans le cadre de l’inclusion sociale. Il tend également à contribuer à la création d’une société plus ouverte et à la sensibilisation à l’inclusion sociale des jeunes et d’un public plus large.
La première étape du projet vient de toucher à sa fin, il s’agissait d’un sondage mené dans chaque pays partenaire afin d’en apprendre plus sur les compétences des travailleurs de jeunesse impliqués dans l’inclusion sociale. Les résultats des cinq sondages nationaux serviront de base à la conception d’un travail de formation internationale destinée aux travailleurs de jeunesse de chaque pays partenaire, qui aura lieu en septembre 2016 à Marseille.  Les partenaires mettront aussi en commun les meilleures pratiques et exemples de projets d’inclusion sociale, qui seront distribués grâce aux outils d’information mis à disposition par le partenariat (sur la plate-forme internet, compendium).
Le seconde rencontre des partenaires de CLOSER se tiendra en Géorgie le 8 et 9 juin, ils se verront pour évaluer les premières activités du projet et planifier les prochaines étapes. Les principaux objectifs de cette rencontre seront de faire une ébauche de programme de formation professionnelle, et de conclure le compendium des meilleures pratiques et la stratégie de diffusion.
Partenaires du projet :

  • Centre for Intercultural Dialogue (SK)
  • EUROCIRCLE (F)
  • Giosef Italy (IT)
  • CEPS Projectes Socials (S)
  • Shida Kartli Regional Development Centre (GE)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

17.05.2016

Euro IVET

Euro IVET est un projet Erasmus+ fondé afin de mesurer l’impact du “clash des cultures” opposant les jeunes des milieux défavorisés, l’Education et l’univers scolaire, et le monde du travail, tout en envisageant des solutions pratiques de qualité. Le projet est mené par 6 organisations européennes de 5 pays différents : 15billion (Londres), Rinova Limited (Londres), MetropolisNet (Berlin), Folkuniversitetet (Stockholm), Ballymun Job Centre (Dublin) et Eurocircle (Marseille), qui mesurent  l’impact du “clash des cultures” au sein de leurs villes.
La situation actuelle en Europe des jeunes sans emploi, sans formation et non étudiants, est un problème majeur ; conséquence à la fois économique et sociale résultant de leur sortie du système scolaire et du marché du travail. Les partenaires de l’Union Européenne collaborent pour capter, développer et échanger des savoir-faire efficaces, dans le but d’augmenter les opportunités et de franchir les obstacles : améliorer la qualité de la formation professionnelle initiale (I-VET), permettre aux professionnels VET de tous les secteurs d’apprentissage et aux employeurs d’offrir de parcours de formation qualifiantes et accessible à tous, ou encore mettre en œuvre des partenariats pour l’apprentissage entre pairs et des échanges de bonnes pratiques dans le but de développer et instaurer un système européen de qualification IVET.
Le 26 et 27 mai, Eurocircle va accueillir la seconde rencontre des partenaires à Marseille, durant laquelle les partenaires traiteront les premiers résultats prévus du projet : études et analyses comparatives des situations effectuées par les organisations partenaires, études de cas, failles dans la mise à disposition, dans le processus d’implantation et de valorisation des programmes dans chaque pays. Cette analyse comporte les recherches initiales et secondaires détaillées, ainsi que des consultations et diffusions de rapport de chacun des partenaires.
Cela sera aussi l’occasion de planifier les prochaines étapes du projet qui consistent à créer un noyau de Profil Professionnel et de Système de Compétence à situer parmi l’ensemble général des acteurs du VET, qui regroupe en même temps les prérequis en compétences et les savoirs.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

17.05.2016

Lancement de Spirit youth !

 

Du 20 au 21 avril 2016 a eu lieu le Kick off meeting du projet.
Ce projet s’étale sur 15 mois et est organisé dans le cadre du programme européen COSME dédié aux Petites et Moyennes Entreprises.
L’objectif de ce projet est de mieux connaître les habitudes de mobilité des jeunes (18-29 ans) afin de proposer une offre touristique alternative et hors saison. Les partenaires du projet sont l’Italie avec la Commune Di Prato et EQUOTUBE, l’Espagne avec LARSA, la Belgique avec NECSTOUR, les Pays Bas avec le Zuid Limburg Tourism Board et la France avec EUROCIRCLE, qui intervient en tant qu’expert de la mobilité des jeunes.
La première partie du projet consiste à faire l’état des lieux des activités existantes dans le domaine du tourisme dît « spirituel », c’est à dire qui relève de l’expérience de soi, de la connaissance de la nature (écotourisme) et de l’homme (tourisme culturel) et à analyser les comportements des jeunes vis-à-vis de cette offre touristique. Cette étude comprend une enquête en ligne destinée aux jeunes de 18 à 29 ans. Nous espérons que vous répondrez nombreux à ce questionnaire bientôt en ligne  afin de nous  faire part de vos  expériences et de vos recommandations sur le sujet !



Dans la deuxième partie du projet, des activités touristiques qui s’appuient sur les résultats de l’étude réalisée, seront mises en place dans la région de Prato (Italie), de Girona (Espagne) et Limburg (Pays Bas). Entre octobre et Février 2016, 90 jeunes européens seront invités à tester des activités alternatives qui leur permettront notamment de se dépasser et de mieux saisir leur environnement. L’analyse de ces séjours et de l’intérêt qu’ils auront suscité chez les participants, permettra aux partenaires et à leur réseau d’acteurs du tourisme de renouveler leur offre touristique et de la rendre attrayante pour les jeunes même en dehors des périodes de forte affluence.

Répondez à notre questionnaire:
https://docs.google.com/forms/d/1KNFtjqu9s-NbhsWLg1dxwlmfugb_2OcLB2OqmGEHIfc/viewform?edit_requested=true

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

17.05.2016

Réunion à Paris des tuteurs des volontaires


Le projet européen IVO4All vise à rendre accessible à tous les jeunes l’engagement de service civique à l’étranger. L’accompagnement des jeunes à toutes les étapes de leur parcours, avant leur départ, pendant leur mission et à leur retour, est un facteur essentiel de réussite de leur inclusion dans le dispositif de service civique.

C’est dans ce cadre, que les  29 et 30 mars 2016 s’est tenu un regroupement à Paris des organismes d’envoi et d’accueil de volontaires français de service civique.

Lors de ces deux jours d’échanges, la quarantaine de participants venus de dix pays : Allemagne, Angleterre, Argentine, Bénin, Cameroun, France, Maroc, Pologne, Portugal, Québec, ont pu débattre des enjeux du volontariat comme l’inclusion des jeunes et des modalités d’accompagnement des volontaires et réfléchir à l’amélioration de leurs partenariats.

Ces journées riches en enseignement ont permis aux acteurs de partager leurs expériences et pratiques en termes d’accueil et de suivi des volontaires à l’étranger et de réaffirmer leur attachement à la mobilité internationale.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

04.05.2016

Lancement du projet MOOC 4 EU


Les 27, 28 et 29 avril 2016, Eurocircle s’est rendu à Dresde, en Allemagne, à l’occasion du kick-off du projet européen MOOC 4 EU (minorités, orientations, outils, coopération pour un dialogue européen) portée par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, notre partenaire chef de file. Le projet est financé par la Commission Européenne à travers le programme Europe pour les citoyens. Il réunit pour 24 mois, neuf partenaires de huit pays différents : Albanie, Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Roumanie et Slovaquie. Le projet MOOC 4 EU a pourobjectif général de développer le dialogue interculturel, favoriser la citoyenneté européenne et améliorer les conditions de la participation civique et démocratique notamment des minorités dans l’Union Européenne.

Pour cela, chaque partenaire est tenu d’identifier deux minorités ethniques et/ou religieuses et de réaliser des vidéos-trottoirs au niveau local. Ceci afin de récolter la parole citoyenne et d’organiser des « cafés débat » autour des thématiques européennes avec les élus locaux, régionaux et les institutions européennes et internationales.
A Dresde, les partenaires ont été accueillis par l’association Jugend- & Kulturprojekt E.V. La première demi-journée a été dédiée à la rencontre des partenaires et à la présentation générale du projet. L’après-midi nous avons effectué une visite guidée de l’exposition ‘WIR – WE – NAHNU’ (en fuite, en français), au musée « Städtische Galerie Dresden ». Les œuvres d’art sont réalisées par des personnes, d’origine étrangère ou refugiées, qui vivent actuellement à Dresde. Après l’exposition nous avons pu échanger avec ces artistes et les personnes présentes.

Les deuxième et troisième jours ont été consacrés à la présentation détaillée du projet MOOC 4 EU et à l’échange de bonnes pratiques. Afin d’enrichir les échanges et de créer un dialogue structuré sur le futur de l'Europe, les partenaires se rencontreront à 7 reprises, dans 7 lieux et 7 pays différents pendant les 2 années du projet. Dans chaque pays une rencontre avec le grand public sera également organisée. Pour la deuxième réunion qui aura lieu en Slovaquie en juillet prochain, l’association « Center Intercultural Dialog » (CID) accueillera les partenaires pour un training, à Bratislava. Notez que la Slovaquie sera le pays qui assurera la présidence du Conseil de l'Union Européenne du 1er juillet au 31 décembre 2016.
Retrouvez tous les artistes de l’exposition et les phases du projet MOOC 4 EU sur la page Facebook du même nom !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

02.05.2016

Le festival quartierslibres à Val plan

Cliquer sur l'image pour telecharger le pdf

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

02.05.2016

Entrepeurnship, Education for Youth Employment

Dans le cadre du projet E3  (Entrepeurnship, Education for Youth Employment) Simone Giannelli  de l’organisation Net In Action (Italie) et Selom Agbavito de l’ONG A.V.E.S (Togo) font leur « Job shadowing » dans l’organisation Eurocircle (Marseille-France).  En fait le « Job shadowing » est une forme de mobilité internationale du programme Erasmus + qui consiste à s’exposer à un environnement professionnel inspirant, d’observer et d’apprendre des collègues qui les entourent.
L’expérience que vivent les deux « Job shadowers », leur donne l’occasion d’améliorer les connaissances de l’entrepreneuriat social en France et plus particulièrement à Marseille, de partager sur la situation de ce secteur dans leur pays et de rentrer avec des tonnes d’idées. Pour ce faire, les deux observateurs sont impliqués dans des activités de rencontre des entrepreneurs sociaux, des études des cas et dans l’organisation de rencontres et d’échanges périodiques avec les acteurs sociaux (plateformes, organisations, coopératives et autres…)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

02.05.2016

Le projet pilote  « Jeunes Ambassadeurs de la Solidarité », initié par Eurocircle a débuté lundi 4 avril 2016 !

En espérant l’asile, un million d’hommes, de femmes et d’enfants sont arrivés en Allemagne en 2015, et des millions d’autres dans divers pays européens. Face à la crise des réfugiés en Europe, et pour promouvoir les initiatives de la société civile européenne, Eurocircle a mis en place le projet « Jeunes Ambassadeurs de la Solidarité », qui vise à renforcer le sentiment d’appartenance transeuropéen et la solidarité envers les réfugiés.
Les objectifs du projet sont, non seulement de promouvoir la citoyenneté européenne, la solidarité et de favoriser l’intégration des réfugiés mais aussi de développer les compétences sociales et l’insertion professionnelle des jeunes participants.
En s’engageant durant une année, dans le cadre d’une mission de service civique, 12 jeunes de France vont apporter leur soutien aux structures d’accueil de réfugiés et aux bénévoles en Allemagne. Une mission de 9 mois est donc prévue en Allemagne, pour chaque volontaire, au sein de l’une des 8 structures d’accueil des réfugiés. Les missions s’effectueront dans des champs d’actions aussi variés que l’accompagnement social des réfugiés, la culture, l’éducation ou l’insertion professionnelle.
Eurocircle a donc sélectionné douze jeunes motivés et investis parmi plus de 80 candidatures. Ils bénéficieront ainsi d’une formation de trois mois à Marseille avant leurs départs pour l’Allemagne où 8 partenariats ont été montés dans 8 villes allemandes. Cette formation intensive en allemand permettra aussi aux jeunes volontaires de se préparer au départ avec des modules de formation spécifiques (training interculturel, histoire culture allemande, gestion des conflits et médiation sociale.
La formation a débuté à Marseille et le groupe de jeunes ambassadeurs est maintenant constitué !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

28.04.2016

Guide + Good Guidance Stories


Retour sur les Formationspilotes  à destination des professionnels de l'insertion, de l'orientation et de l'accompagnement, données dans les pays  (Allemagne, Irlande, France, Italie, Angleterre et Autriche) du consortium de partenaires  : www.bmunjob.ie, www.ciofs-fp.org, www.ec-network.net, https://www.zsi.at, www.rinova.co.uk, www.gsub.de
La formation pilote fut testée à Marseille dans nos locaux les 18,21 et 22 avril 2016 en présence d’une vingtaine de professionnel par jour.
Pour rappel, ces formations sont basées sur 8 études de cas qui mettent, chacune, en exergue une compétence, nécessaire au métier de conseiller en insertion et en accompagnement.
Les partenaires et prescripteurs des formations pilotes, ont adapté les modules en fonction de besoins et logiques locales ; Elles ont toutes, cependant, révélées la pertinence de leurs existences face à l’évolution du métier de conseiller en Europe.
Il est ressorti de cette étape de comparaison :

  • Une diversité de modules de formation donnés par les partenaires.
  •  Une grande variété de méthodes utilisées en fonction des spécificités des publics rencontrés.
  • Une formation qui convient autant à des groupes de 4 participants comme à des groupes de 20 participants.
  • Les modules en lien avec une compétence peuvent être combinés et associés pour répondre à des besoins spécifiques

Les études de cas utilisées :

  • Sont une réelle base  d’échanges et de débats sur les réalités et fondement du métier.
  • Permettent une approche participative et engagée des participants
  • Incitent à la réflexion et aux  pratiques réfléchies
  • La pertinence des études de cas que ce soit d’un pays à un autre, d’un contexte à un autre

Elles offrent aux participants :

  • L’opportunité d’échanges entre pairs
  • De s’identifier comme une communauté de praticien
  • D’impacter à moyen et long terme les professionnels et l’exercice de leur fonction

Les professionnels en charge de dispenser les formations peuvent:

  • Avoir un rôle d’expert comme de facilitateur
  • Permettre aux participants d’identifier les besoins des bénéficiaires, les pratiques professionnelles et leurs limites, les cultures d’accompagnements mises en place par leurs structures, et encourager les pratiques réflexives.

Les évaluations par les participants des modules de formation ont confirmé la pertinence des études de cas et leur légitimité dans les différents pays.
Un guide de recommandations à l’attention des institutions, des politiques et des professionnels de l’accès à l’emploi et à la formation verra le jour très prochainement, ainsi qu’un guide méthodologique et un curricula à destination les professionnels sur le terrain.

Pour plus d’information :
http://www.guide.metropolisnet.eu/further-materials-from-good-guidance-stories
Ce projet est financé par l’union européenne dans le cadre du programme Erasmus + dans la catégorie des partenariats stratégiques. Il est à l’initiative du CEDEFOP : http://www.cedefop.europa.eu/fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

27.04.2016

Samedi 7 Mai 2016 de 14h à 20h
Place Villeneuve Bargemon – Hôtel de Ville

Que vous soyez marseillais ou bretons, français ou grecs, italiens ou suédois. Que vous veniez de la côte Atlantique ou de la mer Noire. Que vous aimiez le sirocco ou galériez avec le mistral. Européens, globetrotters ou citoyens du monde : l’Europe vous invite à son anniversaire. Le rendez-vous cette année est le samedi 7 mai sur la place Bargemon, de 14h à 20h pour faire le plein de surprises et bonne humeur !
Au rythme d’une fanfare vous serez conduits au cœur d’une Marseille rocambolesque, prête à célébrer les 66 bougies d’un Vieux continent qui a envie de garder son esprit jeune avec vous, ses citoyens. Sur la place Bargemon, face au Vieux Port de la cité phocéenne, nous vous proposerons l’« Europe organisée et vivante » que Robert Schuman a rêvé dans sa déclaration du 9 mai 1950. Quand lui, père fondateur de ce géant multiculturel qu’on appelle maintenant Union européenne, a déclaré la paix le siècle dernier, il ne pouvait pas imaginer une communauté réunissant aujourd’hui 28 pays et 500 millions d’habitants. Il a proposé un chemin fait d’ « efforts créateurs, réalisations concrètes et solidarité de fait ».
C’est ce rêve européen qu’on veut célébrer avec vous. Il s’agit d’une vision de liberté qui a besoin de participation et la confiance des peuples pour ne pas se transformer en un simple espace physique. Et c’est avec la mise en commun de ressources, mais surtout d’idées, des cultures, de valeurs, que nous pouvons remplir, petit à petit, une expression géographique avec une identité commune capable de garder les diversités parce que, depuis sa naissance, unité et diversité sont les caractéristiques sur lesquelles l’Europe même s’appuie.
C’est donc dans cet esprit pluriel et « des petits pas » que nous offrirons, encore une fois à Marseille, une programmation festive et plurielle pour petits et grands, les plus sportifs et les plus conceptuels, le public français et international. Avec différentes zones d’activités, des ateliers d’écriture aux débats avec les institutions, du baby-foot humain au combat de sumo, en passant par les promenades interculturelles et linguistiques en bateau avec l’association Boudmer (14h30 – 18h30) et la leçon de danse du Ballet National de Marseille sur la Grande scène (17h30 – 18h15), cette Fête d’Europe 2016 promet d’être une belle édition…
Au-delà de la monnaie commune et du libre-échange, des douze étoiles sur le fond bleu de son drapeau, des notes de son hymne – l’hymne à la joie ! -, au-delà des frontières plus au moins ouvertes et de la solidarité par intermittence, nous parcourrons aussi l’histoire de l’Europe de ses origines mythiques. Et ce sera à une auteure allemande, en langue française, de raconter un mythe grec.  « C’est moi Europe, tu m’écoutes ? », sur la scène à 17h, Georgia Doll proposera sa lecture poétique, avant le grand concert de clôture avec le sound hip hop du DJ marseillais Djel, aka Diamond Cutter.
Quelqu’un peut se demander qu’est-ce qu’il faut pour rester ensemble sous le même toit après 66 ans, en s’élargissant au rythme de grands élans historiques, comme la grande famille européenne a fait, au fil d’une continuité changeante. Des valeurs et une identité commune, confiance, beaucoup d’écoute et compromis, passion et espoir ont beaucoup aidé à surmonter les crises. Cela ressemble à la formule avec laquelle l’Europe, comme Jacques Le Goff a dit, a été capable de se maintenir « ancienne, pas vieille ».
Le rêve européen de Robert Schuman est toujours vivant quand le sens profond de l’union est en équilibre avec les identités différentes de chaque pays. Pour garder tout cela, contre résignation et ennui… il ne faut pas oublier de faire la Fête. Avec nous !

Site web : www.fetedeleurope.eu
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/F%C3%AAte-de-lEurope-130862430433098/
Evénement Facebook : https://fr-fr.facebook.com/events/552268414947242/
Twitter : https://twitter.com/Fete_de_leurope

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

27.04.2016

Le Service Civique au forum de l'Emploi de Mougins !

L'équipe d'Eurocircle était présente au forum de l'Emploi et de l'Entreprise & du Développement Durable à l'Eco'Parc de Mougins jeudi 21 avril dernier, parmi de nombreux stands tels que Pôle Emploi, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, et biens d'autres sur l'entrepreneuriat, l'économie et le développement solidaire...  Avec la Mission Locale du Pays de Lérins, les 3 volontaires et membres d'Eurocircle Kerima, Félix et Camille ont animé une conférence de 50 minutes durant laquelle ils ont fait découvrir aux visiteurs les missions du Service Civique à l'International et leur impact positif sur un profil professionnel au travers de témoignages de volontaires enthousiastes !

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

15.04.2016

Visite préparatoire pour un Service volontaire européen en Slovénie

"Dobro jutro, Zagorje ob Savi!"

Du 6 au 8 avril, nous avons accompagné Igor jusqu'en Slovénie pour lui permettre de visiter sa future structure d'accueil SVE ! Nous avons été accueillis par toute l'équipe du Mladinski Center Zagorje ob Savi (Centre jeunesse de la ville de Zagorje ob Savi) afin qu'Igor puisse découvrir ce qui sera son cadre de vie pour les neuf prochains mois (mai 2016 à janvier 2017).
Les deux volontaires du centre, Maria et Vivi, avaient notamment préparé un petit jeu d'orientation dans la ville. L'occasion pour Igor de visiter les différents lieux où il sera amené à intervenir pendant son SVE : une école maternelle, le Varstveno Delovni Center (un centre qui accueille des personnes handicapées) ainsi qu'un collège où il assistera une enseignante une fois par semaine pendant son cours d'anglais.
Le jeudi 7 au soir, nous nous sommes rendus au »Mladinski Center« de la ville voisine de Trbovjle où était organisée une soirée péruvienne. Igor a ainsi pu rencontrer d'autres volontaires actuellement en SVE et qu'il retrouvera dès le mois prochain.



Ce SVE sera le troisième projet de mobilité européenne auquel participe Igor. Après un stage professionnel en Italie en 2014, il a effectué l'année dernière un premier SVE de 2 mois en Croatie. Ces deux expériences enrichissantes lui ont donné envie de se lancer pour un projet plus long !
Merci à toute l'équipe des »Mladinski Center« de Zagorje ob Savi et de Trbovlje pour cette rencontre et pour leur accueil !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

07.04.2016

ACE (Agitateur de citoyenneté européenne) est un cycle d'événements proposant une série d’activités en faveur de la citoyenneté et du dialogue interculturel, dans le but de créer une dynamique locale et de valoriser les initiatives citoyennes. Ce cycle est organisé en partenariat avec Eurocircle, le Conseil de développement du Pays dignois et un grand nombre d'acteurs du territoire.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

07.04.2016

Roxane et Jessica en Arménie

Bonjour à tous, nous sommes Roxane et Jessica, nous avons été en SVE à Erevan en Arménie, du 1er Novembre 2014 au 31 Juillet 2015. Nous étions cinq volontaires au sein de la même structure, ce qui faisait de nous le plus grand groupe du Caucase : Rafal et Dominika les polonais, Andrea l’autrichienne et nous les deux françaises ! Il serait trop long de vous expliquer toutes les expériences, anecdotes et voyages durant ces 9 mois, alors nous avons décidé de vous raconter une petite semaine passée avec Dominika, à Oshakan, petit village de 6 000 personne

Retrouvez l'intégralité du témoignage sur

https://impressionsevseurocircle.wordpress.com/nos-volontaires/temoignage-sve-volontaire/notre-semaine-a-oshakan-armenie
/

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

07.04.2016

Marion & Jimmy en Italie

Salut Salut ! Alors le garçon à gauche de la première photo c’est moi ! Je m’appelle Jimmy Torres, j’ai 23 ans, je viens de la région des Alpes de Haute Provence. J’ai choisi de faire ce Service Volontaire Européen car je voulais vivre une expérience à l’étranger avec des enfants. Car le thème de ce projet me correspondait. Je suis parti avec une fille que je ne connaissais pas au départ qui va se présenter à son tour ! 
Coucou! Je m’appelle Marion Delnero, je vis également dans les Alpes de Hautes Provence, j’ai 21 ans. J’ai participé à ce projet parce que j’avais déjà eu une expérience de volontariat 2 ans auparavant mais seulement de deux mois, et je voulais absolument repartir pour une plus longue durée parce que je suis tombée amoureuse de l’Italie, de sa langue et de sa culture, j’aime voyager et pour moi ce SVE était une opportunité que je ne pouvais pas manquer et je ne regrette absolument pas

Retrouvez l'intégralité du témoignage sur

https://impressionsevseurocircle.wordpress.com/nos-volontaires/temoignage-sve-volontaire/marion-jimmy-en-italie/

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

07.04.2016

Témoignage de deux jeunes au Kenya parti en SCI pour 5 mois

Bonjour à vous ! Jambo en Swahili!

Notre première semaine s'est bien passée, difficile de s'acclimater avec les 35 degrés quotidiens mais on garde la pêche.
Nous sommes bien accueillis par Diana, la partenaire au Kenya. Nous essayons de prendre nos marques à l'école, dans la ville de Malindi. Pour l'instant tout se passe bien les paysages, l'ambiance est super ! Depuis hier, deux américaines nous ont rejoint pour 1 semaine.

On a pas vraiment pris de photos ensemble mais voila ce que nous vivons en 2 photos.

Bonne journée à vous,

Mohamed & Julia

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
31.03.2016

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
31.03.2016

ACTE III : La Citoyenneté Européenne : un passeport pour la mobilité !

Dans le cadre du projet ACE, du 7 au 12 Mars, l’équipe d’Eurocircle en partenariat avec le Conseil de Développement du Pays Dignois et les forces vivent de l’IUT de Dignes, les étudiants en projet tuteuré de la section Administrative et Commerciale des Organisations (GACO) et de Management des Organisations, parcours Développement Durable des Territoires Ruraux, spécialité Tourisme Durable (PTUT) ont agité la citoyenneté du département des Alpes-de-Haute-Provence.
Ainsi 105 collégiens du lycée Gassendi, 60 apprentis du CFA René Villeneuve, Campus de Digne-les-Bains et environ 150 étudiants de l’IUT de Dignes, ont partagé des récits et points de vue de jeunes européens durant ces 3 jours.
Au programme une « La Bibliothèque Humaine » avec des témoignages et des récits de vies à l'étranger. Plusieurs nationalités, de l'Italie à la Jordanie en passant par le Sénégal.



Une conférence-Echanges sur le thème de : « La citoyenneté européenne, un passeport pour la mobilité : les clefs des dispositifs qui aident au départ des jeunes à l’étranger ! » et les valeurs véhiculées par la mobilité.



Des interventions dans les lycées et centres de formation  composés de jeux de sensibilisation sur le thème de l’Europe, d’atelier de réflexion en groupe sur la culture sur nos cadres de références culturelles, sur les chocs interculturels et leurs impacts, sur la diversité culturelle, autant d'activités pour renforcer la citoyenneté européenne.



Ces échanges, entre les étudiants, les apprentis, les lycéens  et les volontaires européens ont permis de mettre en avant l’importance de la mobilité internationale pour la jeunesse et de l’impact de celle – ci sur la construction de l’Union Européenne.

Et n’oublions pas que selon le Centre D’Analyse Stratégique, sur 11 280 000 jeunes, seulement 280 000 ont accès à des dispositifs d’aide à la mobilité. Pourquoi un si grand nombre de jeunes n’y ont-ils pas accès ? Manque d’information sur les dispositifs, peur de partir à cause de la langue, peur de l’inconnue, des démarches administratives, du coût … Ce sont toutes ces questions qui seront abordées cette semaine à travers l’Acte III du projet ACE qui a pour thème : La citoyenneté européenne un passeport de mobilité !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
30.03.2016

Arts'R'Public, 3ème étape: entre création et pédagogie.
L'Immersion de jeunes artistes dans les arts de la rue


Comment initier des jeunes au processus de création artistique dans l‘espace public ? La réponse en trois mots-clés: Vu, senti, imaginé. En proposant un travail pédagogique qui passe par ce qui est réel, aperçu et conçu, des artistes professionnels français ont ouvert la porte des arts de la rue à 10 jeunes marseillais, cette fois encore accueillis à la
Cité des Arts de la Rue.

C’est dans le cadre d’Immersion, 3ème étape d'Arts'R'Public, laboratoire euro-mediterranéen des arts dans l'espace public dont Eurocircle est chef de file. Ce projet vise à la transmission des arts vers de nouveaux publics au moyen d’une approche multidisciplinaire et transnationale. Entre France, Italie, Allemagne et Maroc, la synergie est vite faite. Cela passe par les deux rives du bassin méditerranéen pour rejoindre l’Europe centrale

Pendant les trois jours d’ateliers, 10 marseillais entre 18 et 25 ans ont marché sur le chemin créatif tracé par trois artistes émergents sur la scène marseillaise : Abdel-Aziz Boumediene (journaliste, photographe, écrivain), Pina Wood (metteur en scène, auteure et chanteuse) et Yoann Boyer (danseur et performeur).  En prenant la multidisciplinarité comme source d'apprentissage, et avec une méthode de travail autant structurée qu’ouverte à l’échange et au partage, les jeunes ont réfléchi sur le corps et l’espace, les performances en solo et en groupe, la puissance de l’image à véhiculer et la relation entre création et spectateurs. Tout cela a permis la transmission du savoir-faire entre les artistes professionnels et les jeunes, générant une interaction artistique intense et l’envie de s’impliquer, de se dévoiler. Au travers de croquis, d’images et de sons, de vidéos, d’improvisations, d’expérimentations, ils ont généré un tsunami d’idées et de performances.

D’étonnants liens sont nés entre tous les participants, c’était une sorte de grande famille assise à la table de la création dans l'espace public.
Mais l’étape Immersion n’est pas restée confinée à Marseille. Le même parcours artistico-pédagogique s’est déroulé dans quatre pays, notamment à Gênes (Italie), Marrrakech (Maroc) et Hambourg (Allemagne), grâce aux associations partenaires: Sarabanda, Eclats de Lune et Hausdrei.

Immersion symbolisait un moment de travail au milieu du projet européen Arts’R’Public et, dans le même temps, une préparation au départ avant les étapes qui promettent d’être les plus dynamiques : les « Crossroads ». Ces « carrefours » représentent 12 jours de travail en collectifs transnationaux, au sein de célèbres festivals internationaux des arts de la rue Cratère Surface, Awaln’art, Stamp et Circumnavigando.
Un bilan de l’étape ? Pour l’artiste français Abdel Aziz Boumediane il n'y a pas de doute: "Très, très très enrichissant ces partages avec les jeunes...tout en souplesse, Amazing!!! Le début d'une grande aventure qui commence...".

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
30.03.2016

Formation pilote et gratuite

Eurocircle est partenaire d’un projet européen, Erasmus +, nommé GOOD GUIDANCE STORIES+ initié depuis 2011 et basé les compétences liées aux métiers de l’accompagnement et de l’orientation, celles-ci ont été identifiées par le CEDEFOP (European Centre for the Development of Vocational Training).

A l’origine du projet, un constat : les cursus et formations menant au métier de conseiller en insertion ou en l’emploi sont très variés, et hétérogènes au niveau européen. Les conseillers arrivent dans ces métiers en venant  d’horizons variés ainsi qu’en ayant divers niveaux et types de formations.

 Cette diversité est une richesse, mais laissent parfois les professionnels dans un réel besoin de formation, de partage ou d’échange de bonnes pratiques au vu de la complexité de leur profession. 

Les partenaires du projet ont développé les 8 compétences clés sous la forme d’études de cas, de récits de terrain démontrant l’aspect concret de leurs utilisations dans différents pays européens.

A ce jour, Eurocircle est porteur de modules innovants de formation pour les conseillers en insertion/emploi ainsi que tous  professionnels de l’accompagnement et de l’orientation, réalisés à partir de ces 8 études de cas.

 Nous souhaiterions proposer à vos professionnels de suivre ces modules en compagnie de travailleurs sociaux dans le domaine de la santé, de l’emploi, de l’éducation et de la formation afin de profiter de cette formation pour enrichir et mutualiser vos pratiques, et en vue d’améliorer l’accompagnement et l’orientation d’un public jeune et en difficultés.

Nous vous proposons de suivre de cette formation pilote et gratuite. Elle se déroulera sur 2 jours et demi, dans les locaux d’Eurocircle les 18,  21, 22 avril, (uniquement la matinée du vendredi 22 avril).

Pour des informations complémentaires sur le projet Guide et la qualité de son partenariat :http://www.guide.metropolisnet.eu/

Pour vous inscrire: https://docs.google.com/forms/d/1C8gPDNaNhaZHlTGxiU-iBYRhWkXwNZq4u5Sf2TQBsnQ/viewform?c=0&w=1

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
30.03.2016

Journée course d’orientation avec 60 jeunes âgés de 13 à 18 ans de la Maison Familiale Rurale de la Tour D’Aigues.

Le mardi 15 Mars 2015 Eurocircle a organisé dans le cadre d’une préparation à la mobilité internationale une journée course d’orientation pour 50 jeunes âgés de 13 à 18 ans de la Maison Familiale Rurale de la Tour D’Aigues.
Réparties sur 6 parcours dans la ville de la "Bonne mère", à la Friche Belle de Mai en passant par Malmousque, chaque groupe est accompagné d'un jeune en mobilité internationale jouant le jeu de ne parlait qu'anglais. Tout au long du parcours les jeunes de la MFR ont du questionner les jeunes européens en mobilité sur leur parcours et sur leurs motivations à étudier, travailler, s'engager ou vivre une expérience à l'étranger.

Cette course d'orientation est étape dans la préparation de jeunes à la mobilité et elle vient en réponse à une demande de la MFR de la tour d'Aigues de:

• Créer une cohésion de groupe chez les participants
*Préparer les jeunes au départ, et notamment à l’usage des transports en commun
• Mettre les jeunes en situation d’orientation 
• Faire face à des situations imprévues
• Renforcer la communication et la confiance en soi
• Découvrir la ville de Marseille
• Pratiquer l’anglais
• Echanger avec des jeunes partis en Mobilité Eramus +

La journée fut une réussite au vue des retours des jeunes et des professeurs
« Génial »    
« Franchement super » !
« Bonne organisation »
« Les jeunes ont apprécié échanger avec d’autres jeunes d’autres pays »

« Certaines se sont rendu compte du besoin de faire plus d’efforts en anglais (par rapport à leur mobilité en Islande) »

La MFR souhaiterai renouveler l’expérience l’année prochaine. So see you next year !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
30.03.2016

Echange interculturel GraduAction SOVATA (Roumanie)

Nous sommes partis du 16 février au 29 février direction la Transylvanie pour un échange sur le dépassement de soi. Durant cette période j'ai pu tester mes limites que ce soit au niveau physique ou mental à travers diverses activités proposées qui m'ont pas toujours portées chances. Tel qu'un Rope course constitué d'épreuves en hauteur, dont un pont de singe ou il fallait constituer des binômes pour évoluer sur deux poutres tout en tenant son partenaire par les épaules ce qui n'est pas si évident quand vous avez la peur du vide. - Rudy

Télécharger ici le témoignage complet.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
23.03.2016

Rencontre l'Europe

Lycée viticole I Dans le cadre du projet "Rencontre l'Europe"
Les éléves sensibilisés aux stages et échanges à l'étranger

Les étudiants du lycée viticole sensibilisés ce mardi apres-midi aux stages et échanges européens dans le cadre du
projet "Recontre l'Europe", avec le conseil régional et les membres de l'association "Eurocircle" de Marseille

Dans le cadre du projet « Rencontre l’Europe » initié par le conseil région Paca, en collaboration avec l’association « Eurocircle » basée à Marseille, les classes de 1er bac pro « vigne et vins », »conseil vente en vins et spiritueux » et des élèves de seconde du lycée viticole assistaient ce mardi à un atelier de sensibilisation aux stages et échanges dans le cadre du dispositif de mobilité étudiante. Développer des échanges vers l’étranger  et sensibiliser les jeunes à la citoyenneté européenne étaient ainsi à l’ordre du jour de cette rencontre interactive, animée par des bénévoles d’Eurocircle » de Marseille crée en 1993 qui développe et réalise des projets transnationaux en favorisant les échanges d’expériences et de compétences entre les étudiants européens.
A cette occasion, Anna, jeune arménienne de 24 ans en mission depuis huit mois à Marseille dans le cadre du service civique européen et Katharina, jeune allemande de 19 ans également en stage d’échange européen depuis 6 mois au sein d’Eurocircle , ont présenté leurs parcours et projets aux jeunes étudiants du lycée viticole.
Une ouverture vers l’étranger qui est fortement ancrée dans la politique du lycée viticole d’Orange, en partenariat avec Inter-Rhône, avec des stages organisés notamment en Espagne ou encore au Chili pour trois lycéens orangeois.

Le Dauphiné, 10 mars 2016

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
07.03.2016

Projet volontaire - Service civique franco-international

 

Le jeudi 25 février dernier a eu lieu au CRIJPA à Marseille l'événement final du programme de Service Civique franco-international en parcours combiné, fruit d’un partenariat entre les associations Eurocircle et Eurasianet.
Cette soirée de clôture a donné l’occasion aux 27 participants de revenir sur les différentes étapes de leur volontariat, débuté six mois plus tôt : préparation au départ et formation au dialogue interculturel dans un premier temps (1 mois), engagement local dans une structure associative de la région Paca (1 mois), engagement international en binôme dans l’une des 14 organisations d’accueil partenaires à travers le monde (3 mois), puis bilan, capitalisation des compétences et valorisation de l'expérience (1 mois). 
Cette soirée de célébration, que les volontaires avaient pour consigne d'organiser eux-mêmes, a constitué un exercice de valorisation à part entière, autant qu'une conclusion conviviale et festive de leur expérience. 

Au programme, un discours de présentation par les associations partenaires et le directeur du CRIJPA, les témoignages au mirco des participants, et une exposition ciblée sur la phase internationale du projet, donnant à chacun un espace d'expression  pour présenter avec ses mots et ses photos sa mission et sa destination. Ces récits structurés ou décousus, sérieux ou drôles, pudiques ou expansifs, tous chargés des émotions intenses que provoquent le déracinement et l’expérience de l'ailleurs, n'ont pas manqué de toucher les visiteurs.

La projection de la vidéo  "Projet Volontaire", réalisée avec la soutien de France Volontaires, a également fait son effet : dans la salle se trouvaient certains des témoins ayant prêté leur voix et leur image pour permettre la réalisation des 5 portraits animés d'acteurs clefs du monde du volontariat et de la mobilité. C'est entourés des autres invités qu'ils ont découvert la mise en dessin tour à tour poétique et comique de leur fonction. 

Pour voir la vidéo

Autour d'un grand buffet international, dans la salle décorée des souvenirs de voyage des uns et des autres, les participants et leurs proches, les acteurs associatifs, les représentants institutionnels et les curieux de passage, ont partagé dans une belle énergie sur l' expérience de volontariat et de service à la communauté, les valeurs de l'engagement et la richesse des situations interculturelles.

Une jolie manière pour les participants de se faire leurs adieux après six mois passés ensemble. Et pour beaucoup d'entre eux, un nouveau départ et une ouverture pleine de promesses du champ des possibles. 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
07.03.2016

Rendez-vous la semaine prochaine
à Digne-les-Bains.

Ça bouillonne, ça s’agite, on parle citoyenneté, on s’interroge !

La semaine du 7 au 11 Mars l’équipe d’ACE débarque dans les établissements scolaires !
Jeux, animations, rencontre avec des volontaires européens et informations sur les possibilités de départ à l’étranger seront au rendez-vous de cette semaine riche en festivités ludiques et citoyennes.
Au programme, lundi intervention en collège, jeudi en CFA, et vendredi en lycée pro.
Une journée spéciale est aussi organisée à l’IUT Aix-Marseille antenne de Digne-les-Bains.

MERCREDI 9 MARS
IUT Aix-Marseille antenne de Digne-les-Bains - HALL

14H-18H

La Bibliothèque Humaine est une technique d’animation issue de l'éducation non formelle basée sur des témoignages.
Rendez-vous à partir de 14H pour écouter des récits de vies à l'étranger et trouver toutes les informations sur les dispositifs qui aident les jeunes de partir à l'étranger
 
MERCREDI 09 MARS
IUT Aix-Marseille antenne de Digne-les-Bains - AMPHITHÉÂTRE

18H-20H  
Conférence-Echanges :
La citoyenneté européenne, un passeport pour la mobilité :  les clefs des dispositifs qui aident au départ des jeunes à l’étranger !

Plus d'info
.

Entrée libre et gratuite.


L’ensemble de ces événements sont le fruit d’un travail entre des étudiants de l’IUT de Digne-les-Bains, Eurocircle et le Conseil de développement du Pays dignois.


ACE QUESACO?  C'est un cycle d'événements proposant une série d’activités en faveur de la citoyenneté et du dialogue interculturel, dans le but de créer une dynamique locale et de valoriser les initiatives citoyennes. Ce cycle est organisé en partenariat avec Eurocircle, le Conseil de développement du Pays dignois et un grand nombre d'acteurs du territoire. 

Tout le programme, ici!

https://www.facebook.com/eurocircle.citoyennete/

http://www.ace-citoyennete.fr/

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
29.02.2016

Invitation du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône à l 'Open 13

Du 15 au 21 février s’est tenue la 23è édition du tournoi de tennis Open 13 au Palais des Sports de Marseille. L’occasion pour l’équipe d’Eurocircle d’aller tester ses connaissances tennistiques grâce au Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, partenaire principal de l’événement, qui nous a remis cette année 27 places pour les demi-finales simples ! Nous avons ainsi pu assister à la victoire de Marin Cilic sur l’Avignonnais Benoît Paire (malgré un soutien sans faille du public, champion local oblige !) et découvrir la rapidité et la puissance de jeu de Nick Kyrgios face à Tomas Berdych.
Quelques minutes avant le début des matches, nous avons été accueillis par Mme Danièle Brunet, Déléguée à la Jeunesse et à la Prévention. Nous avons également pu rencontrer Mme Martine Vassal, Présidente du Département des Bouches-du-Rhône et à M. Yves Moraine, Maire des 6è et 8è arrondissements de Marseille.
Merci au Département des Bouches-du-Rhône pour cette invitation, et à Mme Brunet et son équipe pour leur accueil !

Une partie de l’équipe d’Eurocircle pose aux côtés de Mme Brunet au stand photo du Village de l’Open 13.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
29.02.2016

Deux jours autour de la citoyenneté à Digne-les-Bains

1er et 2 décembre 2015 s'est tenu à Digne-les-Bains deux jours d'événements autours de la citoyenneté organisés par Eurocircle et le Conseil de développement du Pays Dignois. Les trois événements gratuits étaient ouverts à tous.
Mardi soir une centaine de personnes sont venues au centre culturel René Char pour visionner le film « Bon Plan » programmé pour ouvrir le débat sur la mobilité en Europe et accueilli par rencontres cinématographique de Digne. Cette soirée a été animée par un groupe d'étudiantes de l'IUT.


Avant la projection les participants ont pu partager, dés 18h, grâce à des animations linguistiques et citoyennes, leurs visions de l’engagement, de la citoyenneté, du voyage ou de la mobilité...C’est au rythme du groupe de jazz manouche StreetsWing orchestra que les langues se sont déliées.
Mercredi le cycle d'événements a continué avec une formation à la Bibliothèque humaine*, à laquelle ont participé une vingtaine de acteurs associatifs et étudiants de l’IUT. L’objectif de cette méthode est d’équiper les acteurs sociaux du territoire d’un outil pour valoriser les récits et parcours de vie.

La journée s’est terminée avec la projection du film « Mémoires tziganes, l’autre génocide » suivi par un débat animé par Cheylan Jean-Paul, le président de l’association AGHARAS et à l’origine d’un court métrage sur les Iznards, quartier de Dignes accueillant une population de gens du voyage.

Deux projets se sont associés pour la réalisation de cette série d’activités :

  1. ACE « Agitateur de la citoyenneté européenne » projet financé par la Région Provence Alpes Côte d’Azur et la représentation de la Commission Européenne à Marseille, ayant pour but de dynamiser la citoyenneté sur le territoire des Alpes de Haute-Provence (04). ACE se déroule sur plusieurs mois, d’octobre 2015 à mai 2016, le projet sera clôturé par une Fête de l’Europe à Dignes les Bains, combiné au festival « Cité’solidaires ». Pour plus d’informations : http://www.ace-citoyennete.fr/; www.facebook.com/eurocircle.citoyennete
  2. « Roma Génocide part of European History » financé par le programme européen Europe pour les Citoyens, ayant comme objectif la sensibilisation du public au génocide rom durant la deuxième guerre mondiale. Pour plus d’informations : http://www.romagenocide-partofeuhistory.com/www.facebook.com/Roma-Genocide-Part-of-European-History-334262553437528/

*La "Bibliothèque humaine" est un outil novateur, pertinent et enrichissant d'éducation non formelle, utilisé dans la lutte contre les discriminations.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
29.02.2016

20 ans d‘EUROCIRCLE

20 ans d‘EUROCIRCLE

Avec ses 22 salariés et quasiment autant de volontaires européens l’association EUROCIRCLE est aujourd‘hui une des principales structure dans le domaine de la mobilité des jeunes en région Provence-Alpes-côte d’Azur. Rien que l’année passée plus de 400 jeunes adultes ont été envoyés pour des missions à l’étranger. En 2016 l’association aura 20 ans et regarde dans le passé son histoire mouvementée.

L’origine d‘EUROCIRCLE
Après la chute du mur dans les années 90, l’association apparait dans le quartier Kreuzberg à Berlin. EUROCIRCLE était alors une plateforme européenne réalisant des projets indépendants dans le domaine social, de la jeunesse, de l’éducation ainsi que dans le domaine professionnel. « Le premier échange professionnel a été réalisé en 1991 avec des apprentis menuisiers et peintres du quartier Kreuzberg, originaires de la Turquie, et des jeunes adultes de Lyon, originaires de l’Afrique du nord », se rappelle Ralf Makrutzki, le fondateur et directeur général de l’association. « A l’époque on n’avait pas de grandes attentes, puis on a été surpris de la motivation que l’échange apportait aux jeunes. A ce moment-là je me suis dit : Tiens, ceci ne fait pas seulement du bien aux étudiants, il faudrait professionnaliser cet échange! »

La fondation
Le 31 janvier 1996, cette plateforme était alors une association inscrite avec son siège social en France. A partir de là EUROCIRCLE est devenu petit à petit l’interlocuteur au sud de la France dans le domaine de « la mobilité des jeunes en Europe » et plus particulièrement des Jeunes Ayant Moins d’Opportunités (JAMO). En 2006 l’association a reçu de la Commission européenne le label d’ « ONG européenne ». Son travail a été honoré également par le Ministère de la Ville de la Jeunesse et des Sports, qui soutient activement son travail depuis 2009 dans le cadre des appels d’offres des « Experimental Mobilitätsaktionen » (actions de mobilité expérimentales). Même le ministre actuel Patrick Kanner est venu s’assurer personnellement sur place des avancements du projet « Majic ».

La diversité du programme
Avec le soutien du programme d’action de l‘UE en faveur de la jeunesse et les anciens programmes suivants « Jeunesse en action », « Leonardo da Vinci », « Grundtvig » désormais regroupés sur « Erasmus+ », l’association a pu permettre à beaucoup de jeunes de vivre des premières expériences interculturelles. Grâce à son réseau transnational, nous avons pu rapidement coopérer dans plus de 30 pays, nous avons pu ainsi envoyer des volontaires dans de nombreux pays européens mais aussi à l’international comme au Cambodge, en Inde, au Brésil ou encore à New York.
Durant l’année 2013, EUROCIRCLE a participé à l’écriture d’un appel à projet dans le cadre d’un partenariat transnational sur l’apprentissage « TLN Mobility », mené par le ministère allemand des Affaires sociales et de l’emploi et avec le Conseil Régional Provence Alpes Côtes d’Azur (PACA), le Conseil Départemental des Bouches du Rhône et la Direction régionale de la Jeunesse, des sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) de la région PACA. Ce projet implique des stages professionnels en Europe pour des jeunes défavorisés et sera réalisé jusqu’en 2020. EUROCIRCLE est par ailleurs un partenaire transnational pour d’autres projets de recherche ou de développement, par exemple dans le cadre du programme de la violence ou de la prévention « Daphne » ou « Human-rights », appel d’offre de la Direction Générale de la Justice de la commission européene.

Bilan de l’année dernière
En 2015 plus de 300 jeunes français entre 16 et 30 ans ont pu partir à l’étranger dans le cadre de divers programmes de mobilité, et 100 jeunes européens ont eu la chance d’acquérir des expériences interculturelles et professionnelles en Région PACA.
En outre, l’association a ouvert depuis 2010 un pôle culture au sein de l’association qui organise chaque année la Fête de l’Europe, développe et coordonne des projets culturels internationaux d’envergure notamment dans les arts de la rue en lien avec de jeunes artistes professionnels et amateurs tels que le projet Hélix ou encore le projet « Arts’R’Public » financé par le programme « Europe Creative ».
L’association a également inaugurer en 2015 une antenne en Rhône-Alpes à Charbonnieres les bains.

Perspectives
Aujourd’hui l’association se réorganise en cinq grands services : la direction et l’administration, le développement et partenariat, la mobilité éducative internationale, la culture et la citoyenneté.
Pour les 20 prochaines années, nous souhaitons professionnaliser et pérenniser notre effectif, développer nos activités tout en continuant à favoriser l’émergence d’une citoyenneté européenne interculturelle, basée sur les valeurs de la tolérance, de l’égalité, de la paix, de l’écologie, et de la solidarité.

Nous remercions tous ceux, et notamment nos financeurs (le Conseil Régional Provence Alpes côte d’Azur, le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, la Commission Européenne, la Ville de Marseille, le FSE, l’Etat, la DRJSCS et le Ministère Jeunesse et Sport) qui ont bien voulu nous accorder leur confiance et leur soutien financier dans l'exercice de nos activités.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
29.02.2016

Now Boarding : le projet Arts’R’Public à l’épreuve de l’embarquement

Le battement d'ailes d'un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas? Quand le scientifique américain Edward Lorenz s'est posé cette question bizarre il est arrivé à expliquer qu'un tout petit changement d'un charmant petit insecte peut déclencher des bouleversements énormes, avec des impacts fous dans la vie de pas mal de monde.

Ici à Marseille le projet Arts'R'Public peut compter sur 15 papillons éclatants. Leurs ailes ont les couleurs de la France, de l’Italie, du Maroc et de l’Allemagne. Ils parlent quatre langues différentes mais la même passion pour les arts les a fait se rencontrer dans ce coin de Méditerranée. Ils sont musiciens, danseurs, artistes visuels et metteurs en scène, comédiens et marionnettistes, costumières et performeurs, décoratrices et auteures, écrivains et photographes. Ils sont prêts à agiter leurs 30 ailes dans toutes les directions de l'espace public, pour y réfléchir, le remplir d’idées et performances, bref, le bouleverser. Ils le feront en transmettant aux citoyens que cet espace est à eux, c’est à eux de le nourrir, le partager, le changer, se l’approprier.

Ils ont commencé cette réflexion à la Cité des Arts de la Rue, un lieu magique où création, formation, expérimentation et développement artistiques se mélangent en continuité avec un territoire difficile mais plein de ressources : celui de la périphérie de Marseille, les quartiers Nord, autour d’un terrain de conception et de diffusion culturelle unique en Europe.



C’est là, dans l’atelier de la compagnie de théâtre de rue Generik Vapeur, que l’association Eurocircle a démarré le « Boarding », une étape importante du projet euro-méditerranéen Arts'R'Public. Pendant une semaine de travail les 15 artistes ont finalement fait connaissance entre eux, ils ont partagé leurs identités artistiques, réfléchis sur les limites, essayé de trouver un langage commun au-delà des nationalités et des différentes cultures d’origines. Ils ont travaillé en équipe multidisciplinaires et transnationales, en matérialisant concrètement les valeurs programme Europe Créative de la Commission Européenne, (qui vise à renforcer la diversité culturelle et artistique européenne avec un budget total de 1,46 milliards d’euros), qui soutient l’innovation et le développement des secteurs culturels et créatifs.

L'idée de croiser des visions artistiques multiples et complémentaires a bien marché en rassemblant une nouvelle génération d'artistes prêts à laisser leurs repères pour élaborer nouvelles idées et s’ouvrir à nouveaux publics en France et ailleurs. Les artistes, par collectifs internationaux, proposeront en effet leurs créations et travaux dans plusieurs festivals d’arts de la rue, notamment à Awaln'art de Marrakech, au Stamp Festival d'Hambourg, au Circumnavigando de Gênes et, en France, au Cratères surfaces d’Alès, qui se déroulera cette année entre le 27 juin et le 2 juillet 2016.


Prochaine étape sur le calendrier d’Arts’R’Public est l’ « Immersion ». Dans l’idée de promouvoir l'apprentissage interculturel et artistique aussi en impliquant de jeunes amateurs, les 15 artistes du projet proposeront des ateliers artistiques en mars prochain, à Marseille toujours à la Cité des Arts de la Rue chez Lézarap’art avec 12 marseillais « artistes en herbe » entre 18 et 25 ans.
Et donc, le battement d'ailes de 15 papillons à Marseille pourrait-il provoquer une tornade artistique qui, du sud de la France va passer par Gênes, Marrakech et Hambourg ? La réponse à la prochaine étape d’Arts’R’Public.

Pour nous suivre :
Facebook : https://www.facebook.com/artsrpublic/?ref=hl
Twitter : https://twitter.com/Arts_R_Public

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
29.02.2016

Rapport du pôle franco-allemand

Programme «L’intégration grâce à l’échange » du 27 décembre 2015 au 28 février 2016

Dès le début de cette nouvelle année le pôle franco-allemand a premièrement essayé le format du projet « l’intégration grâce à l’échange ». Jusque fin 2015 ce programme proposait seulement un stage en entreprise à Marseille. Maintenant il y a également la possibilité de participer à des projets artistiques durant un mois chez l’artiste Marc Berger. « Contrairement aux mesures professionnelles standards, le processus de la découverte de sa propre identité et le développement d’autonomie jouent un rôle central dans le programme », explique Katharina Kohlmeier qui travaille pour l’association d’envoi « Kontrapunkt e.V. » et qui s’occupe du groupe pendant leur séjour à Marseille. Au bout de quatre semaines à l’atelier les dix participants eu l’occasion de présenter leurs œuvres d’art, leurs projets de photographie, et de l’installation vidéo et du son en publique.

Lorsque le travail à l’atelier a pris sa fin, les participants ont alors commencé leurs stages en entreprise. Cela s’avère être un défi linguistique pour tout le monde, car personne ne parle le français. Mais d’après la participante Kathrin des solutions se trouvent: « Ma chef répète une phrase d’abord en anglais, puis en français, et ensuite je la répète quatre ou cinq fois ». D’autres arrivent à communiquer grâce à google translator ou avec des gestes. Au final, la majorité des participants était satisfaite après les premiers jours de stage. « Je n’ai jamais vécu une ambiance aussi chaleureuse et ouverte dans un entreprise en Allemagne », dit Adrian. Il participe au développement d’une application pour un itinéraire interactif pour le marché allemand, et est émerveillés par la faible hiérarchie au bureau.

Les dix jeunes adultes feront beaucoup des nouvelles expériences et devront relever des défis avant leur retour à Munich le 28 février. EUROCIRCLE a pour but de les soutenir un maximum, ainsi que de garder le contact avec les employeurs, de les guider si des problèmes dans le quotidien apparaissent et d’organiser des cours de français hebdomadaires. Le projet est financé par le fonds sociale européenne (ESF) et le ministère de travail et sociale d’Allemagne.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
29.02.2016

CLOSER – Rethinking Social Inclusion

Solidarité, tolérance et inclusion sociale sont les valeurs fondamentales de l’Union Européenne ainsi que des principes directeurs intégrés dans toutes ses politiques en tant que thematiques transversales. L’inclusion sociale est une condition préalable au développement et à la viabilité « un processus qui permet aux groupes marginalisés et vulnérables de participer pleinement à la vie économique, sociale et culturelle de la société, d'accéder à leurs droits fondamentaux et de profiter d'un niveau de vie considéré comme normal dans la société dans laquelle ils vivent ". A l’inverse, l’exclusion sociale  empêche les individus, les groupes et les communautés d’accéder aux droits, aux opportunités et aux ressources  qui sont normalement à la portée de tous les  membres de la société. L'exclusion sociale est un problème à la fois pour les individus et pour la société qui ne se limite pas seulement aux questions économiques. L’inclusion sociale de jeunes issus d’un milieu difficile et vulnérable est un enjeu important en Europe et dans les regions voisines. Parmi les jeunes à risque d’exclusion on compte notamment les jeunes ayant des handicaps, les minorités ethniques, sexuelles et religieuses, les chômeurs, les jeunes sans-abri ou les jeunes délinquants, etc.
Par conséquent, l’inclusion sociale est un sujet d'actualité et une priorité stratégieque, dans les politiques et les programmes de l’Union Européenne.
La stratégie Europe 2020 vise à reduire les risques de pauvreté et d‘exclusion sociale de 20 millions de personnes d'ici à 2020. La Commission Européenne souligne aussi l’importance de l’éducation non formelle, de l’accompagnement et du soutien des jeunes à risque d’exclusion sociale ainsi que le rôle essentiel joué par les travailleurs de jeunesse dans en ce sens. Promouvoir l’inclusion sociale des jeunes est également une des priorités du programme Erasmus+
CLOSER – Re-thinking social inclusion (repenser l’inclusion sociale) est un projet de partenariat stratégique entre ONGs soutenu par le programme Erasmus+ dans lequel sont engagés les pays suivants : France, Géorgie, Espagne, Slovaquie et Italie.
Partenaires du projet :

  • Centre for Intercultural Dialogue (SK)
  • Eurocircle (FR)
  • Giosef Italy (IT)
  • CEPS Projectes Socials (ES)
  • Shida Kartli Regional Development Centre (GE)

Le projet vise à améliorer la qualité du travail des professionnels de jeunesse et à renforcer leurs compétences en matière d’inclusion sociale, ainsi qu‘à sensibiliser les jeunes et le grand public à ce sujet pour favoriser la création d’une société plus inclusive.
Dans le cadre de ce projet nous vous proposons une enquête qui vise à recolter des avis de personnes travaillant dans le domaine de la jeunesse et de l’insertion, des organisations travaillant sur la thématique de l'inclusion sociale. Ce questionnaire vise également à faire un point sur les compétences et connaissances des travailleurs de ce secteur. Cela servira ensuite de base à la création d’une activité de formation internationale à laquelle les travailleurs de jeunesse seront invités à participer.

Nous vous invitons à remplir le formulaire CLOSER – Rethinking social inclusion :
Partie réservée aux travailleurs jeunesse
https://docs.google.com/forms/d/1OaEnOwGeJfVsYv_jZowDiY_-WoLCh7las800x6cL1pw/viewform?c=0&w=1

 
Partie réservée aux membres de la direction et coordinations des structures
https://docs.google.com/forms/d/1jD1C8LlDc3XcL21TeCBuLclfBTOlqokV5DT3q4mtsPk/
viewform?c=0&w=1&usp=mail_form_link

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
29.02.2016

E3 – Education à l’Entrepreneuriat pour l’Emploi des jeunes.

Dès dimanche 28 février, nous aurons le plaisir d’accueillir pour deux mois deux job shadower (des stagiaires en observation) sur le projet E3 – Education à l’Entrepreneuriat pour l’Emploi des jeunes.
Selom AGBAVITO, du Togo, et Simone GIANNELLI, d’Italie, rejoindrons notre équipe du 1er mars au 1er mai. Durant cette période ils devront rencontrer des acteurs de l’entrepreneuriat social à Marseille, mais également dans toute la région PACA, afin de mieux comprendre comment s’organisent les différents acteurs du secteur. Ils auront également l’occasion de rencontrer et d’interviewer de jeunes entrepreneurs. Toutes les informations collectées seront ensuite mise à disposition des jeunes souhaitant se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat sociale à travers un manuel qui sera disponible dès le mois de juin 2016 !
Le manuel regroupera les travaux des job shadower des 14 pays partenaires du projet. Ainsi nous pourrons y retrouver les informations fondamentales concernant la réglementation liée à l’entrepreneuriat social dans chacun des pays partenaires, ainsi que les organisations qui soutiennent ce type d’initiatives, mais surtout des témoignages de jeunes entrepreneurs. Une source d’inspiration réjouissante pour les jeunes entrepreneurs de la région PACA qui souhaiteraient monter un projet ici ou ailleurs !
Plusieurs rencontre de partenaires auront lieu à Marseille mais également à Dignes dans le cadre de ce projet.
Nous remercions infiniment La Ruche, la communauté MakeSense, le Conseil de Développement Dignois pour leur contribution à ce projet jusqu’à présent et nous espérons dans les prochaines semaines pouvoir compter sur de nombreux autres partenaires pour guider Selom et Simone dans leur découverte du milieu de l’entrepreneuriat social dans la région PACA.

Rappel des informations du projet

Le projet E3 – Education à l’Entrepreneuriat pour l’Emploi des jeunes est financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Erasmus + Clé Action 2 – Renforcement des capacités. Il vise à faire face à un enjeu global et d’actualité : le chômage des jeunes.
Le problème du chômage des jeunes nécessite non seulement une transformation du marché du travail, mais aussi des conceptions et approches innovantes dans la création d’opportunités pour les « NEETs » (jeunes ni en formation, ni employé, ni en stage).
Aussi, l’idée centrale du projet E3 est de contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes grâce à la mise en place d’outils concrets comme l’Entreprenariat Social Jeune.
L’entreprenariat social, bien qu’ayant le vent en poupe sur le continent européen, n’est hélas que peu connu par les jeunes « NEETs » et ne constitue donc pas une véritable opportunité pour eux d’entrer dans la vie active, alors que c’est justement un secteur qui a pour vocation d’employer les membres de la société les plus fragiles, dont les jeunes « NEETs » font partie.
Les activités prévues lors du projet E3 auront un impact direct sur les compétences et les savoir-faire des jeunes au travers d’une sensibilisation à l’Entreprenariat Social Jeune et à l’employabilité des jeunes « NEETs », en particulier dans le secteur des entreprises sociales, qui restent peu connues sur le marché du travail, alors qu’elles visent justement à employer les membres les plus fragiles de la société.

  • Consolider le rôle des organisations du secteur de l’Entreprenariat Social Jeune travaillant avec les « NEETs » afin d’améliorer la qualité de leur travail auprès des « NEETs » originaires des pays participants grâce à des outils et méthodes développés durant le projet ;
  • Améliorer les conditions d’entrée sur le marché du travail des « NEETs » en favorisant la coopération entre les organisations travaillant avec les « NEETs » ;
  • Assister les NEETs dans leur apprentissage, la valorisation et le transfert des connaissances et compétences nécessaires pour entrer sur le marché du travail par le biais d’outils (manuel) et activités (Concours international d’innovation pour l’entreprenariat social) ;
  • Transférer et échanger méthodes et outils pour l’éducation à l’Entreprenariat Social Jeune au sein des organisations participantes ;
  • Créer de nouveaux outils de compréhension et d’orientation pratique liés à l’Entreprenariat Social Jeune et aboutir à l’écriture d’un guide à destination des jeunes, et en particulier des « NEETs », pour les encourager et les guider dans la création d’activités autonomes entrant dans le cadre de l’entreprenariat social ;
  • Encourager la création de nouvelles entreprises sociales grâce à la mise en place du Concours international d’innovation pour l’entreprenariat social, qui permet de combiner à la fois les formes d’apprentissage interactif et la visibilité des activités ;
  • Promouvoir l’entreprenariat, la participation active et l’éducation non formelle en Europe et dans le monde ;

Notre projet contribue à donner aux jeunes « NEETs » l’opportunité « d’acquérir et développer un mélange de connaissances, compétences et aptitudes dont ils ont besoin pour s’insérer sur le marché du travail » en valorisant leurs acquis au travers de l’éducation à l’Entreprenariat Social Jeune. Par ailleurs, le projet ne vise pas seulement le transfert des connaissances et la valorisation du rôle de la jeunesse, mais aussi à accroitre la participation active dans jeunes dans la société, et  ainsi consolider le capital social de l’Europe.
Le principal apport du projet sera le développement d’un nouveau modèle de travail avec les jeunes « NEETs » et d’outils d’innovation et d’orientation qui permettent la mise en œuvre par les jeunes de leur propre conception de l’entreprise sociale.
Les jeunes qui proposeront des conceptions novatrices de l’entreprise sociale lors du concours pourront bénéficier d’un appui et d’une analyse minutieuse afin qu’ils puissent avoir en main les outils nécessaires à la réalisation de leurs idées.
Durée du projet : 01/05/2015 – 01/02/2017

Activités
Guide sur l’éducation à l’entreprenariat (octobre 2015 – mai 2016)
Le guide, esquissé pendant le séminaire, sera étoffé par les travailleurs jeunesse avant et pendant la mobilité du stage d’observation. Le guide vise les jeunes
« NEETs » et se concentre sur comment construire et optimiser une entreprise sociale

Mobilité du stage d’observation (1er mars – 1 mai 2016)
Chaque partenaire européen et non-européen enverra un travailleur jeunesse pour un stage d’observation dans une organisation européenne (les organisations accueilleront donc deux observateurs). Durant cette période (2 mois), les observateurs travailleront sur le guide et organiseront 2 sessions d’information sur l’entreprenariat social en coopération avec leur structure d’accueil.

Tenue de « LABs » en local, « Sortir du LAByrinthe » (15 juin 2016)
L’évènement sera organisé par les observateurs dans leurs pays d’origine, après la période de mobilité. « Sortir du LAByrinthe » vise à présenter le guide aux jeunes et permettre aux « NEETs » des pays participants de bénéficier de l’appui et du soutien nécessaire dans la mise en œuvre de leurs idées sur l’entreprise sociale tout en les ouvrant sur le concours et en les encourageant à y participer.

Concours international pour les Jeunes Entrepreneurs (15 juillet 2016)
Le concours vise en priorité les jeunes « NEETs » : les participants recevront le guide et travailleront, seuls ou en groupe, sur la conception d’entreprise sociale. Le résultat devra être présenté de manière créative (court métrage, exposition en ligne …) sur la page web du projet. Le jury, composé par les membres du consortium, récompensera les 5 idées jugées les plus prometteuses. Le jury assistera et conseillera les jeunes entrepreneurs pour développer leurs idées et les exposer à un public plus large.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
25.02.2016

Projet ECLAT
(Engagement Citoyen et Laboratoire d’Actions Transnationales)

Dans le cadre du plan d’action du Comité Interministériel Egalité Citoyenneté (CIEC), Eurocircle avec le soutien de la Préfecture des Bouches-du-Rhône propose à 45 jeunes issus des 13 quartiers ultra prioritaires de Marseille de partir en mobilité entre janvier 2016 et juin 2016.

Ce projet permettra à 15 lycéens de partir en échange interculturel, à 15 jeunes âgées de 18 à 25 ans de réaliser un service civique à l’international pour une période de 6 mois et à 15 jeunes âgées de 18 à 30 ans de faire un service volontaire européen.

Ce projet a pour viser de favoriser l’accès à la mobilité des jeunes ayant peu ou pas de qualification professionnelle, qui pour la plupart sont exclus des réseaux de mobilité internationale. Il est rare de pouvoir proposer plusieurs formes de missions à l’étranger dans un même projet. Ce large choix d’activités (volontariat, échanges interculturels,…) permettra à chaque jeune de trouver le dispositif qui sera le plus adapté à son parcours d’insertion.

Ce projet tant à valoriser le développement personnel, social et professionnel du jeune en inscrivant son projet de mobilité internationale dans une perspective globale d’insertion. Pour cela, les jeunes bénéficieront d’un accompagnement renforcé en amont et en aval de leur projet de mobilité internationale grâce à des formations.

----------------------------------------------------------------------------------------------------
15.02.2016

 

Echange de jeunes #1 – “We have the same beat”

Du 24 au 31 janvier 2016, 4 jeunes marseillais ont participé au premier échange de jeunes du projet « We have the same beat ! » (Nous avons le même rythme !), qui a eu lieu à Sassari en Italie. Le projet, cofinancé par la Commission Européenne, à travers le programme Erasmus +, vise à soutenir l’inclusion sociale de jeunes en situation de handicap et de lutter contre les discriminations. Pour cette deuxième étape du projet, l’association ENGO MV International, a accueilli 24 jeunes venant d’Italie, Roumanie et France, dont 10 personnes avec un handicap mental léger.

« Les premiers jours nous avons appris à nous connaitre à travers des jeux et des ateliers de dessin. Les ateliers artistiques nous ont permis de nous intégrer dans la vie quotidienne de personnes en situation de handicap. Durant la semaine nous avons partagé avec les autres participants les repas, les visites culturelles et les soirées interculturelles. Les outils de l’éducation non-formelle ont beaucoup aidé à la cohésion du groupe.»   

Rahal nous a confessé que « partir dans une aventure comme celle-là lui a permis d’acquérir des nouvelles compétences et de découvrir de nouvelles cultures »  

Zineb nous a fait part de son ressenti « Les clichés que j’avais sur les personnes en situation de handicap n’avais pas lieu d’être, étant donné que j’ai tissé de bonnes relations avec tous les participants ».

Un deuxième échange de jeunes aura lieu en avril à Marseille.

----------------------------------------------------------------------------------------------------
03.02.2016

10 ans de Gépij : les jeunes prennent la parole

Le vendredi 11 décembre, s'est tenu dans l'après-midi à la salle Sézanne une séance de théâtre forum organisée par Gépij (Groupement d'éducateurs pour l'insertion des jeunes) avec l’occasion de la célébration de leurs 10 ans d’existence.
2 jeunes du groupe Access* proche du Gépij, ont participé à la mise en œuvre et à l’animation sur scène de cette après-midi de théâtre forum. C’était avec beaucoup d’enthousiasme que les 16 autres jeunes du groupe Access* ont participé aux échanges sur scènes et ont donné la réplique à leurs collègues.

Le concept est à la fois simple et percutant. Un groupe de jeunes mime des situations qui font le quotidien des couloirs des administrations : mauvais guichet, papier manquant, demande refusée ... Le caractère kafkaïen de ces situations aurait de quoi faire sourire s'il n'était pas authentique. Comme dans la vrai vie, ces scénettes finissent souvent mal. Sauf qu'aujourd'hui, nous sommes au théâtre, mais aussi au forum ! Le 4ème mur est une porte d'entrée sur la scène et chaque spectateur peut, à tout moment, intervenir. C'est en effet la règle qui a été posée dès le début de la séance. Les sketches se veulent le reflet d'une réalité imparfaite, libre à chacun d'entre nous de s'improviser narrateur et de changer le cours de l'histoire. La réalisatrice souhaite articuler cette réflexion collective autour de 3 valeurs : solidarité, urgence et ré humanisation des relations entre les citoyens et leurs administrations. Sans aller jusqu'à une refonte complète du droit administratif français, chacun y va de sa petite suggestion : utiliser tel stratagème, faire valoir tel argument, invoqué tel droit, s'adresser à telle institution.
Nous avons pu compter sur la présence et les conseils avisés de plusieurs personnes travaillant dans ces institutions, la CAF, la Mission Locale, la MDS.
Ce format, qui se veut participatif et inclusif, permet d'aborder de manière détournée, les problèmes que certains peuvent rencontrer : le sentiment d'impuissance et de frustration face à l'inertie de l'administration, les comportements violents qui en découlent. Mais c'est aussi l'occasion d'évoquer les compromis que chacun est prêt à faire pour se tirer d'affaire, certains refusent catégoriquement de solliciter des associations de solidarité comme les Restos du Cœur ou le Secours Populaire, mais se disent prêt à aller vendre de la drogue ou voler pour subsister.
A partir de ces mises en situation, l'équipe organisatrice va mettre en place des groupes de travail pour exploiter les suggestions qui ont pu être faites.

* ENGLISH ACCESS MICROSCHOLARSHIP PROGRAM: une bourse pour apprendre l'anglais et s'engager dans une mission de service civique!
Depuis 2004,  le programme Access financé par le Département d’Etat des Etats-Unis et actuellement présent dans 85 pays, a pour but l’apprentissage de la langue anglaise par les jeunes issus d’un milieu socioprofessionnel modeste. 
A Marseille, ce projet innovant est le fruit d’un partenariat inédit entre l’Agence du Service Civique (Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports), le Consulat des Etats-Unis à Marseille et la Préfecture des Bouches-du-Rhône. Il a pour but de favoriser l'engagement associatif des jeunes non-scolarisés à Marseille dans une association à but non-lucratif tout en favorisant leur apprentissage de l'anglais et leur ouverture sur le monde.
Lancé le 2 novembre dernier, 18 jeunes marseillais participent à ce programme pendant 9 mois: 10 heures hebdomadaires d'anglais et de découverte de la culture américaine, 16 heures de service civique dans une association marseillaise et du temps pour travailler leur projet professionnel avec leur tuteur.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
11.01.2016

Rencontre entre jeunes et experts Jeunesse

#ERASMUSPLUS, KA3 #DIALOGUESTRUCTURÉ

Dans le cadre d’un projet Européen Erasmus +, YOUTH WATCH, en faveur du Dialogue structuré entre des décideurs politiques jeunesse et la jeunesse, l’association Eurocircle s’est associée aux Têtes de l’art afin de permettre une rencontre entre des Jeunes et un représentant des politiques Jeunesse (délégué au préfet des Bouches du Rhône.) via un plateau de Télé participative.

Le groupe de jeunes Access* impliqué dans cette rencontre suit actuellement un programme innovant de 9 mois. Ce projet est le fruit d’un partenariat inédit à Marseille, entre l’Agence du Service Civique (Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports), le Consulat des Etats-Unis à Marseille et la Préfecture des Bouches-du-Rhône. Il a pour but de favoriser l'engagement associatif des jeunes non-scolarisés à Marseille dans une association à but non-lucratif tout en favorisant leur apprentissage de l'anglais en utilisant des méthodes d’éducation non-formelle.
Le but de ce plateau télé participatif était d’encourager la participation active à la vie démocratique de ces jeunes, de favoriser le débat autour de sujets centrés sur la citoyenneté, de faire valoir leurs questionnements, leurs propositions d’avenir, pour les aider à trouver une place dans notre société, et se sentir acteurs et force de propositions. Cette rencontre leur a également permis de valoriser leur l'engagement dans la société civile, leur service civique et de pratiquer leur anglais pour échanger avec les porteurs du projet YOUTH WATCH, l’association croate POZITIVA SAMOBOR.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

07.01.2016

"Coups de cœur solidaire"

Le 1er décembre 2015 a eu lieu la remise des prix "Coups de cœur solidaire" de la fondation SNCF, qui a mis à l'honneur 14 projets régionaux répondant à la thématique du "mieux vivre ensemble".Grâce à un agent de la SNCF impliqué dans nos actions, le programme de volontariat de service civique en parcours combiné a pu compter parmi les projets retenus. 

Ce programme, auquel participent actuellement 30 jeunes de la région PACA, propose une mission de 6 mois partagée entre une première phase de 2 mois en France (préparation au départ et engagement volontaire dans une association en région), un volontariat de 3 mois dans une structure à but non lucratif à l'international, et une étape finale de 1 mois en France, consacrée à la capitalisation des compétences. Les volontaires sont actuellement en train d'effectuer leur engagement international aux quatre coins du globe : Inde, Cambodge, Japon, Vietnam, Chine, Arménie, Turquie, Maroc, Liban, Grèce, Bolivie et Togo.

La subvention de la fondation SNCF a permis de financer des cours de langues, ainsi que des modules de préparation géopolitique pour les 30 jeunes partants. Il permettra aussi, lors du retour des jeunes de réaliser une journée événement de valorisation de leur expérience .  

Ainsi, le 1er décembre, Carine, Kerima et Marion se sont rendues à la remise des prix qui a eu lieu à Marseille, pour présenter le projet et les actions mises en place.
Cet après midi festif a donné lieu à de belles rencontres. Les différentes associations lauréates ont pu exposer leur projet, et se retrouver autour d'un goûter afin de faire plus ample connaissance.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

04.01.2016

Conférence finale “Roma Genocide- Part of European History”

Du 7 au 10 décembre 2015 a eu lieu à Skopje en Macédoine la conférence finale du projet européen « Roma Genocide part of European history », financée par la Commission Européenne à travers le programme « Europe pour les citoyens ».
Une trentaine des participants, 2 représentants de chacun des 7 pays partenaires du projet et une vingtaine d’invités internationaux, ont assistés pendant 2 jours à cette conférence  internationale.
Le premier jour, les deux experts, Prof. Gerhard Baumgartner et Teresa Wontor-Cichy - historien au « Centre de recherche du Musée d’Etat d’Auschwitz-Birkenau » ont présenté l’histoire du génocide Rom durant la deuxième guerre mondiale, les méthodes de sensibilisation à ce sujet, ainsi que le concept de travail forcé et le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau.


Le deuxième jour fut dédié au visionnage du film documentaire “Broken silence” (Silence brisé) réalisé par Mr. Orhan Galjus, cinéaste Rom qui a réalisé une enquête auprès des populations Roms à travers toute l’Europe, afin de percer les mystères de l’histoire de ce peuple.

L’après-midi, une visite au « Mémorial de l’holocauste des juifs de Macédoine » a été proposée. La journée s’est finie par la présentation des activités de sensibilisation mises en place par les différents partenaires au niveau local, dans le cadre de ce projet européen, afin de sensibiliser les communautés au génocide Rom.  Le partenaire roumain a présenté un travail artistique dédié à la mémoire de ceux qui ont péri durant la Deuxième  Guerre Mondiale. Ce travail a notamment été réalisé par 10 jeunes du Lycée d’art plastique  « Sabin Păuţa » de la ville de Resita en Roumanie.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

04.01.2016

Lancement du projet européen « We have the same beat ! »

Du 13 au 16 novembre 2015, Eurocircle s’est rendu à Targu-Jiu, en Roumanie, à l’occasion de la réunion de lancement du projet européen « We have the same beat ! » (Nous avons le même rythme !).  Le projet est un partenariat stratégique, financé par le programme européen Erasmus + et mise en œuvre par 3 partenaires (CECIS, ENGO MV International, Eurocircle) venant de: Roumanie, Italie et France.

Le projet vise à soutenir l'intégration de jeunes handicapés dans la société.
Pour cela, seront organisés des échanges de jeunes gravitant autour du thème de l’art. Afin de combattre les préjugés et attitudes discriminatoires, le projet vise à mélanger les publics lors d’ateliers artistiques.
Le projet comporte une dimension transnationale, les 3 groupes de jeunes (5 jeunes avec handicap et 5 jeunes sans handicap de chaque pays) auront l’occasion de participer à des activités organisées dans chaque pays partenaire. Les activités se décomposent en des ateliers artistiques, et notamment des ateliers d’expression corporelle, afin de développer leur sensibilité créative, et sensibiliser la communauté aux difficultés rencontrées par les personnes avec un handicap. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

22.12.2015

Rapport du pôle IDA pour les nouvelles internationales

« Je le conseille fortement à tous » : Programme «  Intégration par l’échange du 19 octobre au 18 décembre 2015 ».

A la dérive,  indécis ou bloqué ? Parfois le fait de changer d’air peut vous aider, sortir de la  routine quotidienne et   tous ses chemins battus. C’est ce que le programme «  Intégration par l’échange » propose aux jeunes adultes à la recherche d’un emploi.  Les participants font un stage en entreprise à Marseille durant  deux mois.  L’ONG locale  EUROCIRCLE organise les stages et  répond à toutes les questions de leur  vie quotidienne er ce  depuis 2009.
Cet automne, 10 jeunes adultes ont été sélectionnés pour partir sur Marseille par l’association « Bildungsmarkt » de Berlin. Le plus jeune d’entre eux avait 18 ans et le plus âgé avait 34 ans. Certains d’entre eux avaient une qualification universitaire ou professionnelle, d’autres sortaient du collège. Ils ont fait  leur stage dans des domaines  très variés tels le travail social, la fabrication de bijoux, le montage de film, le jardinage ou travailler dans une bibliothèque.  Ou tout comme Dave, qui a aidé la 
«  société protectrice des animaux » où il a nourri et promené les chiens du refuge animalier. Malgré les difficultés au début pour parler français, la communication  sur son lieu de travail est devenue plus facile avec le temps.  « Travaillez avec les animaux a toujours été un rêve pour moi » dit Dave, 29 ans. Ces expériences à Marseille l’ont encouragé à s’accrocher à son rêve et à chercher un emploi ou une formation de retour en Allemagne  en tant que assistant maître chien.
Autre  exemple  d’une participante,  Esra qui a trouvé  une toute autre perspective professionnelle grâce à son stage dans un théâtre pour enfants   Badaboum Théâtre .  Avant sa sélection pour ce programme, cette jeune femme  de 29 ans avait déjà essayé plusieurs domaines tel que le jeu théâtral, la conception de costumes, la thérapie par l’art au travers de ses séjours à Londres et en Indonésie. A Marseille, elle a fait du théâtre et dispensé des cours artistiques avec des enfants de 3 à 12 ans. « Maintenant  je sais tout simplement que je ferai du théâtre pour enfants » dit-elle. Au cours de son stage, elle a pris confiance en ses capacités  et a gagné en expérience dans  animation auprès  d’enfants ce qui lui permet d’avoir maintes sources en pédagogie.
Avant d’arriver à Marseille, Esra, Dave et les autres furent bien préparés : 7 semaines de cours de français, formation sur la gestion des conflits et de l’inter-culturalité. Vivre  au sein d’une autre culture comprend ses surprises. « Au début, j’étais vraiment mal à l’aise avec le fait de faire la bise pour se dire bonjour » raconte Koray.  Il effectue son stage à l’ADDAP 13, un centre de jeunesse. Certains jours, il aide les enfants à faire leurs devoirs, ou joue au football avec eux ou fait des travaux de réparation au centre. Etant d’origine turque, il a servi d’interprète auprès de jeunes réfugiés Kurdes. « Ces dernières années j’ai fait du volontariat auprès de jeunes, donc c’était un emploi parfait pour moi ». dit le jeune de 18 ans. Il recommande fortement IbE programme  à tout le monde peu importe que l’on veuille accomplir un vieux rêve, trouver de nouvelles perspectives d’emploi ou atteindre une décision. Parfois, un changement d’air peut aider.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

02.12.2015

V comme Volontaire,

            V comme Volontaire, mais aussi comme Virginie. J'ai 21 ans et j'aime voyager. C'est fou, la lettre V se retrouve un peu partout pour moi

C'est pourquoi je me retrouve en Pologne à Leszno, en plein milieu de la ligne Poznan / Wroclaw, à 300 km de Berlin. Je ne dirais pas que c'est ma ville favorite, mais l'organisation est tout autre chose, sourires, bonne humeur, couleurs, partages, et plein de jolies choses qui te font oublier la grisaille de la ville. Je n'ai pas tant froid que ça, j'aime l'hiver, il est donc plus facile pour moi de m'y habituer. D'autant que la Pologne n'est pas si loin de la France et nous sommes au sein du même continent. Je compare souvent Leszno à Montpellier, car c'est plus ou moins la même taille. Il me faut peut-être une heure et quart pour traverser la ville d'un bout à l'autre. Et ils appellent ça un « village »... ! Je leur en montrerais moi des villages français !! En bref, je peux trouver un nombre incalculable de différents magasins ici, la place principale est très colorée, mais ça s'arrête là, le reste est gris et me rappelle un peu les banlieues. Je ne me sens pas forcément en sécurité le soir, c'est pourquoi je sors toujours avec quelqu'un. Leszno, c'est aussi un petit paradis terrestre au niveau gastronomique, je veux dire, si tu n'aimes pas la cuisine traditionnelle, (ce qui n'est pas mon cas, je précise), tu peux trouver Kebab, Pizza, Mc Do et KFC à chaque coin de la ville. C'est très diversifié. Aussi, le nombre de supérette est incroyable, je ne les connais pas tous au bout d'un mois et je ne les connaîtrais pas tous avant de revenir.

            J'aime beaucoup le circuit touristique de la ville, il nous fait visiter différents endroits très charmants ! Notamment la place qui abrite l'arbre le plus vieux de Leszno. Cet endroit est magnifique en automne, et je pense au printemps également. Une tonnelle couverte par une vigne vierge traverse la place et protège les passants assis sur des bancs en bois. Aussi, une petite aire de jeux est mise à disposition pour les plus jeunes. C'est un lieu paisible et relaxant auquel je fais souvent référence depuis que je suis ici.

            En contraste, je pourrais parler de ses routes totalement dévastées par le temps, qui ne sont pas réparées ou même réhabilitées. J'ai été très surprise lorsque ma famille est venue me rendre visite. Nous étions sur un pont en voiture, magnifique route, droite et neuve, et au sortir du pont, un massage en direct dans la voiture... Je veux dire, des trous partout ! Limite des chemins de terre. Une polonaise avec qui j'ai travaillé m'a expliqué que la municipalité n'a pas les finances pour réparer ces routes et qu'elles restent comme ça. J'avoue que c'est un confort que je n'utilise pas forcément, ou du moins, que je ne remarque pas en France car nos routes sont parfaites ! Mais cette semaine-là, j'ai vraiment pensé à tous les polonais qui disposent d'une voiture. Ce doit être horrible pour eux ! J'en profite pour faire un petit aparté, un fait énervant et exaspérant, pour nous conducteurs français. Lorsque l'on est sur la route en Pologne, on ne croise pas deux ou trois tracteurs, ou aucun. Non, on en croise peut-être une vingtaine par jour, que tu ne peux pas doubler parce que voitures en face, ou autre raisons et tu es sans arrêts en retard ou du moins juste à l'heure ! Voilà pour l'aparté haha !! Mais c'est très frustrant honnêtement !

            Depuis que je suis ici, je n'ai pas vraiment ressentit le manque de quoi que se soit, aussi, j'aimerais dire que le pain n'est pas le même. C'est peut-être ce qui me manque le plus ici. Mais encore une fois, c'est quelque chose facile à vivre pour lequel je ne mourrais pas. Mon soleil est aussi très souvent absent, et je me rends compte que mon comportement est souvent changeant par rapport à ça. J'ai toujours été habituée à vivre avec du soleil et quand il fait gris à longueur de temps, cela devient pour moi quelque chose de lourd à porter. Habituellement, j'emmène le soleil partout avec moi là où je vais, et cette fois, il n'a pas voulu me suivre. Aussi, je me réchauffe au sourire de mes amis. C'est aussi un excellent moyen de me réchauffer et de vivre. C'est assez souvent que l'on se réunit tous, nous sommes 13 volontaires au total, 6 longs termes et 7 courts termes. Autant vous dire que la cohésion aurait pu être plus difficile que ça et finalement, on s'entend tous super bien et on a tissé une sorte de toile difficilement pénétrable. Je dois partir dans 2 semaines maintenant et le temps me semble courir chaque jour un peu plus. J'appréhende vraiment ce moment car je me sens tellement bien ici avec ces personnes que j'ai du mal à me dire que cela doit se terminer. Lorsque tu vis un moment parfait, c'est difficile de dire stop n'est-ce pas ?

            Aussi, j'ai pu découvrir de nombreuses choses en dehors de mon EVS, visiter, apprendre, connaître, rencontrer... Avant d'arriver en Pologne, j'ai rencontré un Polonais sur le chemin et il m'a pris sous son aile. Il m'a beaucoup aidé et nous avons gardé contact. Aussi, il m'a fait participer à un repas familial chez son fils où j'ai pu découvrir de nombreux plats typiques. J'ai visité Bydgocscz, Ozciesna, Poznan, Wroclaw, Wschowa, Auschwitz, Gdansk, Gdynia, Sopot... Et je vais encore visiter Torun et Cracovie avant de partir je pense. Ma passion est le voyage donc c'est aussi ce qui occupe la plus part de mon temps libre. Avec mes collègues, on partage souvent des moments dans les bars le soir ou dans des clubs, on aime profiter de la vie et des moments qui s'offrent à nous.

            Lorsque je suis arrivée dans mon appartement, après trois jours il me semble, il m'est arrivé un truc de fou ! Probablement un des meilleurs souvenirs qu'il me restera de la Pologne...

Tout le monde sait combien je suis nulle en cuisine ! Et combien la cuisine et moi on ne s'aime pas du tout ^^ Aussi, ma fabuleuse roomate, Giulia, m'a préparé à de nombreuses reprises mon repas tandis que je lui proposais de faire sa vaisselle, ce sont des sortes d'arrangements que nous avons trouvé plutôt utiles ^^ J'ai donc fais la vaisselle ce soir-là. Et je me suis retrouvée je ne sais comment, avec le robinet dans les mains. Je n'osais pas dire un mot car les filles étaient en train de parler... Finalement je me suis retournée lentement et j'ai seulement dit : « Je crois que j'ai un problème... » Et j'ai montré le robinet. Et tout le monde s'est mit à rire !! Moi inclus. On a passé peut-être une demi-heure à essayer de réparer le robinet !! On a fini avec un lac au milieu de la cuisine, et des tonnes de photos et vidéos !! Un moment unique et excellent durant lequel j'ai laissé ma marque à Mala Koscianska.

            Finalement, la cuisine et moi on s'aime un peu plus, car cuisiner avec une amie c'est bien mieux que d'apprendre et se prendre la tête tout seul. Giulia m'a beaucoup aidé à ce niveau-là et j'ai dû préparer de nombreux plats pour ma soirée française avec la ratatouille, pour la soirée culturelle française au sein de la libraire avec les œufs mimosa, le taboulet et les croques monsieur et avec la soirée interculturelle pour nos mentors avec les crêpes. Autant vous dire que ce n'était pas une paire de manche. Mais je vais continuer de dire que mon plat préféré était celui de Ginés, il adore cuisiner avec le roquefort. Il m'a demandé de lui en trouver et il cuisinerait pour moi. J'ai donc demandé à ma maman de me ramener du roquefort et Ginés a cuisinier pour moi !!! Et c'était.... EXCELLENT !!!! Je crois qu'on s’est fait péter le ventre !!! Sinon, j'aime beaucoup ce plat polonais à base de camembert frit, accompagné de sa sauce au cramberry et ses feuilles de salade. C'est très goûteux et léger.

            Je peux également dire que bien que l'aventure se finisse maintenant, cet EVS est ma plus belle expérience. Je ne connaissais pas Erasmus, EVS ou Eurocircle avant ce projet et je dois dire que je me suis senti totalement in dès le départ. C'est avec plaisir que je retenterais une autre aventure avec Eurocircle, Erasmus. J'attends de voir maintenant où est-ce que je vais faire mon long terme EVS. J'ai pas mal de projet dû à mes différentes rencontres et je ne veux pas passer par le plus simple en premier.

            Simplement merci de m'avoir laissé cette opportunité de vivre cette expérience. J'en sors encore une fois grandie, et avec de nouvelles connaissances que j'espère continuer d'avoir pour un peu plus longtemps que deux mois... =)

- Vir

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

02.12.2015

Rencontre de partenaires à Palerme dans le cadre du projet VALLEY

 

VALLEY est un Partenariat Stratégique (Action-Clé 2 du programme européen Erasmus+) qui porte sur l’évaluation et la reconnaissance des compétences acquises dans le cadre d’un volontariat jeunesse. Ce projet est mené par 6 structures européennes et a été officiellement lancé lors du kick-off à Göttingen, en Allemagne, les 11 et 12 mai derniers.
Après une première phase consacrée à un « état des lieux » du volontariat dans les 6 pays partenaires (Allemagne, Autriche, France, Italie, Roumanie, Royaume-Uni) incluant une recherche sur le profil des volontaires et les pratiques de validation, un questionnaire en ligne adressé aux volontaires et aux organisations accueillant des volontaires, et des interviews menées auprès d’entreprises et de structures de volontariat jeunesse, les coordinateurs du projet se sont réunis à Palerme les 18 et 19 novembre derniers pour évaluer les actions mises en place et définir les prochaines étapes.
Au printemps 2016, 15 professionnels du secteur du volontariat vont bénéficier d’une formation de 5 jours à Timisoara, en Roumanie pour apprendre à maîtriser l’outil d’évaluation Level 5. Une deuxième rencontre en 2016 sera organisée à Glasgow, Royaume-Uni, avant l’événement final du projet qui se tiendra à Marseille. A cette occasion, des structures aux pratiques innovantes de reconnaissance et de validation du volontariat seront récompensées.
Merci à Pierre Revel de France Volontaire, Anne Fauchard d’Unis-Cité, Jessica Marinho Lavaur de l’AFEV, Núria Mitjans d’Itinéraire International, Clothilde Talleu de l’INJEP, à l’entreprise Daimler, et à Clarisse Falaise et Léa Sapolin, lauréates de l’Institut de l’Engagement, pour le temps qu’ils ont bien voulu nous accorder dans le cadre de notre recherche. Merci également à celles et ceux qui ont pris part cet été à notre enquête en ligne sur le volontariat.
Nous reviendrons dans les prochains jours sur le « Youth Empowerment Participation » et les résultats du quiz sur le volontariat mené auprès d’employés de l’entreprise Daimler lors de leur séminaire sur la diversité organisé à Marseille en octobre dernier. Nous publierons également les données principales ressorties des questionnaires en ligne.


Pour plus d’informations sur ce projet, consultez le site de VALLEY : http://valley-eu.org, la page Facebook « EU-Valley » ou contactez Stéphanie : sf.eurocircle@gmail.com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

Intervention à la Maison Familiale Rurale de Tour d´Aigues

Vendredi, le 20 novembre 2015, nous étions en intervention dans un lycée professionnel en milieu rural, au sein de la région PACA.  A cette occasion, deux volontaires de l´association Pistes Solidaires Méditerranée, une salariée et deux volontaires d´Eurocircle ont animé une demi-journée d'échanges et de discussions avec les élèves.  

Dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale, les différents programmes de solidarité et de volontariat ont été présentés à ces jeunes en formation aux métiers des services à la personne. Cette journée a permis à ces jeunes de 1ère de se projeter dans ce type de programmes et de connaître les structures dédiées.

L’équipe a commencé par montrer un film sur un Service Volontaire Européen ayant été réalisé en Colombie. Puis, les différents bénévoles se sont présentés et ont ensuite dévoilés les différentes offres de mobilités existantes.

Pour finir, les élèves ont été répartis en trois groupes. Chacun des groupe à interviewer un volontaire différent, le questionnant sur son quotidien à l´étranger, son travail et sa vie en colocation avec des autres volontaires venant des quatre coins du monde. À la fin, les élèves ont rempli un petit questionnaire sur la mobilité des jeunes.

Le but de cette intervention était de sensibiliser les jeunes sur les possibilités de mobilités grâce à l´Union Européenne et grâce aux associations non-gouvernementales, et bien sûre, de donner l´envie à ces jeunes de partir à l´étranger pour faire sa propre expérience de volontariat.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

Rencontres entre les jeunes et décideurs/experts du secteur Jeunesse #ERASMUSPLUS #DIALOGUESTRUCTURÉ,

Eurocircle accueille le 5 décembre 2015, une rencontre pour encourager la participation active des jeunes à la vie démocratique, et favoriser le débat autour de sujets centrés sur la citoyenneté.
Ce projet se réalise dans le cadre de l'action Erasmus, DIALOGUESTRUCTURÉ: Rencontres entre les jeunes et décideurs/experts du secteur Jeunesse.
En ces jours de troubles, les jeunes du programme Access (programme financé par le Département d’Etat des Etats-Unis) âges de 16 à 20 ans seront impliqués dans des ateliers pour préparer la rencontre avec un décideur politiques/Jeunesse et faire valoir leurs questionnements, leurs propositions d’avenir, pour les aider à trouver une place dans notre société, et leur permettre de se sentir pleinement acteurs et force de propositions. Une délégation croate sera présente, Les temps d’échanges se feront en Anglais, mais toutes les précautions seront prises pour que les jeunes puissent animer et participer aux débats.

Une première partie a été accueillie en octobre, en Croatie, par l’association POZITIVA SAMOBOR- association travaillant pour le développement Durable.  Ce sont les étudiants de I’Institut Universitaire de Technologie Aix *Marseille antenne de Dignes les bains (04) en formation : aménagement du territoire et environnement, développement économique et création d'entreprises, économie sociale et solidaire, tourisme et qualité logistique, qui ont pris part à ce projet et au débat, amenant ainsi leurs connaissances et leurs besoins spécifiques.  

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

La réunion du partenariat GUIDE+ s’est déroulée à Rome ce 15 et 16 octobre

La réunion du partenariat GUIDE+ s’est déroulée à Rome ce 15 et 16 octobre. L’objectif était de travailler sur la phase de test des modules de formations développés par chaque partenaire selon leur contexte spécifique. En se basant sur les études de cas du précédent projet GUIDE, GUIDE+ voudrait développer un curriculum de formation incluant différents modules afin de renforcer les compétences des professionnels de l’orientation et de l’insertion travaillant avec les personnes ayant un bas niveau de qualifications.
Pendant la réunion, un représentant du département formation d’IFSOL (Institut de recherche du Ministère Italien du travail et de la politique sociale) était représenté. Les partenaires ont introduit leur structure du curriculum de formation adapté nationalement et qui sera testé entre novembre 2015 et mars 2016. Une seconde partie de l’atelier commun était consacrée au cadre et processus commun pour la mise en place de la phase test de formation.
La prochaine rencontre des partenaires pour le projet Guide+ se déroulera en avril 2016 à Londres. Les résultats des formations tests de chaque pays seront échangés et analysés.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

ENGLISH ACCESS MICROSCHOLARSHIP PROGRAM: une bourse pour apprendre l'anglais et s'engager dans une mission en service civique!

Depuis 2004,  le programme Access financé par le Département d’Etat des Etats-Unis et actuellement présent dans 85 pays,  a pour but l’apprentissage de la langue anglaise par les jeunes issus d’un milieu socioprofessionnel modeste. 

A Marseille, ce projet innovant est le fruit d’un partenariat inédit entre l’Agence du Service Civique (Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports), le Consulat des Etats-Unis à Marseille et la Préfecture des Bouches-du-Rhône. Il a pour but de favoriser l'engagement associatif des jeunes non-scolarisés à Marseille dans une association à but non-lucratif tout en favorisant leur apprentissage de l'anglais et leur ouverture sur le monde.

Lancé le 2 novembre dernier, 18 jeunes marseillais participent à ce programme pendant 9 mois: 10 heures hebdomadaires d'anglais et de découverte de la culture américaine, 16 heures de service civique dans une association marseillaise et du temps pour travailler leur projet professionnel avec leur tuteur.

Ils ont participé le 6 novembre à #ParolesDeJeunes organisé par le Conseil Général des Bouches du Rhône, et échangé avec les élus sur des sujets tels que la scolarité, les formations en alternance, l'aide à l'insertion professionnelle des jeunes. 

Le 12 novembre, c'est Madame le Consul des Etats Unis à Marseille qui les recevait pour une matinée de rencontre. Au programme: échanges d'idées sur la culture américaine et visionnage du film "I Learn America" qui retrace l'arrivée de 5 jeunes lycéens primo arrivants à New York et leur apprentissage de l'anglais. 
Dans le programme des cours d’anglais, sorties culturelles, échanges de jeunes, visite des associations…à suivre.


 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

Séminaire sur la diversité de l’entreprise Daimler

Dans le cadre du deuxième séminaire sur la diversité de l’entreprise Daimler, l’association Eurocircle Basée à Marseille a organisé une rencontre entre 130 salariés volontaires de la compagnie multinationale venus de 23 pays ( Singapour, Etat unis, Egypte, Allemagne…) , une cinquantaine de jeunes venus des centres sociaux et des missions locales de la région PACA, et d’autres venus se renseigner sur les possibilités qu’offre le volontariat.
Marseille et sa mixité culturelle offrent un cadre parfait pour créer des échanges interculturels ; que ce soit entre des cultures différentes habituées à vivre ensemble depuis 2600ans, ou culture de l’entreprise et de l’associatif, mais également culture entre celle de salariés d’une très grande entreprise et celle de jeunes s’apprêtant à rentrer sur le marché du travail et sont souvent en recherche d’emplois.
Pour faciliter les échanges, et rapprocher ces deux univers, nous avons concocté une après-midi d’activités autour de la force et des valeurs de l’engagement, de la diversité et du dialogue interculturel. C’est pourquoi nous avons décidé de baptiser cet évènement « YEP! » : Youth Empowerment Participation !
Sous forme ludique, grâce à des petits jeux et des débats mouvants, chacun a pu s’exprimer sur sa vision du travail, du volontariat, et dans un sens plus large, des interactions entre les sociétés privées et la société civile.
C’était aussi l’occasion ceux qui sont engagés dans des missions de volontariat de faire valoir auprès des salariés d’une grande entreprise ce que leur volontariat leur a apporté, en terme de développement humain, professionnel et intellectuel. Et il ressort de ces échanges que les entreprises auraient beaucoup à gagner à intégrer les volontaires, les compétences, les savoir-faire et savoir-être qu’ils développent et qui semblent insuffisamment reconnus par le monde professionnel.
La rencontre s’est articulée autour de balades dans les lieux emblématiques de la cité phocéenne, chargés d’histoire et d’émotion. Les salariés de Daimler, venus des quatre coins de l’Europe et même d’ailleurs dans le monde se sont mélangés aux jeunes de la région pour découvrir Marseille et ses habitants. Divisés en 16 groupes, certains ont pu embarquer dans les chaloupes affrétées par l’association Bout de Mer pour une petite aventure sur les eaux, d’autres sont partis explorer les quartiers de la ville à en « pousse-pousse » et en « touk-touk » de l’association Proxipousse, d’autres encore sont montés en petit train saluer « la Bonne Mère ». Sans oublier les braves qui ont marché jusqu’à la Corniche, au Palais Longchamps, au MUCEM, au fort Saint Jean, ou bien le tour des haut lieux de l’immigration à Marseille réalisé par l’association Migrantour.
La journée s’est conclue sur la scène au Hard Rock café avec le groupe Radio Babel, combo vocal entre musique du monde et hip hop vocal symbolisant le dialogue et la diversité interculturel.
Un grand merci aux graphistes Poulet bicyclette pour avoir donné une unité à cette journée et réalisé de très beau pictogrammes pour chaque balade.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

Formation, engagement locale et internationale….C’est le Service Civique en Parcours combiné !

Les  volontaires en Service Civique en parcours combiné 2015/2016 ont participé à un mois de formation avec les formateurs d’Eurocircle et Eurasia Net.
L'objectif de la formation était de préparer les futurs volontaires pour leur départ à l’international afin d’éviter le choc culturel car les pays où ils vont habiter et travailler pour les prochains trois mois sont des pays entièrement différents de la France.
Les volontaires ont bénéficié de séances de déblocage linguistique en anglais avec un professeur de langue et des séances de formation utilisant l’éducation non-formelle.Avec les formateurs, les jeunes ont discuté de leurs attentes, de leurs craintes, des difficultés qu’ils peuvent rencontrer pendant leur service civique international et des manières de les surmonter.
Des volontaires d'Eurocircle sont aussi intervenus pendant la formation. Ils ont partagé leur expérience et ont répondu aux questions des futurs volontaires concernant la mobilité et le volontariat.
Les formateurs ont également expliqué aux jeunes combien de personnes et combien de structures étaient impliqués dans l'organisation de leur service civique en représentant les interactions entre les acteurs par jeu avec un fil : « la pelote partenariale ». C'était très bien animé et les jeunes ont été capables de comprendre comment toutes les structures étaient liées entre elles.
À la fin de formation les participants étaient très motivés et prêts à passer à la deuxième étape du projet : un mois d’engagement locale.
Ils ont développé leur projet dans une association ou structure à but non lucratif de la région PACA, les thématiques des missions, toutes ancrées dans le domaine du social, vont de l'aide au développement, à l'éducation pour tous, en passant par la sensibilisation à l'environnement ou à l'interculturalité et l'intégration des minorités et sont ces mêmes thématiques que les jeunes vont abordés dans leurs structures d’accueil à l’étranger.
Et là, on y est, depuis quelques semaines ils sont installés à l’autre but du monde ! Rendez-vous dans la prochaine newsletter pour la suite de leurs aventures internationales!

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

3, 2, 1… Action! Les partenaires d’Arts’R’Public se rencontrent pour la première fois à Marseille

Les arts de la rue prennent de nouvelles formes, notamment grâce au projet Arts’R’Public, laboratoire Euro-Méditerranéen.
Ce projet transnational vise à transmettre des savoir-faire et des compétences entre artistes professionnels dans les espaces publics de quatre différents pays. Les partenaires du Maroc, de l’Italie, d’Allemagne et de France se sont réunis à Marseille pour présenter leurs attentes, préciser les objectifs, mettre en place le planning et le cadre pédagogique du projet européen, jusqu’à juin 2017.

C’était à la Cité des arts de la rue, parmi les territoires d’expérimentation et de développement les plus fertiles de Marseille, que nous avons été accueillis.  Le but ? Elaborer une vision commune et faire une présélection des 16 artistes qui iront nourrir son contenu. Soutenu par le programme Europe Créative de l’Union Européenne, Arts’R’Public crée un lien encore plus fort et un partenariat encore plus grand entre l’association Eurocircle et ses partenaires locaux et internationaux : Lézarap’art (Marseille), Sarabanda (Gênes), HausDrei (Hambourg) et le Collectif Éclats de Lune (Marrakech).
Une semaine de travail intensive a permis de préparer le terrain pour les prochaines étapes d’Arts’R’Public. Celui-ci démarrera pleinement début janvier lors de la composition des équipes interdisciplinaires et multiculturelles pour concevoir des projets artistiques collectifs.

À l’ordre du jour de la réunion de lancement : les quatre grandes étapes du projet, au sein desquelles alterneront, pendant un an et demi, des temps de rencontres et d’échanges sur les arts dans les espaces publics, des ateliers artistiques avec une trentaine de jeunes amateurs, des performances au sein de festivals internationaux, un atelier d’écriture en Italie et enfin la présentation des projets individuels ou collectifs en Allemagne. Le parcours a été imaginé afin que les artistes puissent prendre des risques, s’ouvrir et s’enrichir les uns des autres. Et c’est en sortant de ces zones de conforts que l’originalité et la spécificité d’Arts’R’Public va prendre forme. Par ailleurs, le projet prévoit l’immersion dans les réalités locales avec plusieurs ateliers multiculturels entre Marseille, Marrakech, Hambourg et Gênes, avec les mentors. Ces derniers auront un rôle de facilitateur et d’accompagnateur auprès des artistes et des jeunes, ce sont des acteurs artistiques expérimentés notamment dans les arts de la rue : Karim Troussi (Maroc), Boris Vecchio (Italie), Fabienne Rouet (France) et Thomas Lanzki (Allemagne).

Chaque artiste impliqué dans le projet, au cours de 2016, prendra aussi part à un des festivals d'arts de la rue organisés par les partenaires d'Eurocircle. Ils auront la possibilité de jouer à Marrakech pendant le festival Awaln'art, ou à Cratères surfaces d’Alès, au Stamp Festival d'Hambourg ou encore, pour bien finir l'année, au Circumnavigando de Gênes. Une étape du projet qui n’est pas seulement création pure, mais aussi partage d’expériences, échange de savoirs et de compétences avec les jeunes artistes amateurs entre 18 et 25 ans.
Arts'R'Public se veut être pour les artistes une période d'ouverture à l'expérimentation de nouveaux langages artistiques, d'apprentissage pédagogique, de transmission et de travail avec de nouveaux publics.

L'ambition de cette équipe euro-méditerranéenne, guidée par le pôle Culture d'Eurocircle, est également d’établir des connexions durables entre les artistes, tête de pont entre des cultures et des visions artistiques complémentaires. C’est l’idée d’un fil rouge qui franchit les frontières physiques de quatre pays très différents, mais aussi de disciplines - du théâtre aux arts numériques, des arts visuels à la marionnette en passant par le cirque et la scénographie -  qui ont besoin de raccourcir les distances et se dévoiler à de nouveaux publics. 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

2015, une année d’échanges intenses !

Cette année, nous aurons eu le plaisir de faire partager notre goût pour la curiosité et la rencontre de l’autre à plus de 190 jeunes et travailleurs de jeunesse entre les mois de mars et de décembre 2015.
Citoyenneté, environnement, créativité et expression, sport, emploi, dialogue interculturel, les thématiques abordées lors des échanges et des séminaires ont permis de regrouper et fédérer dans une quinzaine de pays différents. Cela aura été l’occasion de tisser un réseau dense de contacts et parfois de créer de réelles amitiés entre les jeunes citoyens de la région PACA et ceux d’autres territoires de l’Europe et des pays limitrophes.
Pour certain, cela aura été un déclencheur et le début de nouvelles aventures telles que s’engager d’avantage dans la mise en place des projets en devenant « participant-accompagnateur », ou partir plus longtemps, et s’engager toujours, à travers le service volontaire européen ou le service civique international auprès d’associations locales.
Pour beaucoup le retour s’accompagne avec bonheur de nouveaux projets. Changement de vie, reprise de formation, engagement associatif, retour à l’emploi, création d’activité professionnelle. Souvent aussi de bons plans pour les prochaines vacances !
Ces aventures, belles et positives, ne seraient pas réalisables sans les synergies créées avec nos partenaires opérationnels. Missions locales, centres de formations, établissements scolaires, associations, travaillent avec nous tout au long de l’année pour permettre aux jeunes d’accéder aux opportunités européennes. Il ne faut pas non plus oublier les « abeilles de la ruche », tous les volontaires, stagiaires, services civiques, qui travaillent sans relâche pour permettre à tous de participer. Je m’associe à eux pour vous remercier de vos sourires et récits émerveillés, et surtout, nous vous disons à l’année prochaine !!!

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

Rencontre l'Europe ! Partage sur la mobilité professionnelle

Deux intervenantes de l'association EUROCIRCLE sont venues au CDI le 20 novembre partager leurs expériences sur la mobilité professionnelle avec les sections européennes du lycée. Sylvia, qui a été étudiante en sciences politiques à Grenoble dans le cadre d'ERASMUS et Mélissa, permanente de l'association, ont abordé avec les classes logistiques les différences entre les cultures des différents pays.
Certains élèves sont partis ou vont partir à Dublin faire leur stage professionnel cette année et ont pu échanger sur les difficultés rencontrées pendant les séjours à l'étranger.

Publié par Véronique Grandjacques, professeur-documentaliste Lycée Gallieni, 83600

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.11.2015

Le Service Civique à l’International


Fin septembre 2015 , l'association Eurocircle a envoyé dix jeunes de la région PACA aux quatre coins du monde pour y effectuer un Service Civique. Le pôle Service Civique de l'association les accompagnera jusqu'a leur retour en France en mars 2016.

Amman en Jordanie, Aveiro au Portugal, Barcelone en Espagne, Beyrouth au Liban, Bhaktapur au Népal, Bogota en Colombie, Le Caire en Egypte, Casablanca au Maroc, Malindi au Kenya et Naplouse en Palestine. Ce sont les villes dans lesquelles nos dix jeunes volontaires en Service Civique s’engagent depuis fin septembre, pour une durée de six mois. Avant de partir, les dix volontaires qui venaient de signer leur contrat ont bénéficié d’une formation aux premiers secours à Berre l’Etang, le 21 septembre 2015.
Les projets des dix jeunes sont de natures très variés, mais ils sont tous devenus “ambassadeur” et partent transmettre des valeurs telles que l’interculturalité et l’écologie par exemple. Ils vont vivre une expérience unique dans l’esprit de la mixité, de l’échange et de la tolérance.
L’idée du Service Civique est de se découvrir personnellement et de se rendre compte des différentes possibilités que l’on a. L’expérience est surtout encourageante, elle donne envie d’interagir avec d’autres territoire et non pas uniquement la France. Et, elle donne envie de vivre différemment, pas uniquement pour gagner sa propre vie. L’inclusion dans une organisation associative conduit à une ouverture d’esprit.
Tous nos volontaires sont plus que contents de leur projet, leurs structures d’accueil sont ravies de la contribution à cet échange interculturel. Chaque personne qui participe au
projet bénéficie de la richesse de la diversité, ce qui leur apprend beaucoup.

Au cours de leur deux premiers mois d’engagement ils ont déjà eu l’occasion de découvrir les alentours de leur villes :

Un trek à 5416m d’altitude au Népal

Une sortie à Chefchaouen au nord du Maroc

Les cours dans une école au Kenya (pour avoir une
idée plus profonde, allez voir le blog de Sandra)
Eid à Naplouse
Une sortie à Barcelone
Un festival à Bogota

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.10.2015

ERASMUS PLUS – MARSEILLE – 21/08 - 02/10

Dans le contexte d'un cours de formation professionnel organisé par le Polo Ticket, en collaboration avec la région Campanie et le Ministère de l'éducation italien, des étudiants ont eu la possibilité de participer à un projet Erasmus plus. Les jeunes stagiaires se sont ainsi répartis entre Barcelone, Malte, Londres mais aussi Marseille, une destination innovante qui a pu nous être proposée grâce à la participation active dans le parcours de formation de l'Institut français et du Consulat général français de Naples.
C'est ainsi que notre groupe de Marseille, composé de cinq jeunes filles italiennes et d'une accompagnatrice française, a séjourné sur le cours Julien du 21 août au 2 octobre 2015 et a travaillé en collaboration étroite avec l'association Eurocircle, une ONG européenne très dynamique qui s'occupe de la mobilité des jeunes européens et du développement de projets internationaux. 
Le but de notre stage était de réaliser un travail de cartographie émotionnelle de la ville pour AppTripper, startup innovatrice idéalisée par un groupe de jeunes napolitains, qui est une application pour smartphones proposant des parcours urbains en fonction de huit émotions : la colère, l'amour, la joie, la peur, l’extase, l'émerveillement, la surprise et la mélancolie.
Dès le début du projet, Eurocircle a suivi avec enthousiasme le travail effectué et nous a fourni tous les instruments nécessaires afin que nous puissions effectuer au mieux nos recherches et notre mission de valorisation de la ville à travers nos photographies et nos articles. Ils nous ont en effet procuré des documents informatifs sur Marseille produits par leurs volontaires, ils nous ont indiqué les meilleurs adresses pour savourer les différents quartiers et nous ont toujours tenu informées sur les évènements du moment.
Par ailleurs, Eurocircle nous a de suite rendues participatives de leur vie professionnelle et sociale et nous a réservé un accueil spécial en nous organisant trois journées de citygame pour découvrir la ville. À cette occasion, nous a été donnée l'opportunité non seulement de découvrir les lieux les plus beaux et les plus caractéristiques de la ville mais aussi d'entrer immédiatement en contact avec les marseillais dont le sens de l'hospitalité et la gentillesse nous a profondément touché.
Nous avons également pu partager notre expérience avec les volontaires d'Eurocircle qui proviennent de toute l'Europe. Cela a été une précieuse occasion pour progresser en français mais aussi dans d'autres langues. Entrer en contact avec d'autres cultures et partager nos traditions furent des moments inestimables.

Marseille, familière et accueillante. Son port, deux bras ouverts offrant l'hospitalité aux voyageurs.
À Marseille, l'étranger n'existe pas, quiconque foule le sol de la cité phocéenne retrouve le parfum de sa terre. 
Cette superbe ville chaleureuse au coeur battant nous a accueillies, six jeunes femmes en voyage pour un projet erasmus plus qui ne fut pas une simple expérience professionnelle mais une réelle opportunité pour grandir et s'enrichir.

Anna Cocchiararo
Olga Yaroshovets
Rachele Chioccarelli
Simona Testa
Caterina Tarallo
Julie Dewas

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

13.10.2015

Rencontre de professionnels européens et locaux de la jeunesse
« Next Step for youth mobility »


Du 6 au 9 octobre dernier, Eurocircle, en collaboration les structures jeunesse et sociales marseillaises du grand centre-ville, ont organisé à Marseille une rencontre de 3 jours avec des partenaires européens venus d’une dizaine de pays : Allemagne, Italie, Grèce, Espagne, Portugal, Slovénie, Roumanie, Bulgarie, Croatie et Estonie. Le but était de favoriser les rencontres et les échanges entre acteurs du même secteur d’activité, pour développer de futurs partenariats pour des actions de mobilité internationale axées vers les jeunes.

Les structures marseillaises participantes : Contact Club, CS/MPT Tivoli, Point Sud, Centre Baussenque, MPT Panier-Joliette et Julien, les associations Langues et Compagnie et Planète Volontaire.

Cette rencontre a été l’occasion pour chacun d’échanger sur les idées et valeurs structurant les projets européens et interculturels. La « Foire aux associations » a permis à tous d’exposer son travail et de découvrir celui des autres. Découverte également de la vie associative marseillaise avec une après-midi consacrée à la visite de structures locales marseillaises. Les participants étaient répartis en 4 groupes mixtes incluant des partenaires européens et locaux ainsi que plusieurs jeunes du Contact Club. Au retour des groupes, chacun devait présenter la structure, les personnes rencontrées, leurs activités, leurs publics…

Les contenus et les méthodes mis en avant par Eurocircle durant ce séminaire ont permis à l’ensemble des personnes présentes d’aborder la mobilité européenne des jeunes à travers les prismes de l’éducation populaire et non formelle, outils des plus adéquats pour toucher les publics les plus éloignés des circuits classiques.

Le mot clé de la journée du 8 octobre a été « networking », ainsi, l’après-midi les partenaires ont participés au repas partagé organisé par le CCO et le Contact Club Velten qui réunissait de nombreuses structures et représentants locaux. Le soir, le centre social Tivoli, nous a chaleureusement accueillis, sur leur toit-terrasse pour une soirée ouverte au public et aux associations marseillaises. L’objectif était de permettre à chacun, de mieux se connaitre et d’échanger pour favoriser de possibles futurs partenariats de façon informelle.

Enfin, une séance de simulation de projet d’échange interculturel (clé 1 du programme Erasmus +, projet réunissant plusieurs pays participants dont les délégations se retrouvent une à trois semaines pour participer à des activités organisées autour d’un thème) a permis aux participants de confronter leurs idées théoriques avec les problématiques concrètes des grilles d’évaluation et de contextualisation des échanges : prise de contact, mise en réseau, échange de bonnes pratiques, management de projets.

Nous souhaitons remercier chaleureusement tous les participants nationaux et internationaux, pour leur sérieux, leur engagement et leurs bonnes énergies dans cette rencontre !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

13.10.2015

Lancement du projet « Rencontre L’Europe »

Le 22 octobre 2015 débutera la  4ème édition du projet Rencontre L’Europe, dispositif qu’Eurocircle a l’honneur de mener cette année encore, pour la 4ème fois.
Dans le cadre de ce projet, notre équipe voyagera aux quatre coins de la région PACA pour animer 60 interventions interactives et ludiques dans 30 lycées et centres de formation.
Ce programme est soutenu par la région et a pour but la sensibilisation des jeunes lycéens de la région PACA aux questions de l’interculturalité, de la tolérance et de l’Europe. Il a également pour but de transmettre aux jeunes l’envie de voyager et de partir en stage à l’étranger grâce au programme Erasmus+. Les interventions d’Eurocircle peuvent s’articuler de différentes manières : prendre la forme d’une préparation au départ et, par exemple, d’un module les aidant à valoriser leurs expériences après leur retour d’un séjour à l’étranger.
Toutes les séances seront basées sur les principes de l’éducation non-formelle. Cela signifie que les jeunes seront encouragés à bouger, à jouer, à échanger, et à donner leurs propres réflexions sur les thèmes introduits. Nous allons également pouvoir mobiliser notre solide équipe de volontaires européens, motivés et souriants, afin qu’ils participent aux séances et échangent leurs expériences de mobilité riches et variées en France et ailleurs.
Le projet se déroulera entre fin octobre 2015 et juin 2016, une belle opportunité pour Eurocircle de partager ses valeurs et son travail avec un jeune public de plus en plus large.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

13.10.2015

Arts’R’Public
Euro-Mediterranean Laboratory for Arts in Public Spaces
Appel à Artistes

 

L’appel à artistes du projet Arts'R'Public, porté par l'association Eurocircle, est officiellement ouvert.
Arts’R’Public est un laboratoire Euro-Méditerranéen de création et de transmission artistique pour les arts en espaces publics avec un focus particulier sur l'implication de nouveaux publics dans le processus de création artistique. 

Nous sommes à la recherche de 4 artistes professionnels issus de différents courants artistiques (théâtre, cirque, art digital, dance, construction, design, etc.) souhaitant rejoindre un projet interculturel et international. Pour candidater, vous devez suivre les instructions décrites au sein du « Call for artists » que vous pouvez télécharger en suivant ce lien :
https://drive.google.com/file/d/0B937W7aCLOIwSFBQYXlpNHdLS1U/view?usp=drive_web
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au mercredi 28 octobre à 00h00

Découvrez le projet : Arts’R’Public est un laboratoire euro-méditerranéen de création et de transmission artistique pour les arts en espaces publics. Porté par l’association Eurocircle, le projet est en partenariat avec des structures artistiques de quatre villes jumelées (Marseille, Hambourg, Marrakech et Gênes) et soutenu par le programme Europe Creative de l’Union européenne.
Encadré par des professionnels de la création en espace public, Arts’R’Public s’adresse à 4 artistes de chaque ville partenaires, sous forme de programme itinérant, composé de temps de formation, de médiation, de création collective et de développement de projets artistiques personnels.
Ce parcours est élaboré dans une double approche :

  • Développer et renforcer les carrières et réseaux internationaux d’artistes émergents.
  • Intégrer des publics amateurs issus de quartiers prioritaires dans le processus de création artistique

Vous êtes intéressé ? Ne manquez pas la réunion d’information !
Une réunion d’information sera très prochainement organisée afin d’expliquer le projet à chacun des candidats. Cette réunion sera l’occasion de poser toutes vos questions. Restez connecté à la page Facebook Arts’R’Public pour connaitre la date et le lieu de cette réunion : https://www.facebook.com/artsrpublic?fref=ts

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

02.10.2015

All together against discrimination

Eurocircle a accompagné l' Addap13 dans l'organisation du projet « All together against discrimination » avec l'aide de piste solidaire méditerranée. Ce projet a été soutenu par la Ville de Marseille dans le cadre de son développement à l'international, par « Erasmus Plus+», «Mobilité jeunesse».

Ce Samedi, les jeunes européens originaires de villes partenaires (Barcelone, Gênes, Glasgow, Hambourg...) se sont réunis pour l'événement final.

Pour en savoir plus sur le projet :
- http://www.marseille.fr/…/documents/32397/CPinternationalet…
- http://international.marseille.fr/…/les-jeunes-mobilises-co…
Merci à Mohammed pour les photos.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

15.09.2015


Réunion de lancement du projet ACE

Le conseil de développement du pays Dignois (04) et Eurocircle (13) s'associe pour une année forte en citoyenneté active dans le département
Alpes de Hautes Provences.

Appel à participation et initiative
  RDV le jeudi 17 septembre à 17h

au 4 rue Klein à Digne-les-Bains.

En Partenariats avec les acteurs du territoire (La médiathèque intercommunale, la ligue de l’enseignement…), la ville de Dignes (04) se prépare à accueillir une série d’activités, dans le but de créer une dynamique locale en faveur de citoyenneté et citoyenneté européenne.

  • Un cycle d'évènements pour introduire l'Europe et citoyenneté européenne : conférence, ciné/débat, bibliothèque humaine, concert
  • Des temps de formations, d'interventions et également des ateliers proposés au public sur : la lutte contre les discriminations, la citoyenneté EU (bibliothèque humaine), jeux de rôle sur les instituions EU,
  • Des évènements participatifs, grand public : carnaval interculturel, Fête de l'Europe,

Ces activités se dérouleront entre le mois d’octobre 2015 et le mois de mai 2016, elles concernent autant les professionnels, les bénévoles des associations ainsi que des activités festives et ludiques pour le grand public. 
Doter d'une variété d'outils ludiques et citoyens, nous avons la possibilité d'intervenir gratuitement auprès de publics jeunes et scolaires.
Cette programmation d’activités et d’évènements à pour but de partager des valeurs autour du dialogue interculturel, de la mobilité européenne (Eramus +), de la tolérance et de solidarité, mais également de partager et mutualiser des savoirs et pratiques sur les questions de l'Europe.

En compagnie d’acteurs locaux, et de volontaires nous animerons le territoire du 04 d’une énergie collective et d’initiatives citoyennes et d’une Fête de l'Europe pour le mois de mai 2016 en collaboration avec

Afin de prendre en considération vos motivations, envies et besoins, nous organisons une rencontre ce 17 septembre 2015 à 17h au 4 rue Klein à Digne-les-Bains (04) Tel : 04 92 30 54 27

Nous espérons avoir votre soutien, et votre énergie dans la mise en œuvre de ce projet.

Le préprogramme des activités sera en ligne dès le 1er octobre 2015 sur le site internet de l’association porteuse du projet ACE – Action citoyenneté européenne Eurocircle: http://www.eurocircle.info

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

14.09.2015

NEXT STEP FOR YOUTH MOBILITY
Rencontre de professionnels et de jeunes européens
Marseille, France
Du 6 octobre au 9 octobre 2015

Next Step for Youth Mobility” est une rencontre de professionnels et de jeunes européens qui se déroulera à Marseille du 6 au 9 octobre 2015.
Cette rencontre, organisée par Eurocircle, réunira 26 participants de 11 pays européens et a pour objectif principal la mise en réseau d’acteurs jeunesse européens avec des structures locales marseillaises.

A travers des échanges de bonnes pratiques et d’expériences, d’ateliers collectifs, de visites de terrains, etc ; les participants auront l’opportunité de s’outiller et de développer leurs compétences pour l’écriture et la coordination de projets de mobilité internationale dans le cadre du programme Erasmus + notamment pour les échanges de jeunes.
Le jeudi 8 octobre 2015 entre 17h30 et 21h30, une soirée d’échanges et de networking vous permettra de rencontrer l’ensemble des partenaires européens et locaux présents autour d’un verre dans un lieu atypique ! Cette soirée sera ouverte à tous sur inscription obligatoire, nous donnerons plus d’informations sur cet événement dans les jours à venir !
Si vous êtes d’ores et déjà intéressés d’y participer ou pour obtenir plus d’informations sur ce projet, vous pouvez contacter Raphaël JULIEN – rj.eurocircle@gmail.com

"Avec le soutien du Contrat de Ville, de l'Etat et de la Ville de Marseille"

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

14.09.2015

Un Forum des associations aux couleurs européennes

Eurocircle était présent aux côtés des équipes de la Mission Locale et de la mairie de la ciotat, le samedi 12 septembre lors du forum des associations de la Ciotat.

Il est globalement reconnu que l’infatigable équipe d’Eurocircle est toujours prête à emporter ses activités en exterieur lorsque les citoyens actifs lui demandent de s’engager dans la vie publique.
Pour cette raison nous avons participé au forum des associations organisé par la Mairie de La Ciotat qui a eu lieu sur le splendide Vieux Port.
Les activités nous ont engagé du matin jusqu’au coucher du soleil et impliquant la participation d’enthousiastes citoyens européens de tous âges. En effet, l’équipe internationale d’Eurocircle composée par des volontaires européens, des stagiaires et employés a su associer les passants aux ateliers de l’euro-puzzle, des cafés linguistiques en allemand, anglais, italien et du maquillage. Le captivant puzzle des pays membres de l’Union européenne qui a occupé le  rond-point de l’hôtel de ville a permis aux enfants de s’amuser en se familiarisent avec la géographie européenne, les drapeaux et les capitales. Contre toute attente, nous avons assisté également à une participation passionnée des plus vieux qui étaient très heureux de rappeler leurs expériences de voyage et de vie dans les pays du continent. Les plus curieux n’ont pas pu résister à l’attraction des  « cafés langues » conduit par des personnes de langue maternelle qui les ont mis à l’épreuve avec jeux de mémoire concernant les expressions les plus communes des langues étrangères.
De façon générale le forum a été l’occasion de promouvoir les innombrables échanges internationaux pour lesquels Eurocircle s’engage chaque jour et de mesurer l’intérêt croissant pour l’interculturalité et les expériences de volontariat ou de travail à l’étranger.
En qualité de volontaire européen en provenance d’Italie,  je ne peux qu’être plus que satisfait des activités et de l’engagement de toute l’équipe en étant très confiant dans une future génération de jeunes européens prêts aux défis d’une société qui change.

By Tommaso Zaccaro - SVE

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

11.09.2015

Professionnels de l’accompagnement des publics : réservez votre journée !

Le CARIF Espace Compétences, centre ressources Euroguidance France Emploi, organise un séminaire :

Des outils et/ou acteurs facilitateurs de la mobilité européenne et internationale

Quels objectifs ?
Permettre une meilleure lisibilité des acteurs et des actions conduites en PACA et au niveau national permettant de faciliter la mobilité et une mise en lumière des acteurs œuvrant sur le territoire.  S’enrichir des expériences des dispositifs et des acteurs travaillant sur les actions permettant de favoriser la mobilité européenne et internationale.

Le 16 octobre 2015  au World Trade Center / Marseille
2 rue Henri Barbusse 13001 Marseille
De 9h00 à 17h00

INSCRIPTION

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

11.09.2015

Journée Européenne des Langues

Itinéraire International & Kangourou Provence vous invitent à la Journée Européenne des Langues à Marseille, le vendredi 25 septembre 2015, sur la Canebière et plus spécialement à la table ronde « Niveaux en langue, emploi et entreprises : comment optimiser ses compétences ? » qui se tiendra dans la Salle des Séances au Palais de la Bourse à 16h30

Pour participer -seul ou en groupe- inscrivez-vous dès aujourd'hui à l'un des nombreux ateliers interactifs et gratuits présentés sur www.langues-marseille.fr. Dans tous les cas, ne manquez pas la conférence organisée à 16h30 au Palais de la Bourse en présence de Claude Hagège -professeur au Collège de France- et de représentants du tissu économique local et national. Nous comptons sur vous !

Telecharger le programme

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

28.08.2015

Ambassadeur du dialogue interculturel (France-USA)

Tu as entre 16 et 20 ans? Ça fait longtemps que tu veux apprendre à parler l'anglais? Tu souhaites faire un Service Civique?

Alors, cette offre a été conçue pour TOI

Dans le cadre d'un projet innovant de Service Civique, Eurocircle te propose d'agir aujourd'hui, envoie ton CV + lettre de motivation à l'adresse: access.eurocircle@gmail.com

Vous trouverez plus d'infos dans la fiche projet et sur le site du service civique

Le rêve americain à portée de main...Ce programme inclut des sorties, rencontres avec des Américains, visites de musées, visionnage de films, etc.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

03.08.2015

Citoyenneté Européenne ? Suivez le guide !
Un outil pédagogique à destination des professionnels

Le Projet Europanorama, initié par l'association Eurocircle en collaboration avec Pistes Solidaires Méditerranée et financé par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, vient de prendre fin.
Ce projet avait pour objectif la mutualisation et le développement de nouveaux outils pédagogiques et interactifs pour aborder des thématiques liées à la citoyenneté européenne. Il a permis à 12 structures partenaires, situées au sein des six départements de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et incluant des professionnels des secteurs de la jeunesse, du social, de la formation professionnelle ou encore de collectivités territoriales, de se rencontrer et d’échanger sur des thématiques citoyennes telles que la vie démocratique et citoyenne, les institutions européennes, l’éco-citoyenneté et le dialogue interculturel. Ces rencontres ont permis à chacune des structures de produire une animation unique autour de ces thématiques habituellement difficile à traiter. Les animations ont ensuite été testées puis améliorer en vue d’être ensuite inscrite au sein du Guide de l’ambassadeur de la citoyenneté européenne, fruit de ce projet d’envergure départementale. Chacune de ces animations clés en main permettant d'éveiller la notion d'identité européenne chez les petits comme chez les grands. Les quatre thématiques sont abordées par le biais d'outils ludiques et interactifs tels que des simulations théâtrales, un jeu de loi géant, des activités créatives ou encore un PowerPoint interactif. 

La diversité des acteurs ayant participé à l'élaboration de ce guide a permis d'amener une grande richesse de réponses en terme de réflexion, de méthodes et d'outils d'animations permettant de toucher une pluralité de typologies de publics sur différents territoires. Celui-ci est aujourd’hui disponible en version imprimé et numérique. Nous espérons qu’il vous sera utile.

Pour télécharger le guide en version numérique, cliquez sur l’image suivante :

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

23.07.2015

Service Civique en parcours combiné

En septembre 2015 Eurocircle et Eurasianet renouvellent l'expérience du programme de Service Civique en parcours combiné : 30 jeunes de la région PACA vont s'engager sur une mission de 6 mois partagée entre :

  • une première phase de 2 mois en France (préparation au départ et investissement volontaire dans une association en région)
  • un volontariat de 3 mois dans une structure à but non lucratif à l'international
  • une étape finale de 1 mois en France, consacrée à la capitalisation des compétences.


    Les départs se feront en binôme dans le respect d'un principe de mixité : un des deux jeunes aura l'avantage d'un haut niveau de qualification, d'une maîtrise de la langue, d'une expérience de l'étranger et/ou de la vie associative, et le second portera sur la mobilité et sur le volontariat  le regard du novice. Les binômes ainsi constitués visent à créer par la confrontation de points de vue et de compétences complémentaires, une dynamique productive et profitable à chacun des volontaires ainsi qu'à leur structure d'accueil à l'international.
    Les pays de destination de la phase internationale sont repartis sur tous les continents avec des zones  privilégiées en Asie et dans la région méditerranéenne. Au total, 13 destinations ont été proposées aux candidats : Inde, Cambodge, Japon, Vietnam, Chine, Arménie, Turquie, Maroc, Palestine, Liban, Grèce, Bolivie et Togo.
    Les thématiques des missions, toutes ancrées dans le domaine du social, vont de l'aide au développement à l'éducation pour tous en passant par la sensibilisation à l'environnement ou à l'interculturalité et l'intégration des minorités.
    Ce projet est financé par le dispositif du pass volontariat du Conseil Régional PACA (http://www.regionpaca.fr/se-former/vie-etudiante/aides-aux-jeunes-diplomes-et-volontaires/pass-volontariat.html)

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    23.07.2015

    Training Course à Malmo

    Ah, Malmö en Suède ! Son temps de fin d’été en plein juillet (!), ses pistes cyclables, ses mouettes, son crépuscule interminable et… son training course sur le théâtre !


    Pendant 10 jours, la ville de naissance de Zlatan Ibrahimovic a accueilli 33 personnes venues de toute l’Europe pour savoir comment utiliser le théâtre pour discuter de problèmes de société, tels que le racisme ou l’égalité des genres.
    Le processus consistait à traiter un de ces sujets, par l’intermédiaire de débats (avec des rôles imposés, pour ou contre). L’après-midi, les mises en situations par l’intermédiaire de scénettes permettaient de discuter pour savoir comment résoudre un problème sans utiliser la violence.
    La dynamique de groupe était très bonne, ce qui nous a permis d’apprendre beaucoup sur les autres, mais aussi sur soi-même. De plus, les temps libres nous ont permis de visiter Malmö, mais aussi sa ville jumelle… Copenhague !


    N’en faisons pas une scène (de théâtre), mais remercions bien fort  Alina, qui a dirigé les activités pendant une semaine, mais aussi Asif qui a su bien manager la logistique.
    Tack/Merci 

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    23.07.2015

    Séminaire sur l'insertion des immigrés – un échange franco-allemand
    du 31 Mai au 6 Juin 2015

    Dans le monde entier l’insertion des immigrés se heurte à des difficultés qui apparaissent concentrées sur l’emploi, l’éducation et le logement. Afin de comprendre le travail interculturel avec des migrants à Marseille d’une manière à la fois théorique et pratique, un groupe d’éducateurs/trices et des pédagogues sociaux allemands ont été envoyés par l’organisme FAIRbund Leipzig e.V. pour participer au séminaire « Weiterbildungsreise Frankreich : Interkulturelles Arbeiten mit Migranten »*. L’encadrement a été réalisé à Marseille par l’association Eurocircle au pôle IDA - L’intégration par l’échange (projets franco-allemands).
    Durant la première semaine de Juin le groupe a visité différents établissements sociaux et culturels (CRIJ – Centre Régional d’Information Jeunesse, La Friche Belle de Mai, Ecole maternelle publique Parmentier, ADDAP13 – L’association départementale pour le développement des actions de prévention 13, Centre social VELTEN, Mission Locale d’Aubagne) dans le but de permettre un échange professionnel plus approfondi entre les travailleurs sociaux de l’Allemagne et de la France.
    Au début, Annie Viglielmo, chef de projet IDA, leur a non seulement donné des informations fondamentales sur le développement démographique des migrants de Marseille mais aussi sur la politique d’intégration aux écoles françaises. Dans cette continuité, Feryal Yosofy et Agnès Tomkow d’Eurocircle, ont présenté un exposé oral sur le système scolaire en France. Ainsi, le groupe de Leipzig a été préparé pour sa visite de l’école maternelle publique de Parmentier. Sylvie Anselme, directrice de l’école mentionnée, a expliqué la structure et les aspects didactiques d’une école maternelle française ainsi que le travail avec les parents. Cette rencontre a été l’occasion d’échanges animés sur les problèmes actuels et les propositions de solutions en matière du travail avec les parents.
    Au CRJI le groupe a été sensibilisé sur la question « Comment puis-je accueillir des jeunes issus de l’immigration ? » à l’aide de différentes techniques, jeux de rôle et animations dirigés par Delphine Monrozies, Sebastian Nerger, Nertila Aliko et Cynthia Prince d’Eurocircle.
    A la Friche Belle de Mai ils ont eu la possibilité de discuter avec des jeunes étrangers isolés autour d’un pot. Cette rencontre a été organisée par l’ADDAP13. Ajouté à cela, Thierry Courderc, l’éducateur spécialisé, leur a présenté le travail à l’ADDAP13 : Evaluation de la situation des jeunes vivant dans la rue, transmission des informations sur le droit de séjour en France, offre de cours de français, fourniture d’une douche/vêtements de rechange, fourniture d’une salle pour faire du sport/relaxer etc.
    De plus, le groupe allemand a visité le centre social VELTEN (dirigée par Rosy Xiberas), qui s'engage dans l’accompagnement social des migrants, familles, des enfants et des seniors.
    La visite la plus appréciée était celle de la Mission Locale d’Aubagne. Cela s’explique par le fait qu’en Allemagne les Mission Locales n’existent pas. Le groupe allemand a été très inspiré par cette forme de soutien des jeunes ayant un accès difficile au marché de l’emploi.
    En outre, le programme d’Eurocircle a également été consacré à la découverte de la ville de Marseille. Le groupe de Leipzig a pu visiter différents quartier de Marseille avec Sabine Günther, journaliste et guide d’origine berlinoise, en faisant une balade littéraire sur les traces des artistes exilés pendant la seconde guerre mondiale.
    Finalement, on peut constater que le séminaire sur l'insertion des immigrés a été apprécié par tous les participants. Le groupe allemand a pu se faire une première impression des conditions de travail et de la vie en France.
    En résumé: L’échange des idées et des expériences des gens ayant des différentes origines socioculturelles a favorisé l’approche dans le domaine du travail interculturel avec les migrants.  

    * « Voyage de formation en France : Travail interculturel avec les Migrants »

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    20.07.2015

     « Animer un atelier mobilité »

    Les 15 et 16 juin, Eurocircle a dispensé au siège de l’ARDML (association régionale des missions locales, 2 jours de formation à destination des professionnels des missions locales ayant besoin d’informer et d’accompagner des jeunes sur des questions de mobilité internationale et de renforcement de compétences via une mobilité.

    Le but de cette formation :
    - Outiller les référents mobilité de Missions Locales pour animer un atelier « Parcours Européen, mode d’emploi »
    - Perfectionner les pratiques des conseillers pour suivre les jeunes dans leur parcours européen
    - Améliorer l’accès au marché du travail par une expérience à l’étranger

    Et plus spécifiquement de répondre à des réalités de travail et d’accompagnement, comme :
    - Organiser une séance d’information collective
    - Découvrir des techniques d’animation et de gestion de groupe
    - Initier les participants au développement d’atelier notamment pour les jeunes de bas niveaux de qualification
    - Expérimenter les outils et dispositifs d’accompagnement à la mobilité internationale
    - Identifier les compétences clés acquises pendant une expérience à l’étranger et analyser leur interaction avec les compétences techniques et professionnelles
    - Adapter les pratiques et méthodes en fonction des attentes et besoins des participants
    - Analyse de l’impact et évaluation de l’expérience de mobilité réalisée par les jeunes pour leur projet professionnel

    Grace à des transferts d’outils et de méthodes d’animation et de compréhension de la mobilité, les conseillers et référents ont pu approcher la mobilité et tout ce que cela implique en terme d’apports, d’impacts, et de défis à relever par les jeunes.
    En plus des aspects techniques de la mobilité nous avons fait ce choix que de présenter la mobilité dans sa forme la plus globale (dialogue interculturel, chocs interculturels et décentration, stratégies d’adaptation, compétences interculturelles et valorisation de celles-ci dans un parcours socio-professionnels).

    Nous avons usé de mise en situation pour permettre aux référents et conseillers de vivre des situations approchant les réalités de la mobilité pour qu’ils puissent tirer de cette expérience des remarques et conclusions personnelles et mieux assimiler nos recommandations en termes de mobilité.
    Des temps de mutualisations d’expériences, d’études de cas et d’échanges nous ont permis d’évaluer si la mobilité est un outil pour tous les jeunes et de définir l’accompagnent et le suivi à mettre en place pour les jeunes les plus éloignés de la mobilité ou encore d’un engagement dans un projet.


    La communication entre prescripteurs et opérateurs de mobilité reste essentielle pour les publics avec moins d’opportunité (sociale, géographique, financière), elle permet au préalable de mettre en place des indicateurs, des outils et des veilles parfois nécessaires pour que l’usager tire profil de sa mobilité et que le projet se déroule bien.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    20.07.2015

    Formation des Youth Leaders

    Les 4 et 5 juillet dernier s’est déroulé la formation des Youth Leaders dans notre belle ville de Marseille.
    Organisée conjointement par Eurocircle et Piste Solidaire Méditerrannée, elle a regroupé une quinzaine de participants, des jeunes entre 20 et 30 ans énergiques et motivés.
    L’objectif de cette formation était de préparer les futurs Youth Leaders à assumer la gestion d’un groupe sur les projets d’échanges interculturels. En raison de la spécificité de ces programmes et des publics qu’ils visent, les leaders peuvent être amenés à faire face à de nombreux imprévus et difficultés tout en veillant à l’intégrité et à l’intégration de leur groupe avec  les autres participants.
    Etant donné que les Youth Leaders sont déjà familiarisés avec les thématiques interculturelles, une bonne partie de la formation a été consacrée aux méthodes de gestion des problèmes et à la médiation des conflits. En effet, nous avons accumulé un certain nombre d’anecdotes au fil des ans, qui nous aident à créer des jeux de rôles et des mises en situations concrètes se basant sur le vécu des leaders précédents : participants mis en garde à vue, hospitalisation, problèmes de passeports et de visas, vols perdus …. Ces problèmes ne sont pas anticipables, et c’est pourquoi nous avons donné aux futurs leaders quelques conseils pour qu’ils sachent comment réagir à l’imprévu. Nous les préparons au pire car ils n’ont pas besoin de formation pour apprécier le meilleur ! Les jeux de rôle sont des outils dynamiques et interractifs, et c’est l’occasion pour chacun d’exprimer et de désincarner ses craintes et attentes vu le stress que certaines situations peuvent générer.


    L’autre partie de la formation était dédiée à l’interculturalité, le rôle que la culture joue dans notre appréhension et appréciation de la réalité et dans nos habitudes quotidiennes. Les leaders sont aussi un vecteur d’intégration pour les participants, certains d’entre eux n’ayant jamais voyagé ou participé à des activités internationales et interculturelles. C’est pourquoi nous avons bien veillé à leur faire prendre conscience de leur responsabilité quant à la sécurité physique et morale du groupe.  Nous avons organisé une petite compétition « d’energizers » afin qu’ils disposent d’une panoplie d’activité de secours pour combler les temps morts et intégrer les participants.
    Ce week end fut riche en partage d’expérience sur les voyages et la culture, et nous sommes certains que nos leaders ont tout le potentiel requis pour assurer le succès de leurs échanges à venir !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    20.07.2015

    Eurocircle a accueilli fin juin, la formation de formateur « Case Study Training Modules for Guiding the Low Skilled » du projet GOOD GUIDANCE STORIES+
    A l’origine du projet un constat : Les cursus et formations menant au métier de conseiller en insertion ou en emploi sont très variés, voire disparates au niveau européen, et laissent parfois les professionnels dans un réel besoin de formation ou d’échange de bonnes pratiques au vu de la complexité de leur profession.
    Le projet GOOD GUIDANCE STORIES+ continue le travail amorcé par le projet Guide entre 2011 et 2013 dont le but était de repérer l’ensemble des compétences des métiers de l’accompagnement et de l’orientation identifiées par le CEDEFOP (European Centre for the Development of Vocational Training), puis de sélectionner les 8 plus pertinentes pour les professionnels des différents pays impliqués dans le projet. Les partenaires ont réalisés pour cela une analyse de besoins sur chaque territoire permettant de re-contextualiser les 8 compétences sous la forme d’études de cas, de récits de terrain démontrant l’aspect concret des compétences.
    Chaque étude de cas réalisée par un pays est ensuite testée par d’autres partenaires du projet pour un meilleur échange de pratique et une mise en commun plus fine.
    L’objectif du projet est de développer des modules de formation pour les conseillers insertion/emploi à partir de ces études de cas.

    Le 25 et 26 juin s’est déroulé à Marseille la formation de formateurs. L’ensemble des professionnels (tous issus de structures différentes dispensant des accompagnements variés) ont travaillé à la mise en commun de situations concrètes rencontrées et de besoins / attentes pour faire face à ces situations.
    Les 8 compétences que sont : Update Own Skills & Knowledge, Enable Access to Information, Recognise and Respond to Clients' Diverse Needs, Ethics, Develop one’s own capabilities and understand any limitations, Communication and Facilitation Skills, Networking, Facilitate entry into learning, ont été explorées en groupe au travers d’un canevas précis permettant de pointer les besoins et attentes de l’orientation, les méthodologies, approches et étapes, ainsi que les objectifs de l’accompagnement, les publics cibles et les différentes prise en charges …
    Le défi est de développer des compétences chez les conseillers et de répondre à leurs besoins de formation afin d’accompagner au mieux ceux qui sont très éloignés du monde professionnel de l’emploi.
    Prochaine étape : construire le contenu de la formation pilote qu’Eurocircle dispensera.
    Pour plus de renseignement :  http://www.guide.metropolisnet.eu/

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    17.07.2015

    Jeunes ambassadeurs de l’engagement associatif
    1ère réunion locale

     

    Lundi 29 juin 2015, la première réunion locale des Jeunes ambassadeurs de l’engagement associatif a eu lieu dans les locaux d’Eurocircle. « Jeunes ambassadeurs » est un programme mené au niveau national par le « Conseil Général à l’égalité des territoires » et « l’Ambassade des Etats-Unis » afin d’agir pour l’égalité des chances, développer le sens civique et le goût de l’engagement associatif des jeunes, et favoriser le dialogue interculturel via l’échange entre les jeunes français et américains. 

    A Marseille, 4 lycéens ont été sélectionnés et un jeune leader associatif. La rencontre a été réalisée avec la Préfecture des Bouches du Rhône, le Consulat des Etats-Unis à Marseille, l’association d’Alumni et Eurocircle.

    Pendant cette demi-journée, les 4 lycéens et le jeune leader associatif ont pu découvrir le programme, qui inclut plusieurs réunions locales, nationales et un séjour d’études de 2 semaines à Washington.

      Les participants ont eu l’occasion de partager leurs attentes et expériences concernant le projet et débattre sur l’importance de l’engagement associatif des jeunes.    

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    07.07.2015

    Concours de storytelling GREEEN

    Il aurait été une fois ….?
    D’ici une centaine d’années, l’Humanité vivra en symbiose avec son environnement.
    Que s’est-il passé ?
    Imaginez un changement radical intervenu à notre époque qui aurait permis de sauver la planète. Quel a été ce changement ?
    Imaginez-vous vivant dans le futur, racontez-nous comment la bataille contre le changement climatique a finalement été gagnée en ce début de XXIème siècle. Comment les habitudes de comportements ont évolué pour devenir plus écologiques et durables ? Quelle nouvelle (ou ancienne) invention a permis de rendre les énergies fossiles obsolète ? Comment avons-nous réduit nos modes de consommation à un niveau plus raisonnable ? Comment avons-nous assuré la survie de nos écosystèmes ?

    Racontez-nous votre histoire dans un film !

    Le réseau GREEEN vous invite à raconter votre histoire sur le changement climatique.
    Votre histoire devrait tenir compte des points suivants :
    - Vous effectuez un voyage dans le temps pour retourner à note époque.
    - Vous imaginerez des mesures ou des projets (réels ou fictifs) portés par des individus qui deviendront déterminant dans le combat pour la planète. Quels ont été ces mesures/projets et quels ont été leurs effets ?
    - Racontez-nous votre histoire dans un court-métrage de 5/10 minutes.

    Qui peut participer ?
    Ce concours s’adresse aux étudiants européens ayant entre 14 et 19 ans. Vous pouvez soumettre votre histoire seul, ou en groupe. Les heureux gagnants pourront se rendre avec 4 invités de leurs choix à la cérémonie finale qui se tiendra à Stockholm.

    Comment participer ?

    Rendez-vous sur le lien suivant pour remplir le formulaire d’inscription :
    http://greeen-eu.net/registration-form/
    Vous pourrez également nous y envoyer vos histoires et court métrages, et n’oubliez pas d’y joindre une photo de leurs créateurs ! En nous envoyant vos productions, vous acceptez qu’elles soient diffusées sur les sites et réseaux sociaux de GREEEN Network.
    Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter notre équipe award@greeen-eu.net ou via notre GREEEN Facebook page.
    Vous avez jusqu’au 30 novembre pour nous soumettre votre histoire écrites ou tournées (ou sous-titrées) en anglais.

    Et les récompenses iront à …. !

    Les histoires seront soumises à un jury indépendant qui prendra en compte les critères suivants :
    - Niveau d’implication de l’étudiant
    - Pertinence
    - Authenticité
    - Originalité
    Les histoires seront publiées sur notre page Facebook et soumises au vote du public. Plus vos histoires récolteront de « Likes », plus vos chances de gagner seront grandes !

    Qu’y a-t-il à gagner ?

    Les gagnants seront invités à présenter leurs projets à la conférence GREEEN à Stockholm du 21 au 24 février 2016. La conférence GREEEN inclura séminaires et ateliers en plus de la cérémonie de remise des prix. Les étudiants auront l’opportunité de découvrir Stockholm en compagnie d’autres jeunes européens. De plus les participants se verront décerner un certificat de participation.

    Pour plus d’information, consultez notre FAQ : http://greeen-eu.net/faq-greeen/

    Nous vous souhaitons bon courage et bonne chance à tous !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    03.07.2015

    Le CRIJPA propose 5 missions de volontariat en service civique à pourvoir dès septembre pour 10 mois sur 3 missions différentes :

    -informer par les pairs : aide à l'information des jeunes et à l'animation de l'information sur des manifestations (3 missions)
    -informer par les pairs, sur un public étudiant : aide à l'information des étudiants et à l'animation de l'information sur des manifestations (1 mission, je serai tutrice)
    -web reporter et réseaux sociaux : réalisation de vidéos sur les thématiques et actualités liées à la jeunesse et les initiatives de jeunes en PACA et aide à l'animation des réseaux sociaux du CRIJPA (1 mission)

    En plus de leur mission des projets communs seront proposés.

    Vous trouverez les missions en telechargement ci-dessus, elles sont également sur le site de l'agence du service civique.
    Pour candidater les jeunes doivent envoyer une lettre de motivation et un CV à crijpa@crijpa.fr

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    03.07.2015

    Témoignage d'un échange interculturel
    Rainbow connection, Suède 11-18 juin

    Mercredi 10 : On a enfin posé nos bagages en Suède.
    Rencontre avec les deux premier participants  Slovaques pour passer une première nuit d’échange.
    Jeudi 11 : Déplacement des valises vers le gymnase ou l’on s’apprête à passer nos 6 prochains jours.                
    Rencontre avec les participants Suédois, le reste du groupe Slovaque et l’arrivé des Israéliens le soir.
    Vendredi 12 : Début des activités !!!
    Les Suédois ont ouvert le bal en nous faisant un exposé sur le mouvement LGBTQ en Suède. Ils nous ont parlés du fait qu’ils soient beaucoup plus ouvert d’esprit quand France sachant que Stockholm est l’une des Gay Pride les plus populaires au monde. Ils nous prouveront encore une fois leur grande ouverture d’esprit en ayant un premier ministre qui est gay. L’après-midi, les Israéliens prit le relais en nous montrant une vidéo pour la campagne de la Gay Pride à Tel’ Aviv. Là-bas se déroule sans doute la plus grande Gay Pride du monde avec une grande partie de la population LGBTQ.
    Samedi 13 : Aujourd’hui c’est au tour des Slovaques de faire leur présentation. La Slovaquie est un pays assez fermé et strict, notamment en ce qui concerne le mariage gay vu que la loi a était rejeté là-bas. On a pu aussi apprendre que certains Néonazi se balader encore en Slovaquie et qu’il n’y a pas si longtemps, un gouverneur néonazi avait été élu. Après les Slovaques, c’est au meilleur groupe (les Français) de passer. On a fini cette journée en cuisinant tous quelque petits plats de notre pays.
    Dimanche 14 : Jour J !!!!!



    Préparation à la West Pride le matin. On décolle sur Göteborg vers midi pour aller prendre des forces chez Burger King. A 15h la parade commence.
    C’est partit pour 45 minutes de marche à travers Göteborg pour finalement arriver dans un parc au centre de la ville. Immense scène avec de nombreux artistes Suédois, plusieurs stands qui explique ce qu’est la LGBTQ avec notamment un stand de Sadomasochisme très impressionnant. C’est comme ça que c’est terminé la West Pride.
    Petite pose de 1h au gymnase avant de partir faire un barbecue à Göteborg dans un centre spécialisé LGBTQ.
    Lundi 15 : Petite photo pour passer dans le journal local en représentant LGBTQ, pour poursuivre la matinée avec une visite de l’Hôtel de Ville de Mölndal puis, repas et visite d’Ikea l’après-midi.



    Mardi 16 : Rencontre avec 2 transsexuels qui travaillent dans une association LGBTQ à Göteborg. L’après-midi, nous allons dans le plus grand parc d’attraction de l’Europe du Nord : « Liceberg ».
    Mercredi 17 : Dernier jour pour les Français.
    Pour bien commencer la journée, rien de mieux qu’une petite séance photo individuelle sur « Qui somme nous ? » et qui sera affiché par la suite dans un musée.  Dernier repas de midi et après ça, petit mot de remerciement à tout le monde et on est partit pour l’aéroport direction Marseille.
    On aurait pu dire que l’aventure se termine ici mais non, on se retrouve l’année prochaine, chez nos amis Israéliens à Tel’ Aviv.
    A l’année prochaine !!!!

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    23.06.2015

    Mieux évaluer et reconnaître les compétences acquises par les jeunes  lors d’une expérience de volontariat.

    La rencontre de  lancement du projet VALLEY (Validation System in Lifelong Learning Experiences of Youth Volunteering) a eu  lieu les 11 et 12 mai derniers à Göttingen en Allemagne.
    VALLEY est un projet mis en place dans le cadre de l’action 2 du  programme Erasmus+ : partenariat stratégique dans le domaine de la jeunesse.
    Il vise à promouvoir les apports du volontariat en termes d’apprentissage, de remobilisation, d’’insertion et  d’engagement  des jeunes.
    Le projet a également comme objectif de mieux évaluer et reconnaitre  les compétences acquises à travers un volontariat en  recensant les bonnes pratiques existants dans  ce domaine  et en proposant de nouveaux outils dans ce sens .
    VALLEY réunit 6 partenaires européens: BUPNET GmbH (Coordinateur-Allemagne),  APOWER (Roumanie), BEMIS (R-U), CESIE (Italie), die Berater Unternehmensberatungs GmbH (Autriche) et EUROCIRCLE.
    Ces organisations ont pu notamment échanger pendant la rencontre à Göttingen de la première phase du projet. Celle-ci consiste en la mise en place d’une recherche dans les pays partenaires sur le volontariat des jeunes et l’évaluation et la reconnaissance des compétences acquises lors de ces expériences citoyennes. Cette étude comprend une enquête  en  ligne auprès de structures travaillant avec de jeunes volontaires et de volontaires. Nous espérons que vous répondrez nombreux à ce  questionnaire bientôt en ligne  afin de nous  faire part de vos  expériences et de vos recommandations sur le sujet !
    Plus d’informations sur le site du projet : valley-eu.org

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    23.06.2015

    « Roma Genocide – Part of European History »
    Lancement du projet  et séminaire de formation

    Du 22 au 28 mai 2015, deux associations de la région Provence-Alpes –Côte d’Azur, Eurocircle et le Conseil de développement du Pays Dignois, ont eu l’occasion de participer au lancement du projet «Roma Genocide – Part of European History» et au séminaire de formation sur la méthode de la « Bibliothèque humaine », qui a eu lieu à Struga en Macédoine.
    Le projet qui réunit 7 partenaires de : Macédoine, Croatie, France, Roumanie Portugal, Slovénie et Allemagne est financé à travers le programme « Europe pour les Citoyens ».



    Le projet vise à sensibiliser les jeunes au génocide rom qui a eu lieu durant la seconde guerre mondiale. Pour ce faire, chaque partenaire est tenu d’organiser plusieurs évènements au niveau local, dont une « Bibliothèque Humaine ».

    Durant les 5 jours d’activité, les 4 participantes ont eu l’opportunité de connaitre et échanger avec la communauté rom de Struga, approfondir leurs connaissances sur le génocide rom et mettre en place une bibliothèque humaine. 

    Pour plus d’informations sur le projet et le sujet n’hésitez pas à visiter la page Facebook : Roma-Genocide-Part-of-European-History

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    23.06.2015

    Job Skills en Pologne! Episode 6

    Du 10 au 13 juin 2015 a eu lieu à Bialystok en Pologne la dernière réunion de travail du projet européen Job Skills. Les neuf partenaires du projet, accompagnés par une dizaine d’apprentis ont été accueillis par le partenaire polonais : « Stanisław Staszic Vocational and General Secondary Education School Complex with Integrated Classes ».



    La première journée, les partenaires ont découvert la version finale du guide qui répertorie deux métiers d’artisanat spécifique à chaque région/pays d’où proviennent les 9 partenaires européens. Les apprentis ont eu l’occasion de découvrir l’art de fabriquer des objets artisanaux en papier journal.



    Dans le cadre de ce projet, le partenaire polonais a choisi de mettre en lumière deux métiers liés à l’artisanat, le design vestimentaire et le design graphique. Ainsi, durant l’après-midi, nous avons exploré le lycée et les classes conçues spécialement pour chaque branche : design graphique, tourisme, massage, hôtellerie et design vestimentaire.
    Le deuxième jour, nous avons été amenés à découvrir l’histoire et les créations du sculpteur Alfonsa Karnego au musée dédié à l’artiste. La visite s’est terminée par un atelier de poterie.



    Les objectifs principaux du projet européen Job Skills sont : de promouvoir l’artisanat régional/national, d’identifier les approches pédagogiques les plus efficaces pour l’enseignement de l’artisanat et d’offrir aux professionnels et apprentis de l’artisanat l’opportunité de partager leurs expérience.
    2 ans plus tard, après un intense travail de recherche, 24 mobilités effectuées, la découverte et l’échanges de bonnes pratiques sur les métiers d’artisanat, le projet Job Skills prend fin.
    Vous pouvez découvrir les résultats du projet, le guide* et le reportage vidéo sur les 2 métiers d’artisanat choisis par chaque partenaire, sur le site du projet - www.ldvjobskills.com, le site d’Eurocircle -www.eurocircle.info et la page Facebook d’Eurocircle Marseille.

    *Telecharger le guide ici.

     

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    23.06.2015

    Echange interculturel « Wellness Knights » / Gangi - Sicile
    (04/05/15 – 11/05/15)

    Par où commencer ? Telle est la question, après une semaine aussi riche !
    Alors commençons par le commencement : nous étions 5 jeunes de la région PACA, plus précisément d'Apt (Vaucluse) à entamer notre premier voyage interculturel (même premier voyage tout simplement pour certains) vers Gangi, en plein cœur de la Sicile dans la province de Palerme.

    Après notre atterrissage à l'aéroport de Palerme, nous rencontrons par hasard le premier groupe de jeunes étrangers, arrivant tout droit de Slovaquie, en attendant le mini-bus devant nous emmener de Palerme jusqu'à Gangi. Ainsi, nous faisons connaissance sur une route sinueuse avec ces slovaques, dans la langue de Shakespeare bien évidemment, qui apparemment résiste un peu plus à nous les français qu'aux autres pays !

    Nous arrivons alors à Gangi, élu plus beau bourg d'Italie en 2014, également célèbre par l'intermédiaire de son Maire ayant mis à la vente plusieurs maisons pour le prix symbolique d'1€ afin de redynamiser sa ville. Nous arrivons alors à l'hôtel en début de soirée où nous faisons connaissance avec la plupart des autres groupes durant une bonne partie de la soirée (et de la nuit). L'échange interculturel est constitué de 7 pays (République Tchèque, Lettonie, Roumanie, Slovaquie, Espagne, France et évidemment Italie). En plus de cela, cet échange était presque mondial puisque l'un des organisateurs et principaux animateurs était Brésilien !
    Le lendemain marque le réel commencement de l'échange interculturel pour la semaine. La thématique du voyage étant la santé et le mode de vie sain, nous commençons la journée par une matinée de sports et activités physiques choisis par un pays différent chaque jour. Afin de pratiquer toutes ces activités, nous descendons vers le centre sportif de Gangi à l'aide du bus municipal que l'on investissait presque dans son intégralité, sans que cela dérange la population de la ville, qui je tiens à signaler est extrêmement accueillante, sympathique et drôle, peu importe l'âge. Ces activités nous permettent non seulement de nous dépenser sous les puissants rayons du soleil de Sicile, de passer de drôles de moments ensemble, mais aussi de découvrir de manière détournée une partie de la culture des autres pays.

    L'après-midi nous envahissons l'école de la ville, tout en haut de Gangi que l'on atteignait grâce au bus (et heureusement pour nos jambes !). Nous mangeons dans la cantine de l'école, où nous nous sommes tous fait un plaisir de déguster la gastronomie italienne. Pendant la petite pause au soleil devenue traditionnelle, discussions et digestion entre nous au programme, l'après-midi était-elle placée sous le signe des activités concrètes autour de la thématique à l'aide de discussions, débats, documentaires, ou ateliers par exemple. Au cours de la semaine, nous avons abordé le thème sous ses différents aspects : nutrition, sport, éducation, politique, environnement... Il me semble que tout le monde est ressorti de ces activités avec de nouvelles clés et solutions, que ce soit de nos jours ou pour le futur, notamment grâce à une objectivité qui s'est développée à l'aide des différents témoignages de chaque pays/culture.

    Le soir était décidément le moment le plus riche et le plus important de la journée. Effectivement, après s'être fait une nouvelle fois un plaisir à liquider les plats de notre chef cuisinière, et suite à une nouvelle digestion d'anthologie, il était temps de faire place aux soirées interculturelles. Chaque soir, un groupe différent présentait son pays, sa culture sous différents aspects : gastronomie, sports, célébrités, lieux mythiques, danses, boissons et j'en passe ! Suite à cette présentation, un « buffet culturel » était généralement organisé, où on avait la possibilité de goûter et boire les différentes spécialités de chaque pays. Certes, ce n'était pas toujours en adéquation avec la thématique du voyage, surtout lorsqu'il s'agissait des boissons des pays de l'Est... Après ces soirées interculturelles dans la salle de spectacle de l'école, nous retournons à l’hôtel mais cette fois-ci, pas de bus, fin de soirée oblige, il faut se servir de ses jambes ! Nous découvrons ainsi Gangi et ses habitants, à travers la nuit, ses étroites rues pavés, pentues et sinueuses. Une soirée, après avoir eu droit à une visite très sympathique du Maire, nous avons pu assister à une des fêtes les plus importantes de l'année à Gangi en sa compagnie, avant de voir une place de la ville se transformer en véritable club.

    Une fois arrivé à l'hôtel, la majeure partie d'entre nous ne vont pas dormir, même si les journées sont longues et bien remplies, mais préfèrent plutôt partir à la rencontre des habitants de la ville autour des différents bars jouxtant notre hôtel. Certes nous dérogeons légèrement de nos bonnes paroles de l'après-midi, mais nous nous rendons compte de l'extraordinaire accueil des habitants, qui restent jusqu'à tard dans la nuit avec nous pour échanger sur une multitudes de sujets, divers et variés. Nous n'oublions pas non plus pour autant d'échanger entre les différents groupes, bien au contraire, le fait de passer nos journées, nos soirées, et une bonne partie de nos nuits ensemble nous ont transformé, et nous ont fait passer du statut de petits groupes venant de différents pays, à un véritable groupe d'amis unis.

    Malheureusement, tout ceci doit avoir une fin, et cette fin est arrivée le lundi, tôt dans la matinée, afin d'entamer le long périple pour pouvoir rentrer chez soi.
    Si la dernière soirée passée tous ensemble, prolongée jusqu'au petit matin était véritablement précieuse, le moment des adieux était lui bien moins agréable à vivre.
    Force est de constater que cette « aventure » a été bénéfique sur bien des plans : un sens de la communication renforcé, non seulement suite à une amélioration évidente de l'anglais, mais surtout grâce à une ouverture d'esprit et une humilité décuplées par toutes ces rencontres inspirantes. Si c'était à refaire ? Aucun doute, cela donne même envie de continuer dans le même chemin...

    Antoine Buys

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    23.06.2015

    Témoignage d'un échange interculturel en Croatie

    C'est partie en Croatie pour un séjour "Ride your Way" !
    Direction Samobor, pour une expérience inoubliable !
    Nous étions six au départ de Marseille venant de la Ciotat, Aubagne et Manosque!
    Le sourire aux lèvres, nous avons décollé direction Istanbul, et là rien ne s'est passé comme prévu, suite à un malentendu dans l'avion nous avons été conduit au poste de police où personne ne parlait ni l'anglais ni le français ! Grâce à Mélissa d'Eurocircle nous avons pu avoir l'appui du consulat français à Istanbul pour régler la situation !
    Nous avons donc passé la nuit à l’aéroport, attendant, notre vol Istanbul- Zagreb le lendemain matin !



    Arrivés à ZAGREB nous avons pris 2 bus en direction de Samobor, malgré notre mésaventure, nous étions heureux de découvrir ce nouvel horizon, nous avons eu un accueil chaleureux de Yosip l'organisateur et les égyptiens qui étaient arrivés les premier !
    Nous nous sommes rendu alors à notre hôtel où nous avons pu choisir notre chambre, durant la soirée nous avons eu du temps libre pour nous installer et rencontrer les autres participants venant de : Roumanie, Egypte, Turquie, Lituanie, Croatie...
    Le deuxième jour, nous avons eu une présentation sur ERASMUS +, et sur le Youthpass qui serait délivré à la fin du séjour l'après-midi même nous avons commencé à aborder le « festival of cycling » !



    Nous avons visité la ville et nous nous sommes rendus à un « bike shop » afin de nous apprendre à démonter une roue en cas de crevaison, et répondre à nos interrogations sur le vélo !
    Le soir même nous avons organisé la nuit interculturelle de tous les pays, où nous avons pu observer des vidéos sur chaque pays, et goûter leurs plats et boissons locales !
    Le lendemain nous avons eu l'occasion de faire une randonnée en haut de la colline pour avoir une magnifique vue de tout Samobor et ses environs !
    L'après-midi même une interview a été organisée par HRT2 chaine croate pour promouvoir le festival, une participante de France et un participant d'Egypte ont été choisis pour répondre aux questions !
    Nous avons alors visité le club « Sismis » de vélo de la ville qui existe depuis plus de 20 ans, et qui organise le festival ;
    Enfin, nous débutions l'activité vélo, un challenge fut organisé par équipe en vue de nous initier au vélo, et à renforcer l'équipe !
    Durant la semaine, nous avons eu des groupes de réflexions pour pouvoir analyser ce qui nous avait plu, et ce qui nous avait changé de manière individuelle puis en groupe.

    Nous avons organisé notre excursion à vélo et nous avons eu une intervention d'un médecin pour nous rappeler les règles de premier secours, et l'intervention d'un policier pour la sécurité !

    Nous avons effectué près de 40 km aller-retour à vélo jusqu'à la frontière de la Slovénie ! Nous avons ensuite déjeuner sur place, et le soir même certains d'entre nous se sont rendus à Zagreb pour visiter la capitale !

    Le grand jour est alors arrivé le jour du Festival, nous avons assisté à des prestations impressionnantes de personnalités venant des différents pays de l'Europe, et nous nous sommes bien amusés.
    Le dernier soir arrivé, nous avons eu droit à la remise de nos Youth pass, et avons fêté notre départ jusqu'au bout de la nuit !


    Le lendemain matin, nous avons quitté Samobor avec quelques larmes, pleins de souvenirs, mais heureuses d'avoir vécu cette aventure incroyable, d'avoir rencontré des personnes fabuleuses que l'on aurait certainement jamais eu l'occasion de rencontrer sans Eurocircle !

    Souad Ghamri

    Vidéo:

     

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    18.06.2015

    Fête de la jeunesse édition 2015 » à Lamanon

    Eurocircle était présent à la fête de la jeunesse édition 2015 » à Lamanon.

    Grâce à notre participation , la « fête de la jeunesse édition 2015 » à Lamanon a été une vrai réussite. Près de 800 personnes nous ont rendu visite ce jour-là !!
    L’ensemble de l’équipe des espaces jeunes et du Point Information Jeunesse intercom’ souhaite nous remercier pour notre venue et pour notre collaboration à la préparation de cet événement.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    10.06.2015

    Rencontre L’EUROPE

    Dans le cadre de l'action menée par la Région PACA, les élèves de 1eres STMG 2 et 3 ont accueilli au lycée, le mardi 19 mai dernier, deux membres de l’ONG «EUROCIRCLE » de Marseille.

    Marion membre d’EUROCIRCLE en charge des stages à l’étranger et Sébastian un stagiaire allemand sont venus à la rencontre des lycéens pour promouvoir la mobilité en Europe et sensibiliser leur auditoire à la pluri-culturalité.

    Deux séances très animées ont permis aux jeunes de s’exprimer par le jeu tout d’abord (les chaises musicales baptisées « salade de fruits ») puis par l‘expression orale en français et en anglais sur des photos véhiculant le message de la pluralité culturelle et enfin le débat sur la culture autour de la symbolique de l’Iceberg, ce que l’on voit et ce que l’on ne voit pas dans la culture.

    Puis autour de l’expérience de Sébastian, jeune allemand de 19 ans en séjour d’un an à Marseille grâce au Service Volontaire Européen (SVE), toutes les possibilités de voyager et de travailler à l’étranger ont été présentées. C’est le dispositif ERASMUS + qui a retenu particulièrement l’attention car il s’adresse aux jeunes sans diplômes, à partir de 15 ans et avec de multiples possibilités de mobilité. On peut citer les différents domaines : le volontariat (SVE, service civique, volontariat franco-allemand, volontariat de solidarité internationale,…..) l’emploi (permis vacances travail, partir au pair, pôle emploi international…) la scolarité (études à l’étranger, programme voltaire, …) les stages et plus encore.

    Cette journée a ouvert des horizons à certains jeunes et stimulé des vocations de globe trotters. Merci à Marion et Sébastian pour leur dynamisme et leur enthousiasme.

    Toutes les informations détaillées sont disponibles sur le site de l’ONG, www.eurocircle.info et au CDI du lycée.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    04.06.2015

    Rassemblement des jeunes en Service Civique et Service volontaire Européen de la Région PACA

    Le 28 mai 2015  les volontaires d’EUROCIRCLE ont participé au rassemblement de tous les jeunes en Service Civique et Service volontaire Européen de la Région PACA, dans le cadre des 5 ans du Service Civique et du « Joli mois de mai » qui a eu lieu à Puget – Théniers (Alpes Maritimes).

    Le but de ce rassemblement était de réunir les jeunes volontaires de la région autour du thème du développement durable; en particulier sur la problématique de l’eau et des fleuves côtiers en Méditerranée.

    Le foyer rural CEPAGE a assuré l’accueil collectif de ce regroupement et a mis en place des ateliers et des expositions sur la problématique de l’eau en lien avec le CPIE des îles de Lérins et le Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur.

    Les volontaires racontent brièvement leur journée :

    « Durant le trajet dans le Train des Pignes (Digne-Puget), nous avons fait des jeux pour mieux nous connaitre et pour que chacun de nous puisse donner sa propre expérience de volontariat.

    Nous avons été accueillis par des brésiliens qui nous ont initiés lors du déjeuner, à la Capoeira.
    L’après-midi, des ateliers autour de la thématique du développement durable ont été mis en place : il s’agissait d’un débat mouvant sur des questions de société, suivi d’une présentation du Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur par des professionnels du secteur, qui nous ont expliqué les enjeux de ce territoire (l’écotourisme en particulier). Nous avons aussi eu du temps libre pour nous balader et faire ainsi plus ample connaissance avec les autres volontaires. »

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    27.05.2015

    Festival Quartiers Libres

    "Eurocircle a eu l’honneur d’être présent au Festival Quartiers Libres samedi 23 mai, à la Place du Refuge dans le Panier.

    Cet événement, organisé conjointement par l’association Une Terre Culturelle, les centres sociaux Baussenque, de la Rouguière, Del Rio et Val Plan Bégudes, avait pour but de promouvoir la créativité, les talents, les animations de ces quartiers, et lutter contre les préjugés trop souvent véhiculés sur la vie et la vivacité de ces quartiers, finalement méconnus.

    Ainsi nous avons pris un grand plaisir à se retrouver au milieu de lectures de contes, de spectacles de danse, de hip-hop, d’ateliers culinaires et autres concerts et jeux sur la mobilité. Dans une telle profusion d’activités souvent en rapport avec la notion d’engagement, du local à l’international, nous apportions également notre part de réponses en présentant la mobilité et le volontariat européen.

    De l’animation de quartier au projet transnational, on voit chaque jour la nécessité du travail en réseau, du partage de savoir-faire et d’initiatives. On ne peut que saluer l’organisation de tels événements, festifs et colorés, et se réjouir à l’idée de participer à la prochaine édition."

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    20.05.2015

    Un 9 mai sous le signe de la tolérance et de l’ouverture au monde

     

    Musiques, théâtre, danses, navigations interculturelles, caravane numérique, projections, expositions, débats, stands d’informations, ateliers pour petits et grands : l’espace d’une journée la Place Bargemon à Marseille est devenue plus interculturelle que jamais ! 6000 citoyens du monde ont fêté, au fil de la journée, une Europe ouverte sur le monde. Convivialité, tolérance, créativité et échanges ont été les maitres mots de cette journée où chacun a pu partager ses pensées, discuter et s’informer sur de nombreuses thématiques chères à l’Europe : interculturalité, développement et transition énergétique, consommation, citoyenneté européenne ou encore sur les opportunités offertes à la jeunesse.


    Ce 9 mai s’est ouvert sur des discours de Michèle Rivasi (Députée européenne), Cyril-Robin Champigneul (Chef de la Représentation régionale de la Commission européenne en France), Fatima Orsatelli (Conseillère régionale), Maliza Said Soilihi (Conseillère municipale déléguée auprès de l'adjointe aux Relations Internationales et Européennes) et Stéphane François (Président de l'association Eurocircle). Chaque orateur a introduit l’événement en rappelant la thématique de l’année européenne du développement, axée l’action extérieure et le rôle de l’Europe dans le monde.

     

    30 jeunes femmes méditerranéennes venues pour l’occasion d’Egypte, de Jordanie, de Palestine, d’Italie, de Grèce et de France ont ouvert le bal sur les rythmes Gnawa du groupe Bambara Groove.

    Le public s’est immiscé dans la danse, se laissant porter dans une énergie positive aux couleurs de la Méditerranée.
    Vint ensuite l’heure du débat. Plusieurs associations et particuliers se sont joint à Madame Rivasi pour discuter des différentes problématiques liées à l’année européenne du développement. La discussion s’est déroulée au sein d’une salle des mariages de l’Hôtel de Ville comble, pour finalement se terminer bien plus tard, dans les allées des stands associatifs, entre citoyens du monde. 

    En parallèle, une tout autre ambiance a vu le jour sur la place Bargemon. De petites scénettes de théâtres, suivi de chorégraphies et de slam ont amené une partie du public à se rassembler autour d’une seconde scène plus intimiste. L’interculturel a été le thème fédérateur de cet espace où les invités ne se sont pas simplement contentés d’être spectateurs puisqu’ils ont également pris part au spectacle, innovant et improvisant de façon à modifier totalement la planification établie. Pour cette 12ème édition, le participatif était vraiment l’élément moteur de la fête.

    C’est d’ailleurs de cette façon que la programmation de la journée s’est mis en place : chaque association, institution et structure a apporté sa pierre à l’édifice. Hommes, femmes et enfants, marseillais comme provençaux et étrangers ont trouvé de quoi occuper leur journée.


    Entre la création de produits écologiques, la création de badges personnalisés, de pancartes d’expressions, le vidéomaton, le maquillage, le dessin, le graffiti, le puzzle européen et les nombreuses autres activités, les possibilités étaient multiples.
    Aux dernières lueurs de la journée, une échappée sonore, intrigante mais attendu de tous, a fait son apparition : La Kamba est entrée sur scène ! Musique colombienne, lunette rose et accents latins ont réuni le public autour de la grande scène.  C’est, dans une convivialité unanime et après plus de deux heures de spectacle que la soirée s’est terminée. L’équipe organisatrice a utilisé ses dernières forces pour ranger la place alors que les participants repartaient gaiement accompagnés de leurs souvenirs…
    Vivement le 9 mai 2016 pour de nouvelles aventures !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    20.05.2015

    Intense et exceptionnel ….l’échange des jeunes femmes euro-méditerranéens a pris fin

    Pendant 9 jours, 30 jeunes femmes venues de Palestine, Jordanie, Egypte, Grèce, Italie et France ont eu l’occasion de mieux se rencontrer et faire découvrir leurs cultures et leurs idées sur l’avenir.


    Les premiers 2 jours de cet échange ont été dédié à la préparation d’un flash mob pour l’ouverture de la Fête de l’Europe, le 9 mai 2015, en collaboration avec le groupe « Bambara Groove ». Elles ont proposé un voyage au cœur de leurs 6 villes au moyen de valises/expositions et de danses traditionnelles. 


    Dans le cadre d’un partenariat avec le Théâtre de la Cité, ces jeunes femmes ont eu l’opportunité de travailler durant 6 jours avec l’auteur et metteur en scène Alexandra Badea. Les ateliers d’expression ont permis la restitution de leurs rêves, craintes, histoires de vie.


    Leurs récits ont donné vie à une représentation théâtrale le 15 mai 2015 au Théâtre de la Cité.


    Nous remercions chaleureusement les jeunes femmes pour leur implication, le Théâtre de la Cité pour leur soutien et tout particulièrement Alexandra Badea pour son professionnalisme.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    20.05.2015

     

    Postulez dès maintenant pour le
    «Une parole commune parmi les jeunes« programme!

    Right Start Foundation international vous présente la nouvelle initiative

    «Une parole commune parmi les jeunes» (ACWAY).


    Le programme est une extension du programme  «Une parole commune entre nous et vous» de 2007 qui est une initiative et sera dirigée par des jeunes de différentes confessions comme un phénomène mondial dans la construction de ponts de coexistence par le biais du dialogue et de l'action.

    Au cours de l'année, les participants prendront part à un programme entièrement financé qui comprend plusieurs cours de formation, des conférences internationales et des activités civiques afin d’intégrer les participants dans la connaissance et l'action autour de la diversité culturelle et religieuse. Il sera également filmé dans le cadre d'une série documentaire TV qui sera diffusée sur la télévision par satellite pour des millions de téléspectateurs.

    La date limite pour les candidatures est le 10 Juin 2015 et le formulaire est en ligne: www.acway.org

    Les candidats retenus seront informés le 10 Juillet  2015.

    Le  programme de formation et de conférences se déroulera  entre le 4 et le 09 Septembre 2015 à Rabat, au Maroc.

    Si vous avez des questions, vous pouvez envoyer un courriel, téléphone, bip (ACWAY) ou Facebook .

    Zarah Sultana
    Project Coordinator 
    t: +44 (0) 121 4480550
    e: info@ACWAY.org
    t: www.twitter.com/ACWAYProject
    t: www.facebook.com/ACWAYProject
     http://www.rightstart.org.uk/

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    15.05.2015

    Echange intercuturel à Chypre

    H-36 avant notre arrivée à Chypre, quelle aventure !
    Comme nous nous y attendions le trajet a été un peu mouvementé et fatigant, les valises ne sont pas descendues de l'avion en même temps et ont décidé de rester quelques jours en Serbie... résultat des courses, trois jours après elles nous rejoignent à l'hôtel ! Bien entendu, ce n'était pas assez drôle, il fallait que l'on nous ai piqué des petites affaires.
    Malgré toutes ces péripéties notre groupe est resté soudé et nous avons pu nous connaître davantage, de ce côté là ce fut très positif !!
    Enfin, après cette petite introduction à notre voyage, nous entrons dans le vif du sujet, l'interculturel, prenez 10 nationalités, vous les mélangez pendant 9 jours et ça vous donne... "Spread your wings" ou "Déployez vos ailes"!!!!
    Du haut de notre montagne chypriote, du petit village d'Agros, nous avons pris notre envol sur le thème de l'intégration des migrants.
    Les premiers jours, nous ont permis de faire connaissance, de retenir les 50 prénoms, c'était marrant de voir que selon les langues maternelles, tel ou tel prénom était plus ou moins difficile à prononcer...
    Nous avons fait des activités pour souder le groupe et commencé à axer le travail sur les stéréotypes que l'on rencontre dans chaque pays avec des présentations théâtrales.
    Le 1er avril, c'était la fête nationale de Chypre, les personnes du coins, nous ont invités à leur soirée !
    Le mercredi soir, c'était "THE" night, la présentation de la "France", alors, aux cuisines : pain perdu, tomates à la provençale, tapenade, rousquilles, calissons...des vidéos sympas, un petit quizz et hop, une bonne soirée de passée !!
    L'une des rencontres marquantes de la semaine fut celle de Mohammed, artiste, professeur de théâtre originaire de Palestine qui nous a sensibilisé au départ des migrants de leur foyer, au fait de quitter sa famille à travers des jeux de rôles. A la fin de cette journée, nous étions un peu secoués et cela nous a fait nous poser pas mal de questions sur le monde actuel et les relations entre les peuples. Par la suite, durant une journée, nous avons travailler sur les préjugés dont souffrent les migrants, essayant de trouver les raisons de ces injustices.

    Côté tourisme !!
    Un rally photo nous a permis de découvrir Agros, de visiter l'usine de Roses et celle de produits locaux à base de fruits.
    Dans la semaine nous avons visiter deux autres villes Limassol, où certains se sont jetés à l'eau malgré les températures, il est vrai que la couleur de la mer donnait envie...et Nicosia, étrange situation, puisque la ville est divisée en deux, le nord étant turc, nous avions besoin d'une carte d'identité pour traverser...Là, nous avons entendu l'appel à la prière du muezzin, fait quelques emplettes, profitant des prix bon marché...
    Le samedi fut consacré aux évaluations de la semaine, et le soir direction l'aéroport pour arriver le lundi matin dans nos villes respectives...

    Ces quelques lignes pour résumer une semaine bien remplie d'émotions, de belles rencontres qui restera marquée dans nos esprits.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    15.05.2015

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    15.05.2015

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    11.05.2015

    L’association Eurocircle était présente le 23 avril au lycée professionnel Célony, à Aix-en-Provence.

    Dans le cadre de la treizième édition de la journée interprofessionnelle, les élèves du lycée rencontraient les entreprises afin de mieux connaître les débouchés possibles de leurs études et ainsi pouvoir plus aisément faire de choix d’orientation.

    Eurocircle présentait ce jour-là les dispositifs de mobilité internationale aux jeunes présents. Mais pourquoi parler voyage quand on veut entendre travail, me direz-vous ? Parce que toutes les expériences de séjour à l’étranger que nous proposons, tous les échanges, les stages, les volontariats sont autant de bagages de savoir-faire, de savoir-être à disposition des futurs travailleurs ; ce sont indéniablement des avantages considérables sur leur CV permettant aux jeunes une meilleure insertion sur le marché, toujours plus concurrentiel, du travail.
    Partir avec Eurocircle, profiter de l’opportunité d’un séjour plus ou moins long à l’étranger, ce n’est pas repousser l’entrée dans le monde professionnel, c’est au contraire la faciliter.
    Nous remercions le lycée des métiers de Célony pour nous avoir invité lors de cette journée et permis de présenter les dispositifs de mobilité aux lycéens présents."

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    11.05.2015

    FAMFIP « FOSTER YOUTH WOMEN MOBILITY IN THE MEDITERRANEAN AREA TO PROMOTE EMPLOYABILITY

    Eurocicle accueille un échange de 30 jeunes femmes euro mediterrannées en provenance de Jordanie, Palestine, Egypte, Gréce, Italie, France.

    Elles ont posées leurs valises dans un premier temps sur la place Bargemon ce 09 mai pour fêter avec nous la fête de l’Europe et échanger avec les citoyens sur leurs cultures.

    5 jours de travail vont suivre avec l’auteur metteur en scène Alessandra Badea autour de leurs réalités sociales et culturelles et de leurs désirs d’avenir en termes de mobilité, d’employabilité et de choix de vie.

    Une restitution ainsi qu’une rencontre aura liVENDREDI 15 MAI [17H] AU THÉÂTRE LA CITÉ
    54, Rue Edmond Rostand, 13006 Marseille

    Réservation indispensable auprès du Théâtre La Cité par mail : resa@theatrelacite.com ou tél : 04 91 53 95 61

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    05.05.2015

    PARCOURS COMBINE SERVICE CIVIQUE FRANCO-INTERNATIONAL
    2015-2016

    QUESACO ?
    Une mission de service civique d’une durée totale de 6 mois qui se déroule à la fois en France (en Région PACA) et en Asie (Inde, Cambodge, Chine, Japon, Vietnam, Arménie), ou en Amérique du Sud (Guatemala, Mexique, Salvador, Argentine) ou dans un pays méditerranéen (Grèce, Turquie, Egypte, Jordanie, Maroc, Palestine) en binôme 2 volontaires français(es) - 03 Septembre 2015 au 07 février 2016
    ▪ ETAPE 1  : Préparation au départ et engagement local  : Les deux premiers mois de volontariat se déroulent en Région PACA (Marseille) pour les formations collectives. Les volontaires suivent des ateliers de préparation au départ et construisent leur projet professionnel au mois de septembre : des formations et ateliers, ainsi qu’un suivi personnalisé régulier sont proposés. Les volontaires identifient puis s’engagent dans une organisation en région PACA au mois d’Octobre.
    ▪ ETAPE 2  : Mobilité internationale  : Les 3eme, 4eme, et 5eme mois de volontariat se déroulent au sein d’une structure d’accueil à but non lucratif, pour une mission dans un des pays cités ci-après.
    ▪ ETAPE 3 : Bilan d’expérience et parcours professionnel : le 6eme mois de volontariat est destiné au bilan et au partage de l’expérience internationale. Les volontaires apprennent à identifier et valoriser les compétences acquises pendant la mobilité afin d’affiner leur projet professionnel.
    Avant de postuler, retrouvez les vidéos du parcours combiné et le livret descriptif de
    l’expérience et des missions de l’an dernier sur  : http://www.eurasianet.eu rubrique
    volontariat « service civique franco-international ».

    Télécharger l'appel à candidature
    Télécharger le formulaire de candidature



    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    05.05.2015

    Partir en Au pair en Angleterre ?

    Découvrez l'offre en cliquant ici.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    05.05.2015

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    28.04.2015

    SEANCES D’INFORMATION COLLECTIVES ADEJ mercredi 13 mai 2015


    Permettre l’accès à l’information juridique pour facilit
    er  l’autonomie des jeunes.

    Public : les jeunes de 16 à 25 ans
    Horaires : du 14h à 17h
    Modalité : Information collective – mise en situation et exemples pratiques- réponse aux questions individuelles

    « Changement majeur »
    Descriptif : Le passage à la majorité est un cap important dans la vie des jeunes. Il suscite presque toujours de l’enthousiasme mais parfois aussi de nombreuses questions. Le but de cette animation est de donner le maximum d’informations pratiques pour faciliter cette transition.

    Citoyenneté, Famille, Justice, Argent, Contrats, Santé et Sexualité : à travers ces 7 thématiques, les intervenants de l’ADEJ proposent de présenter les changements qui s’opèrent en termes de droit dans la vie quotidienne des jeunes.

    A la fin de l’intervention, un « pass’ à la majorité » est remis à chaque élève. Ce livret reprend les différents thèmes abordés sous forme de résumés accompagnés de modèles de lettres et de renseignements pratiques.

    Fiche d'inscriptionà télécharger ici
    Inscription au 04 91 24 33 62 ou par retour de mail à : svicente@crijpa.fr
    Contact : Sandrine VICENTE

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    23.04.2015

    Ca bouge à Manosque !

    Les 26,27 et 28 mars dernier se tenait à la salle Osco Manosco, dans la belle ville de Manosque le forum « mon agglo pour l'emploi ».
    Les objectifs de ce forum étaient d'aider les jeunes à trouver un emploi sur le territoire en rencontrant des chefs d'entreprise , de les accompagner dans leurs démarches de recherche d'emploi avec différents ateliers autour de la construction d'un CV et d'une lettre de motivations mis en place par la mission local.  Et enfin de promouvoir la mobilité internationale et de proposer des solutions à tous les jeunes qui souhaiteraient avoir leurs premières expériences à l'étranger.

     A cette occasion l'association Eurocircle a détaché 2 intervenants pour participer à ce forum et témoigner sur leurs expériences de mobilité : Domenico, un jeune italien qui effectue actuellement un service volontaire européen  au sein d'Eurocircle, pour aider à préparer la fête de l'Europe qui aura lieu le 09 mai prochain à Marseille, et Jonathan qui à effectué un stage Leonardo de 2 mois l'an dernier en Grèce dans le domaine de l'animation.

    De nombreux intervenant sur la mobilité se sont succédé tout au long de la matinée du 28 mars pour présenter les différents dispositifs. En commençant par « Myinternshipabroad », une entreprise qui à pour mission d'aider les jeunes étudiants à trouver un stage à l'étranger dans de prestigieuses compagnies mais aussi dans leurs démarches administratives (visa, etc..), « Le Club Teli », qui est une association qui accompagne les jeunes mêmes sans expérience à partir travailler à l'étranger et pour finir les 2 jeunes volontaires d'Eurocircle qui ont présentés les différents dispositifs de mobilité européenne proposé par l'association, et parlé de leurs expériences personnelles à l'étranger. Tous les intervenants de ce forum se sont donnés le mot pour inciter les jeunes participants à se lancer dans cette belle aventure qu'est la mobilité à l'internationale.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    21.04.2015

    FAM-FIP - Echange des jeunes femmes Euro-Méditerranéennes

    Du 7 au 16 mai 2015, l'association Eurocircle accueille à Marseille un échange de jeunes femmes, FAM-FIP « Encourager l’accès à la mobilité internationale des jeunes femmes en méditerranée pour favoriser leur insertion socio-professionnelle ». Ces 30 jeunes femmes viennent de France, Jordanie, Egypte, Palestine, Italie et Grèce.

    L’objectif global du projet est de favoriser la participation active, l’accès à la mobilité internationale et l’insertion socio-professionnelle des jeunes femmes du bassin méditerranéen en participant à un échange interculturel proposant des méthodes d’éducation non formelle et des ateliers de théâtre via un partenariat avec le « Théâtre de la Cité » .
    Le programme inclut, un flash mob surprise lors de l’édition 2015 de la « Fête de l’Europe » le samedi 9 mai et une représentation finale au « Théâtre de la Cité », le vendredi 15 mai.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    17.04.2015

    Supermarket vs Local Producers en Roumanie

    Bonjour amis lecteurs !
    Vous voulez du dépaysement à 3h de vol de Marseille ? Alors asseyez-vous convenablement dans votre fauteuil, attachez vos ceintures, direction Cristuru Secuiesc, dans la zone hongroise de Roumanie. Simon le pilote (leader) et ses hotesses/steward (jeunes) Alexandra, Julie, Noémie et Romain vous remercient pour avoir choisi Eurocircle pour découvrir l’échange Supermarket vs Local Producer.
    Ce petit village peuplé d’irréductibles hongrois résiste encore et toujours à l’envahisseur roumain, euh… aux multinationales. Je m’explique : l’Association Agricultorilor Cristuru Secuiesc, qui a monté le projet et qui regroupe plusieurs agriculteurs de la zone, se bat pour préserver l’agriculture traditionnelle qui tend à disparaitre avec le progrès et les standards européens de la PAC, et sensibilise la communauté à consommer local.
    A travers cet échange, nos jeunes ont été sensibilisés aux questions de production locale. Ils ont pu visiter des coopératives où l’on fabrique du jus de betteraves, et des produits laitiers. Ils ont été accueillis par des familles le temps d’un après-midi, et pour partager un goulash (soupe hongroise) au dîner. Ils ont fait de belles rencontres avec les autres groupes venus de toute l’Europe, ce qui leur a permis de pratiquer l’anglais ; les barrières sont tombées au fur et à mesure des jours et des moments de partages, comme les soirées interculturelles et les temps libres.
    Je suis très fier de ce groupe pour lequel j’ai traduit toutes les activités (et même reçu le prix du meilleur traducteur !). Mais ce qui me rend le plus fier, c’est qu’ils veulent tous repartir en échanges et/ou SVE, et reprendre leurs études pour certains. Ils adorent la Roumanie, qu’ils considèrent désormais loin des clichés qu’on lui véhicule.
    Merci/köszönöm pour votre attention, en espérant que vous ayez fait un bon voyage !

    Simon, leader du Youth Exchange Supermarket vs. local producers en Roumanie, pour Eurocircle.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    17.04.2015

    Une audition publique a été proposée avec la participation de Daniel COHN-BENDIT

    L’association « FenêtreS », créée à partir de l’activité de la M.E.C.S LA MAISON à Charbonnières (69260), a pour objet le rassemblement des acteurs œuvrant en direction de jeunes en difficulté d’insertion afin de proposer, développer et mettre en place des actions pour ce public, dans une perspective d'éducation populaire et de manière transversale, en :
    - favorisant l'éducation à la citoyenneté et à la solidarité,
    - travaillant la notion de mobilité locale, nationale et internationale,
    - amenant chaque jeune vers des solutions pérennes, en matière d’inclusion (logement, insertion, etc.)

    Cette plateforme multi-partenariale intervient dans le cadre des programmes européens ERASMUS +,  grâce à l’implantation d’EUROCIRCLE Rhône-Alpes et du plan régional du raccrochage des jeunes en difficulté d'insertion ayant pour objectif l'autonomisation des jeunes comme de véritables acteurs de la société (du local à l'Europe) :
    Nous avons proposé jeudi 19 mars 2015, une journée d’étude qui vise à mettre en situation les jeunes de FenêtreS et à apporter un éclairage sur les questions de mobilité et d’interculturalité. Une audition publique a été proposée avec la participation de Daniel COHN-BENDIT


    Un principe
    Une personnalité est auditionnée par un groupe de jeunes autour d’une question: de quelles compétences fondamentales (savoirs, savoir-faire, savoir-être) un individu a-t-il besoin pour être pleinement acteur de sa vie et pleinement acteur de la société?
    Un objectif
    Explorer la vie de la personnalité afin d’identifier les armes qui ont été les siennes pour se construire, tracer son chemin et s’y tenir.
    Une règle
    Les questions sont formulées avec respect, bienveillance et simplicité ; les réponses, également formulées avec la plus grande simplicité d’expression possible, proscrivent les généralités pour se nourrir de la vie et de l’expérience de la personnalité auditionnée.
    Les auditeurs
    Des jeunes de 18 à 25 ans, décrocheurs, étudiants ou engagés dans la vie professionnelle, accompagnés par les Cités d’Or, en quête d’une voie dans la vie et d’une voix dans la société.

    « FenêtreS » a organisé une autre journée d’étude sur « les jeunes et les addictions en Europe », le 3 avril à l’Hôtel de région Rhône-Alpes dans le cadre d’un training course regroupant sept pays européens. Cette journée avait pour but de mettre en avant des pédagogies alternatives de prévention et de traitement des addictions.

    Frédéric WEBER
    Directeur M.E.C.S « la Maison »
    A.D.A.E.A.R

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    17.04.2015

    Réunion Euroméditerranée  - Région Languedoc-Roussillon
    Montpellier, 10 mars 2015

    Le 10 mars 2015, Eurocircle était à Montpellier pour la réunion Euroméditerranée hébergée par la  région Languedoc-Roussillon. A la réunion étaient présents des représentants de la Région LR et PACA, de l’Université de Montpellier et d’Aix-Marseille ainsi que des représentants des associations consacrées à la mobilité.
    Suite au discours d’accueil de la région et à une rapide présentation des participants, Jean-Luc Prigen de l’agence Erasmus + France a présenté Euro-Med Mobilities : une plateforme visant à centraliser les informations concernant la coopération dans les domaines de l’éducation, de la jeunesse et de la formation sur la zone Euro-méditerranéenne et à mettre en contact les acteurs spécialisés ou intéressés par le développement de leur action dans cette zone. Euromed Mobilities (euro-med.fr) a rencontré un franc succès : 1.000 connections par semaine, un taux de rebond de plus de 73 %, un public jeune et international. Dans le top 9 des consultations, on trouve les pays suivants : France, Maroc, Etats-Unis, Algérie, Espagne, Tunisie, Italie, Roumanie, Belgique.
    Le programme Erasmus + portant une attention toute particulière à l’aire Euro-méditerranéenne,  Marie Le Duc nous confirme que la dimension internationale du programme représente aujourd’hui 1,68 milliard d’euros pour la période 2014-2020. Les pays concernés sont les 33 pays membres ainsi qu’environ 150 pays partenaires répartis en régions selon une classification spécifique. Les pays du Sud de la Méditerranée sont concernés par la dimension internationale du programme, et  correspondent à la région 3 composée de l’Algérie, de l’Egypte, d’Israël, de  la Jordanie, du  Liban, de la Libye, du  Maroc,  de la Syrie, et de la Tunisie.
    Ces pays disposent de trois possibilités d’actions :

    - Le Master Conjoints (EMJMD) – Centralisé par l’Agence exécutive (L’appellation Erasmus Mundus reste privilégiée)
    - Le Renforcement de la capacité dans l’enseignement supérieur – Centralisé par l’Agence exécutive
    -
    Le Renforcement de la capacité dans l’enseignement supérieur – Centralisé par l’Agence exécutive
    - La Mobilité Internationale de crédits – Décentralisée et gérée par  les Agences nationales Erasmus+ (Agence Erasmus+ France pour la France)

    On entre au cœur du sujet quand Manon Xhenseval  nous présente Euromed + : une plateforme au service de la formation professionnelle en zone Euro-Méditerranéenne ayant pour objectif la création d’un espace euro-méditerranéen de l’enseignement et de l’éducation professionnelle en favorisant les échanges entre les deux rives.
    L’Agence Erasmus+ France a été mandatée par la DREIC (Direction des relations européennes et internationales et de coopération) / MENSER pour mener à bien ce projet en partenariat avec l’Italie.
    Le site, qui sera lancé en novembre 2015, vise à favoriser la mobilité des apprenants d’une rive à l’autre mais également la mobilité des formateurs. A terme, l’objectif de la plateforme est de renforcer l’adéquation entre l’offre de formation et la demande des entreprises.
    En Région PACA, la dimension  méditerranéenne est un axe fort, et cela se traduit à la fois par l’engagement de la Région PACA sur la Plateforme Euro-Med Mobilities et par l’engagement de la Région auprès des jeunes « NEETs » (Not in Education, Employment, or Training), que ce soit sur le volet des modes de volontariats, des pratiques sportives, des activités culturelles ou thématiques  telles par exemple celles mises en place avec la collaboration d’Eurocircle.
    Il se confirme à travers les différents programmes Erasmus+, qu’il s’agisse de Jeunesse et Sport ou  d’Éducation et Formation, que les passerelles et les possibilités de mobilités entre ces différents domaines et pays gagnent à être connues, puisqu’elles s’inscrivent dans une mobilité d’acquisition de compétence, facteur clé vers l’emploi.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    15.04.2015

    NON aux discours de haine !

    Le conseil de l’Europe a lancé le « No Hate Speech Movement », une campagne européenne pour défendre les droits de l’homme en ligne. Crée pour et par les jeunes, cette campagne a pour objectif de :

    • Sensibiliser le public au discours de haine en ligne, ainsi qu’aux risques qu’il comporte pour la démocratie et pour tous les jeunes, et promouvoir la maîtrise des médias et d’Internet;
    • Aider les jeunes à défendre les droits de l’homme, que ce soit en ligne ou hors ligne;
    Réduire les seuils de tolérance vis-à-vis du discours de haine en ligne;
    • Mobiliser, former et organiser en des réseaux en ligne de jeunes militants des droits de l’homme;
    • Repérer les discours de haine en ligne et mettre au point des outils permettant d’y réagir de manière constructive;
    • Soutenir et faire preuve de solidarité envers les personnes et les groupes visés par le discours de haine en ligne;
    Prôner l’élaboration d’instruments politiques européens consensuels pour combattre le discours de haine;
    Développer la participation et la citoyenneté en ligne chez les jeunes.
    Pour trouver toutes les informations sur les discours de haine sur internet, les raisons pour lesquels ils violent les droits de l’homme et comment TU peux devenir actif-ve en ligne sur internet mais aussi au quotidien afin de lutter activement contre toutes les formes de discrimination, rendez-vous sur http://www.mouvementnonalahaine.org.

    + Ajout vidéo : https://youtu.be/sr0WVzoAxHk

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    19.03.2015

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    19.03.2015

     

    Projet « Roma Genocide- Part of European History »

    « Roma Genocide- Part of European History » est un projet européen, financé par le programme « Europe pour les citoyens » qui vise à sensibiliser les jeunes à la citoyenneté européenne et favoriser le débat sur l'extermination des roms durant la seconde Guerre Mondiale. Ainsi, les activités proposées auront pour objectif principal d’encourager les citoyens à avoir une pensée critique, de favoriser leur compréhension des événements historiques en rapport avec la discrimination des Roms.

    Coordinateur du projet :
    Roma Youth Centre - Macédoine

    Partenaires du projet:
    RAPLECTION - Croatie
    Associazione Culturale Thèm Romano ONLUS – Italie
    Asociatia Nevo Parudimos – Roumanie
    EUROCIRCLE - France
    Desincoop – Portugal
    EPEKA– Slovénie

    Activités envisagées :
    Les activités suivantes restent à confirmer et sont donc modifiables. Toute proposition de collaboration sera la bienvenue en vue d’une synergie avec d’autres projets en cours et ayant les mêmes objectifs !

    • Activités internationales :

    - Participer au kick-off meeting et à un cours de formation international sur la méthode de la « Bibliothèque humaine », en Macédoine du 22 au 28 mai 2015. Vous souhaitez participer au cours de formation, veuillez trouver ici la fiche d’information pratique

    - Participer à une conférence internationale et développer un réseau international de partenaire

    • Activités nationales :

    Dans le cadre de ce projet Eurocircle envisage d’organiser à Marseille et dans la région en collaboration avec des autres partenaires français les activités suivantes :

    -Une journée de rencontre et d’échange avec les « livres » autour du l’extermination des Roms durant le seconde Guerre Mondiale (date à définir entre juin et décembre 2015).

    - Organiser une journée de débats et de sensibilisation sur le travail forcé et le génocide des Roms pendant la seconde guerre mondiale

    - Organiser un événement culturel lié à la culture Rom

    - Créer un réseau régional de partenaires

    « Cette publication (communication) n'engage que son auteur et la Commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues. »

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    19.03.2015

    est un partenariat innovant entre l’Association Régionale des Missions Locales de la région PACA (ARDML) et l’ONG européenne EUROCIRCLE. Ce projet est soutenu par le Conseil Régional PACA. Au vue de sa réussite, il est reconduit pour l’année 2015.

    Eurocircle et l’ARDML ont la volonté de pérenniser leur action et de continuer à animer ce réseau opérationnel sur l’ensemble du territoire PACA. Nous proposons la poursuite des activités de l’espace territorial dédié à la mobilité internationale afin de favoriser l’insertion sociale et professionnelle de 110 jeunes ayant peu ou pas de qualification, inscrits dans les Missions locales des 6 départements de la Région. Les jeunes participeront à une mobilité internationale que ce soit un échange interculturel, un stage professionnel ou bien un Service Volontaire Européen.

    Durant cette expérience, ils seront accompagnés afin que leur projet professionnel et personnel s’affine, et que leur accès à l’emploi soit facilité par les compétences acquises au cours de la mobilité telles que :

    • l’acquisition de compétences sociales / transversales: ouverture d’esprit, autonomie, confiance en soi, prise d’initiatives, capacité d’adaptation, communication, aptitude à la mobilité géographique et professionnelle; etc.
    • l’acquisition de compétences professionnelles : connaissance de différents modes de travail, pratiques et savoir-faire professionnels ;
    • l’amélioration des compétences linguistiques et interculturelles (capacité à interagir avec des personnes de culture différente).

    Les 29 missions locales qui ont intégré le projet vista+ participent activement à sa mise en œuvre. En effet, chaque structure ayant au moins un référent mobilité internationale au sein de son équipe, constituera un relai auprès des conseillers, des jeunes et d’Eurocircle.
    Le parcours, imaginé par l’ARDML et Eurocircle, se déroulera en trois temps, avec une formation en amont de la mobilité, un suivi pendant le séjour et un accompagnement au retour.

    Tous les jeunes bénéficieront, en amont et en aval de leur mobilité, d’un accompagnement dans le cadre de leur insertion professionnelle.

    Ce parcours proposé a un fort impact sur l’autonomie, la participation active, l’employabilité, l’entreprenariat et la citoyenneté du jeune. Il permet d’affiner, de confirmer et d’expérimenter concrètement une filière professionnelle. La mobilité est alors un atout dans leur orientation et leur insertion dans le monde du travail.

    Une attention sera portée tout au long du projet à ce que les jeunes puissent identifier les apports de la mobilité avec pour objectif d’intégrer leur expérience dans leur parcours socio-professionnel en vue d’une meilleure employabilité.

    PACA ARDML

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    16.03.2015

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    12.03.2015

    Le Bureau du Parlement européen à Marseille, la Représentation de la Commission européenne, Eurocircle et ses partenaires organisent cette année encore la Fête de l'Europe qui aura lieu le samedi 9 mai 2015, Place Villeneuve Bargemon à Marseille.
    Ce rendez-vous annuel est l'occasion de renforcer chez les citoyens européens le sentiment d'appartenance à l'UE, d’engager un dialogue citoyen et de tenter de rendre l'Europe moins abstraite.

    L’édition 2015, sera l’occasion de rassembler une grande mixité d'acteurs associatifs, institutionnels et surtout, les citoyens européens, pour célébrer l'Europe dans sa diversité et dans la convivialité.

    Ainsi, un appel à participation a été lancé pour contribuer à la réussite de cet événement. Cf. Documents en pièces jointes.

    En raison de délais très courts, les souhaits de participations doivent être envoyés à

    corinne.vidal@ec.europa.euavant le 20/03/2015. Les deux documents suivant doivent également lui être retourné :  

    Nous vous remercions par avance pour vos propositions et votre participation à ce grand événement.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    03.03.2015

    Rencontres Istréennes de la Jeunesse

    Vendredi 13 février, Eurocircle était présent aux 2emes Rencontres Istréennes de la Jeunesse, un forum organisé par la ville d’Istres et consacré cette année à l’Engagement citoyen.
    Au Magic Mirrors, une salle conviviale et propice à l’échange, se sont succédés au micro des élus locaux, un docteur en science politique et diverses associations locales en rapport avec la jeunesse. 
    Les «jeunes » ont eu bien évidemment la parole, que ce soit pour présenter le Conseil de Vie Collégienne ou pour diffuser un court métrage sur les rapports hommes-femmes. Les volontaires de la Ville d’Istres ont ensuite témoigné sur le dispositif du service civique.
    L’après-midi, des tables rondes ont été consacrées à différentes thématiques : l’engagement local et ses cadres, l’engagement européen, animée par Eurocircle, l’engagement associatif et ses nouvelles formes, s’engager à prendre soin de soi, et les dispositifs du comité local pour le logement autonome des jeunes. La restitution des tables-rondes et des débats soulevés a été faite par les volontaires Istréens.
    La journée s’est terminée sur un concert d’une association culturelle locale. Ce forum a permis de nombreux échanges et réflexion communes de qualité. Les jeunes présents, actifs dans les discussions ont montré leur envie d’engagement (dans l’associatif, dans leur lycée ou collège, dans la mobilité …)
    Eurocircle, en promouvant la mobilité européenne et le volontariat, permet aux jeunes de réfléchir sur la citoyenneté européenne et leur engagement.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    20.02.2015

     

    Job Skills en France! Episode 5

    Du 12 au 14 février 2015, l’association Eurocircle a eu le plaisir d’accueillir à Marseille, les huit partenaires européens du projet de partenariat éducatif Leonardo, Job Skills.
    Nous avons été accueillis pour la réunion de travail par le service des relations internationales du Conseil Général des Bouches du Rhône, nos partenaires ont eu l’occasion de découvrir et d’échanger sur les métiers de l’artisanat et les différents dispositifs d’apprentissage et de formation avec notre invité Laurent Giordanengo, responsable du service « Développement de l'Apprentissage et de l'Emploi » de la Chambre de métiers et de l'artisanat des Bouches-du-Rhône. Les apprenants des différents pays ont pu participer à un atelier créatif d’artisanat de leur côté.

    Dans le cadre de ce projet, l’association Eurocircle, a décidé de mettre en avant deux métiers traditionnels de notre région, le santonnier et le savonnier. 
    Ainsi, nous avons visité le « Musée des santons Marcel Carbonel » où les partenaires ont pu examiner les différents types de santons. 
    La deuxième journée, notre partenaire local la savonnerie « La Licorne » nous a ouvert ses portes et nous a confié les secrets de fabrication artisanale de savon de Marseille. Nous avons conclu cette réunion avec une visite guidée de la ville de Marseille.
    Nous tenons adresser nos sincères remerciements à Linda Casta du Conseil General des Bouches du Rhône pour la mise à disposition de la salle, à Laurent Giordanengo pour la présentation des métiers d’artisanat régionales et aux employés de la savonnerie  « La Licorne » pour la visite de l’entreprise.

    La sixième et la dernière réunion de travail sera organisée par le "Complexe scolaire de l'enseignement secondaire général et professionnel Stanislaw Staszic", à Białystok en Pologne du 10 au 13 juin 2015.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    04.02.2015

    Hommage à Nadine

    En janvier dernier, c’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition prématurée de Nadine. Elle était partie, via Eurocircle, en stage professionnel Leonardo Da Vinci en Espagne de mars à mai 2014. Très appréciée de tous, sérieuse et souriante, elle laisse un grand vide derrière elle mais de beaux souvenirs dans nos cœurs.

    Nos pensées vont à sa famille et ses proches auxquels nous adressons nos sincères condoléances.

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    04.02.2015

    Le projet TLN Mobility, coordination de la mobilité transnationale pour les jeunes en difficulté en Europe sous l’égide du FSE 2014-2020

    TLN Mobility

    TLN Mobility est un réseau transnational d’apprentissage réunissant des autorités de gestion du Fond Social Européen de 15 pays ou régions. Il a été créé dans le but de produire un appel à projet coordonné au niveau transnational qui apporte des solutions pour l’inclusion des jeunes adultes dans l’emploi, la formation ou l’éducation. Les partenaires, convaincus de l’impact positif qu’offrent les séjours professionnels réalisés à l’étranger, ont pour objectifs de :

    1. Faciliter l'accès à l’emploi et à la formation aux jeunes défavorisés et aux jeunes adultes par des mesures de mobilité transnationale.

    2. Encourager la coopération transnationale au sein du FSE (Fond Social Européen) en créant un modèle d'action transnationale applicable à d'autres domaines politiques du FSE.

    L'objectif général du Réseau d'apprentissage est de faciliter l'entrée des jeunes défavorisés et des jeunes adultes à la formation et à l'emploi grâce à des mesures de mobilité transnationale. L'action est  ciblée sur les objectifs 2020 de l'UE, en soutenant les objectifs, en particulier l'initiative phare «Youth on the move». L’appel à projet développé par le réseau se base sur un accord volontaire entre les États membres et les régions partenaires pour mener des opérations FSE. Les partenaires ont  défini ensemble les exigences minimales pour réaliser ces opérations avec une mise en œuvre de qualité pour les opérateurs et les jeunes impliqués.
    Pour mener à bien leur mission, les participants se sont, depuis février 2013, réunis plusieurs fois afin d’affiner leur proposition. Ils se réuniront maintenant en France, à Marseille, le 10 février 2015 à la Villa Méditerranée pour dévoiler les résultats de ce projet.

    Si vous souhaitez vous rendre à la conférence, n’hésitez pas à vous rendre sur les lieux, celle-ci est gratuite et ouverte au public.
    Pour en  savoir plus sur le projet TLN Mobility, téléchargez le « Coordinated Call » via le lien suivant :

    http://www.tln-mobility.eu/SharedDocs/Downloads/PDF/Coordinated%20Call.pdf?__blob=publicationFile

    TLNMobility logo esf europeanunion

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    03.02.2015

    Job Skills en France ! Episode 4

    Après Kirsehir, Sofia, Castro di Marina et Zafra, la ville de Marseille a l’honneur d’accueillir, du 12 au 14 février 2015, les 9 partenaires du projet Job Skills pour la 5ème réunion de travail.
    Depuis novembre 2013 les partenaires de ce projet financé dans le cadre d'un Leonardo partnership ont eu l’occasion de découvrir plusieurs métiers manuels appartenant au patrimoine de chaque pays européens représentés dans le projet : lacet de bobine, mosaïque ou fabrication de tapis.
    Après la réunion de travail qui aura lieu le vendredi 13 février les partenaires vont découvrir les savoir-faire du métier de santonnier avec Mr. Marcel Carbonel de « Santons Marcel Carbonel ». Et, le samedi 14 février nos collaborateurs auront l’opportunité d’échanger avec le maître savonnier Serge Bruna de la savonnerie « La Licorne ».


    Serge Bruna de la savonnerie La Licorne

    Mr Didier des Santons Didier

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    03.02.2015

    est un partenariat innovant entre l’Agence Régionale des Missions Locales de la région PACA (ARDML) et l’ONG européenne EUROCIRCLE. Ce projet est soutenu par le Conseil Régional Provence Alpes Côte d'Azur.

    Le projet est issu du dispositif régional EMIIP « L’espace Mobilité Internationale et Insertion Professionnelle », mis en œuvre par l’ARDML et Eurocircle en 2013, et du projet Vista, action transnationale soutenue par le Fonds social européen, l’Etat et le Conseil régional d’avril 2011 à décembre 2012. En 2014, Vista + a permis à 110 jeunes de la région PACA de participer à une mobilité internationale que ce soit un échange interculturel, un stage professionnel ou bien un Service Volontaire Européen.

    Le projet Vista +, ainsi que les précédentes cités ci-dessus, ont donné l’opportunité à Eurocircle et à l’ARDML PACA de sceller une collaboration autour de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes via une expérience à l’étranger. Depuis 2011, les partenaires travaillent de manière complémentaire. Des réunions de régulation permettent la mise en commun des pratiques, l’identification des aspects positifs et les pistes d’amélioration pour la poursuite du projet. La mobilité internationale fait aujourd’hui partie intégrante de l’offre de service proposé par les conseillers des Missions locales au public et est considérée comme une réelle plus-value dans le parcours d’insertion d’un jeune.

    Un réseau mobilisé sur l’ensemble du territoire PACA

    En 2014, le réseau couvre l’ensemble du territoire régional, ce sont à présent 29 Missions locales qui ont intégré le projet Vista+ et ont participé activement à sa mise en œuvre. Pour cela, chaque structure a au moins un référent mobilité internationale au sein de l’équipe qui constitue le relais entre conseillers, jeunes et opérateurs de mobilité (Eurocircle). Afin de consolider et pérenniser cette action au sein des Missions locales de la région, un « Mémento de la mobilité internationale » a été créé en 2014. Ce livret décrit les bonnes pratiques pour l’organisation et le déploiement de cette offre de service. Ainsi la mobilité internationale devient une action ancrée au sein de chaque Mission locale de la région PACA et une étape possible dans le parcours d’insertion sociale et professionnelle de chaque jeune accompagné.

     

    Un suivi des jeunes axé vers l’insertion sociale et professionnelle

    Dans le cadre du projet Vista+, en 2014, 110 jeunes issus des 6 départements de la région, et ayant un faible niveau de qualification (bac maximum), ont pu vivre une expérience de mobilité internationale (échange interculturel, volontariat, ou stage professionnel). Tous ont pu bénéficier en amont et en aval de leur mobilité d’un accompagnement dans le cadre de leur insertion sociale et professionnelle, coordonné par leurs référents Mission locale et Eurocircle.

    Une attention est portée tout au long du partenariat à ce que les jeunes puissent identifier les apports de la mobilité pour leur projet, puissent valoriser leurs expériences à l’étranger grâce à des témoignages et entretiens au retour, et qu’ainsi leur expérience leur soit le plus profitable possible pour leur avenir professionnel.

    PACA ARDML

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    03.02.2015

    Forum emploi de Berre

    Retrouver ci dessous deux articles de la Provence du samedi 31 janvier sur le forum emploi de Berre avec un zoom sur l'espace volontariat et mobilité internationale ainsi que sur les structures ayant participé à l'animation de cet espace.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    22.01.2015

    « La coordination de la mobilité transnationale pour les jeunes en difficulté en Europe sous l’égide du FSE 2014-2020 : les résultats de TLN Mobility »

    le 10 février 2015 à Marseille.

     

    La conférence s’adresse aux autorités de gestion du FSE et aux organismes exécutifs du FSE, ainsi qu’aux représentants de l’UE et aux administrations régionales et nationales. Clôturant le projet du Réseau, la conférence est organisée afin de partager les résultats de TLN Mobility, à savoir l’Appel coordonné du FSE sur les mesures de mobilité transnationale pour les jeunes défavorisés et les jeunes adultes ( Coordinated Call on ESF Transnational Mobility Measures for Disadvantaged Youth and Young Adults.

    En outre, la conférence se concentrera sur :

    - la démonstration de l’impact des mesures de mobilité internationale sur les participants ainsi que sur les marchés du travail régionaux en présentant des études de cas pratiques, et ;
    - la démonstration des avantages à se joindre à une approche coordonnée au niveau de la mise en place du programme.

    Conference website

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    20.01.2015

    Nouveaux blogs des pôles mobilité d'Eurocircle

    Le blog du Service Volontaire Européen
    - Le monde fabuleux des SVEs
    Ce blog”Impressions EVS” est consacré au Service volontaire européen (SVE). Il est écrit par et pour les (futurs) volontaires.

    Le blog du pôle Leonardo mobilité
    -
    https://leoblogeurocircle.wordpress.com/
    Ce blog est celui des stagiaires du programme Leonardo, qui sont partis ou qui partiront avec l’association Eurocircle. Conseils, témoignages, idées… ils viennent partager leurs expériences et éclairer les interrogations des futurs Leo afin de leur permettre de répondre à la question : qu’est-ce qu’un stage Leonardo avec Eurocircle?

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    09.01.2015

    Lancement des interventions dans les lycées de la région avec le dispositif régional «rencontre l’Europe», ce vendredi 09 janvier.

    Dans le cadre de ce projet Eurocircle interviendra à raison de 2 séances dans 30 lycées et centres de formation de la filière générale et technologique.



    2 modules sont proposés aux équipes pédagogiques. Un des modules est dédié à la  Sensibilisation à l’union européenne et aux dispositifs de mobilité. Le second, quant-à-lui, a pour intitulé « Préparation au départ et sensibilisation à l’interculturel dans le cadre de la mobilité Erasmus + ». Une séance de partage d’expérience et de valorisation de la mobilité et des compétences acquises sera également inclue à ces interventions.
    Un travail en amont avec les enseignants réfèrent permet l’adaptation des contenus proposés en fonction des besoins pédagogiques des groupes de jeunes.
    Les séances ont pour objectifs de :

    • sensibiliser les jeunes à l’interculturel
    • éveiller à l’altérité
    • favoriser la tolérance
    • stimuler une conscience de l’Europe et de ses valeurs

    Nous abordons les concepts de culture, d’identité, d’interculturalité et cherchons à instituer une participation active des jeunes dans les parcours et projets, d’enrailler les freins/craintes à la mobilité, et de mesurer l’impact de la mobilité dans un parcours socioprofessionnel



    Chaque séquence doit permettre aux jeunes de découvrir des facettes de l’Union européenne tout en les sensibilisant à ses principaux enjeux :

    • Connaissances générales sur la vie et les cultures en Europe et établissement d’une conscience de valeurs communes au niveau local, national et européen.

    Renforcement de la participation des jeunes à des thèmes de la vie quotidienne et à des processus politiques.

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    09.01.2015

    Relais d’appui aux programmes européens et à la mobilité

    Eurocircle s’engage avec le soutien de la région à renseigner, orienter, former, et accompagner les acteurs du secteur associatif de la région PACA dans le développement de projets européens.

    Des permanences en région ainsi que des ateliers spécifiques et des formations auront lieu au court du premier semestre de l’année 2015, ceci dans le but de favoriser l'accès aux nouveaux programmes européennes 2014-2020.

    Nous informons sur les fonds structurels 2014-2020 (FEDER, FSE, FEADER) ainsi que sur les Fonds intracommunautaires 2014-2020 (Horizon20, Erasmus+, Europe créative, Europe pour les citoyens, Life, Justice, Easi…)
    Nous mettons à disposition des outils tels qu’un questionnaire d’analyse de vos attentes, des ateliers thématiques adaptés à vos besoins. Un diagnostic individualisé par association afin d’évaluer le profil des futurs porteurs de projets et leurs adéquations avec les appels à projets européens ciblés.
    Une base de données de partenaires internationaux, expérimentés en projet européen et mobilité. Une newsletter d’information des appels européens à paraitre. Un calendrier avec les permanences, modules de formation et ateliers en Région. Des fiches programmes/actions/sous actions synthétiques adaptées.
    Un accompagnement renforcé sur toute la temporalité de vos projets, de la conception au bilan. Ce suivi comprend un diagnostic en amont, l’accès aux modules de formation collective et aux ateliers thématiques, des entretiens individualisés ainsi que les conseils d’un référent unique.

    https://docs.google.com/forms/d/1L6J57ter2rJXO8nrH_i1FN_E8iLeS72d72wnKtFfAS4/viewform?usp=send_form


    Relais d’appui durant la marche des foyers ruraux

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    08.01.2015


    EUROPANORAMA

    Les 11 et 12 décembre 2014 l’association EUROCIRCLE, en collaboration avec l’association PISTES SOLIDAIRES MEDITERRANEE ont organisé une formation dans le cadre du projet EuroPanorama. Cette formation a réuni 12 professionnels de différentes structures de la  Région Provence-Alpes-Côte d’Azur au Domaine de Petite à Grans.


    EuroPanorama est un projet destiné à former des ambassadeurs de la citoyenneté européenne dans les six départements de la Région PACA en vue de sensibiliser localement les habitants à la construction européenne et à renforcer leur sentiment d’appartenance à l’UE.


    Cette première formation avait pour but de regrouper des professionnels et de découvrir des méthodes d’animations de l’éducation non-formelle autour de la citoyenneté européenne. Un des objectifs était aussi d’apporter des outils et des méthodes pour l’élaboration d’animations, jeux ou ateliers liés à ce sujet. 4 thématiques ont été traitées pendant ces 2 jours de formation : le fonctionnement des Institutions Européenne, la Vie démocratique et citoyenne,  le Dialogue Interculturel et l’Eco-citoyenneté.


    Le premier jour, après l’accueil des participants, un tour de table de présentations des structures et des professionnels présents, et une présentation globale PowerPoint du projet EuroPanorama, nous avons ouvert la formation avec la thématiques Dialogue Interculturel et Vie démocratique et citoyenne par des energizers. Ce jeu a permis aux participants de s’exprimer et échanger autour de la problématique du racisme qui conduit non seulement à des attaques violentes à l’encontre des étrangers ou des réfugiés, mais aussi à une discrimination au niveau du logement, de l’emploi et d’autres aspects de la vie quotidienne, et aussi notre approche de conflits différent selon le contexte socio-culturel des personnes concernées.

    Le deuxième jour nous avons traité les thématiques du Fonctionnement des Institutions Européennes et d’éco-citoyenneté  pour permettre aux participants d’améliorer leurs connaissances sur le fonctionnement de celles-ci et de les sensibiliser au débat, à l’échange sur des sujets d’actualités politiques à travers un jeu de rôle. Il a permis de montrer et comprendre, à travers une participation active, les relations entre les divers éléments d’un système. 



    L’étape suivante, avant la deuxième formation EuroPanorama est le travail local, c'est-à-dire que chaque structure travaillera sur l’élaboration d’une animation sur la base d’une des 4 thématiques proposées avec son public cible. Eurocircle et Pistes Solidaires seront chargées du suivi des animations locales auprès des structures pour alimenter ce qui sera le « Guide de l’ambassadeur de la citoyenneté européenne ».

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    05.01.2015

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    16.12.2014

    Contact Making Event à Weimar en Allemagne

    Du 5 au 11 décembre 2014 un Contact Making Event a eu lieu à Weimar en Allemagne. Ce sémainaire était organisé par Culture goes Europe. Le but de ce meeting était de rencontrer des partenaires intéressés pour monter des projets portant sur le développement soutenable et le monde rural. Ces projet rentraient dans le programme Erasmus + de l’Europe.

    Une personne d’Eurocircle s’y est rendue. Pendant 5 jours intenses entre travail de groupe et atelier individuel elle a pu rencontrer des partenaires d’Allemagne, de Roumanie, d’Albanie, de Lituanie, de Macédoine, Turquie, etc…. 33 personnes de 30 associations, institutions de différents pays de l’Europe et limitrophes ont pu trraviller ensemble et réfléchir sur, qu’est ce que l’entreprenariat ? Qu’est ce que le développement soutenable ? Quelles sont les réalités du monde rural dans les différents pays de l’UE ?
    La dernière journée a été consacrée à l’écriture d’un potentiel projet. Eurocircle a participé avec 3 autres partenaires au début de rédaction d’un échange de jeunes : Let’s go to our village
    Vous aurez la possibilité de suivre les avancés du projet, Let’s go to our village, plus de détails à venir.

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    09.12.2014

    Etats généraux de la Région - Jeunesse- 2014

     

    Deux volontaires d’Eurocircle étaient présents à la faculté des sciences de Marseille le 27 novembre 2014 pour la restitution de parole officielle des Etats généraux de la Région.
    Dans un amphithéâtre fortement teinté d’orange, couleur des volontaires et bénévoles d’Unis-cité, venus en grand nombre pour l’occasion, les jeunes, leurs institutions partenaires, des associations qui le représentent se passaient le micro pour restituer six mois de débat, de discussions, et d’autant de doutes, de témoignages, de vœux et des besoins exprimés par les acteurs dont la parole est trop souvent effacée.



    On y applaudissait une mobilisation citoyenne réussie, d’envergure, avec 3500 personnes ayant participé lors de ces Etats généraux lors du forum d’ouverture, des rencontres départementales et autres fabriques.
    Les différents acteurs ont fait remonter les envies, les besoins d’un meilleur accès à l’information, aux dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle, à la culture, aux formations. On sentait une nécessité que la réalité du quotidien rime plus avec des notions évoquées telles qu’engagement, ouverture à l’autre, autonomie et ouverture de l’espace public aux jeunes.
    Eurocircle et de très nombreux partenaires se sont largement investis sur ces Etats généraux et c’est un plaisir de voir que les valeurs et convictions que porte l’association sont partagées et écoutées.

    http://echo-citoyen.regionpaca.fr/

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    09.12.2014

    Conférence finale ILEAC – Europe pour les citoyens

    Le 11 novembre 2014, Eurocircle était à Turin pour la clôture du projet européen ILEAC (http://www.ileac.eu/). La conférence s’est tenue dans ancien arsenal militaire restructuré en lieu d’échanges culturels et d’aide aux citoyens notamment aux jeunes. L’objet de cette conférence était d’une part, de présenter les résultats, bonnes pratiques et livrables du projet et d’autre part, de d’échanger sur la question de l’intégration européenne dans le monde d’hier, d’aujourd’hui et de demain.



    A l’issue du projet, deux livrables ont été produits, vous pourrez les retrouver en téléchargement libre sur le site d’Eurocircle :

    Une vidéo de la conférence est disponible sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=ZD2K4C3rAu0

    Le projet ILEAC (Intergenerational Learning for an European Active Citizenship) est cofinancé par l'Union européenne à travers le programme « Europe pour les citoyens ». Débuté en septembre 2013, ce projet transnational réunit 6 partenaires européens dont Eurocircle (Italie, Bulgarie, France, Monténégro, Slovénie et Suède). ILEAC vise à engager un dialogue intergénérationnel entre ceux qui ont assisté à la naissance et la construction de l'Europe et ceux qui n'ont connu que l'Union européenne. 

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    26.11.2014

    Job Skills en Espagne! Episode 4


    Dans le cadre du projet Job Skills, l’association espagnole Agora, a accueilli les neuf partenaires du projet, dont Eurocircle, dans la ville de Zafra, Espagne. Durant 3 jours, du 12 au 16 novembre 2014, les 10 eurocircliens, 9 « learners » et leur coordinateur, ont eu l’occasion de découvrir l’artisanat espagnol.
    Les mots clés des premiers deux jours a été « l’apprentissage des métiers d’artisanat ». Ainsi, le premier jour a été dédié à l’exploration de « l’Ecole Supérieure d’Art et Design de Mérida » et ses différentes spécialisations, mosaïques, sculptures, dessins et design etc. et à la visite du « Centre spécialisé dans le travail de terre cuite » de Mérida.


    Présentation de l’atelier mosaïque


    Démonstration de travail de la terre cuite

    Le deuxième jour les participants ont pu visiter « l’Université Populaire de Zafra » où les jeunes et les moins jeunes (24-84 ans) pratiquent, sous la supervision de professionnels, le lacet de bobine, la broderie, etc. et le centre de sérigraphie de Zafra.



    La troisième journée, pendant la réunion de coordination, qui a été consacrée à la visualisation de vidéos ayant comme thème l’artisanat régional, les « learners » ont participé à un atelier de fabrication de bracelets, vidéo ici: Workshop - projet Job Skills- Espagne
    Les membres de l’équipe du projet d’Eurocircle attendent avec impatience d’accueillir à Marseille du 12 au 15 février 2014, les participants de la cinquième réunion de travail. Le programme inclue la découverte de métier de savonnier avec M. Bruna de la savonnerie artisanale « La Licorne » et de métier de santonnier.


    Les « eurocircliens » dans le centre de sérigraphie de Zafra

    « N'ayant jamais fait de séminaire, j'ai pu découvrir cela tout en échangeant avec les locaux et des jeunes/adultes. Je m'intéressais dernièrement aux études d'art et design donc ce séminaire m'a vraiment aidé à en savoir plus. » Naiza – « learner 

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    25.11.2014

    Citoyen pour l’air


    Eurocircle était aux journées Méditerranéenne de l’Air.
    Ces journées organisées par L’association Air PACA s’est tenue à la Villa Méditerranée les 18 et 19 novembre 2014.
    De nombreuse associations et entreprises y étaient présentes.
    Quelques idées à retenir ?

    Des personnalités comme Jean Jouzel, prix Nobel de la paix et climatologue sont intervenues pour nous parler de l’air en PACA et dans le monde. En résumé : le réchauffement climatique est une réalité et est dû aux activités de l’homme.
    2 scénarios sont possibles, selon que l’homme modifie sa façon de vivre ou qu’il garde la même. Selon lui, la qualité de l’air est une affaire de santé publiques et pas seulement un problème environnemental.
    A l’heure actuelle de nombreux partenariats s’établissent, de plus en plus de projets prennent en compte la qualité de l’air dans les villes, pour exemple, l’agglomération de Montpellier est venue témoigner de ses réalisations pour les transports en commun.
    Un forum de stand s’est tenu et Eurocircle a pu rencontrer des organisations comme « Pôle risques », « Air Paca », « l’Air et moi », etc.
    Au cours de ces journées de nombreux outils de sensibilisation ont été présentés, la plupart sont accessible par internet.
    Alors si vous avez 5 minutes allez découvrir ce qui est dans l’air du temps http://www.lairetmoi.org/pollution-air-sensibilisation-pedagogique.html

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    17.11.2014

    « Citoyenneté et construction d’une communauté méditerranéenne des peuples »


    Le 14 novembre dernier, nous avons assisté à la 5ème rencontre de l’Assemblée des Citoyens de la méditerranée (ACM) intitulée  « Citoyenneté et construction d’une communauté méditerranéenne des peuples ». http://acimedit.net/fr/ 
    Ce fut l’occasion de prendre part à de nombreux débats et d’enrichir nos points de vue sur les enjeux qui secouent actuellement les pays méditerranéens. En effet, parler de coopération méditerranéenne signifie aussi se confronter aux situations économiques, environnementaux, mais aussi et surtout politiques de ces territoires.
    En raison de l’actualité brulante au Moyen-Orient ces derniers mois, les échanges de la salle sur la question politique ont été intenses. Ils se sont surtout concentrés sur la question syrienne et le conflit israélo-palestinien. La présence de deux spécialistes sur ces thématiques a permis d’enrichir nos connaissances en termes de géopolitique. Nous avons surtout pris conscience de la distance entre notre perception des conflits, orientée bien souvent par les médias nationaux, et la réalité du terrain.
    Ainsi, Sébastien Boussois, spécialiste de la question israélo-palestinienne a démontré que le débat français sur la reconnaissance de l’Etat palestinien était surtout une agitation médiatique. Il nous a expliqué que la question de la reconnaissance de la Palestine d’un point de vue du droit international peut aboutir à partir du moment où le droit international est respecté par tous, or ce n’est pas le cas aujourd’hui.
    Ces précisions sont importantes, car lorsque l’on veut parler de coopération Méditerranéenne on est toujours confronté à un blocage sur la question israélo-palestinienne. Ce conflit gangrène l’ensemble des discussions pour l’intégration méditerranéenne. Si on l’ignore, ce sera comme une plaie ouverte dans l’espace méditerranéen.
    Sébastien Boussois a fait référence à la tribune de l’écrivain Tahar Ben Jelloun dans le journal « Libération », qui posait la question : mais que font les pays arabes pour sauver Gaza ? Pour lui,  le conflit israélo-palestinien est l’élément fondateur de l’émotion collective arabe. http://www.liberation.fr/monde/2014/08/10/mais-que-font-les-pays-arabes-pour-sauver-gaza_1078558
    Sur la question syrienne, Salam Kawakibi, chercheur en sciences politiques et relations internationales d’origine syrienne nous a aussi permis une distanciation sur le traitement médiatique, presqu’uniquement en terme de « terrorisme ». Il nous a expliqué que c’était pervers de se concentrer sur les dangers du Daesh (qui se fait appeler Etat Islamique). Selon lui, beaucoup de monde oublie que la révolution syrienne était d’abord pacifique, et que l’absence de soutien à l’armée syrienne libre a contribué à la montée des groupes terroristes tels que le Daesh. Son point de vue a provoqué de vives réactions dans l’assemblée et chacun s’est efforcé d’argumenter à la lumière de son expérience nationale.
    Au cours de ces débats, nous avons donc pris conscience que la construction d’une citoyenneté méditerranéenne et d’une coopération juste et équilibrés entre des Etats aux situations politiques très différentes nécessitait un dialogue permanent et une confrontation des points de vue pour rééquilibrer nos regards souvent influencés par les médias et le contexte de vie de chacun.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    17.11.2014

    "Be better, be European" Echange interculturel en Géorgie du 02 au 10 juin 2014

    Voici une vidéo de l'échange réalisée par le partenaire géorgien

    https://www.youtube.com/watch?v=QJKWA98iHBM

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    10.11.2014

    Témoignagede Damien Narcy qui a réalisé un stage professionnel Leonardo da Vinci en Lituanie

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    06.11.2014

    Job Skills en Italie! Episode 3


    Du 10 au 13 juin 2014, l’association Eurocircle a participé à la troisième réunion de travail du projet Job Skills. Les neuf partenaires du projet ont été accueillis par l’association « Istituto di Ricerca Internazionale per lo Sviluppo » (IRIS) dans la ville de Castro di Marina, dans le talon de l’Italie.
    La première journée a été consacrée à la découverte du travail de recherche fait par les partenaires sur les dispositifs d’apprentissage mis en place par leur Etat/Région, pour les personnes en situation de handicap. De plus, nous avons pu échanger nos bonnes pratiques respectives sur l’apprentissage de l’art et du travail manuel par personnes handicapes.

    Objets réalisés par des personnes en situation d’handicap provenant d’Italie

    Durant la deuxième journée, les partenaires ont travaillé sur l’affinement du contenu de l’e-book. Celui-ci va inclure la description du projet, des partenaires, des métiers d’artisanat choisis et de la manière dont les partenaires utilisent ceux-ci pour aider les jeunes ayant moins d’opportunités à s’intégrer dans la société.

    La quatrième réunion de travail sera organisée par l’association « Asociacion de Mujeres Progresistas AGORA », à Zafra en Espagne, du 12 au 16 novembre.

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    06.11.2014

    Formation des bénévoles « Youth Leader » (accompagnant de jeunes en mobilité)
    (01/11/2014-02/11/2014)

    Le 1er et 2 novembre  2014 Eurocircle et Pistes solidaires Méditerranée ont organisé la deuxième étape (après une 1er expérience d’accompagnement)  de la formation youth leader ;  le partage d’expérience et les échanges de bonne pratique entre youth leader  tout comme la capitalisation de leur expérience  d’accompagnement était au programme.

    Le samedi, les participants se sont organisés en une rédaction pour réaliser un journal dédié au prochains Youth Leader, des rubriques de préparation du groupe,  conseils pédagogiques,  récits  d’expériences  et anecdotes…constituent ce journal , qui dés sa parution sera en ligne sur nos sites internet.
    Nous avons poussé le partage d’expérience par un plateau tv improvisé donnant lieu à des interviews dans une ambiance festives.
    Afin de capitaliser les expériences, le dimanche les Youth Leader ont entamé  la journée par  un « Speed-Dating ».  A leur tour employeur/employé, ils ont valorisé et extrait de cette expérience  d’accompagnement de jeunes à l’étranger des compétences qu’ils ont transférées dans les propositions d’embauches qui leur était faites. Ils ont réalisé à quel point, on pouvait également s’adapter  à des offres différentes et valoriser son parcours sous différents angles. Les participants se sont sentis, pour certain, en phase avec les entreprises et associations de l’économie social et solidaire. 
    L’après-midi , un temps sur le développement d’idées et de projets d’échanges interculturels  est venu renforcer les compétences des leaders , leur  donnant une meilleur compréhension des programmes européens. Vous retrouverez ces projets innovants dans le journal.



    Les participants sont repartis de la formation avec de nouvelles idées  de projet en tête,  de nouvelles envies d’implication et, satisfaits de la qualité de leurs échanges entre leader.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    30.10.2014

    Forum de la Mobilité à Digne

    Le 15 octobre dernier, Eurocircle était présent au Forum de la Mobilité à Digne. Grâce à un bon travail de communication du Bureau Information Jeunesse, où se déroulait le forum, plusieurs jeunes sont venus se renseigner sur les possibilités de séjour à l’étranger.
    Eurocircle et Pistes Solidaires Méditerranée exposaient aux jeunes, lycéens pour la plupart, en quoi consistent le travail et le rôle des deux associations. Nous avons ensuite présenté et discuté avec les participants d’un voyage, d’une expérience à l’étranger. Les échanges ont été très enrichissants.



    Le but de la présence d’Eurocircle à un tel forum, outre de proposer concrètement des offres d’échanges interculturels, de stages professionnels à l’étranger, de service volontaire européen, est également de rassurer les jeunes et leurs familles. Partir n’est pas un choix facile, mais l’expérience de l’association dans de tels projets, ainsi que les témoignages des volontaires ayant beaucoup bourlingué, ont semble-t-il mis en confiance et enthousiasmé les lycéens.



    Eurocircle envoie des jeunes sans condition de diplôme, de niveau de langue. Notre but est aussi de montrer à tous que le voyage, la mobilité est à la portée de tout le monde à condition de frapper à la bonne porte. Seule la motivation compte !
    Un grand merci aux organisateurs et aux participants de ce forum très plaisant !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    30.10.2014

    ILEAC (Intergenerational Learning for an European Active Citizenship)

    "En clôture du projet ILEAC (http://www.ileac.eu/) se tiendra le 11 novembre 2014 à Turin, une conférence finale pour présenter les résultats et livrables du projet.

    Vous trouverez ici le programme de la journée. Le projet ILEAC (Intergenerational Learning for an European Active Citizenship) est cofinancé par l'Union européenne à travers le programme « Europe pour les citoyens ». Débuté en septembre 2013, ce projet transnational réunit 6 partenaires européens dont Eurocircle (Italie, Bulgarie, France, Monténégro, Slovénie et  Suède).

    ILEAC vise à engager un dialogue intergénérationnel entre ceux qui ont assisté à la naissance et la construction de l'Europe et ceux qui n'ont connu que l'Union européenne.

    Un article et photos de la conférence finale sera publié mi-novembre.

    Affaire à suivre!

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    18.10.2014

    Eurocircle, relais d’appui aux programmes européens et à la mobilité.


    Eurocircle a accompagné les fédérations des foyers ruraux rassemblées samedi 18 octobre, lors d’une journée sur le thème de l’Europe, dans une randonnées de 4 heures à Eygalières, une occasion pour discuter des opportunités qu’offrent les programmes européens, en particulier Erasmus +  pour les jeunes, les professionnels de la jeunesse et de l’éducation non formelle.



    L’après midi, c’est autour d’un Débat sur l’Europe hier et d’aujourd’hui animé par  Mr MERGER de la "Maison de l'Europe de Provence" que les membres des fédérations ont pu échanger leur point de vue.

    Quant aux plus jeunes membres des fédérations, c’est en compagnie des volontaires européens Kristina (macédoine) et Sébastien (Allemagne) d’Eurocircle qu’ils ont pu, au travers de méthodes dynamiques et participatives, aborder L’Europe, ses pays et cultures.

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    21.10.2014

    Forum Emploi à Istres

    Mercredi le 15 octobre, deux volontaires d’Eurocircle ont participé au Forum Emploi organisé par la Mission Locale d’Istres. La mission Locale fait ce forum chaque année pour informer des jeunes en recherche d’emploi

    Il y avait des stands du pôle emploi, d’organismes de formation mais aussi d’entreprises pour recruter des jeunes comme la SNCF. Nous avons installé notre stand "Mobilité Internationale" avec des affiches, panneaux, drapeaux ... 

    Beaucoup de jeunes sont venus au forum et ils étaient très intéressés par les offres d’Eurocircle. Un séjour à l’étranger est  une bonne possibilité pour acquérir de nouvelles expériences professionnelles. Les jeunes ont posé beaucoup de questions et reçu de nombreuses informations sur les projets SVE et les stages Leonardo.
    Comme nous étions deux volontaires de l’étranger (Macédoine, Allemagne), nous pouvions témoigner auprès des jeunes de nos propres expériences avec le projet de SVE.



    C’était une journée très intéressante et enrichissante. Un grand merci aux organisateurs et aux participants du Forum Emploi 2014!

    Le prochain Forum Emploi aura lieu le 23 Octobre à Rognac, avec bien sûr un stand d’Eurocircle sur la mobilité internationale!

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    17.10.2014

    Témoignage de Eleonore et Xavier, qui ont participé à l'Échange interculturel "Let's go on the mountians".

    Une semaine à la montagne, ça vous gagne !

    Direction l’Italie, province de Biella dans le Piémont.

    Nous étions six jeunes français à partir de Marseille, certains venaient de Lyon ou de Gap et c’est environ 13 heures de routes qui nous attendaient.
    Le bus partait de Marseille pour arriver à Milan, de là nous devions prendre un métro et un train. Ce dernier a été annulé à cause d’une grève. Finalement, nous sommes arrivés à bon port, les italiens sont venus nous chercher à une gare pas très loin. Un démarrage plutôt exténuant, mais un accueil chaleureux dès notre arrivée. En piste « Ciapa la Galeina » une petite danse pour nous mettre en train et un jeu rapide pour se souvenir des prénoms.
    Dès le lendemain ballade et visite d’une ferme qui produit son fromage de façon traditionnelle, et conférence de presse à la mairie de Sordevolo.


    En fait, tous les jours nous avons visité quelque chose, que ce soit un village, un monument, un musée…
    Nous sommes allés à Turin mardi, nous avons visité le musée de la montagne et après un quartier libre, nous sommes rentrés sur Biella, où un buffet libre nous attendait.
    Mercredi, les choses sérieuses commencent, randonnée dans la montagne pour rejoindre le village de Bagneri et gouter la polenta, chacun a pu s’essayer à la préparation de cette mixture. La pluie nous rattrapant, nous sommes rentrés en voiture.
    Jeudi, randonnée plus longue et un peu plus physique, mais le paysage de Trappa valait le coup.
    Vendredi, préparation de l’exposition photo, ballade dans le parc naturel de Burcina à Pollone puis visite ou shopping selon les envies à Biella et musée de la passion. Pour finir la journée nous sommes allés dans la meilleure pizzeria du coin !
    Samedi, discussion autour de la montagne et visite de notre exposition photo. Le soir, préparation des grillades et fête de départ.



    C’est donc avec un mélange de joie d’avoir connu aussi intensément ce groupe et de tristesse que nous avons repris la route le dimanche, direction Marseille.

    "Une expérience que je n’oublierai pas de sitôt, une expérience de plusieurs mois en 1 semaine ! autant dans le partage que dans l'apprentissage, une semaine très enrichissante et pleine de vie, le genre de chose qui fais comprendre que l'univers humain est varié et plein de surprise que l'on peut retrouver dans nos différences de cultures, de tradition et de savoir vivre, tous sa au sein d'une collectivité unie. le top !!

    Xavier

    "Je me demandais ce qu'allait donner cette rencontre de nationalités sur une semaine, et le résultat est sans appel: ce fut excellent ! A travers les différentes activités, notamment la soirée interculturelle, où nous nous sommes affairés en cuisine, où chacun interroge l'autre, curieux de savoir ce qu'il concocte...les randonnées, parfois fatigantes où l'on s'entraide ou du moins se comprend dans la difficulté. Enfin tous ces moments partagés au quotidien, nous font prendre conscience une nouvelle fois que nous sommes juste des êtres humains avec nos forces et nos faiblesses, sans ajouter de classification liée à nos origines géographiques."

    Eleonore.

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    13.10.2014

    Forum mobilité internationale à la Maison Pour Tous Centre Julien

    Mercredi 8 octobre, Eurocircle a participé à la 6ème édition du Forum sur la mobilité internationale organisé par le Centre Social Baussenque et la MPT Centre Julien qui a, cette année, accueilli le forum dans ses locaux au Cours Julien.


    Eurocircle en collaboration avec les associations de mobilité et les opérateurs d’insertion-socioprofessionnelle à Marseille ont présenté aux nombreux jeunes venus sur le forum, les différentes opportunités de mobilité : des échanges interculturels au service volontaire européen en passant par les stages professionnels à l’étranger.
    Cette présentation a été suivie de témoignages de volontaires de toute l’Europe ayant bénéficié des différents programmes de mobilité et qui ont souhaité partager leur enthousiasme et leur motivation avec  tous. Un espace vidéo a été dédié à la diffusion de documentaires, notamment d’Eurocircle sur des jeunes partis en stage professionnel Leonardo en Allemagne ou encore sur des échanges interculturels qui ont pu servir d’appui pour l’information et d’exemples concrets de mobilité pour les jeunes présents.



    Tandis qu’à l’intérieur, les stands pourvus de photos et d’informations attiraient les voyageurs en devenir, des tables et chaises invitaient les personnes à se relaxer à l’extérieur et à réfléchir sur ce que pouvaient apporter le voyage et la mobilité. Les témoignages étaient affichés en plein air, intriguaient et faisaient réagir les badauds. Le Centre Julien, décoré pour l’occasion de nombreux drapeaux et photos de pays étrangers, a fait le plein et l’atmosphère chaleureuse et enthousiaste a permis d’offrir un cadre propice aux jeunes pour se lancer sur le projet de leur choix. Un grand merci aux organisateurs et aux participants de ce forum 2014 !


    Rendez-vous pour les prochains forums de mobilité, le 15 octobre 2014 à Digne-Les-Bains et à Istres !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    10.10.2014

    Inauguration d’Eurocircle Rhône-Alpes !

    Le 3 octobre 2014, l’équipe d’Eurocircle Marseille a participé à l’inauguration d’Eurocircle Rhône-Alpes à Charbonnieres les bains.  Nous avons été accueillis, dans un cadre festif par Frédéric Weber, directeur de l’ADAEAR (Association pour les Droits et l'Accompagnement de l'Enfant à l'Adulte) et son équipe.
    Durant la matinée, nous avons assisté aux discours d’inauguration des deux associations : Fenêtres et Eurocircle Rhône Alpes qui viennent se rattacher à La Maison. La deuxième partie de la journée a été dédiée à la découverte des nouveaux locaux et à des échanges d’idées  pour  la mise en place de futures collaborations entre les structures.
    La journée a été clôturée par un repas collectif et convivial durant lequel les équipes des différentes associations ont apprendre à se connaître et échanger sur leurs activités respectives.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    10.10.2014

    Training Course en Macédoine
    (4 au 12 Juillet 2014)

     

    J'ai été très agréablement surprise et ce à différents niveaux. Beaucoup de choses attirent notre attention et nos sens sont sollicités à chaque instant. A travers cette formation d'une dizaine de jours, beaucoup de choses se sont déroulées.
    Tout d'abord la formation tourne autour d'une thématique actuelle, il s'agissait pour ma part de l'égalité des genres et des inégalités envers les femmes. J'ai pu réaliser à travers cette formation que bien souvent nous sommes dans l'erreur concernant le jugement des autres. En effet, à travers la formation et le nombre de personnes multiples et divers car il y avait pas moins de 10 pays différents qui y participaient, on a pu voir que certaines notions étaient si différentes d'une culture à une autre et d'un individu à un autre. De ce fait, cela impose humilité et envie d'apprendre car on réalise alors que les choses sont bien plus complexes qu'on ne le pense.

    A côté de cela, c'est une expérience extrêmement riche qui nous absorbe, des gens de milieux différents, de cultures différentes, parlant une langue différente se côtoient, mangent ensemble, dansent ensemble, débattent ensemble, dorment ensemble, rient ensemble et toutes ces différences finalement s'effacent pour laisser place à l'humain. Pour ma part, j'ai appris beaucoup, j'ai réalisé à travers cette formation qu'en réalité j'étais une personne bien plus forte que je ne le pensais car victime de beaucoup de préjugés.
    Je porte le foulard et cette formation m'a donné la force de continuer à vouloir être ce que j'ai envie d'être dans une société qui a de plus en plus de mal à accepter cette différence. La diversité des êtres, des pays, des cultures et des langues nous poussent à l'humilité. Cette diversité n'est pas un frein, ou un obstacle, au contraire elle est un moteur d'échanges et de richesse. Merci eurocircle pour cette aventure qui m'a permis non seulement d'améliorer mon anglais mais aussi d'apprendre toujours et encore, apprendre. 
    Merci.

    Kantouar Malika
    Aix-en-Provence

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    08.10.2014

    Conférence nationale Erasmus+ à Lille

    Eurocircle toujours dans le feu de l’action,  à peine les dates de soumission passées que nous voila à Lille pour la conférence nationale Erasmus+, au service de l’emploi et des compétences. En compagnie de la député au parlement européen Karima Delli, d’Antoine Godbert directeur de l’agence Erasmus + France/éducation et formation et de toute son équipe.

    Il est rappelé que :

          • le programme doit bénéficier à l’employabilité des publics les moins défavorisés : ex : les personnes en situation de handicap ou géographiquement éloignées.
    • Il doit être présent dans les territoires et s’appuyer sur ses acteurs territoriaux : conseils régionaux, association des régions de France.
    • Sa dimension internationale est renforcée
    • Il doit conserver son capital sympathie auprès du public
    • Il doit aboutir à des projets de qualités, ce qui implique une plus grande présence  et plus d’accompagnement des porteurs de projet.

    Dans le cadre de stratégies 2020 en faveur d’une croissance intelligente, durable et inclusive
    Le programme doit permettre :

    • Un abaissement du taux de sortie précoce du système scolaire à – de 10%
    • L’obtention d’un diplôme de l’enseignement supérieur pour au mois 40% de la population   de 30 à 34 ans


    2015, sera doté de la même enveloppe financière que 2014, qui sera suivi à partir de 2016 d’une augmentation exponentielle pour répondre à ces objectifs.

    Candice  de Laulanié, déléguée générale de l’agence Erasmus + France / jeunesse et sport précisera « la mobilité est un outil essentiel pour aider une jeune à rebondir car elle n’est pas stigmatisant comme peuvent l’être certaines filières de formation.

    Des ateliers sur les enjeux majeurs du nouveau programme ont été proposés :
    Erasmus + et les territoires, les acteurs territoriaux, collectivités et administrations déconcentrée de l’état seront des acteurs incontournables du nouveau programme.
    Erasmus + et les publics éloignés de la mobilité : des opportunités nouvelles  et des moyens pour promouvoir l’équité et l’inclusion des personnes rencontrant des obstacles économiques, sociaux, géographique, ou en situation de handicap.
    Erasmus + et la dimension internationale : des ponts entres les entreprises et l’enseignement supérieur au travers de projet Tempus et Erasmus Mundus.
    Erasmus + et le secteur scolaire : formation continue des professionnels. Un des objectifs majeurs du programme est le renforcement des compétences professionnelles des professionnels de l’éducation et de la formation.

    Des outils novateurs du nouveau programme ont été présentés :
    Le réseau canopé (le réseau de création et d’accompagnement pédagogique)
    Le  Etwinning (au service des échanges de pratiques pédagogiques )

    Le site www.europe-et-formation
    géré par Centre Inffo – Centre pour le développement de l’information sur la formation Permanente. Doté d’une mission publique d’information, il élabore annuellement un programme de développement de l’information, de la documentation et des études dans le domaine de la formation professionnelle et de l’apprentissage.
    La Présentation de la nouvelle charte graphique de  l’agence Erasmus + France/éducation et formation

    Vous trouverez le compte rendu détaillé ainsi qu’une vidéo compte rendu sur le site http://conference.agence-erasmus.fr/

    Et en soutien à la formation professionnelle, nous étions à la soirée d’inauguration des EuroSkills 2014 – Compétition européenne des Métiers, un eurovision de la formation professionnelle en Europe.
    A découvrir !
    www.euroskills2014.org

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    08.10.2014

    One Step Beyond Against Unemployment

    Eurocircle a participé au séminaire « One Step Beyond Against Unemployment », organisé par notre partenaire « Assessorament Mobilitat Europea Joves » à Barcelone, sur la thématique: le chômage des jeunes en Europe.

    Chaque structure partenaire a présenté ses activités et projets pour influer ou participer à la diminution du chômage dans sa région.  Nous nous sommes concertés sur les enjeux locaux et internationaux du chômage  des  jeunes et avons visité un bureau pour  l’emploi afin d’entendre les réalités du chômage en Espagne (53,7% des jeunes de 15 à 24 ans sont sans emploi).
    Nous avons collecté des idées pour lutter contre le chômage (comment peut-on utiliser la mobilité pour favoriser l’employabilité des jeunes ; l’entraide intergénérationnelle  avec création de Facebook pour des entreprises séniors …).
    Les résultats de notre réflexion seront publiés dans un livret diffusé très prochainement.

    Ce fut  un séminaire très intéressant parce que le chômage des jeunes est un problème qui nous concerne tous, et  que toute initiative, innovation a son importance.


    Photo : Davide Orlandini

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    06.10.2014

    Fenêtres sur l'Europe en région Rhône Alpes

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    06.10.2014

    Eurocircle à la Foire Internationale de Marseille

    Ce mercredi 1er octobre 2014, l’association Eurocircle a été invitée par la Région à participer à la 90e édition de la Foire Internationale de Marseille et à exposer sur le stand du Conseil Régional PACA.



    Au programme, jeux, découverte de l’Europe et ses nombreux projets de mobilité, partage d’expériences, témoignages et exposition photos retraçant les 40 séances réalisées dans différents lycées dans le cadre du dispositif Rencontre l’Europe.



    Une dizaine de jeunes de la grande équipe Eurocircle a participé à cette journée. Tous volontaires ou anciens volontaires, Service Volontaire Européen (SVE), Service Civique, Service Civique à l’international, Leonardo Da Vinci sont venus témoigner de leur expérience de volontariat, stage à l’étranger, et animer quelques jeux pour donner l’envie aux plus jeunes, et moins jeunes, de s’inscrire eux aussi dans un parcours de mobilité européenne.



    Au cours de cette après-midi, une table ronde a été animée par plusieurs jeunes acteurs français et européens. Ils ont chacun raconté leur expérience de volontariat, expliqué les différentes étapes de sélection et participation, l’apprentissage d’une nouvelle langue, l’ouverture interculturelle, mais ce qui ressort de chaque témoignage est « la richesse d’une expérience humaine inoubliable ».

    « Grâce à mon expérience de volontariat, j’ai trouvé ma voie professionnelle »
    « Si je pouvais, je repartirais demain en Espagne! »
    « Je suis revenue de mon stage presque bilingue! »
    « Un projet court terme m’a donné envie de faire un volontariat
     long terme à l’étranger »

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    22.09.2014

    MedNet 2014 : Un réseau pour l'inclusion des jeunes du bassin méditerranéen


    Du 22 au 24 septembre à Pise (Italie), avait lieu une rencontre euro-méditerranéenne sur le thème de l’insertion des jeunes en Méditerranée. Des  jeunes de la plupart des pays de la région étaient présents (Maroc, Tunisie, France, Liban, Palestine, Italie, Egypte…), travaillant ensemble pendant deux jours sur cette problématique pour échanger leurs expériences et proposer des recommandations aux élus locaux et organisations à l’initiative du projet (Oxfam Italia, Giovanni si..) . Nous avons eu la chance d’être parmi eux, plongée au cœur d’un tourbillon interculturel où débats, curiosité, engagements et échanges  étaient les maitres mots.

    Partir de Marseille, faire escale à Barcelone, puis à Rome pour se rendre à Pise (Italie) puis rentrer par Londres; il y avait sans doute un chemin plus rapide pour assister à la rencontre MedNet. Mais Air France en avait décidé autrement, et ce fut un véritable tour des mégapoles européennes qui nous attendait pour arriver coûte que coûte à Pise malgré la grève des pilotes. Heureusement pour  nous,  de nouveaux compagnons de route nous attendaient à Rome et c’est une coalition franco-germano-marocaine qui prit l’interminable route qui reliait la capitale à la ville de la tour penchée.



    Parler de coopération méditerranéenne soulève de vraies questions, au-delà d’un idéal romantique où cette maré nostrum serait notre mère à tous. Comment une mère peut-elle être aussi injuste avec certains de ses enfants ? Comment peut-elle les considérer différemment ? Si l’on veut parler de relations euro-méditerranéennes qui soient justes et égalitaires, je crois que l’on doit parler d’abord des inégalités qui prévalent encore aujourd’hui, entre tous ces enfants de la Méditerranée.
    Ainsi, en introduction de la rencontre MedNet, Maher Bouzzi, maire de Kasserine (Tunisie), l’un des bastions de la révolution tunisienne, nous a exhorté à combattre ces problèmes, affectant les relations en Méditerranée. C’est aussi lui, qui, à la fin de la rencontre, à brandi son passeport tunisien vers un élu italien, en expliquant que tous deux n’avaient pas le même, et que ce passeport faisait toute la différence. On aurait peut-être dû commencer la conférence par là, car les choses méritent d’être dites si l’on veut avancer.
    We have to fight all the problems affecting our relationships in méditerranee M.Bouzzi #Tunisie@MedNet2014#Pisa

    Parler de la question des visas, très difficiles à obtenir pour les habitants de la rive sud, s’ils veulent se rendre en Europe, alors que nous, européens, pouvons partir dans leurs régions sans difficultés.
    Speaking about building a network between Mediterranean countries means speaking about the difficulties for arabs to get a visa @MedNet2014
    Parler aussi des milliers de morts en méditerranée chaque année, pour avoir tenté d’atteindre cet eldorado européen en se brulant les ailes.
    3000morts en méditerranée depuis 2014.La méditerranée doit être un espace de dialogue et non un cimetière.@guillaumethureau at @MedNet2014
    Parler du colonialisme et des relations passées entre les deux rives, basées sur les inégalités et l’exploitation, qui affectent, encore aujourd’hui les visions des uns et des autres. Ces relations sont toutefois en train de changer, notamment avec le départ de certaines classes dirigeantes au Sud qui étaient parties-prenantes, lors de la révolution de jasmin.

    La
    #révolution de jasmin est l'an1 de la période post-coloniale: départ des dirigeants des anciens pays colonisés @MedNet2014#pisa
    Parler de la question israélo-palestinienne, avec une violente offensive de l’armée israélienne sur Gaza encore très présente dans les esprits. Elle a cristallisé les débats, et nous a amené à une prise de conscience quant-aux différents participants de cette rencontre : nous ne vivons pas les mêmes réalités, certains vivent dans des pays en paix, alors que les jeunes palestiniens vivent sous l’occupation. Ils la vivent tous les jours, lorsqu’ils vont à l’école, au marché, dans la rue…
    « Comment vous faire comprendre avec des mots ce que l’on vit ? Vous ne pouvez pas comprendre » dira une jeune palestinienne à un élu italien qui tentait d’aborder la question de l’intégration de participants israéliens dans le réseau MedNet qui s’est dessinée lors des rencontres.


    Penser la méditerranée au-delà du prisme Nord-Sud, et au-delà de relations inégalitaires et injustes, qui ont perdurées et, qui perdurent encore, n’est donc pas chose aisée. La coopération euro-méditerranéenne n’est pas de tout repos, elle ne peut pas être toute rose non plus, teinté d’une vision orientaliste à l’encontre des pays arabes comme l’a expliqué Gianluca Solera de l’ONG.  Il nous a incités à apprendre les uns des autres sur la citoyenneté, pour arriver à une citoyenneté méditerranéenne, à  s’approprier l’espace public et les médias, en créant des alternatives aux « institutions » en place comme Al jazeera, à créer nos propres emplois, à développer notre propre idée de ce qu’est le développement.
    Cette rencontre fut porteuse d’espoir et d’énergie pour ses participants qui étaient tous là avec la volonté de changer les choses, tous déjà engagés dans cette dynamique de changement dans leurs pays respectifs de par leurs activités.  Dans différents groupes de travail, nous avons comparé les problématiques de nos pays respectifs et expliqué les solutions expérimentées dans ces pays, et comment elles fonctionnaient ou non. Cela a créé beaucoup d’émulation, une incroyable énergie et des espoirs communs. 

    Nous avons aussi beaucoup échangé, en OFF, sur nos cultures respectives, notre vision du monde, nos religions, nos modes de vie… De nombreuses questions furent posées aux uns et aux autres, beaucoup de curiosité, face aux différences, des incompréhensions, des malentendus, mais aussi une surprise d’apercevoir des points communs entre toutes ces identités méditerranéennes qui se croisent et s’influencent depuis des milliers d’années.
    Ainsi, pour clôturer la rencontre, Vera Baboun, maire de Bethléem, une ville hautement symbolique en matière de coexistence interreligieuse, aura un discours qui résume joliment ces deux jours que nous avons passé tous ensemble :
    « Pour la première fois, j’ai vraiment sentie le Pouvoir de la Fraternité en Méditerranée. Cette fraternité doit être prolongée, pour créer des destins de vie plutôt que des destins de mort. Vous êtes assez créatifs pour créer un changement, pour être le changement que vous voulez voir ».

    Pascaline

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    22.09.2014

    Toute les équipes d'Eurasia net et d'Eurocircle sont heureuses de vous inviter à la double exposition le 25 Septembre au CRIJPA , 96 la canebière, 13001 Marseille

    - Retrospective d'un parcours combiné de 6 mois de service civique en France et à l 'international ( 1 mois de préparation en France, 3 mois en Asie ou en Méditerranée puis 2 mois d'engagement au retour en France) 

    - Where is Eurasia town? Regards croisés Europe Asie qui permettra d'identifier stéréotypes et préjugés croisés entre l'Europe et différents pays asiatiques, et ensuite de mieux comprendre les réalités sociales et culturelles grâce aux photos reportages réalisés par de jeunes bénévoles et volontaires Eurasia net.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    18.09.2014

    Invitation à la journée européenne des langues à Marseille

     

    Téléchargez le dossier de presse

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    09.09.2014

    Témoignage de Cassandra

    Echange en Roumanie

    Cette expérience a été très enrichissante pour moi même. J'ai pu découvrir un pays, une façon de vivre et des personnes formidables.
    Ces personnes quelles soient du groupe avec lequel je suis partie ou que se soit les personnes que j'ai pu rencontrer en Roumanie mon appris beaucoup sur moi même, sur leur façon de vivre et sur leur culture. 
    Nous avons eu la chance de découvrir les deux facettes de la Roumanie, le côté agricole, pauvre ou nous somme resté une semaine et celui plus aisé, fêtard que nous avons découvert à Bucarest.



    C'est un pays que je ne pensais pas aller visiter mais maintenant que je l'ai découvert avec cette échange je repartirai le redécouvrir et en apprendre plus sur la Roumanie.
    Je conseille à beaucoup de gens d'essayer de faire des échange comme celui-ci ou de partir à l'étranger pour découvrir tous ce que j'ai pu découvrir. C'est une expérience que je serai prête à refaire dans n'importe quel pays.
    Merci pour cette expérience que je ne suis pas prête d’oublier.

    Cassandra

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    08.09.2014

    Témoignage de Cécile

    Le service volontaire européen est un excellent moyen pour partager avec les autres, quand je parle des autres je ne décris pas seulement ceux avec qui vous allez partir, mais également ceux que vous aurez la chance ou non de rencontrer dans votre pays d’accueil. 

    Mais ce volontariat est bien plus que cela, dans mon cas il n’était pas très bien organisé par l’organisme d’accueil, ce problème d’apparence à su se révéler comme une sorte d’opportunité .En effet moi et mes colocataires avons eu  la chance de pouvoir nous débrouiller seuls, c'est-à-dire de comprendre et se retrouver dans une ville et un pays complètement inconnus. Si cela n’a pas toujours été facile  nous sommes restés solidaires en toutes circonstances, cela créant entre nous de vrais liens malgré nos  réelles différences.  Cette forme de liberté nous a également permise de faire des rencontres exceptionnelles et inoubliables comme celles de locaux ou d’autres jeunes volontaires venus de toute l’Europe.  



    J’imagine bien que tous les SVE sont organisés différemment mais je suis certaine que chacun d’entre eux pourra vous apporter  ce que vous recherchez.  Dans mon cas personnel en tout cas ça l’était, ainsi je peux remercier toutes les personnes qui  m’ont permises de vivre ces 2 mois formidables à Chypre, autant celles qui m’ont accompagné durant cette expérience que celles qui m’y ont envoyée ou accueillie. Si vous avez l’opportunité de faire un SVE  faites-le. 

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    02.09.2014

    Invitation à la Maison de la région Retour d'expériences de volontaires internationaux


    Depuis le 7 avril, 18 jeunes de 18 à 25 ans de toute la région PACA  se sont engagés en Service Civique.- dans un  parcours combiné en France et à l'international.



    Ils  vous proposent de venir échanger avec eux le mercredi 3 septembre à 18h à la Maison de la Région, 61 la canebière Marseille.


    Après un mois de formation et de préparation au départ sur Marseille, ils ont effectué leur volontariat pendant 3 mois auprès d'une association en Asie (Cambodge, Chine, Inde, Thaïlande) ou en Méditerranée (Israël, Tunisie, Egypte).

    De retour de leur mission à l'étranger ils souhaitent partager leur expérience en tant que volontaire. Ce projet est à l’initiative  des associations Eurasia net ( page facebook accessible sans compte : www.facebook.com/eurasianetcoop ) et
    Eurocircle( www.eurocircle.info) , actives danse la mobilité éducative et internationale des jeunes.

    Télécharger la newsletter ici.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    01.09.2014

    « Gaming to learn », Training Course du 01 au 09 août 2014 à Puntas de Calnegre, Espagne


    C’est au Sud de l’Espagne, entre mer et montagnes, que nous avons pu profiter, apprendre et partager avec des participants de neuf nationnalités différentes (Portugal, Espagne, France, Italie, Pologne, Roumanie, Grèce, Bulgarie et Turquie). Les jeux étaient le thème principal de cette expérience. En les découvrant et les analysant, nous avons pu nous servir de leurs caractéristiques comme outils dans l’éducation non formelle (principe de la « Gamification »). Le cadre, les activités, les échanges interculturels et l’organisation, tout était parfait ! Un grand merci à l’Association d’envoi, Eurocircle, et au partenaire qui nous a accueillis, Aranea !!!

    Sébastien, Enzo et Fahd.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    22.08.2014

    Témoignage de Giovannina

    Retour d'un échange "No H8, Just Sk8"  en Italie qui s'est déroulé du 01 au 11 aout 2014. Ce projet avait comme but de favoriser et de soutenir le processus de l’inclusion sociale à travers des activités sportive comme le skateboard, avec des jeunes Italiens, Allemads, Polonais et Roumain.

    Voilà quelques photos de mon séjour en Italie. Il y a la maison où on était logés, l'église qu’il y avait à côté , une vue qu'on  avait face au parc qu’il y avait à côté de la maison et une vue qu’il y avait à côté de la gare de Bologne. J’ai adoré cet échange, même si je parlais pas l'anglais je me suis bien amusée, j'ai rencontré des gens formidables. Si c’était à refaire je recommencerais parce que c’est une belle expérience à faire. Merci pour tout, et j'espère partir sur un prochaine échange.

    Giovannina

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    01.07.2014

    Témoignage de Lucas

     

    SVE OUGANDA
    (1er Juin 2014-31 Mai 2015)

    Bien le bonjour,
    Aujourd'hui j'écris ce petit résumé pour vous parlez un peu de mes premières sensations en Ouganda, depuis mon arrivé sur place.

    Voilà, ça y est, c'est parti pour un an en terre africaine, l'arrivée sur place est un peu un choc (chaleur moite, odeurs, sensations...). Je réalise le fait que je ne pourrai pas revoir mes proches avant l'année prochaine ! Bon, heureusement il y a internet. C'est encore un peu difficile pour moi mais ce n'est que le début de l'aventure et plein de choses restent à venir.

    Durant une dizaine de jours avec les 3 autres volontaires (Allemagne, Italie, Roumanie), nous avons passé un séjour à Kampala (capitale), le temps de nous acclimater (pour ma part, perfectionner mon anglais), de nous connaître un peu, connaître les personnes de l'organisme, visiter la ville, etc... Tous les jours aurons été riches en émotions, le dépaysement est quasi total, c'est vraiment fort.


    Je vous laisse sur ce, étant arrivé au village de Tororo (lieu de l'école où je travaillerais) je commencerai dès la semaine prochaine !
    Il me tarde !

    Bien à vous, Lucas, le 14/06/2014

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    27.06.2014

    Projet ILEAC / Jeu de rôle intergénérationnel / Mardi 24 juin 2014

    Projet ILEAC / Jeu de rôle intergénérationnel / Mardi 24 juin 2014
    Eurocircle a organisé, le mardi 24 juin 2014 à la Boate (Marseille), un jeu de rôle permettant aux participants de mieux comprendre le fonctionnement des institutions européennes en incarnant les rôles de parlementaires et de commissaires européens. Une des particularités de cet évènement était la mixité des âges et profils des participants qui permettait de favoriser le partage et la transmission d’expériences et de connaissances.  Pour l’animation de cette journée, Eurocircle avait fait appel à un trainer expérimenté venu d’Italie, Francesco Romano.
    Cette journée s’inscrivait, dans le cadre du projet ILEAC (http://www.ileac.eu/) financé par le programme « Europe pour les citoyens », qui vise à promouvoir le dialogue intergénérationnel et à encourager une réflexion sur le processus d’intégration européenne parmi les citoyens européens.

    Déroulement de la journée 

    10h00 - Accueil des participants autour d’un petit déjeuner

    10h30 - Energizer de cohésion de groupe

    Pour débuter la journée et permettre aux participants de mieux se connaître, un jeu des prénoms a été proposé, celui-ci consistait à se déplacer dans la pièce et à se présenter auprès de chaque participant en se présentant sous le nom de la personne
    précédemment rencontrée.

    10h45 - Répartition des groupes

    Pour diviser les équipes, chaque participant piochait un papier sur lequel était inscrit une chanson qu’il devait chanter, les personnes qui chantaient la même chanson était dans le même groupe. Le groupe 1 représentait le Parlement européen et le groupe 2 la Commission européenne et le Conseil européen.

    11h00 – Présentation du programme de la journée et des institutions européennes


    Suite à une présentation de l’association Eurocircle, du projet ILEAC et du contenu de la journée, Francesco Romano a exposé l’origine, la composition et la fonction de l’ensemble des institutions européennes à l’aide d’une présentation prezi.

    11h45 – Présentation non-formelle du rôle des institutions européennes
    Les participants ont été divisés en trois groupes : Parlement Européen, Commission Européen, Conseil Européen. A l’appui de documents détaillant la fonction de ces institutions, chaque groupe devait présenter devant les autres le rôle de son institution en utilisant le langage corporel et des mises en scène.

    12h30- Repas collectif

    13h45 – Energizer de cohésion de groupe

    Pour redynamiser le groupe suite à un copieux repas, le formateur italien a proposé un energizer original permettant de travailler sur la confiance de l’autre. Les participants étaient répartis dans la pièce par deux, un chauffeur et une voiture. La personne incarnant la voiture avait les yeux fermés et devait se laisser guider par le chauffeur à travers la pièce sans heurter d’autres binômes.

    14h00 – Elections des présidents des institutions

    Suite à la division des participants en groupes : Parlement européen, Commission européenne et Conseil européen, chacun d’eux devaient débattre pour élire leurs présidents en tenant compte de leur appartenance politique, de leur pays et de leur profil. Pour ce faire, des fiches de rôles ont été distribuées à chaque institution. Le but final de cette activité consistait à ce que La Commission européenne soumette au vote du Parlement européen, son président et ses commissionnaires.

    16h00 – Elaboration de propositions de lois
    Chaque groupe devait réfléchir à des propositions de lois sur les thèmes de l’éducation, l’environnement, l’économie et devait ensuite présenter leurs recommandations devant les autres groupes. 

    16h30 – Evaluation de la journée
    Un temps d’évaluation a clôturé la journée pour permettre aux participants de faire part de leurs impressions et de poser des questions sur le contenu de la journée.

    16h45 – Photo finale
    Au cours de cette journée, nous avons pu apprécier une excellente dynamique de groupe qui a permis de rendre le jeu de rôle très vivant et riche en échanges. La diversité de profils des participants a été un véritable atout pour cet évènement placé sous le signe du partage et de la bonne humeur. Il est intéressant de constater une fois de plus que l’utilisation de méthodes de l’éducation non-formelle, se révèlent être d’excellents outils pour traiter d’un sujet complexe tel que celui du fonctionnement de l’UE.
    L’ensemble de l’équipe du projet ILEAC tenait une nouvelle fois à remercier l’ensemble des participants pour leur présence et leur dynamisme tout au long de cette journée.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    16.06.2014

    SVE en Sicile- mois de Mars 2013

    Tout a commencé par le bouche à oreille. « Une amie d’une amie de ma marraine » m’a parlé d’un endroit appelé l’espace citoyen de la création, à Salon de Provence.  Je cherchais alors quelque chose qui m’aiderait à prendre de l’élan,  rencontrer des  gens, faire quelque chose de nouveau. Je me suis rendue dans ce fameux espace citoyen, et là tout s’est enchaîné. Des gens m’ont parlé du Service Volontaire Européen, m’ont faire lire des témoignages, raconter leurs propres expériences.  Ca a fait tilt. Il fallait que j’essaie. Il y avait plusieurs missions possibles, alors avec leur aide j’ai préparé des CV et des lettres de motivation en anglais. Nous les avons envoyés à Eurocircle, l’association qui s’occupe des missions SVE et c’est la Sicile qui a répondu la première. Tout s’est fait très vite.  Quinze jours après leur réponse j’étais là-bas.
    D’abord un aéroport. Immense. Je suis à Milan. Il pleut mais ça n’a pas d’importance, je suis à Milan !!  J’entends les gens parler en italien, je me crois dans un opéra. Le chauffeur qui nous rend nos billets de bus à l’air de chanter, alors qu’il est simplement en train de compter.  J’ai le sourire jusqu’aux oreilles. Un autre aéroport, un autre avion, et me voilà enfin en Sicile. Dans le train qui m’emmène à Bronte, je peux voir  les paysages de la région de l’Etna, et l’Etna lui-même, majestueux, enneigé. A l’arrivée du train on m’attend.  Lydia, avec qui j’ai correspondu par mail un peu avant le départ est venue me chercher.  Un peu fatiguée mais j’ai toujours mon sourire accroché au visage.

    J’arrive dans ce qui va être mon foyer pendant un mois. Un grand appartement, rempli de jeunes de différents pays. Ambiance auberge espagnole! On m’accueille en italien, en anglais, en allemand, et même en espagnol quand je leur apprends que je le parle un peu.  Mes nouveaux colocataires font tout pour me mettre  à l’aise. Il y Elvira, qui est Sicilienne, Hale, avec qui je vais travailler et qui est Turque, Anna, Tobby, Ulli et Adriano qui sont Allemands. Ulli nous quitte le lendemain, son volontariat est fini. Mais pour ce soir, c’est une grande tablée qui m’accueille pour un bon repas. Gino le responsable de l’association Giacche Verdi Bronte nous rejoint, ainsi que Stéphanie, qui s’occupe d’une association allemande en  partenariat avec  la Sicile, et Britta, allemande elle aussi. 

    Le lendemain je m’attèle au travail avec Hale. Nous partons dans différentes écoles maternelles et primaires (et elles sont nombreuses à Bronte) afin d’apprendre aux enfants à recycler les produits du quotidien, tel que les rouleaux de papier hygiénique vides, les emballages  en carton, les boîtes à œufs… Avec tout ce matériel recyclé nous faisons des chauves-souris, des pingouins, des fleurs,  des masques, et même pour la fêtes des pères des bateaux avec des bouts de cadres en bois et du carton. Les enfants adorent, s’amusent tous beaucoup et  apprennent à ne pas jeter systématiquement ce qui  pourrait encore servir. Nous, à leur contact, apprenons la patience,  la pédagogie, l’italien  (il est assez facile d’apprendre les bases d’une langue avec des enfants, car nous utilisons des phrases simples mais très utiles dans la vie quotidienne et nous  les répétons souvent !) et nous engrangeons une multitude de sourire, de rires et de joies ! C’est très enrichissant.

    Durant toute la semaine nous parcourons la ville (à pied car elle n’est pas très grande) pour faire le tour des écoles.  Nous suivons un planning fait par Hale et les différents professeurs. A l’appartement nous préparons  le matériel nécessaire pour les travaux du lendemain, par exemple des  patrons que les enfants pourront reproduire à l’école. Nous faisons « les poubelles » (hé oui !) pour récupérer des cartons et autres matériaux  recyclables. A Bronte, presque tout le monde connaît Hale, qui est là depuis 6 mois, et les gens s’accordent tous à l’aider dans son projet. Les commerçants lui donnent les emballages non utilisés, du bois, de la mousse, du tissu… Bref tout ce qu’il faut pour fabriquer de merveilleux objets et ne pas jeter inutilement.

    Les weekends  sont  libres, ce qui permet de visiter cette belle île qu’est la Sicile. Et même si sans voiture, le transport est compliqué (il y a peu de train et pas beaucoup de bus) on arrive quand même à se promener et  à voir de beaux endroits comme la très jolie ville de Cefalu, pas loin de Palerme. Elle est située au bord de mer et à flanc d’un rocher. Le site est absolument remarquable, surtout après une petite escalade, qui permet de voir un paysage sauvage et magnifique.
    Durant mon séjour en Sicile j’ai découvert des gens formidables, tous impliqués à fond dans la protection de l’environnement et le respect de notre planète. J’ai aussi découvert une île extraordinaire, tellement belle que le désir d’y retourner me tenaille chaque jour ! Ce SVE fut une expérience inoubliable et je remercie tous ceux qui m’ont permis de la vivre !

    Marie Appolonie

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    10.06.2014

    Stages Vista Pro à Schwerin

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    02.06.2014

    Partnership building activity “Next Step”-Bologna, Italy

    Eurocircle et une quinzaine d’autres organisations européennes qui travaillent dans le domaine de projets européens et mobilité internationale ont été accueillis du 15 au 21 mai, par l’association Net in Action à Bologne en Italie. Le but de cette rencontre, apporter aux participants les connaissances, le savoir faire et le réseau de partenaires nécessaires pour développer des projets européens de qualité.
    Pendant 5 jours, les 30 participants ont eu l’occasion de découvrir les changements du nouveaux programme Erasmus + , d’échanger des bonnes pratiques et de développer leurs idées de projets.

    Merci Net in Action !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    02.06.2014

    Fête des Solidarités Locales Marseille 2014


    L’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV) a organisé le mercredi 14 Mai 2014 entre 14h30 et 18h30 au Kiosque des Reformés à Marseille, la Fête des Solidarités Locales.
    Les enfants de quartier se sont amusés avec les jeux et animations interactives, l’atelier de maquillage, la dance africaine et le défilé de mode. Les plus grands ont rencontré et échangé avec les associations œuvrant pour la jeunesse
    L’association Eurocircle s’est rendue à la Fête des Solidarités Locales où nous avons co-animé le « puzzle géant de l’Europe » avec Karina, volontaire à Pistes Solidaires Méditerranée.



    Le temps ensoleillé et les participants intéressés ont fait de cette après-midi un véritable succès.

    Merci à l'équipe de l'AFEV Aix-Marseille pour l’organisation !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    28.05.2014

    JobSkills en Bulgarie! Episode 2


    L’association Eurocircle a répondu présente à la deuxième réunion de travail des partenaires du projet JobSkills. Le meeting qui a eu lieu à Sofia en Bulgarie du 01 au 04 avril 2014, a réuni les neuf partenaires du projet et une vingtaine d’apprentis et intéressés par les métiers de l’artisanat.



    Pendant la première journée, tous les participants ont eu l’occasion de découvrir les deux métiers d’artisanat choisis par chaque partenaire et les formations nécessaires pour les exercer. Nous avons découvert une grande diversité de métiers de l’artisanat témoignant du patrimoine local de chaque pays, des plus traditionnels aux plus modernes. La deuxième partie de la journée a été consacrée au choix d’un logo pour le projet et aux discussions concernant l’e-book et les futures activités.



    La deuxième journée a été dédiée aux visites du patrimoine artisanal local. Dans le village d’Oreshak, le Musée d’Arts Appliqués nous a ouvert ses portes vers un monde rempli de sculpture sur bois, dinanderie, céramique, tissage, tricotage et broderie etc. Les visiteurs peuvent également voir les artisans travailler sur place.
    Après le musée les participants ont eu la chance d’explorer une petite ville très ancienne Troyan où nous avons aperçu le pont couvert sur lequel les artisans proposent leurs produits.


    En juillet prochain, les associations « iFool » et « Istituo di Ricerca Internazionale per lo Sviluppo » accueilleront les partenaires à Lecce, en Italie à l’occasion de la troisième rencontre de partenaires.

    Pour plus d’informations concernant le projet, consultez http://ldvjobskills.com/

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    27.05.2014

    Eurocircle et Eurasianet présentent:

    "La newsletter du service civique franco-international."

    Cliquez ici...

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    26.05.2014

    Echange interculturel en Turquie du 15 au 30 avril 2014.

    Le 15 avril dernier, je suis arrivé à Mardin en Turquie pour réaliser un échange interculturel de 15 jours sur le thème de la musique. Ce séjour m'a permis de découvrir des musiciens de 9 pays différents : Pologne, Serbie, Italie, Allemagne, Espagne, Suède, Bulgarie, Turquie, France.
    Nous avons réalisé plusieurs concerts dans différents endroits de Mardin comme dans la rue, dans un bar, sur la terrasse d'un hôtel ou encore dans une université. 

    Dans cette ville, on a pu observer une division en 2 parties; une plutôt pauvre par rapport à chez nous, et une nouvelle en construction. 
    Dans le quartier où nous étions, il y avait beaucoup de commerçants avec qui il fallait marchander, mais aussi des citoyens généreux.

    Je pense que tous les participants de cet échange ont passé un agréable séjour et nous avons bien sûr pu échanger sur la musique, mais aussi à propos de nos différents modes de vie, cultures, coutumes. La communication en anglais était parfois un peu compliquée, il faut dire que les français faisaient partie des moins bons en anglais. 

    Ce séjour m'a donné très envie de repartir découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures et j'espère pouvoir bientôt repartir.                                        

    Florent

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    20.05.2014

    Journée du Jeune Citoyen à Venelles

    En participant à la Journée du Jeune Citoyen, le 17 Mai 2014 à Venelles, Eurocircle est allé à la rencontre d’un jeune public pour l’informer sur les dispositifs de mobilité comme par exemple les SVE (Service Volontaire Européen), les stages professionnels ou encore les échanges interculturels, et aussi renseigner et apporter des réponses aux questions diverses et variées.

    Ce fut une journée sportive, afin de promouvoir la jeunesse et le sport, un concours de SKATE – TOTT’ – BMX a été organisé, notamment pour l’inauguration du nouveau Skatepark.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    17.05.2014

     

    Echange en Macédoine, « Roma Identity-Europe Identity ».

    Suite à mon échange, j'ai vu et beaucoup appris lors de ce voyage. Chaque jours on devait faire des petits travaux en groupes, parler de la discrimination, de l'inclusion et de l'exclusion...  Avant chaque début de "cours " des jeux étaient proposés pour nous booster, enfin c'était super. Il y avait une super entente dans le groupe, nous étions tous solidaires. Chaque soir, nous devions présenter deux pays, la culture de ce pays, les danses traditionnelles, la nourriture, le langage. Par exemple, nous, les français, on devait trouver des informations sur la Croatie et idem pour eux c'était géniale. J'ai eu du mal avec la langue mais au fur et à mesure du temps je m'exprimais mieux en anglais mais j'ai réussi à me faire comprendre super bien. Nous avons fait un flash mob sur une place à Négotino, il y avait trois groupes, le premier c'était du théâtre, le second de la danse et le troisième de la musique. On s’est tous régalé c'était super. Perso j'étais en théâtre et je me suis éclatée de jouer en pleine rue une première fois ! Enfin, j'ai tellement de souvenirs que je ne sais plus quoi écrire. Une expérience que j'espère refaire avec Eurocircle, j'en ai pleins la tête !!! Il faut le vivre pour le croire ... !!

           

    Merciiii

    Carla

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    14.05.2014

    Echange Interculturel en Georgie du 15/04/14 au 23/04/14

    Thème : Environnement
    Par Lucas Cadoré (premier échange et voyage en Avion)

    Bienvenue en Géorgie, le pays aux coutumes encore bien imprégnées de l'époque soviétique, le pays appartenait à l'ex URSS auparavant. Nous avons découvert une autre culture là bas, en tous cas, je parle pour le groupe français avec qui j'ai partagé le séjour, les autres groupes parlant tous 2 langues en plus de la leur dont le russe et l'anglais en commun.



    Nous avons, avec les Géorgiens, Belarusses, Lettons, passé un échange riche en diversité, se découvrant, se méprisant les uns les autres parfois même. Mais cela ne nous as pas empêché de rire, ensemble, et de nous embellir !



    Nous avons pratiqué un tas d'activités et de jeux interactifs et interculturels, plus (ou moins) rocambolesques les uns que  les autres. Nous avons donc été sensibilisés à l'environnement, en pratiquant le tri sous forme de jeux (image ci-contre), et aussi par des diaporamas, décrit et raconté théoriquement, bien moins intéressant donc pour la plupart communauté de l'échange, évidemment.



    Au fin fond du fond de l'histoire, nous avons, probablement, tous autant que nous étions, pu en prendre plein les yeux, en allant dans les hauteurs géorgiennes. En avoir plein les oreilles, avec la pratique de l'anglais, n'étant pas notre langue maternelle.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    SVE en Espagne

    Voilà 7 mois que je réalise mon volontariat en Espagne pour la ville de El Puig, dans la commune Valencienne. Le temps file à toute allure et je me vois encore débarquer à l'aéroport, le coeur palpitant, me demandant dans quelle aventure je mettais les pieds.



    Et bien désormais je peux le dire sans aucune hésitation : une belle aventure ! 
    Avec des hauts et des bas, évidemment. Il n'est jamais facile d'arriver dans un lieu inconnu, avec des personnes inconnues pour effectuer des missions inconnues (on peut savoir ce que l'on doit faire sans forcément savoir comment le faire...) ça fait beaucoup de points d'interrogations et si à cela on ajoute la barrière linguistique, on peut arriver à quelques moments de panique. Cependant, lorsque l'on surmonte ces moments là, c'est aussi une grande satisfaction et un apprentissage précieux.

    J'effectue ma mission au sein d'un service emploi et formation et participe à la communication et le soutien à la recherche d'emploi et la mobilité internationale. Pour la partie communication, cela correspondant à ma formation, je me suis sentie rapidement à mon aise. Concernant le reste, il m'aura fallu plus de temps pour prendre mes marques et préciser mes fonctions.
    Avec un peu de patience, persévérance et le soutien de mes collègues de travail, désormais, je me sens à mon aise également dans la réalisation de missions qui furent une découverte pour moi.

    Tout cela est également lié à l'amélioration de la langue locale, autrement dit l'espagnol. J'ai toujours entendu dire que la meilleure façon d'apprendre une langue est de s'immerger dans le pays et je peux le confirmer. Le cerveau s'habitue petit à petit à entendre une autre langue au quotidien, il mémorise des mots, expressions, résonnances... Alors que les premiers temps, l'exercice de déchiffrer les conversations est assez fatiguant, cela se fait naturellement par la suite.

    C'est aussi l'occasion de faire de nombreuses rencontres. Pour ma part, les personnes les plus proches de moi sont des volontaires de différents pays. C'est très enrichissant de découvrir la culture d'autres pays au détour d'une conversation mais je garde le regret de ne pas avoir plus d'amis natifs.

    Puis il y a la découverte du pays, de ces coutumes et traditions. Vivant dans un village proche de Valencia, je peux à la fois assister à des festivités typiques de petites communes tout comme comme de grandes célébrations à Valencia telles que Las Fallas.

    Lorsque l'on part vivre dans un autre pays, on a tendance à vouloir que chaque jour soit exceptionnel et débordant d'adrénaline. Il ne peut pas toujours en être ainsi, mais lorsque l'on se retourne sur les moments vécus ces dernières semaines, il y a de sacrées perles !

    Alors que le soleil envahit enfin les rues de Valencia, l'envie de rester est d'autant plus forte. Encore deux mois pour profiter et ensuite il faudra plier bagages et la serviette de plage pour mieux la jeter dans un coin ombragé des calanques de Marseille. Oui, je n'ai pas trop à me plaindre ;)

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    13.05.2014

    LIVING LIBRARY IN MERSIN

    Nous avons été 5 de la région à avoir la chance de partir à Mersin en Turquie du 14 au 22 avril pour un échange interculturel. Des groupes de quatre autres pays se joignaient à nous pour cet échange : de la Grèce, de la Roumanie, de Malte et d’Italie. Le thème de cet échange était « Living Library ». Ce concept de bibliothèque vivante est né il y a une quinzaine d’année au Danemark et part de l’idée selon laquelle chaque personne est un livre vivant, car par son expérience et sa vie, elle peut apprendre autant aux autres que un livre. L'objectif de cette activité, c'est de promouvoir l'inclusion sociale, et de lutter contre la discrimination, la marginalisation, les préjugés : en parlant avec ces « livres vivants », on les découvre et on apprend à les comprendre. Nous avons commencé la semaine par une partie plus théorique, en découvrant le concept de Living Library et en travaillant sur les concepts de discrimination et de droits de l'homme.



    Cette première partie de la semaine, c'était aussi l'occasion de faire connaissance les uns avec les autres, de présenter les différentes organisations partenaires de l'échange, et également d'en  apprendre davantage sur les différents pays présents, par le biais des soirées interculturelles. Lors de ces soirées, chaque pays participant a été présenté et chaque groupe avait amené des spécialités de chez eux à goûter : de Grèce, de Roumanie, de Malte, d'Italie, de Turquie et bien sûr, nous avions aussi ramené des spécialités françaises ! Un vrai plaisir pour les papilles ! A cette occasion, nous avons eu le droit à une petite cérémonie comme celle des soirées Henna turque, qui ont lieu lors des mariages : Comme on peut le voir sur la photo, les filles se mettent en rond autour de la mariée, et chacune d'entre elles tient une bougie dans la main. Ensuite, toutes se voient appliquer un peu de henné dans la paume de la main. Une petite initiation culturelle bien intéressante !

    Très vite, le groupe a commencé à se souder et à apprendre à se débrouiller en Turquie : sorties en ville, ballades au bord de mer, soirées en Night Club, moments de détente en salon à chicha, kebabs et gâteaux turcs, bowling, repas sur un bâteau-restaurant,... Bref, l'ambiance était au top !

    La deuxième partie de la semaine a été plus pratique et vraiment passionnante. Nous avons commencé à mettre en œuvre le concept de Living Library. Nous avons en effet rencontré des membres d'ONG locales, qui ont été nos « livres vivant », c'est à dire qu'ils nous ont parlé de leurs expériences, et nous ont appris beaucoup sur leur vie. Parmi ces « living books », il y avait des travailleurs sociaux d'une ONG de femmes torturées et maltraitées. Il y avait également différents membres de l'ONG LGBT (Lesbiennes Gays Bisexuels et Transsexuels), des réfugiés, ou des personnes avec des handicaps physiques. Chacun d'entre nous a pu parler avec eux, et leur poser des questions sur leur vie, sur leurs expériences, sur leur situation. Cela nous a permis de nous ouvrir beaucoup, et d'avoir des discussions ouvertes où nous pouvions vraiment poser toutes les questions que nous voulions. Les personnes qui faisaient les « livres vivants » le faisaient bien sûr de façon volontaire. C'était une démarche également importante pour eux, car même si on leur pose des questions qui peuvent sembler privées parfois, c'est un vecteur d'expression pour eux, une façon de se faire mieux connaître, reconnaître et respecter. Parallèlement, au cours du reste de la semaine, nous avons organisé des petites scènettes, des mini-pièces de théâtre, au cours desquels nous devions mettre en lumière des discriminations qui ont lieu dans la société. Ce séjour a donc été très riche en enseignement, en ouverture d'esprit et en découverte.



    Pour Fethi, ça a été une grosse expérience qui lui a permis de voir la souffrance des autres tout en ayant rencontré des gens merveilleux. Pour Aurélie, c'était une bonne semaine qui a contribué à son ouverture d'esprit en échangeant avec des personnes riches d'expériences. C'était également une source d'apprentissage sur les autres cultures des autres participants. Sofiane a vécu une très bonne expérience qui lui a ouvert les yeux sur pleins de choses. Cela lui a également fait découvrir la vie de personnes « différentes ». Enfin pour Axel, ce fut une merveilleuse expérience qui lui a permis d'en apprendre énormément sur la culture de différent pays et des personnes présentes lors de cet échange.   

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Semaine Géorgienne du 15 au 23 avril 2014

    C’est, pour ma part, le 1er échange interculturel que je fais avec Eurocircle. Ça allait être une découverte pour moi, d’autant plus que je ne connaissais absolument pas les pays de l’est, et je n’avais même jamais entendu parlé de la Géorgie !
    J’ai été vraiment surprise, et dans le bon sens, de la chaleur, de la joie et de cette simplicité qui ont émané de ce séjour!
    C’est un concentré de culture et d’échange qui m’a permis de découvrir plusieurs pays, avec ses coutumes et traditions, grâce aux soirées interculturelles qui sont organisées chaque soir par les différentes nations présentes.
    Le thème travaillé (problèmes de santé liés à l’environnement) permettait aussi de voir ce qui se passe chez les autres, et m’a personnellement fait prendre d’avantage conscience de la gravité de la situation.


    Grâce à ce bouillon de culture et d’étrangers, l’adaptation au pays a été vraiment facilitée, et l’envie de partager avec les autres est plus fort que tout ! 
    Merci à vous !

    Léa

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    9 mai 2014

    "Chaque 9 mai est l’occasion d’ouvrir en grand une fenêtre sur l’Europe avec l’espace public marseillais comme point de convergence entre les citoyens euro-méditerranéens et leurs cultures. Il s’agit avant tout de proposer des activités (inter)culturelles de qualité et de l’information sur les dispositifs européens, en toute convivialité, pour que chacun puisse s’y associer et se sentir concerné."

     

    Programme de la Fête de l’Europe 2014

    Les rendez-vous du jour

    14h00 - Ouverture de la Fête de l’Europe 2014

    L’édition 2014 s’ouvrira sur des airs enivrants d’Italie du Sud avec le groupe « Vento del Sud » et un lâcher de ballons participatif

    14h30 - Générations européennes

    Un défilé de mode intergénérationnel et interculturel  haut en couleurs (Allemagne, France, Italie)

    15h00 -  Hip-Hop
    De jeunes danseurs Hip-hop survitaminés prêt à enflammer la Place Bargemon

    15h30 -  Anima Graeca
    « L’âme grecque », un duo de piano, chant et guitare de musiques grecques et méditerranéennes

    16h30 -  Flamenco et danses sévillanes  
    Spectacle mêlant la fougue des danses et musique d’Andalousie

    17h30 - Trio Palinka

    Un violon, un accordéon et une mandoline hongroise pour le plaisir de l’ouïe

    18h30 - Kabbalah  

    Un melting-pot de 5 musiciens, 15 instruments, 3 langues où s’entrechoquent rock, jazz, pop, musique orientale et hip-hop pour un son terriblement actuel et un yiddish plus vivant que jamais!


    Au fil de la journée -  14h30 à 18h30


    Jardin de l’Europe 
    Espace d’échanges et d’informations sur l’Europe

    Melting pot on the sea 

    Des navigations interculturelles sur le Vieux Port avec de jeunes capitaines européens

    Bibliothèque humaine de la mobilité

    Une Terre Culturelle vous invite à lire autrement et rencontrer une librairie vivante

    Trash(M)ed
    Ateliers euro-méditerranéens de recyclage créatif et de gestes éco-citoyens (Algérie, France, Italie, Tunisie)

    Les ateliers de Pistes Solidaires
    Eco-citoyenneté, fabrication de "bombes" de graines européennes, jeux et performances

    Speed dating linguistique 
    Une rencontre intime avec les langues européennes.  Avec la participation des consulats Européens

    Unis-City 
    Les volontaires d’Unis-Cité vous accueilleront dans leur univers à travers des ateliers thématiques

    Découvre l’Europe  
    Espace de jeux pour explorer les multiples facettes de l’Europe.


    Autour de la Fête de l’Europe

    Du 7 au 11 mai - Travellings
    Centre-ville de Marseille
    10 spectacles-parcours dans les quartiers Canebière, Noailles, Belsunce, Réformés, Longchamp, et une échappée vers l'Est. Un répertoire européen éclectique de spectacles en mouvement.
    www.lieuxpublics.com

    Le 8 mai de 14h à 17h - "A la découverte de l'Europe"
    Centre social de la Rouguière
    Grand jeu de piste familial pour explorer l’Union européenne et ses institutions. http://www.csrouguiere.fr/

    Le 9 mai à 19h - Vento del Sud
    Institut Culturel Italien de Marseille
    Un concert qui explore la tradition populaire et ses liens avec la musique savante, entre les danses enivrantes du sud de l’Italie, comme la Tarantella, la Pizzica et la Tammorriata.
    http://www.iicmarsiglia.esteri.it/

    Le 9 mai, l’Europe se fête aussi dans les villes voisines !
    Aix-en-Provence, Cannes, Gap, Nice. Pour plus d’informations : Représentation de la Commission Européenne à Marseille : http://ec.europa.eu/france/marseille/index_fr.htm


    Sur la toile:

    http://www.fetedeleurope.eu/

    https://www.facebook.com/fete.deleurope.1

    https://twitter.com/Fete_de_leurope

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    28.04.2014

    Témoignage

    Wer Will, Der Kann…
    Chargée de bagages, des heures de vol dans la tête, les jambes engourdies. C’est comme cela que j’arrive à l’aéroport de Munich. Mais malgré tout cela je souris parce que c’est le début d’une aventure que je suis plus que ravie de vivre. Un nouveau pays, de nouvelles rencontres, une nouvelle langue, une nouvelle culture, de nouvelles rues, un nouveau mode de vie et de pensées. Et même à mes côtés des personnes entrées tout récemment dans ma vie pour partager, avec moi, tout ce NOUVEAU. A peine arrivée, je sens mon décalage avec ce pays, je ne comprends rien lorsque quelqu’un s’adresse à moi, que ce soit en Anglais ou en Allemand. Et j’ai beau essayer d’utiliser tout ce que j’ai appris durant mes cours mais cela me semble impossible. Voilà un premier échec, mais je n’ai qu’à regarder autour de moi tout est si beau alors je continue de sourire. On nous trimballe à droite puis à gauche sans vraiment nous expliquer où nous allons, les bagages sont lourds.



    Première observation, il y a des ascenseurs pour entrer et sortir du U-Bahn et du S-Bahn. Excusez ma simplicité mais à Marseille les transports ne sont pas vraiment conçus pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer.
    On arrive donc dans un endroit plein de bureaux, ETC. Un groupe de personnes nous attend, ils nous accueillent et nous rassurent, nous avons même le droit à un cadeau d’arrivé, un petit paquet avec quelques spécialités Munichoises ou Bavaroises ou peut-être simplement Allemandes.
    J’arrive enfin dans ma famille, une dame très gentille, ma chambre est grande et mon cerveau épuisé. De l’Allemand, de l’Anglais encore de l’Allemand et encore de l’Anglais. Ca fait trop pour une seule journée. Une bonne nuit de sommeil ne peut que me faire du bien. Gute Nacht.



    Le lendemain est la plus belle journée que j’ai passé à Munich. La rencontre d’Allemands qui partent bientôt à Marseille. C’est donc un échange de ressources, d’appréhensions et de conseils qui s’en suivent. Ils nous font visiter un petit peu la ville c’est donc le moment de se tester, de se montrer polyglotte et de comparer la jeunesse Allemande et la jeunesse Marseillaise. Je peux vous dire qu’il y en a pas mal. Premières rencontres, premiers amis. L’aventure commence vraiment bien.
    Chaque jour qui passe est donc une continuité de progrès linguistiques, organisationnels et d’adaptation à tout ce NOUVEAU.
    J’y ai découvert le respect des règles, des horaires et de la ville. La propreté, la tranquillité, la confiance et la sécurité. Tant de choses qui manquent au fur et à mesure que l’avion quitte le tarmac pour me ramener en France.

    Gardez vos bagages sous haute surveillance.

    Auf Wiedersehen

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    28.04.2014

    Témoignage

    Nous venons de rentrer de la Serbie où nous avons participé au Training Course « SEE(E) - Creativity, Empowerment, Employability, Entrepreneurship ». Pendant 8 jours, du 22 au 30 mars, nous avons travaillé avec un éducateur spécialisé et 29 autres jeunes, venus d’une grande partie de l’Europe (Serbie, Macédoine, Albanie, Roumanie, Turquie, Italie et Espagne) sur la créativité et l’esprit d’initiative, indispensable pour les jeunes en recherche d’emploi.



    Nous avons travaillé ensemble selon la méthode de l’éducation non formelle : tous ont participé activement en donnant leur contribution et en faisant part de leurs expériences. Nous avons également vécu des moments ludiques, d’échanges personnels entre les participants et de partage de nos différentes cultures. Par exemple, pendant la soirée interculturelle, nous avons eu l’occasion de goûter des produits, écouter des musiques et apprendre des bases de danse typiques à chaque pays représenté.



    Ce que nous retenons principalement de ce training course sont les bienfaits d’une dynamique de groupe, l’importance d’apprendre à s’auto-évaluer et de savoir valoriser ses compétences pour augmenter ses chances de réussite dans ses projets et pour mieux aider les autres, en particulier les jeunes.



    Chiara CANDELORO
    Mélanie CASTIGLIONE         
    Hugo SANZ

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    28.04.2014

    Témoignage

    EUROCHEF, échange interculturel en Sicile du 2 au 13 avril.

    Ce que "Eurochef" a apporté aux participants venus de France:

    "Ceci a été le meilleur moment de toute ma vie car j'ai plus appris en 10 jours sur les autres et sur moi qu'en 11 ans. Cet échange m'a permis de briser les préjugés que j'avais sur les étrangers. Je suis devenu hyper fan des roumains, des turcs alors qu'avant j'en avais peur. Je suis aussi devenu fan de la Pologne et de l'Italie et je compte à présent partir en SVE dès que possible." Ismael



    "Une expérience qui change la vie! L'interculturel est le meilleur moyen de savoir comment sont les gens d'autres pays, faire de nouvelles rencontres géniales et donner envie de voyager encore plus longtemps et plus vite..." Mathilde
    "J'ai fait la connaissance de pas mal de personnes avec lesquelles je suis toujours en contact. J'ai appris beaucoup sur la cuisine des autres pays et j'ai vécu d'excellents moments en Sicile." Tobias



    "Cette expérience change une personne! Sur le plan de la maturité ainsi que sur le plan humain: on découvre de nouvelles cultures et des modes de vie différents des nôtres, mais par contre sur le plan gustatif tout le monde est d'accord!!!" Alexandrine
    "Passionnée par les thématiques de la jeunesse et de la nutrition, ce projet m'a permis de concilier les deux avec le plus grand plaisir. Il n'existe rien de plus enrichissant comme expérience que celle de partir de chez soi et de sortir de sa zone de confort. J'ai rencontré des personnes exceptionnelles, la cohésion de groupe était parfaite et nous sommes encore quotidiennement en contact. Nous nous reverrons, c'est une certitude." Atef

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    15.04.2014

    JOURNÉE INTERPROFESSIONNELLE  DE CELONY - 10 avril 2014

    Depuis 12 ans maintenant, le lycée des Métiers CELONY a choisi de s’engager dans la voie du rapprochement école-entreprise.

    Le jeudi 10 avril 2014 a eu lieu la 12ème édition de sa Journée Interprofessionnelle dont le but est d’apporter aux élèves une occasion d’ouverture sur le monde de l’entreprise ainsi qu’une vision plus proche et concrète des possibilités d’insertion professionnelle.

    A cette occasion  ce sont près de 200 sociétés et professionnels dont Eurocircle qui sont venus parler « métier » à nos élèves, présenter leur société, leur politique de recrutement ainsi que les profils de métier proposés au sein de  leur entreprise.

    > suite...

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    11.04.2014

    Témoignage

    Training Course SEE(E) - Creativity, Empowerment, Employability, Entrepreneurship

    Nous venons de rentrer de Serbie où nous avons participé au Training Course SEE(E) - Creativity, Empowerment, Employability, Entrepreneurship. Pendant 8 jours, du 22 au 30 mars, nous avons travaillé avec un éducateur spécialisé et 29 autres jeunes, venus d’une grande partie de l’Europe (Serbie, Macédoine, Albanie, Roumanie, Turquie, Italie et Espagne) sur la créativité et l’esprit d’initiative, indispensable pour les jeunes en recherche d’emploi.



    Nous avons travaillé ensemble selon la méthode de l’éducation non formelle : tous ont participé activement en donnant leur contribution et en faisant part de leurs expériences. Nous avons également vécu des moments ludiques, d’échanges personnels entre les participants et de partage de nos différentes cultures. Par exemple, pendant la soirée interculturelle, nous avons eu l’occasion de goûter des produits, écouter des musiques et apprendre des bases de danse typiques à chaque pays représenté.



    Ce que nous retenons principalement de ce training course sont les bienfaits d’une dynamique de groupe, l’importance d’apprendre à s’auto-évaluer et de savoir valoriser ses compétences pour augmenter ses chances de réussite dans ses projets et pour mieux aider les autres, en particulier les jeunes.


    Chiara CANDELORO
    Mélanie CASTIGLIONE       
    Hugo SANZ

    Voir une vidéo du partenaires Serbe:

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    07.04.2014

    Rencontre l'Europe - Lycée Saint-Maximin

    Lycée Professionnel Maurice Janetti – Saint-Maximin

    Mardi 1er avril, l’équipe d’Eurocircle est partie à la rencontre des élèves de Terminale Electrotechnique du Lycée Maurice Janetti à Saint-Maximin. Magnifique lycée où la lumière rentre à flot et où les lycéens rencontrés connaissaient l’Europe comme leur poche !

    Le jeu du Bingo a donc été une formalité pour eux : en moins de 5 minutes, le premier groupe criait « Victoire ! ».  Vifs et à l’esprit critique affuté, les jeunes lycéens se sont passionnés autour des différents dispositifs de mobilité proposés par l’Union européenne (échanges interculturels, Service Volontaire européen, stage professionnel Leonardo). Rien ne leur a échappé et ils ont posé de très nombreuses questions à Tobias, volontaire allemand d’Eurocircle venu pour l’occasion.

    Ce fut l’opportunité pour tous de débattre autour de la notion de culture, d’inter culturalité mais aussi des préjugés ! Chacun put raconter une anecdote personnelle sur un choc culturel vécu en France ou à l’étranger.

    L’intérêt de voyager, de vivre une expérience de volontariat ou de stage professionnel à l’étranger a été l’objet d’un beau débat où chaque exprimait ses envies mais aussi ses craintes à passer le cap. Tous étaient cependant d’accord pour dire qu’une expérience à l’étranger augmentait leur maturité, leur autonomie en plus de leurs compétences linguistiques et professionnelles !

    Une belle réussite et de belles perspectives de mobilité en Europe à prévoir !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    18.03.2014

    Tu fais quoi cet été ?


    C'était ce samedi à la Maison de la jeunesse de Saint Rémy de Provence
    Jobs - séjours - stages - mobilité européenne - dispositifs d'aide aux projets jeunes ...

    Delphine et Maria d'Eurocircle étaient présentes avec l'équipe de la maison Jeunesse de St Rémy de Provence pour répondre aux attentes du public.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    18.03.2014

    Témoignage sur le stage Leonardo en Grèce 

    « Tout ce passe pour le mieux, l'endroit est vraiment super, on a vraiment été agréablement surpris lorsqu'on est arrivé. Les cours de grec c'est pas facile mais Natacha est super et fait preuve de beaucoup de pédagogie. Certain ont eu leur entretien hier et d'autres ce sera demain... ».


    Ça donne envie de partir ce petit témoignage de Julia, jeune fille de Carqueiranne parti à Corinthe avec autres six jeunes de la région PACA dans le cadre du projet européen « Jump in to the European labour Market ». 

    Ils sont en Grèce depuis  le 17 février et ils ont déjà fait pas mal d’activité pendent ces deux première  semaines : les matins sont  dédiés au course de langue et les après-midi à la découverte du Péloponnèse et de la culture locale.  Ils ont commencé par Corinthe, ville portuaire importante pour la Grèce moderne, qu’était l'une des plus importantes cités de la Grèce antique, située dans les terres au pied de son acropole, l'Acrocorinthe. Elle abritait autrefois un célèbre temple d'Aphrodite.


    Ils ont visité la ville de bord de mer Kiato et le lac Stymphalia connu pour le mythe d’Héraclès et les Douze travaux. Ils ont participé à des  activités sportives  (volley-ball et football) dans le cadre de l’initiative européenne « Olympism in Action » et ils ont fait une intervention dans une école locale où ils ont présenté leur pays. Après cette période de découverte culturale et déblocage linguistique hier ils ont commencé leurs stages respectifs dans les domaines suivants : hôtellerie restauration, organisation e promotion d’activités culturales, développement de sites web, activité de support dans un agrotourisme  et développement d’un jardin botanique. On va leur laisser le temps de s’intégrer, et dans le prochain épisode plus d’infos sur leur travail.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Témoignage de Stina Marouf, jeune fille d’Arles qui a effectué un stage Leonardo de 2 mois au Café Melt de Berlin dans le cadre du projet  VISTAPRO.

    Si je devais résumer mon expérience en un mot ce serait : parfait ! Socialement, professionnellement et personnellement, j’ai vécu deux mois magiques.

    Pour commencer j’ai eu la chance d’avoir un stage très intéressant, avec une patronne formidable. Mon équipe était interculturelle et adorable. Mes moments passés au sein de cette entreprise et ma patronne on fait de ma mobilité une expérience extraordinaire.

    En dehors de mon stage, j’ai découvert ou retrouvé et énormément apprécié un vaste univers musical (session de jazz, soirée électro,…) et ai eu l’occasion de me faire des contacts.
    La seule chose plus ou moins négative était la vie en groupe mais ça ne m’a pas plus dérangé que ça finalement.

    Cette mobilité m’a permis d’avancer dans le choix de mon projet professionnel. Et je sais maintenant que Berlin est la ville où je souhaite vivre et réaliser ce projet. Je vais donc y retourner pour m’y installer, et j’ai eu la chance de très bien m’entendre avec  chacun de mes contacts. J’ai même eu plusieurs propositions pour pouvoir m’installer aisément là-bas et accéder à mon projet professionnel.

    10 lignes sont vraiment trop courtes pour pouvoir exprimer mon ressenti face à cette expérience, mais je n’en retiens que du positif.

    Pour tout cela merci Eurocircle !!

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Compte rendu de la rencontre intergénérationnelle et interactive dans le cadre du concours Iléac  (25 février 2014)

     

    10h00 : Accueil et petit déjeuner

    10h30 : Conférence « réflexion sur le processus d’intégration européenne entre jeunes et seniors » suivie d’un débat avec le public.

    • Présentation de l’association par Marie Wittamer directrice adjointe d’Eurocircle.
    • Présentation du projet européen Iléac par Raphaël Julien du pôle culture d’Eurocircle. 
    • Témoignage de Mme Annie Giraudheraud, citoyenne engagée dans la construction de l’Europe, vice-présidente du mouvement européen, égalité des genres et discrimination qui partagera sa définition de l’intergénérationnel et son intéressante réflexion sur l’évolution dans le temps, des liens intergénérationnels au sein de la famille, l’impact des facteurs économiques sur  l’intergénérationnel notament dans le milieu du travail. Elle nous donnera en conclusion une étude comparative de 4 pays ; Suède, Italie, Allemagne, Belgique : Leurs notions de l’intergénérationnelles, les organisations spécifiques dans chaque état amenagées pour repondre aux besoins de des séniors et des plus jeunes (non–actifs).
    • Présentation des programmes de mobilités à destination des jeunes et séniors par Delphine Monrozies chargé du pôle culture et du pôle échange à Eurocircle.
    • Mme Nicole Monnié Vitton, parti en service volontaire européen sénior a partagé avec nous son expérience à Palerme en Italie : les rencontres, la prise de confiance en soi, la notion de don de temps et d’engagement, de service, la découverte de l’autonomie paradoxalement. Elle considère ce programme comme « un cadeau ».
      Delphine : « vous repartiriez ? »
      Nicole : « demain ! » 

    11h30 :
    Photo langage intergénérationnel : Chacun choisi une image représentant au mieux l’intergénérationnel et exprime au reste des participants les raisons de ce choix ce qui permet à chacun de se questionner sur sa visions de l’intergénérationnel. 

    12h00 : Repas
    Solidarité, partage et convivialité autour d’un magnifique repas pour prendre des forces et poursuivre dans de bonnes conditions cette journée bien remplie.

    13H45 : reprise
    Energizer intergénérationnel : Les participants s’organisent en ligne par ordre de dates de naissance du plus jeunes au plus âgé et se présentent ; Prénom et date de naissance. Un partage entre 12 et 98 ans surprenant et émouvant !

    Les activités de l’après-midi :

    • Trivial Poursuite européen géant (13 participants divisés en 4 équipes).

    Un moment d’échange de connaissances grâce à la mixité des équipes (jeunes et personnes âgées) accentuant les chances de chaque équipe de répondre aux questions en puisant dans les connaissances européennes des différentes générations.

    • Débat Mouvant sur les élections (10 participants), qui ont discutés de leur société idéal en débâtant autour de problématiques diversifiées (Union Européenne, l’accès à l’eau, le droit de vote, la « numérisation de l’école », etc…). Jeunes et moins jeunes se sont retrouvés autour de valeurs communes tout en assumant leurs propres opinions à d’autres moments. Instant de démocratie participative et de franches rigolades !
    • Atelier écriture (10 participants), a permis de favoriser l’échange intergénérationnel et de stimuler la créativité pour les personnes désireuses de participer au concours d’écriture Iléac.
    • Rivière des apprentissages : Cet atelier de réflexion sur les apprentissages formels et non formels de sa propre vie à permis un beau moment de transmission d’histoires et un soutien des plus jeunes envers les plus âgés quant à la restitution sur papier.
    • Puzzle géant de l’Europe suivi d’un Quiz et un Bingo pour une course effréné vers l’Europe dans la joie et la bonne humeur.

     15H00 : Lecture de trois extraits de texte du concours Iléac
    - Hyacinthe, de l’association Atelier d’ailleurs.
    - Une participante aux ateliers de l’association « Atelier d’ailleurs ».
    - Mohamed Ouiss, service civique à Eurocircle.

    15H30
    Mot de la fin et remerciements.

    Un grand merci à tous les participants au concours d’écriture et à cette belle journée, aux intervenants ; volontaires Pistes solidaires, le mouvement européen provence représenté par Annie Giraud Héraud ainsi qu’aux partenaires associés du projet : L’association « Atelier d’Ailleurs », Le CRIJ, Les Petits Frères des pauvres et Le Domaine de Fontfred.
    Enfin merci à toute l’équipe d’Eurocircle pour leur aide sur cette journée.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Témoignage de Julie AYOUN, Service Volontaire Européenne en Turquie

    Consultez le "DIJIBOOK" de Julie Ayoun qui vient de réaliser son SVE en Turquie.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Intervention d'Eurocircle à la quinzaine de l’emploi à Cannes

    Comment travailler à l'international ? 

    Eurocircle est intervenu à la quinzaine de l’emploi à l’Hôtel de ville de Cannes ce 18 Février 2014, de 9h à 12h, où nous avons reçu 70 personnes dont 30 jeunes de moins de 25 ans que nous avons informés sur les possibilités de mobilités à l’international notamment sur les 4 types de mobilités proposés par l’association à savoir l’échanges interculturel, le service volontaire européen, le stage professionnel et le service civique à l’international mais également sur  comment travailler au Canada, en Angleterre ou encore en Australie.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Témoignage de Paul Lecomte, SVE en Finlande

    Tout juste diplômé d'un master en Stratégie du Développement Culturel à l'Université d'Avignon, je me suis tourné vers un Service Volontaire Européen de 4 mois en Finlande. J'ai été engagé comme volontaire à Kärsämäki, une petite ville de 3000 habitants au centre du pays. J'avais pour objectif de découvrir de nouvelles conditions de travail dans un contexte complètement différent, pour développer des projets culturels de proximité.
    Je travaille depuis Janvier pour la coopérative culturelle Kattilakoski avec 3 autres volontaires européens, une roumaine, une polonaise et une anglaise. Nous avons eu carte blanche pour développer nos propres projets. Pour ma part j'anime un atelier vidéo avec des jeunes de 12 à 18 ans, le but étant de découvrir comment créer des vidéos de manières simple, en utilisant des techniques basiques : effets speciaux, création sonore, stop motion, etc. 
    Par ailleurs j'assiste une professeur de français au collège-lycée de la ville, et je fais régulièrement une présentation de la culture française en animant le "Kärsämäquizz". J'ai plusieurs projets de court-métrages, notamment un sur l'histoire de la Finlande, et un autre sur l'aventure SVE.
    Que ce soit au niveau de la langue, des paysages ou tout simplement des interactions du quotidien, la culture finlandaise est très différente de la notre et l'experience est enrichissante autant d'un point de vue professionnel que personnel.

     

    Retrouver un article de journal qui parle de mon SVE
    http://www.kp24.fi/uutiset/356637/K%C3%A4rs%C3%A4m%C3%A4ki-vastaanotti-uudet-vapaaehtoiset

    Et un lien vers mon blog :
    http://heikarsamaki.tumblr.com/

    Paul Lecomte.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    PARCOURS COMBINE SERVICE CIVIQUE FRANCO-INTERNATIONAL

    Une mission de Service Civique d’une durée totale de 6 mois qui se déroule à la fois en France (en Région PACA) et en Asie (Inde, Cambodge, Chine, Thaïlande) ou dans un pays méditerranéen (Tunisie, Egypte, Israël).

    Telecharger l'appel à candidature

    Telecharger le formulaire



     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Dans le cadre du projet européen ILEAC, l'association Eurocircle vous invite à une "Rencontre intergénérationnelle et interactive", le 25 févier 2014 à partir de 10h à la Boate, 35 Rue de la Paix Marcel Paul, 13001 Marseille. 
    Veuillez trouver ci-dessous le programme (télecharger).

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Stage Leonardo en Italie

    Ils habitent tous dans la Région PACA et ils sont tous motivés à vivre un une expérience extraordinaire à l’étranger : Sylvain de Pelissanne (18 ans), Iris de Malemort du Comtat (19 ans), Marion de Riez (19 ans) et Charles d’Avignon (19 ans).
    Ils viennent de partir pour l’Italie, via le programme européen Leonardo da Vinci Mobilité, dans le cadre du projet européen  « Jump in to the European labour Market ». Celui-ci est organisé par Eurocircle avec le soutien du Conseil Régional  et des Missions  Locales de la région PACA.



      Il s’agit d’un stage professionnel de 2 mois dans une entreprise européenne qui correspond  à leur secteur d’activité ou plus en général  à leur projet professionnel. Le 10 janvier, ils ont atterri à l'aéroport de Bari, au sud de l’Italie, où ils ont rencontré le coordinateur italien du projet qui était venu les chercher. Et voilà, l’aventure a commencé !


    Lors de la semaine  dédiée à la formation linguistique et culturelle, les jeunes ont notamment découvert les villes d’Altamura (Pouilles) et de Matera (Basilicate).
    Ensuite, les jeunes ont commencé leur stage respectif. Marion et Iris sont dans le secteur de l’artisanat et de la protection environnementale. Charles, quant à lui, s’est lancé dans l'œnologie et la production du vin alors que Sylvain se perfectionne dans l’audiovisuel-multimédia.
    La  suite de leurs aventures dans un prochain article !
    (Matera, photo de Sylvain Ferret - Au-dessus  Sylvain, Charles et Iris)

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Metierama

    L’Europe, un plus pour mon avenir !
    Envie d’en savoir plus sur l’Union européenne et les opportunités qu’elle offre aux jeunes ? Envie de partir à l’étranger dans le cadre de ses études, d’un stage, d’un volontariat, d’un séjour linguistique …? De faire un métier lié à l’international ?
    Comme chaque année, venez rencontrer à Métierama des professionnels qui pourront répondre à vos questions et vous aider à monter votre projet sur l’espace Europe un plus pour mon avenir !
    Vous pourrez également profiter de votre visite pour rencontrer et échanger avec des jeunes qui sont partis à l’étranger et participer aux nombreux animations de l’espace Europe (jeux autour de l’Union européenne, quizz, tea time…).

    Venez nous rencontrer le 13,14 et 15 février de 9h à 17h au stand E en face de l'entrée !  Eurocircle sera présent ! 

     

    Venez nombreux !
    https://www.facebook.com/metieramaeurope

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Lancement du projet européen JOB SKILLS

    Les 28, 29 et 30 novembre 2013, Eurocircle s’est rendu à Kirsehir, en Turquie, à l’occasion du lancement du projet Job skills.  Le projet est un partenariat Leonardo Da Vinci, soutenu  par le programme européen Education et formation tout au Long de la vie (période 2007-2013). Il réunit 9 partenaires de six différents pays : Turquie, Bulgarie, Italie, Espagne, Pologne, France. Le projet a pour thématique l’artisanat  et vise à échanger les savoirs faires et bonnes pratiques dans les processus de  formation des jeunes artisans.  Pour ce faire, chaque partenaire est tenu d’identifier deux métiers manuels relevant du patrimoine culturel local.  Pour chaque artisanat retenu, les partenaires établiront un diagnostic des formations proposées par le système éducatif local, ou national.  L’offre éducative sera ainsi analysée d’un point de vue des méthodes pédagogiques, des compétences et savoir faires techniques à acquérir, de la durée et de l’accessibilité de la formation etc.
    Afin d’enrichir les échanges et de faire vivre le projet, les partenaires se rencontreront à 5 reprises, dans 5 lieux et pays différents. En avril prochain, M. G. Popov, à la tête de Personal Consult,  accueillera les partenaires à Sofia, en Bulgarie.

    Pour plus d’informations concernant le projet, consultez http://ldvjobskills.com/

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Projet ILEAC

    Eurocircle organise le
    Concours « Ecris-moi l’Europe »

    Vous voulez avoir votre mot à dire sur le processus d'intégration européenne, sur le passé et l'avenir de l'UE, sur ce que vous aimez de l'Europe ou sur ce qui vous met en colère?

    Participer au concours d'écriture du projet ILEAC et proposer votre réflexion (article, interview, dialogue, essai, histoire de mémoires, ce que vous voulez) sur les politiques européennes, sur ce qui change en Europe, sur ce qui (ne) devrait (pas) changer ou plus généralement sur l’impact que l’UE peut avoir sur votre quotidien.

    Les concepts clés de ce concours sont: le dialogue entre les générations, la préservation de la mémoire, les stéréotypes et les préjugés à surmonter.

    Chaque auteur devra nous remettre son récit avant le 19 février. En PJ, vous trouverez les modalités et le règlement du concours.

    N’oubliez pas que si vous gagnez, votre récit sera publié et vous participerez au séminaire final qui aura lieu à Turin en septembre prochain.

    Alors un conseil : à vos plumes et à vos claviers !

    Enfin, n’hésitez pas à diffuser notre affiche auprès de votre famille et de vos amis.

    Télécharger l'affiche ici

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------
    Echange en Italie Novembre 2013 sur le thème du chômage et les métiers traditionnels

    Une expérience unique en son genre…

    Le départ s’est fait à l’aéroport de Marseille le mercredi 20 novembre 2013 à Marseille aux alentours de 9h00 du matin. Très bien organisée, notre leader nous a très vite expliqué le déroulement du voyage et dans un bon feeling nous avons fait connaissance dans le groupe. Le voyage s’est très bien passé (Ps : c’était ma première fois en avion et c’est comme le bus, le paysage en moinsJ )
    Après un voyage assez long et une escale à Munich nous sommes arrivés à Bologne aux alentours de 13h, notre point de rendez-vous étant planifié à 19h nous avons pu découvrir un peu la ville et ses diverses richesses, mais surtout se poser un peu après notre voyage.
    A 18h30 nous avons reçu un coup de fil des organisateurs Italiens, disant que les espagnols, anglais et polonais sont à la gare de Bologne et que nous pouvons donc tous prendre le train pour aller à la destination final une ville du nom de Monzuno. Nous avons donc pu faire connaissance dans une bonne humeur et un enthousiasme vraiment sympa durant tout le long du voyage. (Même dans un anglais approximatif le feeling passe plutôt bien).


    Le bus qui nous transportait de la gare de Monzuno à notre destination finale.


    La maison dans laquelle nous étions logés.

    Au cours de ce séjour d’échange en Italie je pense que chacun a appris des autres pays sur leur culture, leur mode de vie et par rapport au thème, nous avons pu mieux comprendre les situations économiques ainsi que le milieu du travail en Europe.
    Nous avons fait différentes activités à chaque fois votées sur les idées proposées par le groupe toujours en démocratie. Que ça soit de l’organisation de la vie en communauté, (Cuisine du matin, midi et soir, vaisselle, ménage…) Jusqu’aux choix de représentations sur les métiers traditionnels.
    En ce qui concerne les représentations il y a eu un petit film, un flash mob, un jeu de société et un site web qui ont été créés. Malheureusement je ne possède pas la vidéo du flash mob et du film, que je ne manquerai pas de faire parvenir dès qu’elle sera en ma possession et pour le site web je pense qu’il est encore en construction. Je peux quand même vous montrer quelques photos sur les différentes activités que nous avons faites. Il y a eu des soirées pour chaque pays avec une présentation des coutumes, un repas et une fête à chaque présentation.


    Place principale de bologne


    Découverte de la ville de Bologne et de sa gastronomie locale, un délice personnellement.


    La réussite d’un bon repas Italien.


    Voilà l’équipe au complet après le flash mob.

    Après avoir bouclé le film et le jeu de société nous sommes tous allés à la bibliothèque locale pour présenter notre échange à des petit de 5 à 8 ans ainsi qu’à leur maman tout le monde était ravis.
    Le meilleur a été de voir le sourire sur le visage des petits qui étaient heureux, et surtout très intéressés.


    Après tout cela notre échange touchait à sa fin il y a donc eu une soirée finale, tout ça dans une ambiance de feuJ. Un repas a été cuisiné nous avons fait un grand feu autour duquel nous nous sommes tous réunis, bon autour d’un verre aussi… enfin « un » le mot est faible.
    À la suite de cet échange j’ai moi-même encore contact avec la plupart des personnes avec qui j’ai pu partager cette expérience et je pense d’ailleurs allé voir les anglais à Manchester durant l’année 2014 pour découvrir leur association et participer à leur mouvement suite à leur invitation au cours du séjour en Italie.

    C’est une expérience qui je pense a pu apporter à chacun une ouverture d’esprit différente sur ce qui nous entoure en Europe et surtout, des souvenirs vraiment très agréables.

    Nous avons très bien été accueilli, l’endroit dans lequel nous étions logés était très agréable à vivre, avec tout ce que nous avions besoin, 5 chambres (non mixte dommage), 3 salles de bains, une cuisine tout à fait équipée pour une vie en communauté, les repas étaient bien préparés et l’organisation plutôt bien.
    Le seul point négatif sur cet échange est que nous n’avons pas eu beaucoup d’activités proposées.
    Si non  dans l’ensemble un échange très réussi.

    Maxime Schmitt

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Formation au Loubatas
    Formation sur le développement soutenable à l’écogîte du Loubatas, Peyrolles-en-Provence

    Du 11 au 13 septembre 2013, nous étions trois volontaires d’Eurocircle à prendre part à une formation écologique et sociale à l’écogîte du Loubatas, près d’Aix-en-Provence. Cette association d’éducation à l’environnement organise régulièrement des sessions de formation à destination notamment des volontaires européens ou en Service civique. Deux volontaires d’autres structures de la région PACA faisaient également partie de cette promotion.

    Pendant deux jours, nous avons alterné formations pratiques et théoriques / écologiques et sociales. Nous avons ainsi réalisé une expérience sur les causes et conséquences du réchauffement climatique, réfléchi à l’intérêt de notre volontariat, fabriqué et appliqué un enduit sur un mur extérieur, travaillé sur la communication non-violente (CNV) à travers le théâtre forum, etc.
                   
    Une expérience courte mais intéressante sur les valeurs de l’engagement citoyen et volontaire !

    Tobias, Karina et Morgane

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------
    Témoignage d'une volontaire en Espagne

    Bonjour,

    Voilà 1 mois que je suis installée dans la communauté valencienne et je peux désormais vous donner un peu plus de nouvelles.

    Je partage donc un appartement avec une autre volontaire de République Tchèque. Nous ne travaillons pas ensemble. Elle est en charge d'activités et d'ateliers au centre de jeunesse del Puig tandis que je suis au département développement local, emploi et formation de la Mairie.

    Ma principale mission est de trouver des employeurs français (dans le domaine de l'agriculture et de la construction) afin de leur proposer des candidatures d'ouvriers espagnols de la municipalité. Ce qui n'est pas tâche facile... Pour l'instant, je ne suis pas encore bien confiante avec cette mission.
    J'ai également assisté ma responsable pendant un atelier de rédaction de CV. En outre, le département est agréé à délivrer des diplômes de manipulateur d'aliments et je suis en charge de faire passer le test et rédiger le diplome.
    J'utilise également mes compétences professionnelles en communication pour concevoir des affiches afin de faire connaître les différents ateliers et formations proposés. Enfin, je suis aussi une des administratrices de la page facebook du département.

    Avec la seconde volontaire nous avons pour projet d'organiser des échanges linguistiques dans un bar/café de la ville.

    Nous allons à un cours d'espagnol 1 fois par semaine.

    La semaine dernière j'ai eu ma formation d'arrivée à Benicassim avec une vingtaine d'autres volontaires de la communauté valencienne. Tout s'est bien passé. Dans les grandes lignes on nous a expliqué nos droits et devoirs ainsi que ceux des acteurs du projet,nous avons fait des activités de cohésion de groupe et gestion de crise et nous avons eu un professeur d'espagnol pour une préparation linguistique.

    Après 1 mois, je me qualifierais toujours en phase d'adaptation et les choses s'installent doucement.

    Ci-joint des photos de la formation à Benicassim et le lien d'un article paru dans le journal local

    http://www.elperiodicodeaqui.com/noticias/Republica-Checa-y-Francia-envian-voluntariasPuigSanta-Maria/52102

    Aurélie.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Blog de l'association Fjallet où se trouve notre volontaire Joris LONGUET en SVE en Suéde:

    http://www.fjallet.org/index.php?sida=evs_blogge

    Le blog de Jauris:

    http://thejavelblog.blogspot.se

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Blog de l'association Fjallet où se trouve notre volontaire Jauris LONGUET en SVE en Suéde:   

    http://www.fjallet.org/index.php?sida=evs_bloggen

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Scriptamanent: Projet encourageant l'innovation et la qualité

    Eurocircle à participé au seminaire final.
    L'objectif principal du projet fût de stimuler la participation active des ex-volontaires dans la promotion des activités de volontariat international et impliquant d'autres jeunes.
    Le projet visa également à fournir de nouveaux outils interactifs pour les organisations de jeunesse à diffuser les bonnes pratiques et les possibilités de mobilité en Europe, apportant l'innovation dans le travail de jeunesse.
    Les ex-volontaires ont été invités à écrire au sujet de leurs expériences de bénévolat/volontariat et de produire des documents via le site internet : http://scriptamanentproject.eu/project.html

    Article rédigé par une française qui était à scriptamanent 

    http://www.linkyouth.org/it/in/volontariato-internazionale/item/377-scri-%E2%80%93-scri-%E2%80%93-pta-%E2%80%93-manent.htm

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Video d'un échange qui a eu lieu en Gréce du 1er au 8 Décembre 2013:
    http://www.youtube.com/watch?v=5dB_lDFv0Eo&feature=youtu.be

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Video du Mobil day à Nancy:
    http://www.youtube.com/watch?v=BbbIox1ZbgU&feature=share&list=UUHtSB7tsXDRRizUPs3Vu9iw